Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2755606134
Éditeur : JBZ & cie (2010)


Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Loulou est simple. Il ne tolère ni les fourrures ni les curés. Il est bouffé par les puces qu'il refile à tout le monde. Il tente de copuler avec tout ce qui passe sur la place. Loulou, c'est un vieux chien, c'est le chien de ma mère.... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par sassenach, le 13 décembre 2010

    sassenach
    Loulou est arrivé un beau jour dans la famille du narrateur. Loulou, c'est un chien sorti de nulle part, abandonné, avec un sale caractère et qui a décidé que cette famille sans père et tenant un commerce était parfaite pour l'adopter ! Mais ses aboiements font fuir les clients et il a la méchante tendance de marquer intensément son territoire …
    Ce court roman parle d'animaux, comme vous l'aurez deviné au vu du titre et du résumé. L'auteur nous présente un chien bien particulier mais néanmoins attachant et qui a la particularité de revenir souvent vers ses maitres choisis, même s'il est loin d'eux, d'où le titre. Les descriptions des bêtises de Loulou sont souvent amusantes mais il est clair que je crois que je n'aurais pas forcément supporté l'animal très longtemps si j'avais été à la place de la famille d'accueil … et pourtant, j'adore les bêtes ! La seconde partie du roman parle d'un chat et bien sûr, je ne pouvais qu'être touchée par la description de Caramel et la fin m'a arraché une bonne quantité de larmes. Quant à la dernière partie du livre, de quelques pages seulement, elle n'a aucun rapport avec les animaux et semble arriver un peu comme un cheveu sur la soupe ! J'avoue que je n'y ai pas compris grand chose. Les deux histoires d'animaux de compagnie, et par conséquent de leurs familles d'accueil, m'ont donc plu grâce à leur thème et leurs pointes d'humour et de tendresse mais j'ai quand même un bémol à apporter à ma lecture : je n'ai pas trop aimé le style trop verbeux et imagé et le vocabulaire un peu ronflant à mon goût mais tous mes visiteurs habituels savent que, de ce côté-là, j'aurais préféré un style simple et fluide, quitte à y sacrifier la poésie qu'on peut parfois retrouver au long des pages de ce petit livre qui s'adresse à ceux qui aiment les animaux mais aussi à tous les autres !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

  • Par lilyetseslivres, le 05 octobre 2010

    lilyetseslivres
    Loulou, c'est son nom, est un chien venu de nulle part, il aurait pu tout aussi bien s'être prénommé «Rond-point», par l'habitude qu'il avait prise de s'allonger, tas de chanvre immobile, au beau milieu de la nationale 20, les voitures devaient le contourner pour passer.
    Et puis, un jour, il a choisi sa maison, une de celles qui donnent sur la nationale justement, un magasin de «vitrerie-peinture-couture», bien placée à deux pas de la boucherie.
    Sa principale activité consistait déjà à entrer et sortir du magasin-maison, entrer, sortir, sortir, entrer, en ayant soin de laisser derrière lui tout une horde de puces.
    Il ne demandait pas grand chose, le chien, du moins au tout début :
    «Qu'on lui fiche la paix, voilà sa seule exigence. Pour manger, il volait, c'était un anarchiste.»
    Un anarchiste, certes, mais qui vira bientôt tyran, du genre Tatie Danièle... Seule la mère aime inconditionnellement ce tas de puces qui pète comme un sonneur, crotte sur le trottoir et refoule les clients.
    Une drôle de relation d'ailleurs, elle et le chien se mettent à parler, à dialoguer même... Elle lui demande conseil, il répond plus ou moins complaisamment. Tant et si bien que Loulou se mit à prendre la place du père. C'est tout simple, plus rien ne pouvait se décider sans son accord...
    Mais de fil et aiguille, il fallut bien s'en débarrasser un peu, histoire de mettre du beurre dans les épinards en le vendant, pourquoi pas, au mieux offrant. Un bon chien de chasse.
    C'est ainsi que Loulou, changea presque de nom, pour devenir Boomerang. Cette façon de toujours revenir après qu'on l'eut lancer...
    Un très joli récit, amusant, piquant, pittoresque, suivi d'une courte nouvelle sur un chat, cette fois, le dénommé Caramel. La vie, les derniers jours de Caramel. Un texte qui plaira à Tous les amoureux des chats et qui à n'en pas douter n'aurait pas déplu à Colette.

    Lien : http://lily-et-ses-livres.blogspot.com/2010/10/le-chien-boomerang-he..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par mayang, le 22 septembre 2011

    mayang
    Un petit livre qui s'articule autour de trois récits, légers, pleins d'humour décalé, décrivant assez bien les travers des humains. On sourit aux péripéties, parfois tragi-comiques, du chien Loulou, héros malgré lui, du premier récit. L'ensemble est un peu hétéroclite, voir farfelu et procure une bonne détente pour des lecteurs harassés.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par accrobiblio, le 13 janvier 2011

    accrobiblio
    J'ai beaucoup aimé les histoires de Loulou et de Caramel. Et j'avoue être passée complètement à côté de la dernière histoire.
    Loulou est un chien attachant, malgré ses défauts et l'histoire est très amusante.
    Il en est de même pour Caramel. Je transposais avec notre chatte, Thalia. Bon, elle ne court pas après le mâle, mais adore manger et dormir, comme tous les chats dignes de ce nom.

    Lien : http://accrobiblio.canalblog.com/archives/2011/01/13/20117567.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
10,95 € (neuf)
6,56 € (occasion)

   

Faire découvrir Le chien boomerang par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz