Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Hélène Narbonne (Traducteur)

ISBN : 2253171824
Éditeur : Le Livre de Poche (2001)


Note moyenne : 3.58/5 (sur 233 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Depuis l'assassinat de son compagnon, Benton Wesley, la médecin légiste Kay Scarpetta traîne sa peine et ses angoisses.

Chargée d'identifier un cadavre décomposé retrouvé dans un container en provenance d'Europe, elle ne dispose que d'une inscription "Bon... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (13)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Kittiwake, le 05 septembre 2014

    Kittiwake
    La couleur de la couverture sied particulièrement avec cet opus de Patricia Cornwell : c'est noir, très noir. Certes spécialité de médecin légiste n'incite pas à la franche rigolade, mais cette fois tout s'en mêle pour créer une atmosphère globale glauque : Kay scarpetta ne se remet pas du deuil de Benton, elle est en mauvais termes avec sa nièce Lucy, et pour couronner le tout, l'ambiance à l'institut médico-légal est épouvantable (un kleptomane sévit dans les locaux, des mails circulent sans l'assentiment de leur auteur, quelqu'un se fait même passer pour elle sur un blog). Sa légitimité est en jeu et tout ça sent le trafic d'influence d'origine politique. Quant à Marino, il est rétrogradé et en passe de carrément perdre son boulot. Tout ceci survient alors que deux nouvelles têtes ont pris leur fonction au sein de l'équipe policière, pas sympa du tout.
    Dans cette ambiance conflictuelle et stressante, Scarpetta est sollicitée pour l'autopsie d'un cadavre découvert en piteux état dans un container de cargo. La scène de crime est intrigante : la victime porte des vêtements de luxe à l'envers, et des poils longs et soyeux sont retrouvés un peu partout. Lorsqu'un autre crime a lieu avec le même mode opératoire, et la présence de ces poils, l'enquête prend une autre dimension et le recours à Interpol s'avère nécessaire.
    Certes Scarpetta n'a jamais été la reine des clowns, mais là il lui faudrait un léger antidépresseur et quelques séances de psy. Cela ne l'empêche pas de rester très rigoureuse et tenace dans son travail et on pourrait presque dire qu'elle donne son corps à la science…de son vivant.
    Le roman est un pavé (700 pages), que les dialogues alourdissent, mais ils sont suffisamment bien menés pour avoir une réelle utilité dans la progression de l'intrigue. Les dernières pages laissent place à une accélération brutale des événements, qui pourrait donner l'impression d'une nécessité d'en finir avec cette histoire complexe.
    Un bon cru, sans plus.


    Lien : http://kittylamouette.blogspot.fr/2014/09/cadavre-x.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 32         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par valeriane, le 27 mars 2014

    valeriane
    Un an après la mort de Benton, Kay s'enfonce dans le travail pour ne pas penser au désastre de sa vie privée. Dans ce tome, un mystérieux coprs est retrouvé à bord d'un cargo en provenance du port d'Anvers. Malgré sa minutieuse autopsie, Kay ne peut identifier le cadavre.A cela s'ajoute des nouvelles collègues de la police peut coopérantes, des problèmes internes à son service. Tout semble tendre vers un objectif : la faire tomber professionnellement.Cett enquête va la conduire en France, dans les bureaux d'Interpol et à la morgue de Paris. Un parcours truffés d'embûches pour tenter de démasquer l'auteur de crimes atroces.Dans cet opus, Patricia Cornwell se penche particulièrement sur la psychologie des personnages. Kay, Marino, Lucy, tous sont affectés par la mort de leur ami. Cette tragédie se répercute sur leurs vies d'une manière ou d'une autre. On sent bien que les personnages sont limites et au bord de la crise de nerf.Un très bon thriller qui tient le lecteur en haleine, tant du point de vue de l'enquête que de l'avancée des personnages. Ce tome n'a pas de fin "réelle". L'affaire n'est pas close. Ou plutôt les affaires ne sont pas closes.Cornwell nous tend la perche vers les tomes suivants. Elle donne envie de découvrir la suite des aventures de Scarpetta.Certains éléments font planer une part de mystère sur cette série. On ne sait pas de quoi sera fait le prochain tome (ou presque pas... parce que si vous êtes curieux et que vous commencez par le 4ème de couverture, vous serez vite mis sur la voie).
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par strawberries_milkshake, le 28 novembre 2012

    strawberries_milkshake
    J'ai bien aimé le côté sombre et désenchanté du livre et l'intrigue concernant le mystérieux cadavre x. Toutefois, je me serais passée de l'intrigue de complot et de l'ursupation de l'identité de Kay sur Internet ... intrigue réchauffée des précédents romans. Petit détail: j'ai été agacée de ne jamais entendre parler de Janet dans ce livre, surtout que l'auteur lui avait donné un rôle plus important dans le tôme précédent...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par moravia, le 06 avril 2013

    moravia
    Avec ce livre elle tombe de charybde en scylla !
    Elle a fait des livres qui en première lecture faisaient passer un bon moment ( Postmortem et les suivants) , mais elle n'a pas sû évoluer, et je me pose la question pour ce livre : qui est réellement l'auteur ? Un " nègre " sous roche...
    Pas terminé.

    Commenter     J’apprécie          2 7         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par patroche06, le 16 février 2011

    patroche06
    Kay Scarpetta nous fait vivre une histoire assez gore qui nous entraine de sa ville d'adaption à Lyon, Paris...
    Un cadavre en deconposition est decouvert sur un cargo belge, accompagné de son fidele Marino, Melle Scarpetta viendra a bout de ce tueur monstrueux.
    L'un des thriller les plus noir de Patricia Cronwell.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Lagagne, le 15 décembre 2010

    Kay ma chérie,
    (...)
    Si tu lis ces lignes, c'est que je ne suis plus. Lorsque je me suis décidé à écrire cette lettre, j'ai demandé au sénateur Lord de te la remettre en main propre un an après ma mort, au début du mois de décembre. Je sais combien la période des fêtes de Noël a toujours été difficile pour toi. Elle est sans doute, maintenant, devenue intolérable. Ma vie a commencé avec mon amour pour toi. Le seul cadeau que tu puisse me faire est de tenir bon.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
6,74 € (neuf)
0,20 € (occasion)

   

Faire découvrir Cadavre X par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (646)

> voir plus

Quiz