Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



ISBN : 2749302684
Éditeur : Vents d'Ouest (2007)


Note moyenne : 3.86/5 (sur 90 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Tout avait été prévu pour que ce soit une semaine studieuse ! Pauvre Pauline ! Elle comptait se mettre au vert pour préparer sa maîtrise de philo… La nuit recouvre la forêt bretonne, et la « deuche » vient de tomber en panne d’essence juste devant chez Erwan. A vingt ki... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (11)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par chocobogirl, le 28 avril 2011

    chocobogirl
    Pauline est une étudiante parisienne qui vient passer quelques vacances en Bretagne chez une amie afin de pouvoir réviser ses examens en tout quiétude. L'arrivée dans le bled perdu de Val de Troudec commence mal : la 2CV laissée pour ses déplacements ne démarre pas. Erwan, qui bataille lui aussi avec son vélo, lui propose son aide. Les 2 jeunes gens finissent par se mettre en route ensemble mais la voiture finit par s'arrêter définitivement, faute d'essence, à quelques mètres du domicile du jeune homme. Obligée de passer la nuit sur place, Pauline va découvrir bien malgré elle le quotidien d'Erwan dont elle se méfie par a-priori. Erwan est un jeune métisse qui habite seul dans une maison isolée. C'est un garçon taciturne qui semble intéressé par le monde du "petit peuple" et est l'élève d'un viel aveugle, maître Cristo. Pauline n'hésite pas à se moquer de ces croyances d'un autre âge mais quand elle va se retrouver parachuté dans un univers parallèle peuplé de créatures étranges, son avis sera tout autre...
    Que voilà une série prometteuse imaginée par le célèbre Loisel !
    Pauline et Erwan sont diamètralement opposés : alors que l'une a un tempérament excessif, raleur et très cartésien, l'autre a une personnalité plus silencieuse et ouverte à d'autres mondes. Et ces 2 personnages que tout oppose vont devoir composer lorsqu'ils vont se retrouver ensemble dans l'univers du petit peuple auquel Pauline ne croit pas. Chargé d'une mission extrêmement importante, Erwan doit effectuer un voyage initiatique alors que Pauline, elle, découvre avec frayeur cet univers inconnu. Ce qu'elle ignore encore, c'est qu'elle est tombé dans un autre espace-temps où le temps n'a pas le même défilement que sur terre (10 jours équivalent à 2 ans dans le notre) et que le retour risque d'être plus compliqué que prévu.
    Alors que le premier tome nous plonge avec délice dans un monde chatoyant où chaque être étonne, le deuxième au contraire illustre le dur retour à la réalité urbaine de la Terre où la situation semble se dégrader : sécheresse, maladies, ... Paris est devenu très inquiétante, la misère est partout, les gens dorment dans les rues et la ville se dégrade. La crise est totale : sociale, économique, sanitaire. Un avenir bien sombre dont Erwan découvre l'ampleur alors qu'il est à la recherche de Pauline, après son retour du petit monde.
    Les 2 premiers tomes de cette série donnent un avant-goût plutôt chouette de ce qui nous attend à l'avenir !
    Le premier tome, tout en nous exposant l'intrigue et les 2 personnages principaux, nous emmène dans un monde parallèle où les créatures, les coûtumes, le langage sont différents du nôtre. le deuxième tome, même en revenant dans notre monde, accentue le mystère lié aux conséquences que cette escapade aurait bien pu avoir sur Pauline. le mystère reste donc entier et l'histoire ne décolle pas encore complètement..
    Pourtant quel plaisir de retomber dans ces mondes fantastiques sortis de l'esprit de Loisel. Si l'auteur ne signe pas ici le dessin, Maillé reprend fortement ses codes graphiques. Les superbes couvertures sont à l'image du contenu : un dessin soigné qui fait la part belle aux personnages et aux paysages, le tout rehaussé d'une très belle mise en couleurs. Les auteurs réussissent à donner du relief aux ambiances, qu'elles soient nocturnes ou diurnes, en s'appuyant sur une palette graphique variée.
    Les 2 personnages ont chacun une identité forte qui les rend attachants et leurs différences de personnalité est un prétexte supplémentaire pour introduire une touche d'humour dans le scénario.
    Tout concourt à en faire un début de série très réussie ! La suite tant attendue n'arrive toujours pas hélas...

    Lien : http://legrenierdechoco.over-blog.com/article-le-grand-mort-tome-1-e..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par LunaZione, le 10 mai 2013

    LunaZione
    A peine mon père avait-il acheté cette BD que j'étais déjà en train de la lire. Je pensais que ce premier tome venait tout juste de sortir, mais en regardant sur internet, je viens de voir qu'il y avait déjà quatre tomes de parus.
    Larmes d'abeille m'a beaucoup plu, du coup, j'espère que papounet va rapidement craquer et acheter la suite ;)

    Pourtant, le début m'a un peu perturbée : il est vraiment encré dans la réalité par rapport à ce que me laissait présager la couverture. On y découvre Pauline, jeune étudiante, qui descend de Paris vers une campagne paumée pour réviser tranquillement avant les examens... le début ne laisse vraiment pas présager des aventures fantastiques et c'est bien ça qui m'a un chouilla dérangée à ce moment là : j'avais du mal à voir où les auteurs voulaient en venir ! Puis, dès qu'elle rencontre Erwan, toute l'histoire change...
    J'ai beaucoup aimé l'idée de ce monde minuscule qui vivrait parmi nous sans que l'on s'en rendent compte : ça m'a un peu fait penser à Arthur et les Minimoys.
    Les différents personnages que l'on rencontre m'ont bien plu. Pauline à vraiment un sale caractère, mais elle n'a pas eu le temps de m'agacer pendant ce tome. Erwan, André et le maître ont vraiment une patience d'ange !

    J'ai beaucoup aimé les dessins du Grand Mort. Ce n'est pas vraiment une esthétique que j'apprécie d'ordinaire, mais les visages ont vraiment du caractère et je trouve que le choix du physique des différents personnages collent tout à fait avec leur personnalité.
    Larmes d'abeille est un premier tome très prometteur !

    Lien : http://lunazione.over-blog.com/article-le-grand-mort-tome-1-larmes-d..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par myloubook, le 04 mars 2008

    myloubook

    Si vous pensez déjà « potion magique », vous n'en êtes pas loin. Même si je n'ai pas eu à remuer une potion verte et bouillonnante à l'odeur infâme, j'ai dû me prendre un petit coup de larmes d'abeille dans l'œil (rien de douloureux, mais que je ne ferais-je pas pour une aventure trépidante ?). Tout ça pour accompagner les héros de la situation chez le petit peuple. Là encore, pas de schtroumpfs, mais de sympathiques petits bonhommes colorés aux allures d'extra-terrestres.
    ça continue ici : http://myloubook.hautetfort.com/archive/2008/02/26/petits-monstres-bleus.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par igaluck, le 01 décembre 2013

    igaluck
    La Bretagne, cadre de vie de tous les petits êtres aux existences parallèles, offre une fois de plus ses décors à une aventure gentiment fantastique. Des rituels ancestraux, de la quête spirituelle, des bonhommes étranges, deux héros antagonistes qui se chipotent... rien d'extrêmement original pour l'heure. J'ai trouvé Pauline assez caricaturale dans son rôle de parisienne crispée peu au fait des réalités de la campagne.
    Un récit classique et propre tant dans sa forme que dans son fond. J'attends de lire la suite de cet album de mise en place pour savoir s'il se passe vraiment quelque-chose dans la série.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par emmyne, le 15 mai 2011

    emmyne
    Pas de doute, on retrouve à plaisir l'univers et la touche de R.Loisel servis par le pinceau de V.Maillé et la palette de F.Lapierre. le premier tome nous découvre un monde fascinant, entre merveilleux et fantastique, un monde de légendes bretonnes revisitées.
    Si le personnage d' Erwan, l'initié, est encore relativement lisse, celui de Pauline est savoureusement décalé. La dualité de ce duo improbable apporte une pointe pétillante d'humour et d'humanité on ne peut plus contemporaine au récit. L'un est imperturbable, simple et paisible, convaincu et dévoué à sa mission, l'une est rationnelle, agitée et exaspérante, usant de formulations imagées d'un cynisme typiquement féminin et citadin - bien qu'on ne puisse vraiment pas la qualifier d'urbaine, la dame - qui m'ont offert quelques fous rires.
    Ce tome, c'est ce jeu des contrastes et des antagonismes à travers deux personnalités, deux mondes : l'intello des villes et le doux rêveur nature s'aventurent hors de leur réalité pour " l'autre monde "; contrastes que déclinent la mise en couleur lumineuse ( je pense que la couverture peut suffire à le prouver )
    Le scénario est aussi alléchant et prometteur que frustrant tant il en raconte peu sur le fond. Les pages ouvertes sur le monde parallèle dévoilent des paysages fouillés qui appellent à l'exploration. Une illustration brillante dans tous les sens du terme au crayon fin qui m'a rappelé le trait de Loisel par l'atmosphère qui s'en dégage, par les portraits parfaitement expressifs.


    Lien : http://lisezjeunesse.canalblog.com/archives/2011/04/27/20984216.html..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
12,77 € (neuf)
9,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Le grand mort, Tome 1 : Larmes d'abeille par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (154)

> voir plus

Quiz