Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070405923
Éditeur : Gallimard (1998)


Note moyenne : 4.43/5 (sur 653 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
"Attendre et espérer", voilà toute la sagesse d'Edmond Dantès. Fier marin sur le point d'être nommé capitaine et d'épouser sa bien-aimée, Mercédès, il est arrêté. Dénoncé comme bonapartiste, il est enfermé au château d'If et attendra quatorze ans sa délivrance et sa ven... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (22)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

  • Par PiertyM, le 28 avril 2014

    PiertyM
    Le deuxième tome de Le Comte de Monte-Cristo nous plonge dans la phase plus ou moins philosophique de la vie de Dantès, celui-là qui vient de s'évader de la prison après 14 ans d'emprisonnement. Celui-là qui découvre à nouveau la lumière après de longues années d'obscurité.Comment se réintégrer dans la société dans de pareilles circonstances.
    Mais à chaque chose malheur est bon, voici que pendant sa captivité, Dantès rencontre l'abbé Faria, son voisin de prison qui non seulement va lui apprendre les sciences, les langues et la philosophie, il va aussi lui ouvrir les secrets d'un grand trésor enfouis dans les grottes de l'île Monte-Cristo...
    De même que Dantès se servira de la dépouille de l'Abbé Faria. Celui-ci, appelé le vieux fou, va mourir d'une crise d'apoplexie, pour sortir de la prison, Dantès occupera bien sûr la place du mort...
    Après des recherches assidues dans les grottes de Monte-Cristo, le fugitif découvre le grand trésor...
    Alors il devient Simbab le marin, le riche homme qui épargne la mort et la honte au généreux Mr. Morrel qui connait un sérieux déficit financier et un sérieux déficit de la conscience, et la ruine de sa famille...
    Le riche homme viendra au secours de Caderousse avec un morceau de diamant contre, d'une manière intelligente, la véracité sur le complot monté par lui et son équipe contre Dantès...
    Simbab le marin deviendra Le Comte de Monte-Cristo, celui qui achète cette île et en fait sa propriété privée ...on entend parler de lui, le grand fortuné, et aussi le grand humaniste, il vient en aide quand il le faut à toute âme qui en a besoin en faisant claquer sa fortune....
    Mais tout ne fait que commencer...
    La vengeance de notre comte se prépare tout doucement...comme un bon élève du vieux fou de l'Abbé Faria...
    Comme toujours, ça se lit avec engouement!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la critique

  • Par PiertyM, le 01 mai 2014

    PiertyM
    Le deuxième tome de Le Comte De Monte-Cristo nous plonge dans la phase plus ou moins philosophique de la vie de Dantès, celui-là qui vient de s'évader de la prison après 14 ans d'emprisonnement. Celui-là qui découvre à nouveau la lumière après de longues années d'obscurité.Comment se réintégrer dans la société dans de pareilles circonstances.
    Mais à chaque chose malheur est bon, voici que pendant sa captivité, Dantès rencontre l'abbé Faria, son voisin de prison qui non seulement va lui apprendre les sciences, les langues et la philosophie, il va aussi lui ouvrir les secrets d'un grand trésor enfouis dans les grottes de l'île Monte-Cristo...
    De même que Dantès se servira de la dépouille de l'Abbé Faria. Celui-ci, appelé le vieux fou, va mourir d'une crise d'apoplexie, pour sortir de la prison, Dantès occupera bien sûr la place du mort...
    Après des recherches assidues dans les grottes de Monte-Cristo, le fugitif découvre le grand trésor...
    Alors il devient Simbab le marin, le riche homme qui épargne la mort et la honte au généreux Mr. Morrel qui connait un sérieux déficit financier et un sérieux déficit de la conscience, et la ruine de sa famille...
    Le riche homme viendra au secours de Caderousse avec un morceau de diamant contre, d'une manière intelligente, la véracité sur le complot monté par lui et son équipe contre Dantès...
    Simbab le marin deviendra Le Comte De Monte-Cristo, celui qui achète cette île et en fait sa propriété privée ...on entend parler de lui, le grand fortuné, et aussi le grand humaniste, il vient en aide quand il le faut à toute âme qui en a besoin en faisant claquer sa fortune....
    Mais tout ne fait que commencer...
    La vengeance de notre comte se prépare tout doucement...comme un bon élève du vieux fou de l'Abbé Faria...
    Comme toujours, ça se lit avec engouement!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la critique

  • Par PiertyM, le 28 avril 2014

    PiertyM
    Le deuxième tome de Le Comte de Monte-Cristo nous plonge dans la phase plus ou moins philosophique de la vie de Dantès, celui-là qui vient de s'évader de la prison après 14 ans d'emprisonnement. Celui-là qui découvre à nouveau la lumière après de longues années d'obscurité.Comment se réintégrer dans la société dans de pareilles circonstances.
    Mais à chaque chose malheur est bon, voici que pendant sa captivité, Dantès rencontre l'abbé Faria, son voisin de prison qui non seulement va lui apprendre les sciences, les langues et la philosophie, il va aussi lui ouvrir les secrets d'un grand trésor enfouis dans les grottes de l'île Monte-Cristo...
    De même que Dantès se servira de la dépouille de l'Abbé Faria. Celui-ci, appelé le vieux fou, va mourir d'une crise d'apoplexie, pour sortir de la prison, Dantès occupera bien sûr la place du mort...
    Après des recherches assidues dans les grottes de Monte-Cristo, le fugitif découvre le grand trésor...
    Alors il devient Simbab le marin, le riche homme qui épargne la mort et la honte au généreux Mr. Morrel qui connait un sérieux déficit financier et un sérieux déficit de la conscience, et la ruine de sa famille...
    Le riche homme viendra au secours de Caderousse avec un morceau de diamant contre, d'une manière intelligente, la véracité sur le complot monté par lui et son équipe contre Dantès...
    Simbab le marin deviendra Le Comte de Monte-Cristo, celui qui achète cette île et en fait sa propriété privée ...on entend parler de lui, le grand fortuné, et aussi le grand humaniste, il vient en aide quand il le faut à toute âme qui en a besoin en faisant claquer sa fortune....
    Mais tout ne fait que commencer...
    La vengeance de notre comte se prépare tout doucement...comme un bon élève du vieux fou de l'Abbé Faria...
    Comme toujours, ça se lit avec engouement!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la critique

  • Par PiertyM, le 01 mai 2014

    PiertyM
    Le deuxième tome de Le Comte De Monte-Cristo nous plonge dans la phase plus ou moins philosophique de la vie de Dantès, celui-là qui vient de s'évader de la prison après 14 ans d'emprisonnement. Celui-là qui découvre à nouveau la lumière après de longues années d'obscurité.Comment se réintégrer dans la société dans de pareilles circonstances.
    Mais à chaque chose malheur est bon, voici que pendant sa captivité, Dantès rencontre l'abbé Faria, son voisin de prison qui non seulement va lui apprendre les sciences, les langues et la philosophie, il va aussi lui ouvrir les secrets d'un grand trésor enfouis dans les grottes de l'île Monte-Cristo...
    De même que Dantès se servira de la dépouille de l'Abbé Faria. Celui-ci, appelé le vieux fou, va mourir d'une crise d'apoplexie, pour sortir de la prison, Dantès occupera bien sûr la place du mort...
    Après des recherches assidues dans les grottes de Monte-Cristo, le fugitif découvre le grand trésor...
    Alors il devient Simbab le marin, le riche homme qui épargne la mort et la honte au généreux Mr. Morrel qui connait un sérieux déficit financier et un sérieux déficit de la conscience, et la ruine de sa famille...
    Le riche homme viendra au secours de Caderousse avec un morceau de diamant contre, d'une manière intelligente, la véracité sur le complot monté par lui et son équipe contre Dantès...
    Simbab le marin deviendra Le Comte De Monte-Cristo, celui qui achète cette île et en fait sa propriété privée ...on entend parler de lui, le grand fortuné, et aussi le grand humaniste, il vient en aide quand il le faut à toute âme qui en a besoin en faisant claquer sa fortune....
    Mais tout ne fait que commencer...
    La vengeance de notre comte se prépare tout doucement...comme un bon élève du vieux fou de l'Abbé Faria...
    Comme toujours, ça se lit avec engouement!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par CorinneCo, le 09 novembre 2013

    CorinneCo
    Je ne suis pas une férue d'Alexandre Dumas. Celui-ci est sans contexte mon préféré. Ah ! la figure d'Edmond Dantes, figure qui devient presque biblique de part son parcours, son histoire, sa psychologie... Tous ces pièges qu'il tend à ses ennemis et qu'il se tend à lui-même ? Il y a des passages épiques bien rendus. Le comte de Monte-Cristo est un peu le "côté obscur". Cette galerie de personnages, qui résument bien une époque, une atmosphère sociale et politique, "une ambition" personnelle. Pour moi il y a un peu des Erinyes chez Dantès et rien que cela est passionnant.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la critique

> voir toutes (57)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par vichenze, le 22 octobre 2014

    Madame, répliqua le comte en lui prenant les deux mains, tout ce que vous diriez ne vaudra jamais ce que je lis dans vos yeux, ce que votre cœur a pensé, ce que le mien a ressenti. Comme les bienfaiteurs de romans, j'eusse dû partir sans vous revoir ; mais cette vertu était au-dessus de mes forces, parce que je suis un homme faible et vaniteux, parce que le regard humide, joyeux et tendre de mes semblables me fait du bien. Maintenant je pars, et je pousse l'égoïsme jusqu'à vous dire : Ne m'oubliez pas, mes amis, car probablement vous ne me reverrez jamais.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par vichenze, le 22 octobre 2014

    — C'est le propre des esprits affaiblis de voir toutes choses à travers une crêpe ; c'est l'âme qui se fait à elle-même ses horizons : votre âme est sombre, c'est elle qui vous fait un ciel orageux.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par vichenze, le 22 octobre 2014

    O travail, travail, ma passion, ma joie, ma rage, c'est à toi de terrasser toutes mes douleurs !

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par vichenze, le 15 octobre 2014

    Malgré cette assurance, Morrel hésitait à croire. Cette promesse d'un vieillard impotent était si étrange, qu'au lieu de venir d'une force de volonté, elle pouvait émaner d'un affaiblissement des organes ; n'est-il pas naturel que l'insensé qui ignore sa folie prétende réaliser des choses au-dessus de sa puissance ? Le faible parle des fardeaux qu'il soulève, le timide des géants qu'il affronte, le pauvre des trésors qu'il manie, le plus humble paysan, au compte de son orgueil, s'appelle Jupiter.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par vichenze, le 15 octobre 2014

    La joie pour les cœurs qui ont longtemps souffert est pareille à la rosée pour les terres desséchées par le soleil : cœur et terre absorbent cette pluie bienfaisante qui tombe sur eux, et rien n'en apparaît au dehors.

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation

> voir toutes (30)

Videos de Alexandre Dumas

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Dumas


ALEXANDRE DUMAS - Mariana Net
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=27210 ALEXANDRE DUMAS Ecrivain du XXIe siècle L'impatience du lendemain Mariana Net Ecrivain narcissique, auteur...








Sur Amazon
à partir de :
3,80 € (neuf)
3,18 € (occasion)

   

Faire découvrir Le comte de Monte-Cristo, tome 2 par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (2305)

> voir plus

Quiz