Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Jean Pêcheux (Traducteur)

ISBN : 2743614250
Éditeur : Payot et Rivages (2005)


Note moyenne : 3.75/5 (sur 12 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

« La Floride est si belle qu'on pourrait la croire civilisée. » Mais les personnages de ce livre ne commettraient pas une telle erreur.

Ce qui les intéresse, c'est le pactole de cinq millions de dollars qu'on avait laissé enfermé au fond du c... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par encoredunoir, le 24 mars 2012

    encoredunoir
    Serge A. Storms court toujours après la mallette contenant les 5 millions de dollars maudits. Il est accompagné d'un nouvel acolyte pas piqué des vers : Lenny, un sosie raté de Don Johnson accro à la marijuana.
    Bien sûr, on retrouve l'inévitable galerie de personnages qui font le sel de la Floride : sosies d'Hemingway, trafiquants de drogues abrutis, bikers crétins, chiens vedettes de la télévision, équipage déjanté d'un avion chasseur de cyclones… Et une grande partie d'entre eux se retrouvera comme de bien entendu au Hammerhead Ranch Motel, un lieu décoré avec goût et renommé localement pour sa piscine entourée de têtes de requins-marteaux.
    Avec ce deuxième opus de la série dont Serge A. Storms est le héros, Tim Dorsey arrive à faire encore mieux qu'avec Florida Roadkill. Non seulement les personnages et les situations sont toujours aussi timbrés, les connards meurent à la pelle dans d'atroces souffrances pour notre plus grand plaisir, mais, en plus, Dorsey réussit à rendre son récit plus fluide et nous offre une véritable apothéose finale à la fois dantesque et monty pythonesque.
    Pas étonnant que Tim Dorsey passe pour la version sous amphétamine de Carl Hiaasen, ce qui n'est pas peu dire. Un must.


    Lien : http://encoredunoir.over-blog.com/article-un-ete-avec-tim-dorsey-2-h..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sweetie, le 06 juillet 2015

    sweetie
    La suite de Florida Roadkill tout aussi déjantée et qui égratigne encore plus le vernis de la Floride touristique. Beaucoup d'humour, de cynisme et des personnages tellement poussés à l'extrême qu'ils en sont risibles même dans la violence, omniprésente dans ce roman. Une chance qu'il y a Serge pour nous apprendre la petite et la grande histoire de la Floride...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par sweetie, le 06 juillet 2015

    Il était passé maître dans l'art de suivre chaque jour la même routine et il se gardait bien d'aventurer ne serait-ce que le bout du doigt de pied sur les terres inconnues du travail véritable. Vis-à-vis de l'endroit où il officiait, il se comportait comme un criminel sur le lieu d'un crime: on ne touche à rien et on ne s'attarde pas une minute de plus que nécessaire.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par sweetie, le 06 juillet 2015

    Je ne vois pas pourquoi ils disent que leurs boissons sont king-size comme si c'était le fin du fin. Quand on regarde le prince Charles, on ne se sent pas très porté aux superlatifs.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par sweetie, le 06 juillet 2015

    Après dix-neuf années passées au service de l'État, il incarnait l'équivalent humain d'un gros alligator centenaire. Il n'avait plus à craindre aucun prédateur naturel.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par sweetie, le 06 juillet 2015

    La Floride est si belle qu'on pourrait la croire civilisée.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Tim Dorsey

>Ajouter une vidéo

Collections d'hiver
Reportage sur les collections automne hiver 1980 1981 suivies par Hebe DORSEY, journaliste à l'Herald Tribune qui court d'un grand couturier à l'autre, et dont l'avis est souvent d'une importance décisive pour le couturier. - - Hebe DORSEY avec son photographe Charly, assistant au défile de Pierre BALMAIN . Ce dernier lui présentant, en particulier, certains modèles de sa collection. - - ...








Sur Amazon
à partir de :
8,69 € (neuf)
24,24 € (occasion)

   

Faire découvrir Hammerhead Ranch Motel par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz