Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2298062285
Éditeur : France loisirs (2013)


Note moyenne : 4/5 (sur 94 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Tout oublier pour survivre
Angela,13 ans, est kidnappée pendant un camp de vacances. Elle réussit à s'évader,rentre chez elle .....pour découvrir que son absence a duré 3 ans.
Elle ne se souvient de rien.


Qu'a-t-elle subi durant sa d... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (45)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par ladesiderienne, le 27 septembre 2013

    ladesiderienne
    Angie, jeune adolescente rentre chez elle après un camp scout. Sous le regard horrifié de ses parents, elle apprend que son absence a duré... trois ans. Amnésie totale, elle refuse d'admettre désormais qu'elle a seize ans et oppose un déni total à l'idée de cette disparition.
    Devant les preuves tangibles qu'elle ne peut renier, Angie accepte de se faire aider par une psychologue pour comprendre pourquoi son cerveau fait l'impasse sur ces trois années. Elle va découvrir les ressources cachées qu'il peut déployer pour se préserver des traumatismes de l'enfance et grâce à cette thérapie va essayer de se reconstruire.
    Bâti comme un thriller psychologique, ce roman se lit d'une traite. Sans avoir besoin d'une licence en psychologie, le style très simple de l'auteur met à notre portée les méandres complexes d'une identité plurielle.
    Cependant, j'ai trouvé que plusieurs éléments sonnaient faux. L'examen médical subi par la jeune fille à son retour aurait quand même dû alerter le personnel soignant, or personne n'en évoque le résultat. D'autre part, Angie reste pratiquement insensible à toutes les horreurs qu'elle découvre sur sa vie pendant cette thérapie : elle a un petit ami, fait du baby-sitting, pense à ses cadeaux de Noël comme tous les jeunes de son âge...
    Je pense que cela est dû au fait que l'auteure écrit là son premier roman pour adultes. Habituée à écrire pour la jeunesse, j'ai ressenti que ce livre était une transition, à la frontière des deux catégories : un essai pas entièrement transformé...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par tousleslivres, le 05 août 2013

    tousleslivres
    Angela Gracie Chapman, 13 ans, quand elle rentre de son week-end de camping dans les bois, elle se trouve plus grande tout à coup, plus fine, plus musclée, même ses cheveux ont changés, c'est normal, ça fait 3 ans qu'elle a disparu, elle a maintenant 16 ans et non pas 13 comme elle le pense.
    Angie ne se souvient de rien, juste qu'elle est rentrée chez elle et que ses parents ont tout de suite appelé la police et qu'un inspecteur est venu. 3 ans sans nouvelle, 3 ans d'enquête et maintenant elle est là...
    C'est quand Angie va voir la psy, qu'elle s'aperçoit qu'elle a plusieurs personnalités qui prennent le pas sur elle. Quand elle est en danger c'est Angel qui intervient, pour tout ce qui est rangement, cuisine et autre travail c'est La Scout qui prends le relais. Il y a aussi La Rapporteuse et la Petite Femme, c'est d'ailleurs La Petite Femme qui a pris le pas pendant ces 3 années de captivités et c'est pour cela qu'Angie ne se souvient plus de ce qu'il s'est passé.
    Le docteur Grant, la psychiatre, va prendre en charge Angie et elle va lui proposer un traitement qui va peu à peu éliminer les autres personnalités pour qu'Angie retrouve une vie normale. Ça va être un travail colossal.
    Parallèlement à ça, Angie va peu à peu retrouver la mémoire sur certains points de son passé que ses personnalités lui avaient caché.
    J'ai trouvé le sujet ce livre intéressant. Comme j'ai pu lire pas mal d'avis j'étais emballée à l'idée de le lire quand cette LC c'est présentée.
    Mais en refermant ce livre trouvé qu'il était trop "enfantin" pour le sujet abordé et que l'auteur, Liz Coley, centre trop cette histoire sur l'école et la famille alors que j'aurais aimé que cette histoire, fort intéressante au demeurant, soit plus centrée sur les sentiments, les peurs et les doutes d'Angie.
    J'ai comme l'impression d'être passé à coté de quelque chose pour être un très bon thriller psychologique et non pas "un livre pour ados".
    Une histoire qui est loin d'être à la hauteur du sujet traité !!! Dommage...

    Lien : http://tousleslivres.canalblog.com/archives/2013/08/05/27673768.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Natacha851, le 29 mai 2013

    Natacha851
    Et ben! Si je m'attendais à cela!
    Angie est une jeune fille de 13 ans, faisant du scoutisme dans les bois.
    Ayant une envie pressante, elle sort de sa tente et se fait kidnapper.
    Blanc.
    Angie est prés de chez elle. Elle rentre et claironne un "Bonjour maman , bonjour papa, je suis rentrée du scout!"
    Le souci, c'est que 3 ans se sont passées depuis ce fameux jour.
    Angie n'a plus 13 ans mais 16 et elle ne se souvient de rien.
    Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai apprécié l'écriture de l'auteure.
    Une écriture fluide, qui vous donne envie de continuer votre lecture, avec qui vous ne voyait pas le temps passer.
    Pouf! sans vous en rendre compte, vous avez lu 50 pages!
    Bien évidemment, ceci ne tient pas uniquement à sa manière de nous raconter les événements et les sentiments de notre héroïne mais aussi à l'histoire que j'ai trouvé originale.
    Ce n'est pas un simple thriller.
    Bien sûr, le fil rouge est de savoir ce qui s'est passé lors de ces 3 années mais c'est aussi l'histoire d'Angie.
    Comment fait-elle pour se reconstruire, revivre une vie normale, elle qui, dans sa tête à 13 ans mais qui a un corps d'une demoiselle de 16 ans.
    Et puis, surtout comment fait-elle pour gérer ses multiples personnalités!
    Et oui, notre héroïne souffre de TDI, troubles dissociatif de la personnalité (si certains ont vu la série "United States of Tara", cela devrait vous parler!).
    Ceci expliquant son amnésie.
    Bref! de nombreuses pistes à découvrir dans ce roman parfois difficile, notamment lorsque nous apprenons les sévices qu'elle a enduré, mais supportable grâce à Angie qui gère cela avec courage et humour.
    Un livre que je recommande donc!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Sanguine, le 21 août 2014

    Sanguine
    Je ne lis pas beaucoup de romans policiers. Je ne sais pas pourquoi, surtout que j'aime bien les films policiers ... alors pourquoi pas les livres ? Mais de temps en temps, je tombe sur un résumé qui me met vraiment l'eau à la bouche et j'ai du coup très envie de me plonger dans l'histoire. C'est le cas pour ce roman de Liz Colzy, auteure que je ne connaissais pas du tout.

    En camp de vacances, Angie, 13 ans, disparaît... Elle revient chez elle, persuadée de s'être seulement égarée quelques heures. En réalité, trois ans se sont écoulés. Trois ans sans le moindre souvenir, si ce n'est de profondes cicatrices aux chevilles et aux poignets, et une étrange bague à l'annulaire. Tout laisse à penser qu'Angie a vécu l'enfer ... Mais que s'est-il réellement passé ? Et pourquoi a-t-elle tout oublié ?

    J'ai été happée par cete histoire d'enlévement !! C'est bien simple, je l'ai lu en deux petites journées. Dès que j'avais une minute, hop je prenais ma liseuse pour me gorger de cette histoire. Nous découvrons donc Angie, 13 ans qui fait un camp de scout avec ses copines dans la fôret. Angie a une envie pressante et se met un peu à l'écart ... Elle ne reviendra que trois ans après et totalement amnésique. C'est hyper intriguant.

    En plus, Angie est une fille fraiche à laquelle on s'attache quasi-immédiatement. Je l'ai beaucoup aimé et j'ai été autant traumatisée qu'elle ne l'est en découvrant les souffrances et les outrages qui ont été les siens pendant sa période de captivité.

    J'ai beaucoup aimé cette histoire, c'est très psychologique. Ca me fait même penser à un film de James Mangold qui date du début des années 2000 et qui s'appelle "Identity". C'est d'une même intensité dramatique et le spectateur se retrouve obnubilé par l'histoire. le roman se lit très vite car il est bien écrit, c'est très rythmé et il n'y a jamais de temps mort.

    Bref, c'est une très belle découverte que je ne peux que vous conseiller ...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par angelique-c, le 28 août 2014

    angelique-c
    Je pense en étonner plus d'un aujourd'hui avec cet article. En effet, je vais parler du roman Angie, 13 ans, Disparue de Liz Coley. Je l'ai acheté dans une librairie spécialisée dans la vente d'occasion. J'ai dû le payer 8 euros au lieu de 19,50 euros, quelque chose comme ça. En fait au début, ce qui m'a interpellé, c'est la couverture. Elle change, je n'aime pas les choses trop classiques, j'essaie toujours d'acheter un livre dans la plus belle édition possible. En regardant au dos j'ai vu que la quatrième de couverture n'en disait pas beaucoup du coup je ne savais pas quoi faire.
    "Quand elle était partie camper, elle était une enfant normale, une fillette de sitcom ou d'émission tous publics. Aujourd'hui, elle était devenue à son corps défendant la vedette d'un épisode d'une série policière bien trash. On était en train de réécrire le script de sa vie. Sans sa permission."
    
    J'ai mis du temps à me décider entre la beauté de la couverture et le titre du roman un peu enfantin à mon goût.
    Finalement je l'ai pris, je n'allais pas non plus me ruiner avec cet achat. Je l'ai commencé un peu après Voyage au bout de la nuit, j'ai décidé d'intervertir les deux, je lisais l'un pendant une heure et l'autre l'heure d'après. J'ai eu un petit problème avec cette technique, j'ai fini Angie, 13 ans, disparue... bien avant Voyage au bout de la nuit.
    Comment ça se fait ? Bien qu'ils soient tous les deux d'une taille équivalente (entre 500 et 600 pages), je suis facilement entrée dans Angie, 13 ans, Disparue.
    "Ce sont de véritables personnes qui partagent ton espace mental et occupent différents neurones. Elles ont une réalité physique. Ce n'est pas le fruit de ton imagination. Vous partagez certaines choses, comme un corps, des parents, et cetera. Mais vos traits de caractère et vos désirs peuvent être diamétralement opposés."
    Moi qui avais peur que ce soit un livre pour adolescentes je dois dire que j'ai rapidement été séché. Ce livre est tout sauf un livre pour enfants. le roman commence sur une jeune fille qui marche, on ne sait rien encore. Ni qui elle est, ni ce qu'elle fait. Rapidement on en apprend plus. Je dois dire que j'ai accroché à ce roman de par son côté psychologique, si vous n'aimez pas la psychologie je ne le vous conseille surtout pas !
    Je ne vais pas vous le cacher, l'histoire est morbide, j'ai passé mon temps à ressentir de la compassion pour une héroïne qui essaie plus que tout de s'en sortir. On suit cette jeune fille qui pense encore avoir 13 ans mais qui en a réellement 15, elle ne souhaite qu'une chose : reprendre sa vie d'avant, mais c'est sans compter sur ses personnalités. Je ne veux pas vous raconter toute l'histoire mais ça me semble assez compliqué de vous faire comprendre pourquoi j'aime tant ce livre sans rien dire.
    Comme dit plus haut, j'ai beaucoup aimé l'aspect psychologique, j'en ai appris énormément. le seul petit bémol que je mettrai est la fin, je ne sais pas si c'est si évident que ça mais quand j'ai appris le dernier "secret" du roman, je me suis dit "oui je le savais, ça ne m'étonne pas". Après tout, comme c'est la seule chose qui m'a un peu déplu je lui mets la bonne note de 4/5.
    Pour retrouve d'autres critiques 'hésitez pas à passer sur mon blog

    Lien : http://allaroundthecorner.blogspot.fr/2014/08/le-coin-des-libraires-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (17)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par ladesiderienne, le 24 septembre 2013

    - Angel ?
    Papa avait parlé dans un souffle. Il se tenait sur le palier, pétrifié. Ses cheveux noirs étaient devenus tout gris. Ses yeux mouillés de larmes semblaient avoir cent ans.
    Le cœur d'Angie se mit à battre très vite et ses pieds la démangèrent comme s'ils avaient envie de détaler.
    - Vous me foutez les boules...
    - Nous, on te ... ?
    De nouveau, ce rire hystérique.
    - Angie, où... où étais-tu passée ?
    - Quelle question... ! répondit Angie
    Elle en avait des crampes à l'estomac.
    - Je campais avec les scouts...
    Cette façon de la manger du regard, c'était très gênant.
    - Oui, je campais, répéta-t-elle, plus fermement.
    Son père se mit à descendre l'escalier.
    - Tu campais, répéta-t-il à son tour. Tu campais ?
    Sa voix monta dans les aigus.
    - Pendant trois ans ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 8         Page de la citation

  • Par ladesiderienne, le 24 septembre 2013

    Quand elle était partie camper, elle était une enfant normale, une fillette de sitcom ou d'émission tous publics. Aujourd'hui, elle était devenue à son corps défendant la vedette d'un épisode d'une série policière bien trash. On était en train de réécrire le script de sa vie. Sans sa permission.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par dodline, le 09 mai 2014

    " - Plus personne ne nous fera du mal, lui promit-elle. Et tu n'auras plus besoin de me protéger, on se protégera mutuellement. D'accord ?
    La petite offrit son visage au soleil. Le vent souleva une mèche blonde et la rabattit sur ses lèvres. Du bout des doigts, Angie l'écarta et sentit ce le contact sur ses propres lèvres. C'étaient ses propres cheveux; cette fillette était elle, et elle était cette fillette - elles étaient distinctes et ensemble, debout dans les rayons du soleil matinal à écouter chanter les oiseaux, à sentir la rosée sur la rambarde de leurs dix doigts - pas vingt "
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 06 mars 2013

    Ce sont de véritables personnes qui partagent ton espace mental et occupent différents neurones. Elles ont une réalité physique. Ce n’est pas le fruit de ton imagination. Vous partagez certaines choses, comme un corps, des parents, et cetera. Mais vos traits de caractère et vos désirs peuvent être diamétralement opposés.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 06 mars 2013

    Les contacts entre eux sont rares ou inexistants, ce qui explique qu’ils puissent te dissimuler des choses, à toi, la dominante, et avoir chacun ses secrets. Quand tu entends leurs voix, les centres du langage sont activés comme si c’étaient des voix extérieures.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
29,00 € (neuf)

   

Faire découvrir Angie,13 ans, disparue... par :

  • Mail
  • Blog

Autres livres de Liz
Coley(1) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (175)

> voir plus

Quiz