AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Critique de Acoun


Acoun
02 avril 2017
Très chére Elisa

Tu me permettras ici d'utiliser la deuxième personne du singulier, mais j'ai passé un si beau moment en ta compagnie à Sokcho que je ne peux me résoudre à un « vous » trop distant.
Premier roman, premier bijou... Très justement récompensé par plusieurs prix... Félicitations...
A l'âge que tu as c'est très prometteur.
Je t'avoue en toute sincérité que je n'avais jamais entendu parlé de ton roman et c'est ma bibliothèque préférée qui m'a encouragé à le découvrir à l'occasion de ta venue prochaine chez nous pour un café littéraire. J'ai depuis compris que tu faisais un peu le buzz dans les milieux littéraires et je m'empresse à mon tour de vanter ton premier bébé à tous mes amis.
Roman d'atmosphère, tout en douceur, en demi teinte, fait de phrases courtes mais très précises et évocatrices...
Tu nous fais découvrir cette ville fantôme qu'est Sokcho en hiver...ses couleurs, son froid, ses odeurs...
Réflexion sur la multiculturalité, l'incompréhension entre deux mondes si différents...
Tu évoques, tout au long du récit, des tentatives souvent avortées de communication entre cette jeune autochtone et ce dessinateur normand venu chercher l'inspiration en Corée. Lui semble arriver dans l'univers de la jeune femme comme une promesse un peu floue... un père absent, un amant, une porte vers cet Occident dont elle ne connait que la littérature...
Lui utilise le dessin, cherchant dans ses esquisses une femme idéale qui semble le fuir...
Elle utilise sa cuisine, mais ne parvient pas à lui faire goûter...
Leurs échecs répétés m'ont plongé dans une tendre mélancolie, douce amère... On pense à Corto Maltese, bien sûr, à Camus, Lost in Translation...

Comme le maître Fugu s'applique a des gestes précis pour ne pas faire de son plat un poison mortel, tu prends le temps de mettre en place une ambiance à coups de phrases et de mots justes, simples et évidents...
Grand merci pour ce plat que j'ai dévoré beaucoup trop vite à mon goût...
J'ai déjà hâte de goûter le prochain, mais prends ton temps, ne me déçois pas...
Commenter  J’apprécie          182



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle