AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marc de Gouvenain (Traducteur)Lena Grumbach (Traducteur)
ISBN : 2020851563
Éditeur : Editions du Seuil (2006)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Connaissez-vous les trolls ? Génie des forêts nordiques, Skord est un troll qui désire passionnément rencontrer les humains. Au fil de ses incarnations successives, il devient brigand, médecin, prisonnier ou alchimiste. Le voici lancé dans la plus dangereuse, la plus drôle et la plus touchante des aventures, depuis le haut Moyen-Âge jusqu'au XIXe siècle.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Philemont
28 janvier 2013
  • 4/ 5
Skord est un troll. Il vit dans une forêt scandinave sauvage, celle de Skule. La gourmandise l'amène un jour à approcher les humains. Il entame alors parmi eux une traversée des siècles, du Moyen-Age au XIXème siècle…
Les brigands de la forêt de Skule est un roman pour le moins original dans le paysage traditionnel de la Fantasy. D'une part son auteur est suédoise et, de plus, une figure éminente de la littérature scandinave (elle est membre de l'Académie suédoise des Arts et des Lettres de 1978 à 1989). D'autre part une toute petite partie du bestiaire de la Fantasy est utilisée ici, celle-ci ne servant guère qu'à mettre en avant le héros, Skord l'esprit de la forêt.
Le sujet du roman de Kerstin EKMAN se trouve en effet au-delà des poncifs de la Fantasy. Elle utilise certes l'un d'entre eux, mais c'est parce qu'il est l'une des figures traditionnelles des contes et légendes scandinaves, et qu'il sert ici de témoin vivant d'une bonne part de l'histoire de l'humanité.
Et sous la plume de Kerstin EKMAN cette histoire n'est pas reluisante. Saleté, pauvreté, meurtres, viols, douleurs, bêtise, refus de l'autre, destructions, sont quelques unes des caractéristiques du genre humain. Tout le roman ne fait que le montrer, la tristesse, ou au mieux la mélancolie, étant permanente pour Skord, dès lors qu'il vit aux côtés des hommes. C'est aussi pour cela qu'il revient régulièrement dans la forêt de Skule qui l'a vu naître ; là c'est comme un retour à la lumière, et à la nature tant malmenée par ceux qu'il côtoie presque malgré lui.
Tout cela est servi par une écriture de grande qualité et très poétique. Elle est au service d'interrogations existentielles et philosophiques de l'auteur à travers son personnage qui ne peuvent que faire réfléchir le lecteur. Celui-ci ne trouvera pas forcément de réponse à ses questions, mais il aura eu au moins le plaisir de lire une prose qui lui laissera comme une douce amertume au fond du coeur.
Finalement, s'il y avait une seule chose à reprocher au roman c'est peut-être sa structure. Divisé en sept parties, soit autant d'époques de la vie de Skord, celles-ci semblent bien souvent indépendantes les unes des autres, et laissent le lecteur se perdre en conjectures sur ce qui a pu se passer entre chacune d'entre elles. Il n'y a guère que les première et dernière parties qui sont reliées entre elles, comme si l'auteur voulait signifier que la boucle était bouclée, et sa démonstration achevée.
Quoi qu'on en dise, elle l'a fait de la plus belle des manières qui soit.
Lien : http://philemont.over-blog.n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
unpeudeau
26 août 2011
  • 5/ 5
c'est vraiment un bouquin pas joli à regarder...
... je ne l'aurais certainement jamais acheté si il ne revenait pas sans cesse sous mes yeux quand, de moteur de recherche en moteur de recherche, je cherchais à me (re)procurer "Crime au Bord de l'Eau" du même auteur - alors en désespoir de cause (ce livre étant momentanément en rupture de stock) j'ai acheté "les brigands de la forêt de Skule" - franchement je ne l'ai pas regretté bien que ce soit un livre totalement différent - fresque historique et fantaisie agrémentées de descriptions amoureuses de la nature. le personnage principal, Skrord est un troll, ce dont personne ne semble s'apercevoir et vit très très longtemps et il parcours toute l'Europe (c'est vrai qu'il a le temps pour lui) - po;ur le reste rien de bien anormal.
C'est vraiment à regret qu'on quitte ce livre
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
GabySenseiGabySensei21 mai 2012
Les âmes étaient comme les insectes au-dessus du marécage par les nuits d'été. Si elles trouvaient un corps en lequel se loger, elles l'éclairaient de l'intérieur comme les chiffons dans une lanterne en corne. La nuit, les âmes des morts voletaient au-dessus des marécages et des terres écobuées.
Commenter  J’apprécie          40
TagrawlaTagrawla14 avril 2013
"Quelle est cette existence qui nous laisse naître encore et encore à l'innocence ? Et qui nous rend responsables encore et encore, d'une responsabilité que nous ne savons pas assumer."
Commenter  J’apprécie          40
ElletseElletse04 mars 2014
- Dans la montagne, il y a une grotte, et dans la grotte se trouve un loup. Dans le loup il y a un chevreau, dans le chevreau une touffe d'herbe, et sur la touffe d'herbe une tourterelle couve un oeuf, et dans cet oeuf se trouve mon coeur.
- [...] C'est bien de cacher son coeur. Il reste frais ainsi.
Commenter  J’apprécie          20
Dans la catégorie : Littérature suédoiseVoir plus
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature suédoise (182)
autres livres classés : trollsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
75 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre