Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 222113091X
Éditeur : Robert Laffont (2012)


Note moyenne : 4/5 (sur 218 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain...
La société secrè... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (89)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par florencem, le 05 décembre 2012

    florencem
    Je viens tout juste de finir le deuxième tome de Night School, et je ne peux pas m'empêcher de ressentir une sensation douce amère... Je sais que je ne devrais pas écrire de critique juste après avoir terminé un roman - je trouve que je n'ai pas assez de recul la plupart du temps - mais je me lance quand même. Cette sensation douce amère concerne la globalité du roman, mais en particulier un élément précis dont je parlerais un peu plus tard. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, loin de là, c'est juste que j'ai été tellement passionnée par l'histoire de C.J. Daugherty que je pense avoir été plus réceptive à toutes les émotions qui se dégagent de ce roman. Ce qui prouve deux choses. La première que ce second tome est aussi un coup de coeur pour moi (je l'ai lu en une journée, ce qui est une preuve assez évidente). Et la seconde que C.J. Daugherty a réellement su me captiver et m'emmener dans son monde. Ce n'est pas vraiment évident. Il m'est arrivé plusieurs fois lire une oeuvre et de l'apprécier sans pour autant entrer dans l'univers de l'auteur. Les deux séries qui ont réussi à me captiver de la sorte sont les très connus Harry Potter et Hunger Games.
    Si je fais ce parallèle, ce n'est pas innocent. Je me suis surprise à plusieurs moments de comparer certaines scènes ou relations aux oeuvres de J.K Rowling et Suzanne Collins. le trio amoureux et Allie m'ont fait penser à Katniss. Les amitiés, le manoir, les situations de dangers, les adolescents prenants en main leur propre sécurité, Isabelle et Nathaniel... m'ont rappelé Harry Potter. Attention, je ne dis pas que Night School est une copie de ses oeuvres, loin, loin de là, mais je pense que j'ai pu y redécouvrir des situations qui m'avaient plu dans ces autres oeuvres de littérature de jeunesse et j'ai été heureuse de retrouver ces ingrédients-ci dans le roman.
    Ce tome deux est d'ailleurs beaucoup plus rythmé que le premier tome. Je l'ai trouvé aussi plus révélateur. Beaucoup de questions ont enfin obtenu des réponses et tout est plus clair, plus facile à appréhender. Bien entendu tout ne nous a pas été dévoilé et je suis très heureuse qu'un tome trois soit prévu. Car je garde espoir en ce qui concerne quelque chose qui se déroule dans "Héritage". Encore une fois, C.J. Daugherty a su très bien mener la trame de ce deuxième volume. Je ne me suis jamais ennuyée, et j'appréhendais chacune des pages que je tournais car je m'attendais à tout moment qu'une catastrophe survienne. J'ai vraiment apprécié cette sensation de suspend, comme si on était malgré nous en train de retenir notre souffle.
    Pour les personnages... Je vais commencer encore une fois par Allie. Elle a changé depuis les premières pages du tome un, et j'en viens presque à regretter l'insouciante Allie. Les événements ont fait d'elle une adulte beaucoup trop tôt. On ne devrait pas affronter cela a à peine seize ans. Je sais que c'est de la fiction, mais j'apprécie beaucoup ce personnage est la voir ainsi se débattre, perdre confiance, s'endurcir... C'était un peu difficile. J'en viens naturellement au point dont j'avais parlé au tout début de l'histoire. Je vais essayé de rester le plus vague possible, mais je n'ai pas apprécié la tournure qu'ont pris deux de ses relations. J'ai été déçue et j'ai pesté... Oui, je l'avoue ! C'est pour cela que je garde espoir pour le tome trois ! Si C.J. Daugherty me lit et qu'elle arrive à déchiffrer ce dont je parle, il faut faire quelque chose, s'il vous plait ! Trêve de plaisanteries. J'ai cependant compris Allie. Il est très bien expliqué les raisons de ses choix et même si cela ne m'a pas plu, j'ai quand même pu l'accepter. Et je me dis que C.J. Daugherty a encore une fois très bien su mener son histoire pour le coup. Carter est toujours un personnage que j'apprécie énormément. Il nous a montré une facette plus obscure mais cela ne change rien. Sylvain... Eh bien, je commence à l'apprécier. Je ne dis pas que c'est l'un de mes personnages préférés, mais j'arrive un peu mieux à le cerner. Ce que j'avais espéré trouvé dans ma lecture du tome deux. Rachel est toujours une source de bonheur et je suis assez contente qu'elle est remplacée Lisa qui était un personnage trop effacé à mon goût. Mon coup de coeur étant toute fois Zoé ! Ah Zoé ! Une fillette de treize ans qui a su prendre une place très importante dans ce groupe d'adolescents, et sa présence dans ce tome a été un rayon de soleil. J'adore son côté enfant et en même temps un peu "robotique" si je peux dire. Un très bon personnage que j'espère voir aussi souvent dans le tome trois.
    Il va être assez dur de trouver un roman à choisir après celui-là, et le tome trois va se faire attendre... Mais 2013 arrive très bientôt !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par cicou45, le 23 janvier 2013

    cicou45
    Deuxième volet de cette série, j'ai eu un peu de mal au tout début pour me remettre dans l'ambiance étant donné que j'avais lu le premier dès sa sortie, à savoir en mai 2012 mais je vous rassure, je me suis tout de suite remise dans le bain. Ma confusion n'a duré que le temps de deux ou trois pages...
    Allie entame officiellement sa rentrée à la Night School, située dans le manoir de Cimmeria. Paraissant au début comme une étrangère dans cette école réservée aux plus grosses fortunes d'Angleterre, Allie découvre enfin ici quelle est la véritable raison de son intégration dans cette "école de luxe" et découvre par la même occasion quelle est la véritable lignée de sa famille.
    Un roman plein de suspense, d'intrigues amoureuses et très concentré sur l'amitié et le soutien entre les élèves après le drame qui s'est déroulé à l'école durant l'été.
    Je ne vais pas vous refaire un résumé du premier tome mais me contenterais de vous dire que celui-ci est aussi bien écrit et passionnant que le précédent. Cependant, une ombre de plus en plus grandissante plane de plus en plus sur Cimmeria et celle-ci se prénomme Nathaniel, un être machiavélique qui est prêt à tout pour s'emparer du contrôle, non seulement de l'école mais de l'Organisation toute entière. Y parviendra-t-il et combien de cadavres devra-t-il laisser derrière lui pour cela ?
    Une fin qui ne me laisse qu'attendre avec impatience le prochain tome...Un ouvrage qui ne relève ni du fantastique, ni de la science-fiction et qui pourtant est rempli de forces obscures. J'adore ! A découvrir !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Melisende, le 26 décembre 2012

    Melisende
    Je crois que si je ne devais conseiller qu'un seul des titres de la Collection R publiés depuis janvier dernier, ce serait le premier tome de Night School. Malgré quelques défauts, cette introduction bien menée m'avait vraiment convaincue. Autant vous dire que j'attendais ce deuxième tome avec une très très grande impatience. J'allais enfin retrouver l'ambiance particulière de l'école de Cimmeria, les mystères entourant Allie l'héroïne et l'inévitable triangle amoureux…
    Alors, verdict ? Et bien je suis un peu déçue. J'ai certes dévoré ce tome, aussi vite que le précédent, mais j'y ai trouvé quelques défauts et surtout, je ressors de ma lecture avec un sentiment d'inachevé, sensation que je n'avais pas éprouvée auparavant.
    Héritage - sous-titre de ce second opus - démarre sur les chapeaux de roues ! Allie est poursuivie dans les rues de Londres et échappe de justesse à ses poursuivants. Que s'est-il passé depuis que nous l'avons quittée à la fin du premier tome ? Les réponses à cette question arrive petit à petit, au fil des pages. Malgré tout, alors que l'on pourrait croire que l'héroïne est en sureté une fois la porte de son école franchie, la tension ne faiblit pas, les mystères se multiplient et les questions affluent. Il y a une taupe dans l'école, enseignants, membres du personnel et élèves, tous sont soupçonnés de comploter avec l'ennemi. Pour découvrir l'identité du coupable, les adhérents à la très mystérieuse Night School s'entrainent quotidiennement et ont pour ordre d'ouvrir l'oeil et de questionner leurs semblables… Et pour cette nouvelle rentrée scolaire, alors que l'automne pointe le bout de son nez, Allie est introduite dans le cercle fermé de cette confrérie secrète.
    On découvre donc, enfin, ce que c'est que cette Night School et ce que trafique les élèves lors de leurs réunions quasi quotidiennes. Mais, une réponse donnée… trois questions qui débarquent. Si les mystères entourant cette confrérie sont plutôt bien levés, d'autres naissent et s'épaississent au coeur de Cimmeria pour au final, lorsque l'on a tourné la dernière page, rester en suspens. Alors oui, c'était déjà le cas avec le tome précédent, mais la frustration m'avait alors paru beaucoup moins importante. Car ici, j'ai vraiment eu l'impression que l'auteure avait coupé son texte en deux, ne nous offrant dans ce deuxième opus, que la première partie de ce qui aurait pu être un tome complet. Je ne sais pas si je suis claire, mais je me suis vraiment sentie comme lorsque je lis un tome de la Roue du temps de Robert Jordan (les tomes français correspondent en fait à la moitié d'un tome original…), en présence d'une introduction menant à l'élément-clef… qui clôt le tome en question. Et de là nait le sentiment d'avoir été légèrement floué sur la marchandise. Dans Héritage, C. J. Daugherty ne pousse pas le bouchon si loin mais quand même, le véritable élément marquant/clef/charnière intervient dans les derniers chapitres, apportant avec lui son lot d'interrogation qui ne connaissent, évidemment, aucune réponse. Il faudra donc attendre la suite pour en apprendre plus… et sans doute être une nouvelle fois baladé pendant 400 pages. Mais on aime ça.
    Parce que oui, il faut bien reconnaître que l'auteure maitrise bien le suspense et sait mener son lecteur par le bout du nez jusqu'au bout de ses écrits. Les pages se tournent, on en veut toujours plus… un bel exemple de page-turner. J'ai bien aimé la construction narrative, et notamment ce premier chapitre qui plonge le lecteur directement dans l'action. On retrouve ensuite un schéma légèrement similaire au premier tome : les premiers chapitres se déroulent en dehors de Cimmeria puis Allie réintègre l'école et les cours commencent apportant leur lot de complications toutes estudiantines. Entre scènes d'action et flirt, Allie ne sait plus où donner de la tête.
    Avec ce deuxième tome, c'est également l'occasion de revenir sur le triangle amoureux qui semble tant plaire aux auteurs de young adult… Et c'est là que le bât blesse. Allie ne sait effectivement plus où donner de la tête. Sylvain ou Carter, son coeur balance… et ce que c'est agaçant ! Je ne spoilerai pas ceux qui n'ont pas lu le premier tome, mais sachez que dans celui-ci, le comportement de Sylvain laisse carrément à désirer mais Allie semble vite oublier cette broutille (à sa place, le type, je lui balance un coup de pied bien placé mais bon, faut croire que les jeunes filles n'ont plus les mêmes réactions aujourd'hui, n'est-ce pas Arcaalea ?) et vas-y que je t'aime moi non plus. Malheureusement, l'amoureux officiel - Carter - n'est jamais bien loin, et voir sa dulcinée flirter avec un abruti ne lui plait pas des masses. Ce qui se comprend parfaitement. Indécise et blessante, Allie se révèle assez insupportable lorsqu'il s'agit de sa vie amoureuse. Heureusement, elle possède d'autres côtés sympathiques et touchants.
    L'évolution de sa relation avec Carter étant ce qu'elle est, celui-ci est un peu relégué au second plan et je trouve ça très dommage. C'est un personnage qui m'intriguait beaucoup dans le premier tome et c'était sans doute celui que je préférais. Je trouve que ce jeune homme a du potentiel, potentiel qui n'est définitivement pas exploité ici. En revanche, C. J. Daugherty joue une nouvelle fois assez bien avec le suspense, car avec tout ce qui se passe à Cimmeria, on en vient à soupçonner tout le monde… et pourquoi pas le gentil et amoureux Carter ?
    Quant à Sylvain, je dois reconnaître que si je ne l'aime pas, il se révèle avoir bien plus de relief que Carter. Beaucoup plus mis en avant ici, on découvre un peu plus de choses sur lui et il nous fait douter… Gentil qui s'ignore ? Espion cherchant à amadouer l'héroïne ? le mystère reste entier !
    Je ne cesse de le répéter depuis le début de cette chronique et j'en remets une nouvelle couche : le point fort de C. J. Daugherty c'est sa maitrise du suspense qui lui permet de nous offrir, une nouvelle fois, un page-turner. le mystère est tellement palpable que le lecteur ne peut s'empêcher d'avoir envie et besoin surtout, de lire la suite ! Ajoutez à cela une plume (une traduction ?) plus qu'agréable et fluide, et vous comprenez maintenant pourquoi les 400 pages ne tiennent pas deux jours.
    En revanche, j'ai eu l'impression cette fois-ci, d'avoir un peu plus de mal à m'imaginer les différentes scènes et décors. L'ensemble reste assez imagé pour que le lecteur voie le film défilé sous ses yeux, mais ça m'a paru moins évident que lors de ma lecture du premier tome où j'étais vraiment transportée à Cimmeria, complètement imprégnée par le décor et l'atmosphère particulière de l'école. C'est, me semble-t-il, moins mis en avant, moins perceptible ici. Mais j'insiste, Héritage est un second tome qu'on dévore sans s'en rendre compte.

    Bien qu'un peu en dessous du premier à mon goût, ce deuxième tome confirme le talent de C. J. Daugherty lorsqu'il s'agit de mettre en place un suspens insoutenable. Je regrette un peu la frustration ressentie en tournant la dernière page, les questions restant un peu trop nombreuses à mon goût et n'ai pas toujours réussi à supporter l'indécision amoureuse d'Allie mais d'autres personnages prennent du relief et le peu de réponses apportées ici appellent rapidement la suite, que je lirai, évidemment !

    Lien : http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/night-school-tome-2-herita..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Archessia, le 14 janvier 2013

    Archessia
    Nous avions eu la confirmation à la fin du premier tome : pas de fantastique ici, nous sommes face à un véritable thriller mêlant complots, romance et enjeux politiques.
    Bien que le suspens était prenant et haletant, j'avais été un peu déconcertée par le fait que je ne savais pas trop, au fond, ce que j'étais en train de lire. En tant que lectrice, je n'arrivais pas à me situer, je ne savais pas comment prendre le récit.
    Maintenant que le décors est bel et bien planté, j'étais curieuse de savoir comment allait se passer mon retour à Cimmeria.

    Après une fin de vacances dangereuse et mouvementée, Allie revient à Cimmeria où Isabelle lui fait une proposition qu'elle ne peut qu'accepter avec enthousiasme : elle intègre la Night School.
    Elle sera donc enfin au courant de tout ce qui se trame dans la face cachée de l'école, aura droit à un entraînement qui lui permettra de se défendre au mieux et, cerise sur le gâteau, elle pourra passer plus de temps avec Carter et vivre un quotidien de couple normal (si tant est que cela soit possible dans cette institution).
    Mais bien entendu, rien ne se passe jamais idéalement : Elle attire jalousie et colère, des amies s'éloignent d'elle, les programme de cette classe spéciale sont très éprouvants, il y a de la friture avec Carter et, plus important que tout, la menace de Nathaniel est plus présente que jamais, et sa soif de pouvoir n'acceptera rien, ni personne, dans son chemin.

    Une chose est sûre, C.J. Daugherty est douée pour créer de sacrés ambiances !
    J'ai pris énormément de plaisir à lire ce second volume, bien plus que pour le premier, d'ailleurs. Dès que j'ai su que c'était un thriller, j'ai pu aborder l'histoire avec un regard neuf, et l'apprécier à sa juste valeur.
    Bon, par contre, je vais quand même commencer par les petits défauts qui, moi, m'ont fait tiquer.
    D'accord, j'adore les romances, et j'aime le fait qu'il y en ai même dans les scénario qui ne s'y prêtent pas forcément (je suis la première à essayer de former des couples dans n'importe quel(le) film/série/livre). Mais ici, j'ai trouvé que l'intrigue principale était parfois quelque peu noyée par les relations des personnages.
    Elles sont bien écrites, et il y a des scènes que j'ai particulièrement aimé lire, mais il me semblait qu'on s'éloignait quand même pas mal du sujet initial.
    Et puis, il n'y a que moi qui trouve un peu bizarre que Allie se préoccupe TELLEMENT de savoir qui elle aime, qui l'aime, avec qui sortir, etc ... Alors que SA VIE est en danger ?
    J'dis pas, si j'avais d'aussi gros problèmes, j'aimerais avoir quelqu'un à mes côtés pour me soutenir, me regonfler à bloc, m'apporter de l'affection quand j'ai peur, tout ça. Mais j'avais un peu l'impression qu'elle était en plein Dallas alors que mort plane au-dessus de sa tête et qu'une partie de l'avenir de nombreuses personnes reposent sur ses épaules (en quelque sorte).
    Encore une fois, je précise, mon âme de midinette a adoré, réellement. Mais quand je prenais du recul et que j'étais un minimum pragmatique, j'avais un peu envie de lui foutre des claques et de lui dire de s'occuper de choses autrement plus importantes.
    Ha ! Et ça, c'est juste personnel, mais il y a un personnage dont je n'étais pas vraiment fan dans le tome 1 qui voit son image complètement redorée ici ... et je ne suis pas sûre que ça me plaise ! (è__é)
    Ça me semble un peu trop facile et trop "parfait", j'en viens à espérer que ce n'est qu'une façade, je trouverais ça beaucoup plus réaliste que ce qu'il nous montre pendant tout ce volume.
    Du coup, j'ai vraiment, vraiment hâte de lire la suite pour voir ce qu'il en est à son propos, et comment le personnage va évoluer !

    À part ces deux aspects qui m'ont parfois un peu dérangée, franchement, le reste, c'est que du bon.
    L'auteur a une plume des plus agréables, c'est rythmé, fluide, très visuel avec de belles descriptions (mais pas trop), l'évolution se fait naturellement, sans accrocs, on se laisse emporter avec énormément de facilité dans les mystères de Cimmeria et on a hâte de voir arriver chaque coup de théâtre, chaque révélation, chaque avancée dans l'intrigue.
    C'est franchement bien imaginé et bien construit.
    Il y a des petits détails, comme ça, qui n'ont l'air de rien, mais qui rajoutent un plus indéniable au livre, et rend le tout réaliste et crédible, comme le fait que, par exemple, Allie elle-même se fait la réflexion que c'est dingue, tout ce qui arrive.
    Elle se dit même, à un moment, "Nous ne sommes que des enfants". À cet instant, j'avais un peu envie de crier "Victoire !", car dans la littérature YA, on voit régulièrement des enfants et des adolescents face à des situations incroyables et périlleuses, parfois même cruelles, et pourtant, c'est rare de les voir remettre en question le fait qu'ils ont énormément de responsabilités à porter.
    J'ai beaucoup apprécié que là, ce soit le cas.

    C'était chouette de retrouver les personnages et de voir qu'ils ont chacun un peu évolués. Les évènements passés ont laissé des marques, et aussi bien les élèves que les professeurs doivent vivre avec. C'est bien retranscrit, tout en nuances et discrétion.
    J'ai découvert également avec plaisir une nouvelle élève, Zoé, véritable boule d'énergie et de force, faisant preuve de beaucoup de caractère pour son jeune âge. Une p'tite jeune fille toute en contradictions qu'il est vraiment génial de connaître un peu mieux au fil des chapitres.
    L'auteur n'hésite pas à maltraiter ses personnages, et à les faire aller là où ils ne sont pas à l'aise, sur la défensive. Cela ajoute une belle dimension dramatique à l'ensemble, et on ne peut qu'éprouver de sérieux pincements au coeur lors de certaines scènes (je pense notamment à l'important exercice qui est donné aux élèves de la Night School, où leur confiance et leur intimité sont mis en jeu).

    Je trouve que c'est un très bon tome, meilleur que le précédent. Bien sûr, le fait que l'on ne savait pas du tout à quoi l'on avait à faire ajoutais un je-ne-sais-quoi excitant et effrayant, mais je trouve cet Héritage mieux construit, mieux maîtrisé. On sent que l'auteur gagne en confiance autant que son récit gagne en richesse et en qualité.
    Je l'ai trouvé moins stressant, mais bien plus immersif, et je me suis sentie plus proche des personnages et de leurs peurs, leurs responsabilités et de tout ce qu'ils doivent mettre en jeu dans ces évènements qui les dépassent un peu.
    J'espère juste une chose pour la suite : que l'on se concentre plus sur les dimensions criminels et politiques, et un petit peu moins aux relations amoureuses des élèves.
    À part ça, j'ai vraiment, vraiment hâte, et si Daugherty se décide à aller encore plus loin, on risque bien d'avoir un troisième tome explosif !

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-night-school-tome-2-heritage-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par MelM, le 30 juillet 2014

    MelM
    16,5/20

    On retrouve Allie dans une bien mauvaise posture dès le premier chapitre. Après les terribles événements finaux du premier tome, la peur et l'angoisse sont à leur comble pour Allie qui se retrouve être la cible des hommes de Nathaniel dans les rues de Londres. À son retour à Cimmeria, il devient évident qu'elle doit apprendre à se défendre toute seule... Elle intègre donc la Night School dans un programme avancé, elle va devoir mettre les bouchées doubles pour être au niveau. Mais se maintenir au niveau est le moindre des soucis d'Allie, elle doit composer avec ses cours, un nombre d'interrogations toujours croissant concernant Nathaniel, ses motivations ou encore Christopher, des prises de décisions qui peuvent tout mettre en péril ainsi qu'une vie sentimentale pas toujours des plus facile. Allie va devoir se montrer très forte pour survivre à tous les événements qui se préparent. Saura-t-elle y faire face?
    Ce deuxième opus de la saga Night School démarre vraiment sur les chapeaux de roues, l'action est présente dès le premier chapitre et cela permet aussi de prendre conscience des dangers qui pèsent sur Allie mais aussi sur Cimmeria. La pression que Nathaniel oppose à Isabelle et Lucinda est toujours plus grande et j'ai beaucoup aimé assister à cet accroissement de la tension parmi le personnel de l'école. Les professeurs, assistés de gardes, sont plus tendus et sur leurs gardes, ils guettent à tout instant une intrusion ou une fuite, car, c'est un fait avéré, Nathaniel possède un espion parmi les élèves ou le personnel dirigeant de Cimmeria. Résultat des courses: l'enquête accélère pour démasquer cette taupe, la sécurité est renforcée à Cimmeria et Allie intégré les rangs de la Night School afin d'apprendre à se défendre. J'ai beaucoup aimé ce changement dans la situation d'Allie qui a pour effet de rythmer le récit encore plus, mais aussi de couvrir plus en profondeur cet aspect, si intéressant mais si flou dans le premier tome, de Cimmeria.
    J'ai beaucoup aimé retrouver tous les personnages installés dans le premier tome de la saga. Allie m'a parue un peu plus mûre et réfléchie, je l'ai beaucoup plus compris que dans le premier tome, ses actes et ses réflexions sont compréhensibles et je suis très attachée à ce personnage qui se dévoile toujours plus et qui est vraiment plaisant. Néanmoins, il y a un point sur lequel j'ai du mal à la cerner et à adhérer, ses relations amoureuses, je ne suis vraiment pas fan des triangles amoureux, ça a le don de m'agacer et celui-ci ne fait pas exception... Heureusement, bien que présent, il ne prend pas non plus trop le pas sur l'intrigue et ne m'a donc pas trop gênée, je ne dis pas que celui-ci est peu présent, il l'est et il m'a autant exaspérée que n'importe quel triangle amoureux mais celui-ci passe mieux que d'autres, certainement grâce à l'écriture de l'auteur.
    Carter et Sylvain donc, entre lesquels le coeur d'Allie balance, je suis beaucoup attachée à ces deux personnages, peut-être un peu plus à Carter qu'à Sylvain, la faute à sa conduite dans le tome 1. Cependant, je peux comprendre le point de vue d'Allie concernant Carter, ultra protecteur, limite étouffant mais tellement gentil et attentionné, je l'adore. Quant à Sylvain, il s'est un peu racheté à mes yeux dans ce tome et il a l'air d'avoir un bon fond, à voir par la suite.
    Au niveau des personnages secondaires, Jo, Rachel, et Lucas sont toujours aussi pétillants, pleins de vie, des personnages étincelants qui apportent une touche d'humour à l'ensemble du récit et permettent à Allie d'évoluer. Il y a aussi l'apparition des petits nouveaux, avec Zoé par exemple, coéquipière d'Allie à la Night School, un petit génie ultra attendrissant que l'on a envie de protéger, et que j'ai beaucoup aimé. On découvre aussi Christopher et Lucinda bien que rapidement, ils apportent des éléments de réponses à nos interrogations et...énormément de nouvelles questions.
    L'écriture de l'auteur est toujours aussi fluide, vive et prenante. Ce récit, tout comme le premier tome, se lit à une vitesse ahurissante grâce à cette plume si parfaite et très bien accordée au récit. L'auteur sait manier son écriture pour faire frissonner, faire rire ou faire réfléchir son lecteur. Une écriture pétillante et pleine de vie grâce à laquelle on a l'impression de plonger tout entier dans le récit qu'elle nous narre. J'aime beaucoup cette écriture qui gère à la perfection les scènes d'action, de combats, ou encore les scènes de révélations, de tendresse et même l'humour. Une plume qui fait beaucoup dans ce roman, qui permet de le dévorer et d'en savourer chaque mot.
    L'intrigue est toujours aussi palpitante et intéressante. Les interrogations se multiplient et l'auteur ne nous livre que quelques réponses à nos questions, nous laissant à l'affût de la moindre petite révélation à nous mettre sous la dent, c'est un aspect du roman que j'ai adoré, cette recherche des réponses, les interrogations sur les motivations de tel ou tel personnage et certaines réponses nous sont livrées grâce à l'intégration d'Allie à la Night School. Encore un point positif du roman, une avancée non négligeable et très importante, l'auteur étend encore son univers, nous fait découvrir d'autres personnages, de nouvelles choses, et répond à nos questions concernant la Night School. Les rebondissements sont très présents, et bien que certains soient prévisibles, cela n'a pas gâché mon plaisir. Les révélations sont prenantes mais l'auteur réussit le pari de nous révéler certaines choses tout en conservant une énorme part de mystère. Et c'est ce mystère omniprésent, ces hésitations concernant les personnages et leurs actes, qui font de ce roman un page-turner, car nous voulons en savoir plus, connaître le fin mot de l'histoire, mais l'auteur connaît son métier et nous fait languir, les très grosses révélations ne sont donc pas encore faites mais maintenant que je suis obnubilée par ces réponses, je vais très prochainement lire le troisième tome.
    La fin est hallucinante, palpitante, riche en action, en terreur. le suspense est vraiment à son apogée dans les derniers chapitres et cette fin est très douloureuse pour les personnages comme pour le lecteur. La trahison met nos nerfs à vif et on se demande comment les personnages vont tenir le coup par la suite. Une fin en apothéose qui promet un troisième tome riche en émotions et dans lequel la tension et l'angoisse aura une place encore plus grande.
    Les +: l'écriture très fraîche de l'auteur, l'intrigue et son évolution, le mystère et les nombreuses interrogations, les personnages, la fin
    Les -: le triangle amoureux, j'aurai aimé peut-être un peu plus de révélations
    Un deuxième tome haut en couleurs et en action, dans lequel il est impossible de s'ennuyer. Une plume sublime qui apporte tout ce qui est nécessaire au récit aux moments propices, tension, angoisse, rire, tendresse, le panel est large et les personnages nous en font voir de toutes les couleurs. L'intrigue évolue lentement mais les rebondissements sont présents et très intéressants. Très bien pensés, ils permettent de rendre ce roman ultra addictif et vraiment très rapide à lire tellement on veut en savoir plus. Un roman dans lequel on ne s'ennuie pas un seul instant et qui tient ses promesses, à la hauteur du premier tome, j'espère néanmoins un peu plus de révélations dans le prochain tome.

    Lien : http://story-of-books.blogspot.com/2014/07/chronique-night-school-to..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (26)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par cicou45, le 21 janvier 2013

    "_Tu es plutôt pessimiste...C'est une manie française ?
    _Pas pessimiste. Pragmatique. Et ça, c'est un mot français.
    _Pessimiste n'est pas aussi un mot français ?
    Sylvain haussa les épaules.
    _Si, mais de toute façon, les meilleurs mots sont français."

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation

  • Par orbe, le 02 mars 2013

    Parce que oui, c'était vrai, elle était obsédée par cette fête. La soirée aurait lieu dans deux semaines. En dehors de son lien avec Lucinda, dans les couloirs, au réfectoire et aux interclasses, on ne parlait plus que de ça. Le bal, le bal, le bal. Les tenues que l'on porterait. Le choix du cavalier ou de la cavalière.
    Mais Allie pensait à autre chose.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

  • Par florencem, le 05 décembre 2012

    - Nan mais, dans quel bordel je me suis fourrée ? Chez Rachel il a des chevaux et une piscine. Une piscine, Jo ! Je pourrais être en train de me gaver de chocolats et de caresser les doux naseaux de ses étalons, si j'étais toujours chez elle.
    Jo se tourna pour lui faire face.
    - Hé ! Moi aussi j'ai le bout du nez tout doux. Tu n'a qu'à le caresser.
    Allie lui effleura le nez.
    - Génial ! J'ai l'impression d'être chez Rachel. où est la piscine ?
    - Il n'y en a pas.
    - Quelle merde !
    - Carrément.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par Stellabloggeuse, le 09 juillet 2013

    -Nous voulons que tu deviennes capable de te protéger toute seule, même des personnes que tu crois être tes amis. N’oublie pas Gabe. Lui aussi était ton ami. Tu lui as fait confiance, comme nous, mais il n’était pas ce qu’il prétendait. Nous te demanderons toujours d’enquêter sur la personne la plus proche de toi.
    -Mais pourquoi Carter ? insista Allie d’une voix angoissée. Il n’est pas mon ami, mais mon petit ami. C’est différent !
    Eloïse desserra ses poings crispés et lui saisit les mains.
    -Parce que la personne la plus proche de toi est celle qui peut te faire le plus de mal.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par florencem, le 05 décembre 2012

    Une pour le chagrin,
    Deux pour la joie,
    Trois pour une fille,
    Quatre pour un garçon,
    Cinq pour l'argent,
    Six pour l'or,
    Sept pour un secret,
    Que personne ne dévoilera jamais.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de C.J. Daugherty

>Ajouter une vidéo
Vidéo de C.J. Daugherty

NIGHT SCHOOL (tome 3) _ Rupture - C. J. DAUGHERTY .
Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout s'effondre et se brise autour d'elle : amitiés, amours, certitudes... Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu'à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les coeurs trop tendres et attisent les passions les plus noires. Cette fois-ci, Nathaniel n'a même pas besoin d'attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s'en chargent très bien tout seuls...








Sur Amazon
à partir de :
14,50 € (neuf)
10,74 € (occasion)

   

Faire découvrir Night School, Tome 2 : Héritage par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (417)

> voir plus

Quiz