AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2882584598
Éditeur : La Joie de Lire (11/09/2008)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Granninouchka écrit à Gaspard, son petit-fils, pour lui raconter ce qui vient de lui arriver. Une aventure étrange, désagréable, mais qu'elle essaie de prendre avec humour. Aventure qui devient plus étrange encore quand elle découvre au fond du parc de la maison de soins où elle se trouve (enfermée ?) un petit pavillon que squatte... un enfant ? Une famille ? Un... des fantômes ? Elle ne sait pas, elle ne sait plus. C'est peut-être ça le problème : elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
cible95
08 avril 2014
★★★★★
★★★★★
Un livre destiné plutôt pour de grands ados ou adultes. Effectivement, je m'interroge si les jeunes lecteurs vont avoir envie de lire un livre qui traite du thème : la maladie d'Alzheimer, si ils ne sont pas concernés par quelqu'un de leur entourage.
C'est l'histoire de Nouchka, une grand-mère qui a été placée par sa fille dans un établissement spécialisée, après s'être perdue à Dunkerque, à plusieurs heures de chez elle. Elle décide d'écrire à son petit-fils qu'elle a élevé, pour ne pas perdre la mémoire. Elle y raconte dans ce cahier, qu'elle lui dédie, son quotidien, ses rapports avec ses proches, ses relations avec le personnel de cet établissement. Peu à peu, elle s'invente une maison au fond du parc, elle y invente un enfant qui y vit... Roman émouvant et pleins de sensibilités qui parle de la maladie, de la distance des proches, et de la souffrance des malades qui essaie de cacher les oublis.
Commenter  J’apprécie          40
CelC
03 avril 2014
★★★★★
★★★★★
Granninouchka vient d'être placée dans un "établissement psychiatrique pour sénile et présénile". Elle décide alors d'écrire dans un petit cahier pour ton petit fils Gaspard, de cette manière elle pense lui montrer qu'elle ne perd pas la tête. Atteinte d'Alzheimer, nous suivons dans son écriture ses moments de lucidité mais aussi ses doutes par rapport à ce qu'elle voit, ce qu'elle croit voir. Un livre bien écrit sur une thématique peu traitée, mais je ne suis pas sure que cela intéresse un public jeune.
Commenter  J’apprécie          30
Myrtil
14 octobre 2015
★★★★★
★★★★★
La fin d'une vie racontée très tendrement à son petit-fils, par une charmante grand-mère.
La relation intergénérationnelle, le 4ème âge et la transmission sont ENFIN abordés pour la jeunesse.
Pour lecteur averti, dès 10 ans.
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
Lecturejeune01 décembre 2008
Lecture jeune, n°128 - Granninouchka, la grand-mère de Gaspard commence à perdre la tête et d’après sa fille, elle devient dangereuse pour elle-même et pour les autres. Elle est alors placée dans un hospice. Seul son petitfils semble la rattacher à la réalité. Mais, désormais adolescent, il lui rend rarement visite. Pour ne rien oublier et pour tout lui raconter, elle s’adresse à lui, par le biais d’un cahier. Elle y décrit notamment ses déambulations dans le parc et la maison, située tout au fond, où semble vivre le fantôme d’un enfant...

Ce dernier opus de Valérie Dayre oscille entre rêve et réalité, hallucination et imagination, pour mieux rendre compte de l’esprit vacillant de Granninouchka. Cette vieille femme esseulée, n’en demeure pas moins énergique, tentant de donner du sens à sa vie, malgré une mémoire qui la trahit, jour après jour. Le lecteur appréciera l’écriture poétique et élégante de l’auteure, qui rappelle notamment son roman Comme le pas d’un fantôme. L’humour est présent, mais comme rien n’est simpliste chez Valérie Dayre, il est teinté de mélancolie. L’ouvrage propose également une très belle métaphore sur les différents âges de la vie et interpellera le lecteur adolescent sur les questions en rapport avec la mort. Un très beau roman qui reste en mémoire, une fois achevé. Un seul bémol, l’illustration de couverture, qui ne met pas suffisamment en valeur l’ouvrage et qui engendrera peut-être quelques réticences auprès des jeunes lecteurs...

Anne Clerc
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
autres livres classés : maladie d'alzheimerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Culture générale en rouge

Qui a écrit "Une étude en rouge" ?

Georges Simenon
Maurice Leblanc
Conan Doyle
Gaston Leroux

13 questions
126 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , chanson , cinema , art , littérature , expressions , sport , Drapeaux , egypte ancienne , histoireCréer un quiz sur ce livre