AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246539110
Éditeur : Grasset (2006)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Il est impossible d'entrer vraiment dans la philosophie si l'on ne prend pas le temps de comprendre en profondeur au moins un grand philosophe.
C'est dans cette perspective que je me suis efforcé d'offrir au lecteur une introduction aussi claire que possible aux trois ouvrages majeurs de Kant - ses trois Critiques. J'ai cherché à ouvrir quelques portes, à lever les principaux obstacles qui peuvent entraver d'entrée de jeu la compréhension [...]. Par-delà son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
jcamille
jcamille06 avril 2010
  • Livres 4.00/5
Je n'ai lu que la première partie : critique de la raison pure.
J'ai eu envie de tenter la lecture de ce livre après avoir entendu "L'Oeuvre Philosophique de Kant" un cours audio de Luc ferry qui permet d'entrer encore plus facilement dans ce sujet pourtant ardu mais passionnant.
Table
Première partie: Introduction à la lecture des trois « Critiques »
I. CRITIQUE DE LA RAISON PURE
II. CRITIQUE DE LA RAISON PRATIQUE
III. CRITIQUE DE LA FACULTÉ DE JUGER
Deuxième partie: La question de la chose en soi. Essai d'interprétation générale du kantisme
I. LA QUESTION DE LA CHOSE EN SOI
II. LA LOGIQUE DES INTERPRÉTATIONS DU kantISME
III. LA SOLUTION CRITIQUE DE L'ANTINOMIE DE L'IDÉALISME ET DU RÉALISME
Troisième partie: Structure et prolongements du système kantien : l'architectonique et l'histoire
I. L'ARCHITECTONIQUE kantIENNE
II. LA POLITIQUE ENTRE DROIT ET HISTOIRE :LE CAS DE LA REVOLUTION FRANÇAISE
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
zanonizanoni25 août 2016
Je ne puis indiquer ici toutes les conséquences de cette argumentation qui amènera Kant à remettre en cause la formulation leibnizienne du principe des indiscernables (...). Bornons-nous à constater qu'elle conduit à introduire l'irrationalité (la non-conceptualité) au coeur de la connaissance humaine : ce qui est hors du concept, ce qui échappe radicalement à toute tentative de rationalisation, voire d'explication, c'est la fait que les choses nous soient données hic et nunc, dans l'espace et dans le temps -idée qui fera son chemin dans la phénoménologie de Husserl et surtout de Heidegger en ce qu'elle remet en cause, affirmant l'autonomie du sensible par rapport au concept, les présupposés les plus fondamentaux de la métaphysique traditionnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zanonizanoni25 août 2016
En effet, on accordera aisément qu'aucun concept ne contient dans sa compréhension même la mesure de son extension. En clair : la définition du concept de table ne nous indique pas le nombre de tables existant dans le monde. Au contraire, la représentation de l'espace est immédiatement liée à l'idée de l'infinité de ses parties. C'est dire que la définition de la notion d'espace -sa compréhension, si l'on veut- indique son extension (l'infinité). Bien plus, cette infinité de l'espace est première, par rapport aux parties que l'on "découpe", pour ainsi dire, sur elle. Car je ne puis aucunement imaginer une portion d'espace sans me représenter nécessairement un espace plus vaste qui l'englobe, de sorte que l'espace est bien, selon un modèle que la phénoménologie de Husserl dévelopera également, une grandeur infinie donnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zanonizanoni25 août 2016
"La nature a voulu que l'homme tire entièrement de lui-même tout ce qui dépasse l'ordonnance mécanique de son existence animale." (...)
Telle est la raison pour laquelle, aux yeux de Kant, l'animal, à la différence de l'homme, ne possède ni histoire, ni éducation : les abeilles ou les fourmis étaient il y a cinq mille ans très exactement ce qu'elles sont aujourd'hui. L'organisation de leur communauté est toute naturelle, elle n'a rien de social, d'historique. L'homme au contraire n'est rien de défini au départ : par l'éducation et l'histoire -qui posent des problèmes philosophiques qu'on peut dire analogues- il doit devenir quelque chose, ou plus exactement quelqu'un.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zanonizanoni25 août 2016
Avec le retrait du divin, avec l'autonomisation de la sensibilité par rapport au concept, l'homme apparaît désormais comme un être voué de part en part à la finitude, comme un être jeté dans une temporalité qu'aucun absolu ne vient plus relativiser.(...), l'homme lui-même ne se définit plus comme une créature, comme être fabriqué par un Dieu.
Conséquence de ce renversement : l'homme échappe à toute définition ou, comme le dit Kant (...): "La nature a voulu que l'homme tire entièrement de lui-même tout ce qui dépasse l'ordonnance mécanique de son existence animale."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zanonizanoni03 juin 2016
J'ai déjà suggéré en quoi le sens et la portée de la première Critique étaient insaisissables si l'on ne mesurait d'abord l'ampleur de la révolution philosophique et scientifique que représente le passage de l'univers de la cosmologie ancienne à celui de la physique moderne, la rupture abyssale qui sépare le "monde clos" de "l'univers infini". Car c'est après cette rupture que pense Kant. (...)
En moins d'un siècle et demi (...) - une révolution scientifique sans précedent dans l'histoire de l'humanité s'est accomplie. Une ère nouvelle est née, dont Kant est sans doute le premier philosophe à prendre pleinement conscience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Luc Ferry (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Ferry
Forum France Culture : L'année 2013 vue par ...la philosophie
Dans la catégorie : KantismeVoir plus
>Les divers systèmes philosophiques>Criticisme>Kantisme (6)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
177 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre