Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Ajouter une citation

Citations sur Disparu à jamais (17)


Classer par:       Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par Discorevery le 24/07/2010


    - Tu veux du réconfort ? Sache-le, les gens sont des cons.
    - Attends, je sors un stylo pour noter.

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation



  • Par Kindness le 06/08/2014


    Quand un drame survient - au début, j'entends -, c'est la fin du monde. Comme si on t'avait jetée dans l'océan en pleine tempête. Les vagues s'abattent sur toi, te submergent, et toi, tu essaies de surnager. Tu n'as pas vraiment envie de lutter, tu préférerais presque te laisser couler... mais il y a l'instinct de conservation. Ou peut-être, dans mon cas, le fait que j'avais un autre enfant à élever. Je ne sais pas. D'une façon ou d'une autre, tu gardes la tête hors de l'eau.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation



  • Par cecile70 le 23/03/2013


    Je ne sais pas combien de temps ç'a duré. Mais au bout d'un moment, je me suis forçé à m'arrêter. Et j'ai décidé de lutter contre le chagrin. Le chagrin paralyse. Pas la colère. Or la colère était là aussi, guettant son exutoire.
    Alors je l'ai laissée venir.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation



  • Par domdu84 le 12/02/2012


    Nous avons franchi le seuil, et la femme a fermé derrière nous. Deux choses m'ont frappé simultanément. L'obscurité, d'abord. La seule lumière provenait d'une lampe équipée d'une ampoule de faible puissance. J'ai vu un fauteuil élimé, une table basse. C'était à peu près tout. L'odeur, ensuite. Rassemblez vos souvenirs les plus vivaces d'air pur, une grande bouffée d'air de montagne, puis imaginez exactement le contraire. Ça sentait tellement le renfermé que je n'osais pas respirer. Moitié hôpital, moitié autre chose d'indéfinissable. Je me suis demandé quand on avait ouvert une fenêtre pour la dernière fois, et la pièce a paru murmurer -.Jamais.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation



  • Par MayuS le 30/07/2014


    Un mort, ça ne vit pas bien longtemps.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation



  • Par MissVanille le 22/05/2014


    Mieux vaut avoir aimé et perdu que n'avoir pas aimé du tout.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation



  • Par Kindness le 30/07/2014


    Quand la douleur devient forte, vraiment trop forte, la frontière entre veille et sommeil, entre rêve et réalité, s'estempait. Elle ne résistait plus. C'était le seul moyen de survivre à la souffrance. On essaie de bloquer la douleur. Ça ne marche pas. Pour la supporter, on essaie de la fractionner. Ça ne marche pas non plus. A la fin, on trouve la seule issue possible: la raison.
    On déconnete sa raison.
    Mais si on est conscient de ce qui se passe, est-on réellement déconnecté ?
    Voilà de profondes interrogations philosophique.
    P108

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation



  • Par rohaert le 20/03/2013


    Un gamin qui vit dans la rue est un peu comme une mauvaise herbe. Plus il y reste, plus il sera difficile de l'en arracher.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation



  • Par genou le 13/09/2013


    En entendant sonner à la porte d'entrée, j'ai jeté un coup d’œil en bas et vu la camionnette du traiteur. Il venait livrer les petits-fours pour, euh, l'assemblée des parents et amis. Papa, optimiste, avait commandé trop de choses. Histoire de se leurrer jusqu'au bout. Il est resté dans cette maison comme le capitaine du Titanic.
    Je le revois encore, la première fois qu'on a tiré sur la baie vitrée, peu après le meurtre - brandissant le poing avec défi.
    Maman, je crois, voulait déménager. Pas lui. Dans son esprit, déménager aurait signifié capituler. Reconnaître la culpabilité de leur fils. Déménager aurait été trahir.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation



  • Par MayuS le 24/08/2014


    Tu cesseras de craindre si tu as cessé d'espérer.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation






Sur Amazon
à partir de :
24,25 € (neuf)
0,68 € (occasion)

   

Faire découvrir Disparu à jamais par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (1826)

> voir plus

Quiz