AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Schopp (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070300471
Éditeur : Gallimard (2007)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Roman méconnu (comme jadis 'Pauline'), 'Les Frères corses' (1844) a fait l'objet de douze adaptations cinématographiques. C'est un texte court, bref roman, longue nouvelle. Deux jumeaux, le sauvage Lucien, qui choisit la tradition, c'est-à-dire la Corse, Louis, qui se francise, et se voit accuser de renier ses racines et vit à Paris. Louis mourra en victime expiatoire de sa double appartenance, à la Corse par sa naissance, à Paris par son engagement intellectuel : i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
Gwen2123 décembre 2015
  • Livres 4.00/5
En 1841, le narrateur - un certain écrivain répondant au nom d'Alexandre Dumas -, bourgeois aimant les voyages et le patrimoine, place ses pas dans ceux de son confrère Prosper Mérimée et entreprend un voyage en Corse.
La rusticité du décor l'enchante, tout comme les Corses qu'il rencontre. Parmi ces derniers, les de Franchi, respectivement représentés par Mme de Franchi, honorable veuve, et par l'un de ses deux fils, Lucien. Ayant demandé l'hospitalité pour la nuit, notre homme du monde est reçu comme un prince et entre rapidement dans l'intimité de la famille, découvrant notamment le rôle d'arbitre pacificateur que joue Lucien dans une des nombreuses vendettas qui caractérisent les moeurs locales.
De retour à Paris, Alexandre, porteur de nouvelles fraîches du clan de Franchi, rend une visite de courtoisie à Louis, le frère jumeau de Lucien. S'il fait alors la connaissance d'un homme physiquement identique à son hôte corse, il s'aperçoit vite que les caractères divergent fortement, bien que les deux hommes soient liés par une profonde synergie proche de la télépathie. Mais ce à quoi notre narrateur ne s'attendait pas, c'était de surgir au milieu de circonstances mélo-dramatiques mêlant amour, passion adultère et dette d'honneur... Circonstances dont il se fera le témoin et l'acteur.
Je n'ai eu aucune difficulté à entrer dans la narration bien que la Corse me soit totalement étrangère et, a contrario, c'est la seconde partie du roman qui se déroule à Paris qui m'a le moins intéressée, sans doute aussi parce que l'action se déroule dans un contexte similaire à celui de "La Dame aux camélias" que je viens juste de lire ; cela arrive quelque fois, d'un roman à l'autre.
C'est du Dumas donc ça se lit très bien et j'ai globalement apprécié cette découverte même si je déplore une fin un peu trop abrupte, expédiée en quelques lignes, et quelques faits aisément prévisibles. Mais ce qui fait, selon moi, le sel de cette histoire c'est son côté fantastique car oui, avant Wilde et Maupassant, Dumas a donné dans le fantastique : entre les superstitions, les apparitions de défunts et la télépathie gémellaire, le paranormal est à l'honneur dans "Les frères corses" !

Challenge 19ème siècle 2015
Challenge PETITS PLAISIRS 2015 - 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          421
juliette2a
juliette2a10 mai 2015
  • Livres 5.00/5
La fraternité, l'honneur, la paix, voilà ce qui caractérise la famille des de Franchi, qu'Alexandre Dumas rencontre au cours de son voyage en Corse, qui l'amènera au coeur du village de Sullacaro, près de Sartène, en 1840. le célèbre auteur des Trois Mousquetaires change de registre, et nous délivre un véritable témoignage de la Corse et de l'âme corse au temps des redoutables vendettas.
Le narrateur, qui n'est autre qu'Alexandre Dumas lui-même, arrive à Sullacaro par une belle matinée du mois de Mars, et, comme l'exige la coutume corse, choisit la maison du village qui lui offre la meilleure impression : son choix se porte sur la vaste demeure des de Franchi, une famille à laquelle je me suis attachée dès le début du livre. Celle-ci est constituée de trois membres, la mère et ses fils jumeaux, Lucien et Louis : alors que Lucien est resté en Corse, Louis réside à Paris pour devenir avocat. C'est l'occasion pour l'auteur de dresser un portrait tout à fait différent des deux frères : Lucien est un corse, et en tant que tel, il est sauvage, profondément attaché aux montagnes, forêts et rivières qui entourent son village, bref, son seul désir est de demeurer en Corse, et surtout dans un lieu éloigné de tout et perdu dans le maquis. Au contraire, son frère, Louis, s'est « francisé », adoptant par là même le comportement plus « civilisé » des français de l'époque ; de plus, Louis est passionné par la littérature tandis que Lucien est profondément attaché aux armes historiques que sa famille possède depuis des générations. Ce que je retiens donc de ma lecture, ce sont ces personnages guidés par l'amour de leur pays, et surtout leur fraternité, dans les meilleurs moments comme dans les plus difficiles.
La richesse de ce court roman réside donc dans ses personnages qui rendent bien hommage à ma chère Île, mais pas seulement. En effet, l'écriture de l'auteur est tellement fluide, que les pages défilent à toute vitesse, et il m'a fallu moins d'une matinée pour achever ce livre. de plus, l'histoire est passionnante, et nous mène de Sullacaro à Paris, en passant par Ajaccio, où tout est réuni pour vous plaire.
Bref, il y a un je ne sais quoi de plus dans ce roman qui m'a véritablement touchée, sans doute parce que je suis moi-même corse, mais j'ai été bouleversée par cette histoire. Pour cette raison, je considère Les Frères Corses comme un chef-d'oeuvre fort, poignant, qui nous présente une Corse sauvage, à l'écart du monde, et en fait un lieu sacré.
A lire !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
PiertyM
PiertyM01 septembre 2014
L'homme de l'action comme j'aime mieux l'appeler, ce monsieur Dumas, dans ce livre, nous plonge dans un univers du fantastique traditionnel qui sévissait encore à cette époque dans les campagnes comme la corse alors que, la ville, elle, c'est-à dire Paris s'en était déjà bien éloignée.
Notre narrateur, après un tour de voyage en corse, ne s'est pas arrêté de s'étonner de certains faits qui couvrent la famille de Franchi auprès de laquelle il a reçu une aimable hospitalité, car comment expliquer deux jumeaux séparés d'une ville à l'autre puissent se communiquer des souffrances tant morales que physiques non seulement d'une manière télépathique, mais aussi parfois avec influence très pressante sur la matière allant jusqu'à la modifier, à ce moment, l'univers prenait un autre cours aux yeux de notre narrateur...
Mais ce n'est pas tout, le plus criard est que dans cette famille, chaque fois qu'une mort quelconque plane dans l'air, un membre mâle est aussitôt averti soit par le rêve, soit d'une manière prémonitoire...cet avertissement peut aussi surgir au cas d'un événement grave à venir...
Alors notre narrateur assiste à une preuve assez surprenante quand il reçoit Lucien de Franchi, qui lui avoue être venu à Paris uniquement pour venger son frère jumeau Louis tué dans un duel, et que son frère lui était apparu le jour de sa mort en lui fournissant tous les renseignements possible sur le déroulement de l'événement et même le nom et l'adresse de son tueur...Grand étonnement!!!
Un bon moment de détente!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
araucaria
araucaria25 août 2014
  • Livres 4.00/5
Ah Alexandre Dumas, incomparable Alexandre Dumas... Il nous offre ici un court roman où il est question de vendetta, de vengeance, de surnaturel, d'apparitions, de duel, d'amour filial et fraternel... Un très beau texte qui nous conduit d'un petit village proche de Sartène jusqu'au coeur de Paris et sa forêt de Vincennes. Un texte captivant. Beau livre.
Commenter  J’apprécie          300
missmolko1
missmolko120 octobre 2014
  • Livres 3.00/5
Les frères corses a été pour moi, une lecture fastidieuse.
Dumas, nous donne énormément de détails et de descriptions qui rendent le récit parfois un peu lourd.
C'est bien par contre le seul bémol car j'ai adoré faire ce voyage d'abord en Corse puis a Paris a ses cotés. Les descriptions de la Corse, de ses habitants, de ses superstitions sont très intéressantes.
La narration a la première personnage fait que l'on s'attache très vite au narrateur et l'on a le sentiment qu'il se confie a nous et donc que l'on vit cette aventure avec lui.
Un roman a découvrir, je ne connais pas assez l'auteur pour me permettre de juger si ce livre peut être conseiller en première lecture de l'auteur mais pour les plus connaisseurs, je vous conseille ce roman.
Commenter  J’apprécie          260
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ore_lyore_ly04 décembre 2014
Je vis qu'il hésitait lui-même à me dire la cause de cette guerre terrible qui, depuis dix ans, désolait le village de Sollacaro.
Mais, comme on le comprend bien, plus il se faisait discret, plus je me fis exigeant.
-Cependant, dis-je, cette querelle a eu un motif. Ce motif est-il un secret?
-Mon Dieu, non. La chose est née entre les Orlandi et les Colona.
-A quelle occasion?
-Eh bien, une poule s'est échappée de la basse-cour des Orlandi et s'est envolée dans celle des Colona.
"Les Orlandi ont été réclamer leur poule; les Colona ont soutenu qu'elle était à eux ; les Orlandi ont menacé les Colona de les conduire devant le juge de paix et de leur déférer le serment.
"Alors la vieille mère,qui tenait la poule, lui tordu le cou et l'a jetée à la figure de sa voisine en lui disant:
-Eh bien, puisqu'elle est à toi, mange-la.
"Alors un Orlandi a ramassé la poule par les pattes, et a voulu en frapper celle qui l'avait jetée à la figure de sa sœur. Mais, au moment où il levait la main, un Colona, qui par malheur, avait son fusil tout chargé, lui a envoyé une balle à bout portant et l'a tué.
-Et combien d'existences ont payé cette rixe?
-Il y a eu neuf personnes tuées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Gwen21Gwen2114 décembre 2015
- Ah ! fis-je répondant toujours à mes propres pensées, alors à merveille ; et des enfants, sans doute ?
- Deux fils, deux fiers jeunes gens.
- Les verrai-je ?
- Vous en verrez un, celui qui demeure avec elle.
- Et l’autre ?
- L’autre habite Paris.
- Et quel âge ont-ils ?
- Vingt et un ans.
- Tous deux ?
- Oui, ce sont des jumeaux.
- Et à quelle profession se destinent-ils ?
- Celui qui est à Paris sera avocat.
- Et l’autre ?
- L’autre sera Corse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Gwen21Gwen2122 décembre 2015
Il y eut un instant de morne silence, pendant lequel les deux jeunes gens saluèrent leurs témoins, puis ceux de leurs adversaires, et enfin se saluèrent l’un l’autre. M. de Château-Renaud paraissait parfaitement avoir l’habitude de ce genre d’affaires, et il était souriant comme un homme sûr de son adresse. Peut-être savait-il, d’ailleurs, que c’était la première fois que Louis de Franchi touchait un pistolet. Louis était calme et froid ; sa belle tête avait l’air d’un buste de marbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Gwen21Gwen2115 décembre 2015
- Ne savez-vous point que nous sommes jumeaux ?
- Si fait, mon guide me l’a dit.
- Ne savez-vous pas que, lorsque nous sommes venus au monde, nous nous tenions encore par le côté ?
- Non, j’ignorais cette circonstance.
- Eh bien, il a fallu un coup de scalpel pour nous séparer ; ce qui fait que, tout éloignés que nous sommes maintenant, nous avons toujours un même corps, de sorte que l’impression, soit physique, soit morale, que l’un de nous deux éprouve a son contre-coup sur l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Gwen21Gwen2118 décembre 2015
- Ne nommez pas la personne qui doit venir avec M. de Château-Renaud : vous savez que c’est une femme mariée.
- Oui, mais dont le mari est à Smyrne, aux Indes, au Mexique, je ne sais où. Quand on a un mari si loin, vous le savez, c’est comme si on n’en avait pas.
- Son mari revient dans quelques jours ; je le connais ; c’est un galant homme, et je voudrais, si c’est possible, lui épargner le chagrin d’apprendre, à son retour, que sa femme a fait une pareille inconséquence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Alexandre Dumas (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Dumas
"La vie d'artiste" d'Alexandre Dumas (1854) : illustrations Le trou de l'enfer + Dieu dispose +La boule de neige (1862)+ une vie d'artiste (1854) : courts romans illustrés ou nouvelles de la prodigieuse production d'Alexandre Dumas n'a pas fini de nous raconter des histoires pas toujours très belles mais au moins ça bouge..
autres livres classés : Corse (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages des Trois Mousquetaires et Vingt ans après

Sous quel nom connaît-on monsieur du Vallon de Bracieux de Pierrefonds ?

Athos
Porthos
Aramis
D'Artagnan

9 questions
89 lecteurs ont répondu
Thème : Alexandre DumasCréer un quiz sur ce livre
. .