Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture) > Ajouter la description de l’éditeur.

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio. > Contribuer à la description collective.
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

  • Par de, le 08 mars 2012

    de
    e numéro de mars/avril 2012 de la revue offre de multiples sujets de réflexion. Si je ne partage ni les références ni les orientations de certain-e-s auteur-e-s, je trouve cette lecture très enrichissante. Une nouvelle livraison de qualité dont je ne citerais que quelques articles.
    Le numéro s'ouvre sur un entretien avec Stathis Kouvélakis « Grèce : destruction programmée d'un pays ».
    « Il s'agit, nous dit Stathis Kouvélakis, de jeter les bases d'une gigantesque opération d'accumulation par dépossession, d'installer à l'intérieur même d'un pays de l'eurozone un modèle d'accumulation expérimenté jusqu'à présent dans le Sud et les pays est-européens. » Voici venu, autrement dit, le temps d'un déploiement direct, à l'intérieur de L'espace défini par l'Union européenne, de la stratégie du choc décrite par Naomi Klein, autrefois réservée aux pays de la périphérie. Comment comprendre le mécanisme de cette machine de guerre ? Quels possibles politiques ouvre la crise sans précédent qui en résulte ? C'est à ces questions que l'entretien qui suit s'efforce d'apporter des éléments de réponse. »
    L'auteur analyse les politiques imposées, les révoltes, les attitudes et réponses des différentes forces syndicales et politiques dont celles de la gauche radicale. « Les formations de la gauche radicale se dérobent, et ce, dès le début de la crise, oscillant entre une rhétorique radicale, mais abstraite, et un pragmatisme dépourvu de substance, qui refuse de tirer les leçons de la faillite complète du modèle de développement suivi dans le cadre de l'intégration européenne. » Malgré l'éventail des sujets abordés, je regrette le peu de place donné aux éléments, certes minoritaires, de contre-pouvoir, d'auto-organisation ou d'autogestion.
    Il reste pour le moins étonnant, alors qu'une Campagne pour l'audit de la dette se développe en France comme en Grèce, que les initiateurs français n'exigent pas l'annulation de la dette illégitime grecque et le remboursement par les banques françaises des versements déjà effectués. La Grèce est l'un des trois principaux clients en armements de l'Allemagne et de La France. L'achat de ces armements à quelque chose à voir le niveau de la dette grecque et aussi avec son caractère illégitime et odieux.
    Raphael Kempf nous rappelle le rôle des gouvernements socialistes dans la construction du ”libre marché” de la finance « Quand les socialistes libéraient la finance. le ”consensus de Paris” et la mondialisation financière – à propos de Rawi Abdelal : Capital Rules ».
    Yolène Chanet et Joséphine Gross propose une lecture du dernier livre de MonaChollet, Beauté fatalesous le titre « Et mes seins, tu les aimes ? » Ma propre lecture diverge sur certains point
    J'ai, de plus, apprécié les articles de NadègeRagaru « du balkanisme à l'histoire transnationale des Balkans ? – à propos de MariaTodorova :Imaginaire des Balkans » ; celui de StéphaneHaber « Analyser le néolibéralisme aujourd'hui » ; d'Edouardo Gudynas « La Pacha Mama des Andes : plus qu'une conception de la nature » et celui de NajateZouggari « La Case de Santé ».
    Je suis plus que sceptique devant la lecture d'Alban Lefranc « La singularité de Kafka – à propos de Pascale Casanova : Kafka en colère ». Sans savoir toujours qui s'exprime, Pascale Casanova ou Alban Lefranc, c'est, il me semble, une lecture très réductrice de Kafka et de son œuvre, sans oublier une lecture erronée du livre de MichaëlLowy « Franz Kafka, rêveur insoumis » (Stock 2004). Reste aussi une certaine stupéfaction par l'évitement du très beau livre de Bernard Lahire : Franz Kafka, Éléments pour une théorie de la création littéraire (Editions La découverte, Paris 2010) Pourquoi il écrit ce qu'il écrit comme il l'écrit
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

  • Par de, le 08 mars 2012

    de

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par de, le 08 mars 2012

    Les formations de la gauche radicale se dérobent, et ce, dès le début de la crise, oscillant entre une rhétorique radicale, mais abstraite, et un pragmatisme dépourvu de substance, qui refuse de tirer les leçons de la faillite complète du modèle de développement suivi dans le cadre de l’intégration européenne.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (4)

Videos de Collectif

>Ajouter une vidéo
Vidéo de  Collectif

Connaissez-vous les Mix & Match Books ? Vous savez, ces livres pour enfants permettant de composer des personnages en mélangeant de façon aléatoire la tête, le corps ou les jambes. Pour son ultime saison, l'Exquise Nouvelle à décidé d'adapter ce concept : un auteur commence malicieusement l'histoire, un deuxième la continue avec talent et un troisième la termine en apothéose. Détail amusant : aucun auteur ne sait avec qui il a écrit, ni ce qu'il est advenu de sa contribution. Peut être le découvrirez-vous avant eux ! Cerise sur le gâteau, tous les droits du recueil seront reversés à l'APCH, Association des Pancréatites Chroniques Héréditaires. Dégustez des histoires inédites en faisant un beau geste. C'est le deuxième effet eXquis !








Acheter sur Amazon
   

Faire découvrir RdL N°4 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (1)

  • Ils l'ont lu

> voir plus

Quiz