Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266130692
Éditeur : Pocket (2005)


Note moyenne : 4.56/5 (sur 97 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Traduction collective des textes hébreu et grec
sous la direction des frères dominicains à
L'École biblique et archéologique française de Jérusalem
qui lui a donné son nom. Elle a connu de nombreuses éditions
depuis sa première parution en ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (9)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par cannibalector, le 30 avril 2015

    cannibalector
    Loin de moi l'idée de vous faire un sermon sur la foi chrétienne ou, plus spécifiquement, sur la foi catholique à laquelle j'adhère.
    Mais, je remarque de plus en plus d'animosité , dans vos critiques, sur ma religion et je ressens donc le besoin de redire les réelles positions de l' Eglise sur quelques sujets et de donner aussi mon ressenti
    Remarques préliminaires:
    - Je ne commenterai pas les attaques sur " la religion en général" tout en précisant cependant que l'athéisme demande une très grande rigueur pour être honnête et qu'il ne faut surtout pas le confondre avec l'indifférence
    - Seule la foi chrétienne est molestée: aucune critique envers le judaïsme ou l'islam: être antisémite ou islamophobe, c'est facho, réac mais taper sur du "catho", ça fait chouette, c'est moderne, c'est "hyper cool"
    - Les catholiques qui pratiquent leur religion: messe une fois par mois et sacrement de réconciliation une fois par an (catéchisme de l'église catholique) représentent 4% de la population française. Michel Onfray ne tire pas sur l'ambulance, il mitraille un cimetière!
    Questions politiques ( réponse à catho facho)
    - Un sondage BVA , publiée dans le journal " la croix" une semaine avant les dernières elections présidentielles montrait que les électeurs catholiques votaient à 50.4 % pour Holland
    -Cela peut vous surprendre mais regardons qui fréquentent régulièrement l'église : pour cela, il faut différencier les églises situées dans des milieux favorisées ou non. Dans les quartiers riches, les personnes âgées prédominent, elles sont accompagnées ,à part à peu prés égale, de" catho bobo" (genre télérama)(gauche libérale) et des " colliers de perles cyrillus" à majorité UMP? une toute petite minorité englobe des royalistes, des anarchistes de droite et des frontistes. Les églises plus populaires sont beaucoup plus cosmopolites ( communautés africaines , malgaches, portugaises...) et moins politisées
    -Tout ça n'est que très normal la doctrine sociale de l'église combat la"main invisible" du libéralisme, la spéculation financière et insiste pour une plus grande répartition des richesses( lire" la joie de l'évangile du pape François). En outre, les catholiques essayent d’être proche des plus pauvres: sdf, migrants, roms et voyageurs, pas tout à fait la clientèle de mme Le pen
    -Les catholiques d’extrême droite sont majoritairement au sein de l'église intégriste de Monseigneur Lefevre, excommunié par Jean Paul 2
    au début des années 80
    Voilà, je m’aperçois que j'ai encore beaucoup de sujet à aborder( mœurs, sexualité, avortement...) mais je ne veux pas abuser de votre patience et, si je vois que cela vous intéresse, je continuerai.
    En attendant, n'hésitez pas à me contacter soit en commentaires soit en privé .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          20 10         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par vincentf, le 09 juin 2012

    vincentf
    Qu'écrire sur un tel livre? Dieu crée tout, puis il choisit son peuple, qui, mille fois, le renie, et que, mille fois, il punit. le cycle semble sans fin. Les lois sont sans cesse réaffirmées, et sans cesse transgressées, malgré les visions terribles des prophètes, les chants menaçants des psaumes et le mauvais exemple des rois impies. Cercle vicieux? Peut-être, ou naissance dans la douleur de l'idée bizarre qu'il n'y a qu'un seul Dieu et que tout le reste est usurpation. le cercle est brisé par le Christ, porteur des péchés de tous, agneau sacrifié, qui met fin au règne de la loi pour lui substituer celui de la foi, et de l'amour. Tout se termine dans une apocalypse qui, bizarrement, fait très "Ancien Testament", comme si rien n'avait vraiment changé dans l'esprit des hommes qui croient au Dieu unique de la Bible. En dire plus? Sans doute, mais tout a déjà été dit par tous, parce que ce livre, le roi des livres, contient tout et son contraire, preuve peut-être qu'il est de mains d'hommes et que Dieu, s'il existe, ne parle pas.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Philippe67, le 24 mars 2012

    Philippe67
    Quelques longueurs, un style souvent très lourd (surtout l'ancien testament), il doit y avoir plusieurs auteurs ou bien a-t-on utilisé des nègres car il n'y a pas vraiment d'uniformité dans le style.
    Bon allez j'ai fini de faire mon iconoclaste, c'est une bonne lecture à méditer et ça reste une référence tout de même
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

  • Par litolff, le 13 janvier 2011

    litolff
    Que l'on soit croyant ou pas, la Bible est un livre hors du commun (LE livre le plus vendu dans le monde) et l'Ancien comme Le nouveau testaments sont des sources culturelles indispensables et inépuisables pour bien comprendre toutes les références artistiques et culturelles de notre société judéo-chrétienne.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par kristobalone, le 18 mai 2015

    kristobalone
    Il me semble déplacé que les critiques considèrent la Bible dans son ensemble et tiennent celle-ci en particulier comme l'unique référence en la matière.
    Il ne s'agit pas d'un livre comme les autres et les inepties fleurissent volontiers dans le terreau de l'ignorance, arrosé par des flots de préjugés...
    Pour ma part j'ai apprécié cette traduction que je trouve fidèle et j'ai particulièrement apprécié l'emploi du Nom divin.
    En revanche je trouve les notes sans grand intérêt et parfois fallacieuses.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (25)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par JaneEyre, le 22 mai 2015

    Femmes, ce qu'il vous faut, ce n'est pas la beauté extérieure -raffinements de coiffure, bijoux d'or, belles toilettes -mais, au fond de vous-mêmes, une âme qui ne perd jamais sa douceur et son calme : voilà ce qui est précieux aux regards de Dieu. (Première lettre de Saint Pierre - Chapitre 3)

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par JaneEyre, le 22 mai 2015

    J'aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n'ai pas la charité, s'il me manque l'amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.
    J'aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien.
    J'aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j'aurais beau me faire brûler vif, s'il me manque l'amour, cela ne me sert à rien.
    L'amour prend patience ; l'amour rend service ; l'amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil ;
    il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'emporte pas ; il n'entretient pas de rancune ;
    il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai
    il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.
    L'amour ne passera jamais.
    (Première Lettre de Saint Paul aux Corinthiens - Chapitre 13)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par JaneEyre, le 22 mai 2015

    Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes ses fidèles et ses bien-aimés, revêtez votre cœur de tendresse et de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. (Lettre de Saint Paul aux Colossiens - Chapitre 3)

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par JaneEyre, le 22 mai 2015

    Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. (Psaume 23)

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par JaneEyre, le 22 mai 2015

    Par-dessus tout cela, qu'il y ait l'amour : c'est lui qui fait l'unité dans la perfection. (Lettre de Saint Paul aux Colossiens - Chapitre 3)

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :
12,69 € (neuf)
10,13 € (occasion)

   

Faire découvrir La Bible de Jérusalem par :

  • Mail
  • Blog

Autres livres de
Ecole biblique et archéologique française(1) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (283)

> voir plus

Quiz