Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290306797
Éditeur : J'ai Lu (2000)


Note moyenne : 3.81/5 (sur 73 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Le 17 août 1661, au château de Vaux-le-Vicomte, le surintendant Fouquet offre une fête éblouissante. Louis XIV est furieux. Il décide la perte de l'insolent mais cette soirée lui donne l'idée de bâtir Versailles. Clémence, la " fontainière du Roy ", est la fille du géni... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Tempuslegendae, le 10 novembre 2012

    Tempuslegendae
    Pourquoi ne pas penser que Clémence laisse aujourd'hui en nous le souvenir d'amours de cour tumultueuses, légères comme sa dentelle, le tout à ranger dans les chroniques galantes de l'«œil-de-bœuf». Mais croyez-moi, la réalité est tout autre…
    Tout commence par une belle journée d'août 1661, sous le règne du Roi soleil. Fouquet donne ce jour-là, une somptueuse réception au château de Vaux-le-Vicomte. Mais il arrive que les bonnes intentions se paient quelquefois d'une valeur escomptée. En effet, la splendeur et la prodigalité de celles-ci sont loin de plaire à Louis XIV, qui mieux que de s'en tenir au retrait de Fouquet pour l'intégration de Colbert, décide de faire édifier un château à Versailles dont aucune fortune de France ne saurait rivaliser avec le projet fou du monarque.
    C'est là qu'entre en scène une certaine Clémence, fille de François de FRANCINE, fontainier italien du Roi et homme de confiance dans les travaux des Eaux. Les jardins seront mis en valeur à condition de faire jaillir des cascades et des fontaines, d'être un brin créatif, bref de pouvoir donner un bel enchantement dans un parc digne de le Nôtre. On inaugurera bientôt le fameux «Opéra hydraulique», car bien entendu rien n'est plus beau que le chant des eaux.
    Autour de la famille du paysagiste fontainier gravitent des grands de la peinture et de la littérature, nous rencontrons le Vau, Mansart, le Brun, Jean de La Fontaine, Molière, sans oublier Racine.
    Un jour où les nobles artistes découvrent Clémence se baignant nue dans le bassin de Saturne, ces derniers la baptiseront «Ondine». L'art engendrant la séduction, la jeune femme fera son entrée à la cour, elle participera aux fêtes galantes tout en conservant la simplicité propre à ses origines. Néanmoins, son ascension sociale sera largement favorisée par le roi, qui, quoiqu'il en dise, aura un pincement amoureux pour celle que d'autres aurait bien failli baptiser naïade.
    La jeune femme sera ainsi sa protégée.
    Chose banale pour les adhérents de club littéraire un peu «tête en l'air», à l'époque, ce livre m'avait été adressé sans que je le commande. Tout livre dûment acheté doit être lu, s'avérait être une bonne devise de consolation. Je vous assure, cette histoire est fameuse, l'auteur très recommandable; toutefois, ne jouez pas trop avec les dates limites, on ne gagne pas en satisfaction à tous les coups.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par ides60, le 24 juillet 2011

    ides60
    Pour la première fois j'illustre les propos d'un auteur par le biais d'internet et je dois dire que ça a été une belle expérience. Voir naître ce parc magnifique, agrandir ce château, avoir une idée des fêtes somptueuses données à Versailles, savoir ce qu'était la grotte de Thétis dont il est beaucoup question dans le début du livre... tout ça est fabuleux ! Cette époque se prête magnifiquement au conte. On y croise des artistes de génie. La destinée de Clémence de Francine, fille du fontainier du roi est malgré tout un peu pâlote. Heureusement la précision historique qui dévoile comment s'est bâti Versailles (château, parc et pièces d'eau) est somptueuse et on se régale à suivre sa narration.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

  • Par Kalliope, le 18 décembre 2010

    Kalliope
    Très bien documenté, comme tous les ouvrages de Jean Diwo, ce qui ajoute une note culturelle bienvenue à ce joli roman.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par claire_h, le 31 août 2013

    claire_h
    Jean Diwo raconte avec une grâce toute dix-septiémiste la construction du château de Versailles, refuge puis instrument de pouvoir d'un roi absolu.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Lady_K, le 03 septembre 2010

    Lady_K
    Si vous avez l'occasion de vous le faire prêter ou de l'avoir je vous le conseil (je n'irais quand même pas jusqu'à vous dire de l'acheter !) surtout si vous aimez la période du Roi-Soleil. Mais prenez alors cette lecture plus comme un moyen d'agrandir vos connaissances sur la situation de l'époque (politique, sociale, économique …) que la lecture d'un beau roman d'amour (même s'il y a une histoire d'amour !).

    Lien : http://antredeslivres.hautetfort.com/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (5)

Video de Jean Diwo

>Ajouter une vidéo

Jean Diwo
Jacques CHANCEL s'entretient avec Jean DIWO, directeur du journal Télé 7 Jours ses origines, son désir d'être journaliste, son avis sur l'éclatement de l'ORTF, la réforme de la télévision entreprise par Valéry GISCARD d'ESTAING, son livre : "Si vous avez manqué le début", ce qu'il pense de la presse de télévision (Télémagazine, Télépoche, Télérama), de l'ENA, son opinion sur la...








Sur Amazon
à partir de :
7,41 € (neuf)
3,83 € (occasion)

   

Faire découvrir La Fontainière du roy par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (179)

> voir plus

Quiz

    La Curée d'Emile Zola

    Paru en 1872, La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart d'Emile Zola se déroule en 1851. Il dépeint les milieux enrichis et spéculateurs à Paris peu après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Ceci est:

    •   parfaitement exact
    •   faux
    •   partiellement exact: le roman se passe en 1869, peu avant la guerre
    •   La Curée est bien d'Emile Zola mais est un roman indépendant qui ne fait pas partie du cycle des Rougon-Macquart

    25 questions - 72 lecteurs ont répondu
    Thème : littérature française , rougon-macquart , xixème-xxème siècles

    Créer un quiz sur ce livre.