Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070339300
Éditeur : Gallimard (2007)


Note moyenne : 3.22/5 (sur 41 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
" Je suis heureux.
Est-ce que ça va durer ? Voilà le sujet de ce livre. Ce sera un thriller, le plus authentique du siècle. Je suis cerné de toutes parts, et jusqu'au fond de mon terrier. Sur chaque page va planer une menace de mort ou de cancer, d'accident de vo... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (7)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Megelio, le 22 mars 2013

    Megelio
    Je n'avais jamais eu l'occasion de lire Philippe Delerm avant de dénicher Le Bonheur. Delerm a une écriture très poétique. Ces écrits sont remplis d'images, des images de bonheur ici. Des petits moments quotidiens de la vie, des moments tout simple qui font Le Bonheur d'un homme. A travers ce roman, il évoque également quelques moments de sa vie avec sa famille, un moyen de garder par écrits ses propres souvenirs.
    C'est une lecture douce et chargé de souvenirs qui peuvent parler à tous.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par malau, le 12 avril 2010

    malau
    C'est, à peu près, le sixième livre de Philippe Delerm que je lis. En général, j'aime. Là, je suis un peu perplexe. Non pas que l'idée de "bavarder" autour du thème du bonheur soit mal choisi : c'est tout à fait du Philippe Delerm. Comme à son habitude, il décrit de petits gestes, des sensations. C'est bien écrit, mais j'ai moins accroché qu'avec d'autres de ses livres du même type (ceux avec des textes courts). Je me suis un peu ennuyé. Il me semble qu'il s'est bien "amélioré" avec le temps. Un peu comme si ce livre-là était une sorte de "brouillon" de livres plus réussis qu'il écrivit par la suite ("La première gorgée de bière", ...). Finalement, ce n'était que son deuxième livre. J'y ai cependant trouvé de l'élégance, de la sincérité, de la profondeur, de la pudeur et ... quelques aperçus de son fils Vincent, quand il était enfant. C'est intéressant pour voir l'évolution de son écriture et pour se rendre compte que son approche et ses thèmes de prédilection étaient présents dès le départ. Cependant, si je peux me permettre un conseil à quelqu'un qui ne connaîtrait pas cet auteur, commencez par un autre de ses livres !
    Lu en avril 2010
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Valval, le 07 octobre 2011

    Valval
    A mon sens, l'ouvrage le plus abouti de Delerm, même s'il n'est pas récent (1ère édition en 1986) ... "Le Bonheur" traité en différents tableaux ... sous la forme d'une introspection. C'est très bien écrit et le texte invite à tout un tas de questions et de réflexion sur l'existence dans ce qu'elle a d'essentiel. Oui cet ouvrage a pour vertu de nous ramener à l'essentiel ...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par gouelan, le 10 novembre 2013

    gouelan
    C'est le premier livre de cet auteur que je lis.
    Je me suis ennuyée dans ce livre et j'ai bien failli le lâcher avant la fin.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Imelda75, le 17 novembre 2012

    Imelda75
    « le mot n'a pas grand succès. Bonheur ? Non, pas vraiment. On lui préfère paix, équilibre, harmonie. » Paru en 1982, avant La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules qui fit la notoriété de Delerm, Le Bonheur, tableaux et bavardages est déjà un délice littéraire.

    Chaleur veloutée au milieu de Bruges embrumé, promenades dans des chemins normands pleins de sortilèges, vin chaud qui brûle après, éphémère atelier d'aquarelle de sa femme Martine… le mot est lâché : l'éphémère, le léger, le temps suspendu, le temps qui s'arrête, comme est évoqué le vin qui coule inutilement sur le sol. Tableaux, oui. Par les bavardages qui alternent avec lesdits tableaux, Delerm tente de définir ce bonheur au goût d'attente douce, de mélancolie jolie, de féérie quotidienne. Mais ce bonheur, « est-ce que ça va durer ? »
    Suite de la critique sur le blog :

    Lien : http://carnetsdimelda.wordpress.com/2011/07/06/le-bonheur-selon-phil..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (9)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par malau, le 12 avril 2010

    Hormis le pet, je vous dirai donc tout de mon bonheur. Presque tout. A l'heure des aveux, autant le dire tout de suite. Je ne parlerai qu'assez peu de ma sexualité. Comment ? Mais oui. Mes convictions m'empêchent d'aborder ce sujet trop en détail. Non pas qu'il n'ait sa place décisive, au cœur de mon bonheur. Mais je fais partie des adeptes discrets d'une confrérie secrète - je suis pour la sexualité des souris d'Angleterre. (pp. 20 et 21)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par PLUMAGILE, le 09 janvier 2011

    Tous ces petits bonheurs si simplement gagnés parce que le temps peut s'arrêter, et mesurer l'effort avant de repartir, tous ces petits bonheurs comptent dans une vie, font la terre plus douce, le plaisir meilleur, et Sisyphe va s'arrêter

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Megelio, le 03 juillet 2013

    S’il fait mauvais dehors, c’est qu’il fait bon dedans, mais ça, bien sûr, on ne le dira pas.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Megelio, le 22 mars 2013

    Moi je ne suis plus rien ; une image me voit, elle m’arrête, elle m’invente. Ce n’est pas celle du bonheur perdu, je ne suis pas au cinéma et je deviens l’inverse d’une caméra. Une image me regarde.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Megelio, le 23 mars 2013

    Il faut aimer avant, pour accompagner ceux qu’on aime un peu plus loin, de l’autre côté du soleil.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (8)

Videos de Philippe Delerm

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Philippe Delerm

« Pourquoi est-ce que j'écris ? Pourquoi ai-je écrit ce que j'ai écrit jusqu'à aujourd'hui ? »
Philippe Delerm à propos du livre "Ecrire est une Enfance", Albin Michel








Sur Amazon
à partir de :
2,65 € (neuf)
1,45 € (occasion)

   

Faire découvrir Le bonheur : Tableaux et bavardages par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (89)

> voir plus

Quiz