AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christian Gauffre (Traducteur)Quincy Troupe (Collaborateur)
ISBN : 2856165338
Éditeur : Presses de la Renaissance (2007)

Note moyenne : 4.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Miles Davis, musicien de légende issu de la bourgeoisie noire de Saint-Louis, raconte son parcours musical de plus de quarante ans, des clubs de Harlem et de la 52e Rue où il croise la route de Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Thelonious Monk et bien d'autres, aux années électriques et à la fusion entre jazz, rock, pop et musique antillaise. Et c'est en toute franchise qu'il se confie sur les épreuves qui ont jalonné sa vie, ses problèmes d'alcool et de drogue, ses ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
eco
eco17 février 2016
  • Livres 5.00/5
Ce livre est un monument. Non seulement couche-t-il sur papier la plume d'un des musiciens les plus importants de sa génération (et dont l'impact se fera encore sentir dans des dizaines d'années), mais c'est également un témoin privilégié de la scène jazz des années '40 à nos jours. Miles Davis n'a assurément pas sa langue en poche et cette autobiographie apporte un éclairage précieux sur des musiciens incontournables qui ont croisé sa route comme Charlie Parker ou John Coltrane, pour ne citer qu'eux. Plus qu'une biographie, Miles prend le pouls d'une époque baignée de racisme et nous permet d'appréhender succinctement la vie d'un homme noir, musicien dans une Amérique profondément ségrégationniste. Miles Davis y règle donc certains comptes mais n'hésite pas à rendre de multiples hommages aux personnes (musiciens ou non) qu'il admirait. Bref, une mine d'information pour un livre sans langue de bois… du petit lait (ou un verre de cognac, c'est selon).
Commenter  J’apprécie          60
brunoneveux
brunoneveux10 octobre 2010
  • Livres 4.00/5
le plus grand créateur de jazz se livre ici sans complaisance. Entre processus de composition, rencontres avec les plus prestigieux jazzmen de l'époque (Charlie Parker, Dizzy Gillespie, John Coltrane...) et racisme ambiant. le trstament d'un homme et des époques qu'il a traversées avec les Etats-Unis en toile de fond.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
ecoeco17 février 2016
Que les gens viennent me demander de jouer des trucs comme My Funny Valentine parce que c'est ce qu'ils entendaient pendant qu'ils baisaient une super-fille et que ça leur avait fait plaisir à tous les deux, je le comprends. Mais je les envoie s'acheter le disque. Je n'en suis plus là, et je dois vivre pour faire ce qui est bon pour moi, pas pour eux.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Miles Davis (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miles Davis
Reportage de Marjory Déjardin Miles Davis commence à jouer de la trompette à l'âge de douze ans. Il fut à la pointe de beaucoup d'évolutions dans le jazz et s'est particulièrement distingué par sa capacité à découvrir et à s'entourer de nouveaux talents. Son jeu se caractérise par une grande sensibilité musicale et par la fragilité qu'il arrive à donner au son. Il marque l'histoire du jazz et de la musique du xxe siècle. Beaucoup de grands noms du jazz des années 1940 à 1980 travaillent avec lui.
Les différentes formations de Miles Davis sont comme des laboratoires au sein desquels se sont révélés les talents de nouvelles générations et les nouveaux horizons de la musique moderne ; notamment Sonny Rollins, Julian « Cannonball » Adderley, Bill Evans et John Coltrane durant les années 1950. De 1960 aux années 1980 ses sidemen se nomment Herbie Hancock, Wayne Shorter, George Coleman, Chick Corea, John McLaughlin, Keith Jarrett, Tony Williams, Joe Zawinul, Dave Liebman et Kenny Garrett ; c'est avec eux qu'il s'oriente vers le jazz-rock fusion, dont il reste l'un des pionniers. La découverte de la musique de Jimi Hendrix est déterminante dans cette évolution, mais surtout le choc du festival de Newport, en 1969, où l'on assiste à l'origine exclusivement à des concerts de jazz, mais qui, cette année-là, programme du rock. Nombre de musiciens qui passent par ses formations de 1963 à 1969 forment ensuite les groupes emblématiques du jazz-rock fusion, notamment Weather Report, animé par Wayne Shorter et Joe Zawinul, Mahavishnu Orchestra de John McLaughlin, Return to Forever de Chick Corea, ainsi que les différents groupes de Herbie Hancock.
Miles Davis est un des rares jazzmen et l'un des premiers musiciens noirs à s'être fait connaître et accepter par l'Amérique moyenne, remportant même le trophée de l'homme le mieux habillé de l'année du mensuel GQ pendant les années 1960. Comme Louis Armstrong, Miles Davis est ce phénomène curieux : une superstar du jazz. À la différence de son glorieux aîné qui avait recherché l'intégration à la culture grand public dominée par la population blanche, le parcours musical de Miles Davis s'accompagne d'une prise de position politique en faveur de la cause noire et de sa lutte contre le racisme, menée avec la colère permanente d'un homme au caractère réputé ombrageux. En 1985, il participe à l'album Sun City contre l'apartheid à l'initiative de Steven Van Zandt.
En France, c'est l'enregistrement de la musique du film Ascenseur pour l'échafaud (1957) de Louis Malle qui le rend célèbre. Son dernier album, Doo-bop, paru en 1992 après sa mort, laisse éclater des influences rap.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr

Autres livres de Miles Davis (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
194 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre