Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2811211667
Éditeur : Milady (2014)


Note moyenne : 4.05/5 (sur 74 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Plus de six cents navires, franchissant la Passe des Ténèbres, font à présent voile vers le Royaume des Isles. A la tête de plusieurs centaines de milliers d'hommes, la reine Emeraude s'apprête à dévaster le continent. Erik de la Lande Noire, désormais un officier chev... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par selena_974, le 05 novembre 2012

    selena_974
    De toutes les sagas de Fantasy que j'ai pu lire dans ma (courte) vie, je pense que celle que je préfère c'est Les chroniques de Krondor. Je n'en ai heureusement pas encore fait le tour, et je découvre avec joie, à chaque nouvelle série que j'aborde, de nouveaux personnages, de nouveaux lieux, de nouveaux aspects de Midkemia et des mondes sortis de l'imaginaire de Raymond E. Feist.
    La guerre des Serpents se place dans la continuité du Boucanier du Roi. Arutha est mort (avec le temps, ce sont des choses qui arrivent, mais c'est triste quand même), et le roi a choisi Nicholas pour la succession de son père. Nicholas, que nous avions appris à connaître dans Le boucanier du roi. Mais la tâche n'est pas facile, les Panthatians ont de grands projets d'invasion et de destruction du monde. Calis, l'elfe surnommé "l'Aigle de Krondor", prend les rennes de cette nouvelle histoire midkemienne. Il recrute et forme une petite armée d'hommes désespérés, officiellement morts, et dont le seul but à présent est de trouver le point faible qui permettra à Nicholas d'anéantir l'ennemi. C'est ainsi que nous suivons le chemin d'Erik, bâtard de feu le baron de la Lande-Noire, qui avait été condamné à mort pour le meurtre de son demi-frère (il le méritait !). Accompagné de son meilleur ami Roo, ils se font arrêter, pendre puis sauver de justesse afin de mettre leur vie et leur désespoir au service de Calis et de son projet fou.
    La Guerre des Serpents est l'une des meilleurs suites des Chroniques de Krondor que j'ai lues jusqu'à présent. Je me suis laissée sans peine transporter dans toutes ces intrigues, dans ces guerres, dans ces paysages que je commence à bien connaître. Comme toujours, Raymond E. Feist capte notre intérêt en introduisant de nouveaux personnages principaux charismatiques, qui attirent d'emblée notre sympathie, tout en n'hésitant pas à mettre en jeu ou à nous donner des nouvelles de ceux qu'on avait suivis et aimés dans les aventures précédentes. On a ici encore notre lot d'aventures, de frissons, de rires, de larmes, de bons et mauvais sentiments, et bien sûr de magie... Un régal !
    Mais cela n'est que la partie immergée de l'iceberg, et l'auteur nous offre ici une intrigue qui prendra une ampleur inimaginable tout au long des 4 tomes, pour un final qui nous ouvre la porte sur une suite tout aussi prometteuse.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par JLDragon, le 19 décembre 2011

    JLDragon
    Encore un excellent tome qui confirme le panache présent dans le tome 1 et 2 ! Une belle montée en puissance et une intrigue sans cesse renouvelée, même si... même si, on peut regretter certains artifices déjà utilisés plus d'une fois par Feist, artifices qui font leur effet. Ou pas.
    On sent aussi que Feist a énormément de choses à raconter ici, encore plus que dans les autres tomes, et malheureusement par peur peut-être de ne pas tenir en haleine le lecteur, Feist se force ou a peut-être aussi été forcé de faire court et certains passages manquent cruellement de détails, voir de profondeur. A contrario, par peur de perdre le lecteur en route (encore une supposition), Feist abuse des répétitions, par exemple pour nous rappeler sans cesse qui est qui ou qui fait quoi. Bref, on ressent ici la nécessité absolue pour Feist de se faire comprendre et ça peut être lourd par moment.
    Néanmoins, « la rage d'un roi démon », même s'il nous rappelle fortement « Sethanon » de La Guerre de la Faille, est un tome vraiment prenant et palpitant qui éblouira les amateurs du monde de Midkemia.
    Beaucoup de rebondissements entre les personnages, beaucoup d'actions, beaucoup d'émotions… Bref de quoi en ravir plus d'un !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par MarcF, le 01 février 2012

    MarcF
    Autant on pouvait reprocher aux tomes précédents de manquer de souffle, autant celui-ci en a presque trop.
    La flotte de la Reine Emeraude fait route vers Krondor et ses forces sont 10 fois plus nombreuses que les forces krondoriennes. C'est dire la menace qui pèse sur la royaume !!
    Erik de la Lande Noire, nommé capitaine est le héros de ce tome.
    On va avoir droit à la chute de Krondor et moultes combats. La chute de Krondor est digne de celle d'Armengar dans la Guerre de la Faille.
    En prime, Pug et Miranda reviennent avec Macros et la magie ne sera pas absente, ce qui nous donnera l'occasion d'en apprendre beaucoup plus sur les dieux.
    L'action est vive, les armées de la Reine Emeraude arrivent vague après vague et les troupes krondoriennes doivent reculer à chaque fois.
    Le rythme est soutenu, beaucoup de souffle, même si parfois on se perd un peu. La fin est surprenante pour un livre de Fantasy, mais originale.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par MarcF, le 01 février 2012

    MarcF
    Autant on pouvait reprocher aux tomes précédents de manquer de souffle, autant celui-ci en a presque trop.
    La flotte de la Reine Emeraude fait route vers Krondor et ses forces sont 10 fois plus nombreuses que les forces krondoriennes. C'est dire la menace qui pèse sur la royaume !!
    Erik de la Lande Noire, nommé capitaine est le héros de ce tome.
    On va avoir droit à la chute de Krondor et moultes combats. La chute de Krondor est digne de celle d'Armengar dans la Guerre de la Faille.
    En prime, Pug et Miranda reviennent avec Macros et la magie ne sera pas absente, ce qui nous donnera l'occasion d'en apprendre beaucoup plus sur les dieux.
    L'action est vive, les armées de la Reine Emeraude arrivent vague après vague et les troupes krondoriennes doivent reculer à chaque fois.
    Le rythme est soutenu, beaucoup de souffle, même si parfois on se perd un peu. La fin est surprenante pour un livre de Fantasy, mais originale.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par petitbouquin, le 04 janvier 2013

    petitbouquin
    Après deux tomes introductifs mettant en place les personnes, l'ambiance, les forces en présence et le conflit à venir, ce troisième tome marque l'arrivée des troupes de la reine Emeraude sur Midkemia. Toutes les forces seront jetées dans la bataille pour essayer de contrer cette menace, et le lecteur se régale. de l'action, du suspense, des intrigues, des rebondissements... Un très bon livre qui ne nous laisse pas un instant de répit.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par ricou, le 24 août 2012

    Il prit quelques minutes pour examiner une dernière fois le camp ennemi. Les sentinelles paraissaient peut-être encore plus inattentives qu’elles ne l’étaient lorsqu’Erik avait demandé à sa troupe de le rejoindre. Il était clair qu’aux yeux des envahisseurs cette mission n’avait qu’une importance mineure. Il s’agissait simplement de s’emparer d’une petite ville à l’écart des sentiers battus tandis que le conflit majeur faisait rage au sud, près de la capitale, Krondor. Erik était bien décidé à leur montrer qu’il n’y avait pas d’escarmouches mineures, dans aucune guerre
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Skarn-sha, le 16 avril 2012

    Dans l’ancienne salle du trône de Jarwa, le dernier sha-shahan des Sept Nations saaures, le mur de pierre situé face au siège d’un pouvoir désormais vacant miroitait.
    Haut de neuf mètres, il parut onduler avant de disparaître complètement au profit d’un grand trou noir et béant. D’horribles créatures dotées de crocs terribles et de griffes empoisonnées se rassemblèrent tout autour. Certaines avaient un faciès d’animal mort, alors que d’autres présentaient un aspect humanoïde. Quelques-unes arboraient fièrement des ailes, des andouillers ou des cornes de taureau. Mais, en dépit de leurs différences physiques, elles possédaient la même effroyable nature , c’étaient des êtres aux intentions maléfiques, dotés d’une musculature puissante et capables de manipuler la magie noire. Pourtant, elles restaient immobiles, terrifiées par la chose qui venait d’apparaître de l’autre côté du portail récemment créé. Des démons grands comme des arbres essayaient même de s’accroupir pour passer inaperçus.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Raymond E. Feist

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Raymond E. Feist

Fantasy au Petit-Déjeuner épisode 80 consacré au classique fantasy de Raymond E. Feist.








Sur Amazon
à partir de :
9,90 € (neuf)
9,37 € (occasion)

   

Faire découvrir La Guerre des Serpents, Tome 3 : La rage d'un roi-démon par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (166)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz