Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Ajouter une critique

Critiques sur Le cimetière de Prague (64)


Classer par:     Datecroissant   Les plus appréciéescroissant   Notecroissant


    • Livres 3.00/5
    Par lema le 06/08/2011


    Un livre ardu dans lequel j'ai eu du mal à rentrer. Il y a beaucoup de références historiques qui, si on n'est pas spécialiste, sont difficiles à suivre. le style aussi de U. Eco n'est pas des plus simples, avec des phrases longues, ce qui n'est pas désagréable, mais c'est assez atypique. La chronologie du roman aussi n'est pas facile à suivre. Bref, je ne le recommande pas pour une lecture tranquilou sur la plage.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par bdelhausse le 24/09/2013


    Impressionnant, Erudit. Incontournable. Les adjectifs et les superlatifs ne manquent pas pour décrire l'effet produit par ce livre.

    Eco nous mystifie à plusieurs reprises dans un livre dense, touffu et parfois chaotique. Sa lecture des événéments historiques est brillantes. Complots, trahisons, faux-semblants... toutes les armes d'Umberto Eco font florès.

    Commenter     J’apprécie          1 4         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par Tagrawla le 16/04/2013


    A une époque où l'idée de conspiration (re)gagne du terrain, voici un roman salutaire. Comme toujours, chez Eco, l'intrigue est placée dans un contexte historique terriblement bien documenté, et l'on voit sous nos yeux se créer une conspiration sous la plume d'un faussaire.
    C'est terriblement bien écrit, dense, et passionnant.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique



    • Livres 2.00/5
    Par Moonlightsonata le 07/08/2012


    L'on ne sort pas indemne de cette lecture laquelle aboutit au questionnement des fondements de notre société moderne, et au doute plus que permis sur de probables impostures. Eco a eu l'art d 'y malaxer une quantité impressionnante de savoirs parfois d'un niveau anthropologique. Il a aussi rendu tenu le fil séparant les légendes, l'imagination des faits historiques pour explorer sa thèse de l'imposture comme usage historique et sociétal. Mais le tout demeure laborieux à lire, trop condensé. le lecteur n'a guère le temps de déguster chaque découverte, chaque raisonnement. Il a fallu beaucoup de persévérance pour y venir à bout.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique



    • Livres 1.00/5
    Par motamot le 31/10/2011


    A part "le nom de la rose", j'ai déjà été déçu par cet auteur. Je confirme avec ce livre où je n'ai pas tout compris. Il y a deux récits qui se croisent et des phrases qui n'en finissent pas.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique



    • Livres 4.00/5
    Par Nikoz le 11/01/2014


    Eco fait du Eco... comme son nom l'indique presque :-)

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique



    • Livres 2.00/5
    Par Aileen62 le 23/02/2013


    Page 160, stop ! je n'irai pas plus loin, en tout cas pour l'instant. Pourtant j'apprécie les ouvrages d'Umberto Eco.

    Commenter     J’apprécie          5 3         Page de la critique



    • Livres 3.00/5
    Par Worky le 23/09/2012


    A la lecture de ce roman, on est saisi par l'érudition, par la connaissance du sujet que développe Eco : la manipulation de la vérité par différentes puissances (politiques, économiques, criminelles) au profit de leurs intérêts respectifs, les balbutiements des services secrets et de renseignements, et puis surtout le naissance des Protocoles des sages de Sion, l'une des plus grandes supercheries de l'histoire.

    La meilleure façon de bien connaître son ennemi, c'est de le fabriquer, et c'est finalement toute l'histoire de l'antisémitisme moderne (XIX et XXe siècle). Mêler un peu de faits avec beaucoup de mensonges, adapter son discours à son public, trouver un ennemi commun à des populations d'intérêts qui n'ont guère à partager.

    Malheureusement, sorti de ces éléments historiques au demeurant passionnants, le roman n'éclot pas : les personnages sont insipides et caricaturaux (deux schizophrènes dans le même bouquin c'est au moins un de trop). Il y a un ou deux personnages secondaires qui auraient pu être intéressants, mais le principal (Simonini/Dalla Picola) réussit le tour de force d'être compliqué mais sans relief : il pourrait aussi bien passer sous une charrette qu'on n'en aurait pas grand chose à faire...la bipolaire nymphomane n'est pas plus passionnante.

    Bref, à la façon d'un Werber qui passionne quand il fait parler ses fourmis, mais ennuie dès que les humains sont de la partie, Umberto Eco envoute par sa maîtrise de la langue et de l'histoire, mais endort par son intrigue et ses héros.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique



  • Par Gromovar le 24/10/2011


    "Le cimetière de Prague" est le dernier roman d'Umberto Eco. Des années après « le nom de la rose », Eco refait un grand numéro d'érudition qui éblouit autant qu'il informe. Cet homme m'impressionne.
    "Le cimetière de Prague", construit comme les feuilletons d'Eugène Sue auquel il est fait explicitement référence, promène le lecteur dans la face cachée du XIXème siècle. Dominé par les mythes conjoints du Progrès et de l'Unité, ce siècle frénétique est celui où le monde s'ouvre et devient grand. Période de bouleversements sans précédent, le siècle donne le tournis aux hommes comme aux sociétés, et génère les graines des désordres du XXème...


    Lien : http://quoideneufsurmapile.blogspot.com/2011/10/le-cote-obscur-des-l..

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique



    • Livres 1.00/5
    Par Karnii le 24/10/2011


    Ayant beaucoup apprecier Umberto Eco par le passer, je me suis jetter sur celui-ci.... quelle erreur, j'ai arrete vers la 100ieme page, je n'en pouvait plus de toutes cette haine! meme si d'apres l'auteur elle n'est la que pour "critiquer" les gens qui la pratique reelement, n'empeche qu'il faut la subir tout au long des pages et c'est epuisant. L'auteur nous avait habitué à l'etalage abusif de sa culture mais c'etais "compensé" par le recits de ces romans. dans ce cas ci, il n'y a rien qui compense.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique






Sur Amazon
à partir de :
15,00 € (neuf)
2,79 € (occasion)

   

Faire découvrir Le cimetière de Prague par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (573)

> voir plus

Quiz