Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 208069040X
Éditeur : Flammarion (2006)


Note moyenne : 3.53/5 (sur 17 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Si vous alliez dîner chez Marcel Proust, Gabriel Garcia Marquez, Virginia Woolf ou Raymond Chandler, que vous offriraient-ils à table ? Mark Crick répond à la question en nous donnant à lire une série de savoureux pastiches de quelques-uns des plus grands écrivains du m... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Malice, le 16 juin 2013

    Malice
    La soupe de Kafka est une autre cuisine car elle me parait pas mangeable, mais tentante on aimerait essayer tellement s'est bien écrit dans l'esprit d'une recette de cusine.
    Ce recueil de nouvelles de 16 recettes, un pastiche extrêmement bien fait savoureux.
    La cuisine des mots de Kafka, Woolf, Chandler, Proust, Graham Greene, Garcia Marquez, Steinbeck, Austen, Homère, Borges, Thomas Mann, Geofrey Chaucer, Irvine Welsh, Italo Calvino, Marquis de Sade et Pinter.
    Là où l'auteur est à mon sens très fort c'est le choix des auteurs très différents il passe du Jane Austen à Chandler par exemple, cela ma surpris , bluffé. En plus le livre est un bel objet et les éditions flammarion a eu la bonne idée d'aller chercher des écrivains talentueux pour la traduction par exemple Genevievre Brissac pour Jane Austen, Patrick Raynal pour le Chandler
    Ce livre est une bonne trouvaille et une bonne idée car elle permet de découvrir des auteurs que je ne connais pas ou mal. Et aussi ce livre donne envie de se plonger dans l'univers des auteurs traducteurs comme l'univers noir de Patrck Raynal entre autre.
    À mon avis toutes les nouvelles ne sont pas réussit mais j'aime beaucoup celle d'Italo Calvino "Moules Marinière"
    "Il est probable que tu envisages de préparer un repas, à moins que tu n'appartiennes à cette petite "coterie" qui se plaît à lire des livres de recettes au lit, tard le soir. "
    extrait des Moules marinières
    En dehors de ce livre qui est une curiosité littéraire, quand j'ai lu cette phrase j'ai pensé à tous les beaux livres de cuisine que l'on trouve sur les tables des libraires. Et ces livres de cuisine sont tellement beaux que l'on a envie de tous les acheter !!!!
    En un mot ce livre est un bel objet original, c'est une curiosité littéraire pour les fêtes de fin d'année, qui ne sont pas sans plaisir. Chaque nouvelles est accompagnées par une illustration de Marck Crick dans l'esprit de la nouvelle.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par MarianneDesroziers, le 08 mai 2010

    MarianneDesroziers
    Une histoire complète de la littérature mondiale en 16 pastiches très drôles. Parmi mes préférés, il y a " Soupe miso express à la Kafka ", " Gâteau au chocolat à la Irvine Welsh ", " Tiramisu à la Marcel Proust " ou enfin " Poussins désossés et farcis à la Marquis de Sade.
    La forme est originale : un pastiche associé à une recette et une œuvre d'art (elle même pastiche réalisé par l'auteur qui est aussi peintre).
    Petite déception quand même pour Virginia Woolf, le texte le plus court : on reconnaît bien l'ambiance et les préoccupations des personnages, mais à part la forme du monologue on ne retrouve pas vraiment le style de V.W.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par MarianneDesroziers, le 27 juillet 2010

    Elle déposa les cerises dans une terrine beurrée et regarda par la fenêtre. Les enfants couraient sur la pelouse, Nicholas, qui avait déjà atteint les massifs de tritomas rouge flamboyant, se retournant pour attendre les autres. Elle revint aux cerises, pois rouges sur fond blanc, si gais et si plaisants, avec leurs noyaux durs invisibles qu'elle n'enlèverait pas. Elle eut une pensée émue pour Mrs Sorley qui en connaissait que la dureté du noyau et non la douceur ; et elle réserva la terrine de cerises.
    (extrait de "Clafoutis Grand-mère à la Virginia Woolf")
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par jovidalens, le 17 mai 2012

    - J'ai besoin d'un sursis à exécution, fit le curé sans lever les yeux de son café.
    - Impossible. Le peloton est déjà en route. Il sera là dés demain.
    - Il a réclamé du coq au vin et ça demande deux jours de préparation.
    - C'est donc vrai que le Syrien a sacrifié El Jagarcito ?
    - El Jagarcito est dans ma cuisine, niché au fond d'une marmite.
    Le maire se signa.
    - On ne peut pas le faire cuire aujourd'hui ?
    - Tobaga dit que ce serait faire injure au Très-Haut. On ne peut pas servir à Fidel Agosto Santiago un ultime souper à moitié cuit.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :
8,02 € (neuf)
3,45 € (occasion)

   

Faire découvrir La soupe de Kafka : Une histoire complète de la littérature mondiale en 16 recettes par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz