AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070578909
Éditeur : Gallimard (2007)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Cachée derrière le fauteuil, Emma n'a rien vu de l'assassinat, de sa mère, mais a tout entendu. Rwanda, avril 1994, la folie meurtrière explose. Pas un habitant tutsi ne doit être épargné. Pourtant la fillette survit.
Car la vie réserve aussi des moments de grâce, des rencontres déterminantes...
L'écriture tout en pudeur de ce roman sur le drame du génocide rwandais lui donne une force magistrale.
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
murielan
murielan17 juin 2013
  • Livres 4.00/5
Emma est une survivante du génocide rwandais. A quatre ans, elle a assisté à l'assassinat de sa mère et a trouvé refuge chez Mukecuru, une Hutu. Auprès d'elle, elle essaie de se reconstruire tant bien que mal, hantée par ses cauchemars...
Ce roman est vraiment bouleversant : le génocide rwandais y est évoqué tout en pudeur et en retenue.
En suivant le parcours d'Emma, on comprend mieux que la reconstruction de ce pays est difficile. Sa confrontation inattendue avec un de ses bourreaux lui permettra d'évoluer et de chercher à retrouver les traces de son passé, pour tourner la page et se construire un avenir.
A découvrir à partir de la 3°.
Commenter    J’apprécie          262
Shan_Ze
Shan_Ze10 mars 2015
  • Livres 3.00/5
Emma est Tutsi. Après avoir perdu sa mère dans le génocide du Rwanda en 1994, elle est recueillie par Mukecuru, une vieille dame hutu qui va la cacher dans sa maison. Elle a du mal à oublier ce drame, à se souvenir de sa mère. Mais un vieil homme qui aide les enfants dans le même cas qu'elle, va la délivrer de cette souffrance…
Un petit livre, simple, écrit pour les enfants, pour leur dire qu'il y a des choses horribles qui se passent dans certains pays. Un thème délicat à traiter mais qu'Elisabeth Combres a réussi avec une certaine habilité.
Commenter    J’apprécie          100
Auboulevardlitteraire
Auboulevardlitteraire23 février 2014
  • Livres 5.00/5
Rwanda 1994. On n'en entend pas vraiment parler. Comme si ce génocide était passé à travers les mailles de l'histoire.
Ce livre est assez surprenant, dès les premières pages nous tombons dans une atmosphère assez pesante, cependant l'auteur ne nous décrit pas directement la violence de ce génocide. Et j'ai vraiment apprécié, il n'y a pas tellement de sang, l'auteure reste assez sobre et cela rend le livre encore plus touchant. Cela donne une portée vraiment plus grande.
De plus, c'est à travers Emma et Ndoli que nous découvrons cet horrible évènement. Des enfants, voilà ce qu'ils sont, et c'est avec leurs idées, impressions et sentiments que tout nous est décrit. Les enfants voient les choses d'une manière pure et innocente.
C'est assez délicat d'arriver à mettre des mots sur les sentiments que procure le livre. Ce que je peux cependant vous affirmer c'est que ce roman est bouleversant. Dès que vous ouvrez La mémoire trouée vous tombez directement dans l'univers d'Emma, vous êtes ailleurs, captivés.
Je m'excuse c'est une chronique assez courte mais c'est vraiment difficile de poser des mots sur mon ressenti. Mais il y aune chose dont je suis sure, c'est que vous devez lire ce roman.
Lien : http://auboulevardlitteraire.skyrock.com/3205387..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          91
mireille.lefustec
mireille.lefustec26 mars 2014
  • Livres 5.00/5
Bouleversant.
C'est un roman en ce sens que les personnages sont inventées, mais l'histoire est on ne peut plus réelle.
La haine et la barbarie sont révoltantes.
A l'époque , je suivais ces événements car je parrainais un enfant tutsi pour assurer sa scolarité par l'intermédiaire se Aide et Action.
Je n'ai plus jamais eu de ses nouvelles.
Commenter    J’apprécie          90
bibliophage
bibliophage19 avril 2011
  • Livres 4.00/5
Un sujet difficile, plutôt bien traité ! Plutôt que de s'étendre sur les atrocités de la guerre au Rwanda, on suit la vie après-guerre d'une petite fille, son traumatisme, la difficulté à survivre des rescapés... le tout abordé tout en pudeur. C'est court, ça se lit très bien, à conseiller aux jeunes !
Commenter    J’apprécie          70

Les critiques presse (1)
Lecturejeune01 septembre 2007
Lecture jeune, n°123 - Emma n’a pas assisté à la scène mais elle l’a entendue. En avril 1994 au Rwanda, sa mère est assassinée parce qu’elle est Tutsi. « Tu ne dois pas mourir, Emma ! », lui dit-elle avant de succomber. Pourtant « ceux qui ont survécu, c’est comme s’ils étaient morts aussi ». Chaque nuit la petite fille, qui a trouvé refuge auprès d’une vieille femme, fait le même cauchemar. Les jours passent, la vie reprend son cours. Des prisonniers vont être jugés au village. Parmi eux, Emma reconnaît une voix. La rencontre de Ndoli, un enfant « cabossé » et d’un vieil homme qui aide les jeunes rescapés ravive sa mémoire trouée, son envie de comprendre et d’avancer. Elisabeth Combres livre un récit pudique et ténu. Son parti pris stylistique est fort. L’écriture, blanche et descriptive, nous tient à distance d’Emma qui se positionne comme une observatrice du monde qui l’entoure, sans pouvoir y prendre part. Les gestes du quotidien rythment le récit et laissent peu de place à des sentiments encore indicibles. Un temps suspendu s’impose, puis pour Emma comme pour son pays, la vie reprend ses droits. Ce propos maîtrisé éclaire justement un passé proche et douloureux dont les zones d’ombre – implication de la France –demeurent. Hélène Sagnet
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
bibliophagebibliophage19 avril 2011
"Faufile-toi là, ferme les yeux, mets tes mains sur tes oreilles, ne fais pas le moindre geste, pas le moindre bruit, et dis-toi que tu n'es pas dans cette pièce, tu ne vois rien, tu n'entends rien, bientôt tout sera fini. Tu ne dois pas mourir, Emma !"
Commenter    J’apprécie          30
Anais22Anais2221 décembre 2014
Emma se l'imagina aisément ; sa mémoire avait oublié le bonheur, mais conservait avec une précision morbide les stigmates de la barbarie.
Commenter    J’apprécie          50
mireille.lefustecmireille.lefustec26 mars 2014
Emma se réveilla en sursaut, harassée par ce cauchemar qui revenait presque toutes les nuits depuis ce jour d'avil 1994 où ils avaient surgi dans la maison et assassiné sa mère;
Commenter    J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec26 mars 2014
Ils sont là.

derrière la porte.

Ils hurlent, ils chantent, ils frappent, ils rient.

Maman a les yeux agrandis par la peur.

Toit à l'heure, elle ne sera plus que souffrance sur le sol.

Découpée et sanglante.

Puis, enfin, délivrée par la mort.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
AnnaRoureAnnaRoure07 novembre 2015
J'ai adoré ce livre, je les pris pour un devoir maison en français mais je dois faire un portrait physique et psychologique, si vous avez une idée répond au commentaire ou envoyez moi un email (annaroure25@gmail.com)
Commenter    J’apprécie          00
Video de Elisabeth Combres (2) Voir plusAjouter une vidéo

Elisabeth Combres, Florence Thinard : Mondes rebelles junior
Au Mexique, depuis l'hacienda San Jose, dans le Yucatan, Olivier BARROT présente le livre de Elisabeth COMBRES et Florence THINARD "Mondes rebelles junior", édité par Michalon. Un documentjeunesse pour mieux comprendre les conflits et les violences du monde. Pages du livre en banc-titre, images d'enfants mexicains.
autres livres classés : rwandaVoir plus





Quiz Voir plus

L'Afrique du Sud en livres

Le roman de J.M. Coetzee "Disgrâce" a donné lieu à un film de Steve Jacobs avec dans le rôle principal...

Jeremy Irons
John Malkovitch
Liam Neeson
Leonardo Di Caprio

10 questions
48 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique du sud , apartheid , littérature étrangèreCréer un quiz sur ce livre