Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Claude Schopp (Éditeur scientifique)

ISBN : 2070300471
Éditeur : Gallimard (2007)


Note moyenne : 3.88/5 (sur 26 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Roman méconnu (comme jadis 'Pauline'), 'Les Frères corses' (1844) a fait l'objet de douze adaptations cinématographiques. C'est un texte court, bref roman, longue nouvelle. Deux jumeaux, le sauvage Lucien, qui choisit la tradition, c'est-à-dire la Corse, Louis, qui se f... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

  • Par PiertyM, le 01 septembre 2014

    PiertyM
    L'homme de l'action comme j'aime mieux l'appeler, ce monsieur Dumas, dans ce livre, nous plonge dans un univers du fantastique traditionnel qui sévissait encore à cette époque dans les campagnes comme la corse alors que, la ville, elle, c'est-à dire Paris s'en était déjà bien éloignée.
    Notre narrateur, après un tour de voyage en corse, ne s'est pas arrêté de s'étonner de certains faits qui couvrent la famille de Franchi auprès de laquelle il a reçu une aimable hospitalité, car comment expliquer deux jumeaux séparés d'une ville à l'autre puissent se communiquer des souffrances tant morales que physiques non seulement d'une manière télépathique, mais aussi parfois avec influence très pressante sur la matière allant jusqu'à la modifier, à ce moment, l'univers prenait un autre cours aux yeux de notre narrateur...
    Mais ce n'est pas tout, le plus criard est que dans cette famille, chaque fois qu'une mort quelconque plane dans l'air, un membre mâle est aussitôt averti soit par le rêve, soit d'une manière prémonitoire...cet avertissement peut aussi surgir au cas d'un événement grave à venir...
    Alors notre narrateur assiste à une preuve assez surprenante quand il reçoit Lucien de Franchi, qui lui avoue être venu à Paris uniquement pour venger son frère jumeau Louis tué dans un duel, et que son frère lui était apparu le jour de sa mort en lui fournissant tous les renseignements possible sur le déroulement de l'événement et même le nom et l'adresse de son tueur...Grand étonnement!!!
    Un bon moment de détente!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 36         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par araucaria, le 25 août 2014

    araucaria
    Ah Alexandre Dumas, incomparable Alexandre Dumas... Il nous offre ici un court roman où il est question de vendetta, de vengeance, de surnaturel, d'apparitions, de duel, d'amour filial et fraternel... Un très beau texte qui nous conduit d'un petit village proche de Sartène jusqu'au coeur de Paris et sa forêt de Vincennes. Un texte captivant. Beau livre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 28         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par missmolko1, le 20 octobre 2014

    missmolko1
    Les frères corses a été pour moi, une lecture fastidieuse.
    Dumas, nous donne énormément de détails et de descriptions qui rendent le récit parfois un peu lourd.
    C'est bien par contre le seul bémol car j'ai adoré faire ce voyage d'abord en Corse puis a Paris a ses cotés. Les descriptions de la Corse, de ses habitants, de ses superstitions sont très intéressantes.
    La narration a la première personnage fait que l'on s'attache très vite au narrateur et l'on a le sentiment qu'il se confie a nous et donc que l'on vit cette aventure avec lui.
    Un roman a découvrir, je ne connais pas assez l'auteur pour me permettre de juger si ce livre peut être conseiller en première lecture de l'auteur mais pour les plus connaisseurs, je vous conseille ce roman.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 24         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Taraxacum, le 03 octobre 2012

    Taraxacum
    S'il n'est pas le plus connu des ouvrages de Dumas, Les Frères corses restent à découvrir. le texte est à classer dans les oeuvres fantastiques de l'auteur et a la particularité amusante d'avoir Dumas lui-même comme narrateur. du début au dénouement, l'écrivain est le témoin attristé du destin de Lucien et Louis, placé sous le signe de l'avertissement: tous les hommes de leur famille se voient signifier leur de leur mort par le fantôme d'un proche. Etant donné que c'est l'une des premières choses qu'on apprend sur eux, cela vous donne le ton de l'oeuvre.
    Cependant, malgré cette tonalité tragique, il y a de l'humour et de la tendresse dans le texte et si cela ne deviendra pas mon roman préféré de l'auteur, c'est un que je placerai entre toutes les mains!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par theo2b, le 21 décembre 2012

    theo2b
    J'ai pris beaucoup de plaisir à "écouter" cette nouvelle en livre audio car elle m'a permis d'avaler les kilomètres sans le moindre ennui, sauf peut-être la transition musicale entre chaque chapitre.
    En effet, l'enregistrement est agrémenté de chants et de musiques corses qui parfois font durer le plaisir de se précipiter sur la suite des aventures de notre écrivain.
    Je précise que je suis corse, que j'ai découvert ce court roman par hasard et que .
    (je me permet de dire qu'il est court car la durée d'écoute l'est tout autant. Je regrette de ne pas l'avoir plutôt lu car la lectrice emploie dans les dialogues un accent corse "du continent" qui m'a un peu perturbé.
    Mais, "basta cusi" comme on dit chez nous, attardons nous au fond. L'histoire est intéressante et le surnaturel de certaines situations ne m'a pas choqué car je pense que même à notre époque, en Corse, on ne serait pas choqué de telles drôleries.
    En effet, lors d'un voyage en Corse, Guy de Maupassant est l'hôte d'une veuve qui a deux fils jumeaux dont un vit à Paris comme avocat et l'autre est fermement attaché à sa terre. Alors qu'une vendetta déchire deux familles du village depuis dix ans et dérange jusqu'à Paris, l'avocat a demandé à son frère de servir de conciliateur, ce que ce dernier va réussir à merveille. Notre cher Guy va donc servir de messager pour apporter la bonne nouvelle au frère citadin. C'est à Paris que va se jouer un drame qui va révéler le surnaturel de la gémellité qui unit les deux frères, mais je n'en dis pas plus.
    Si après la lecture de cette histoire, vous recevez la visite d'un proche décédé, dites-vous simplement qu'il a quelque chose d'important à vous dire, car cela arrive parfois en Corse!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 1         Page de la critique

> voir toutes (8)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par ore_ly, le 04 décembre 2014

    Je vis qu'il hésitait lui-même à me dire la cause de cette guerre terrible qui, depuis dix ans, désolait le village de Sollacaro.
    Mais, comme on le comprend bien, plus il se faisait discret, plus je me fis exigeant.
    -Cependant, dis-je, cette querelle a eu un motif. Ce motif est-il un secret?
    -Mon Dieu, non. La chose est née entre les Orlandi et les Colona.
    -A quelle occasion?
    -Eh bien, une poule s'est échappée de la basse-cour des Orlandi et s'est envolée dans celle des Colona.
    "Les Orlandi ont été réclamer leur poule; les Colona ont soutenu qu'elle était à eux ; les Orlandi ont menacé les Colona de les conduire devant le juge de paix et de leur déférer le serment.
    "Alors la vieille mère,qui tenait la poule, lui tordu le cou et l'a jetée à la figure de sa voisine en lui disant:
    -Eh bien, puisqu'elle est à toi, mange-la.
    "Alors un Orlandi a ramassé la poule par les pattes, et a voulu en frapper celle qui l'avait jetée à la figure de sa sœur. Mais, au moment où il levait la main, un Colona, qui par malheur, avait son fusil tout chargé, lui a envoyé une balle à bout portant et l'a tué.
    -Et combien d'existences ont payé cette rixe?
    -Il y a eu neuf personnes tuées.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par araucaria, le 24 août 2014

    La Corse est un département français; mais la Corse est encore bien loin d'être la France.
    Quant aux voleurs, on n'en entend pas parler; des bandits à foison, oui; mais il ne faut pas confondre les uns avec les autres.

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par PiertyM, le 01 septembre 2014

    les hommes peuvent se raccommoder, eux, faire la paix, communier de la même hostie, les chiens ne mangeront jamais dans la même écuelle.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation

  • Par Taraxacum, le 03 octobre 2012

    -Oui, ce sont des jumeaux.
    -Et à quelle profession se destinent-ils?
    -Celui qui est à Paris sera avocat.
    -Et l'autre?
    -L'autre sera Corse.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par PiertyM, le 01 septembre 2014

    les douleurs les plus vives s’engourdissent avec le temps

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation

> voir toutes (31)

Videos de Alexandre Dumas

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Dumas

Les louves de Machecoul ont été traduites en anglais sous le titre : the wolves of Machecoul. réédité en collection de poche récemment, voyez le site des fans d'Alexandre.








Sur Amazon
à partir de :
5,02 € (neuf)
2,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Frères corses par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (63)

  • Ils veulent l'échanger (1)

> voir plus

Quiz