Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2265093076
Éditeur : Fleuve noir (2012)


Note moyenne : 3.87/5 (sur 30 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Grâce à Jennifer Strange, les magiciens ont récupéré leurs pouvoirs dans le royaume. La mauvaise nouvelle, c'est que l'agence de magiciens Kazam dont s'occupe Jennifer a désormais une terrible concurrente, la société iMagie, dirigée par le très antipathique Blix. Jennif... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (15)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par lilu60, le 15 septembre 2012

    lilu60
    Alors que la magie est de nouveau disponible en quantité dans le royaume ( voir Tome 1), de nouveaux problèmes se présentent à l'agence Kazam. Entre un quarkon qui se balade dans le secteur provoquant des surtensions magiques, un bijou à retrouver mais qui ne souhaite pas l'être, et des magiciens changés en pierre, Jennifer ne sait plus où donner de la tête. Malheureusement elle va devoir une fois de plus faire son maximum pour démêler tous ces problèmes car leur concurrent, la société Imagie, les provoque en duel, un affrontement qu'ils ne peuvent refuser...Comment Jennifer va t'elle les sortir de là? Pour le savoir, il faudra le lire^^
    Ceux qui me suivent se rappellent sûrement de ma chronique sur le tome 1 de Jennifer Strange il y a à peine 2 semaines de cela. Je découvrais alors cet auteur au style particulier, que j'ai mis du temps à adopter. Maintenant que j'y suis habituée, j'ai pu apprécier à sa juste valeur ce tome 2.
    Jasper Fforde écrit avec cette saga, ses premiers romans jeunesse et nous permet de découvrir l'humour qui le caractérise. La lecture de ce roman doit se faire au second degré pour pouvoir en apprécier toute l'originalité et la fraîcheur. Les répliques des différents personnages sont drôles et certaines situations sont tellement extravagantes qu'on ne peut retenir un sourire à leur lecture.
    L'histoire reprend peu de temps après celle du précédent tome et l'auteur ne prend pas la peine de nous faire un rappel des faits en début de roman. Cependant, au cours de la lecture, lorsque cela est nécessaire, il n'hésite pas à mettre une petite note en bas de page pour rappeler certains faits. Ainsi on apprend que les dragons présents dans le premier tome sont actuellement à la bibliothèque de Washington ce qui explique qu'on ne les retrouve pas ici^^
    Jennifer est tout de suite replongé dans le travail et ne va s'arrêter tout au long du roman. Elle n'a pas le temps de s'ennuyer et nous non plus car il y a toujours quelque chose qui se passe. Dans ce tome, on va enfin en savoir plus sur le grand Zambini, ainsi que sur mère Zénobie. Les révélations vont être de la partie et nous permettre de mieux les comprendre. Mais comme toujours, rien n'est vraiment tragique dans ce monde et les situations ont plus tendance à tourner au ridicule qu'à dégénérer. Il faut dire que le royaume est géré par un roi très spécial, qui a un frère dit "Inutile", qui m'a beaucoup amusée. Chaque personnage est affublé d'un titre qui peut aller de "Tout-puissant" à " ex- magnifique" ce qui permet de se faire une idée du caractère de chacun ou de la taille de son égo.
    Je dois quand même relever un élément qui m'a dérangée: le titre " dresseuse de Quarkons". J'ai été ravie à la lecture de ce titre car j'avais beaucoup aimé le personnage du Quarkon dans le tome 1 et je pensais en retrouver dans ce tome-ci. Mais alors je suis tombée de haut quand la première " vraie" apparition d'un quarkon se fait autour de la 200ème page ( sur 307) et que même après cela, il en est question sur 5 à 10 pages grand maximum. Ce n'est, pour moi, pas du tout le thème principal de ce roman!
    Côté personnage, Jennifer est toujours aussi active, dévouée, alors qu'au final elle n'a rien à y gagner, et surtout pas la reconnaissance des magiciens pour lesquels elle travaille! Un début d'histoire d'amour se met en place et je me demande ce que cela va donner par la suite, si l'auteur prendra le parti de l'exploiter sérieusement ou comme souvent sur le versant de l'humour. Un nouveau personnage fait son apparition, Blix, un magicien qui cherche à récupérer les magiciens de Kazam. Il est très hautain et tout à fait désagréable! On découvre également Perkins, un jeune magicien qui semble avoir un coup de coeur pour Jennifer. On en sait peu sur lui et j'espère que ce manque sera compensé dans le prochain tome.
    En bref, un roman sous le signe de l'humour. Il s'agit du 2ème tome d'une trilogie, j'espère que nous pourrons découvrir le dernier prochainement!


    Lien : http://www.les-lubies-de-ludi.com/article-jennifer-strange-t2-dresse..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Mariloup, le 31 décembre 2013

    Mariloup
    Donc je me suis replongée avec un plaisir certain dans le monde complétement loufoque, décalé et magique des Royaumes Désunis (petit clin d'oeil à la Grande Bretagne... Jasper Fforde doit être british...) mais surtout dans le Royaume de Snodd, pour suivre les nouvelles aventures de Jennifer Strange, qui n'est plus dernière Tueuse de dragons, je le rappelle.
    (Oh! La livraison de pizzas en tapis volant... je l'avais complétement oublié celle-là! (Enfin... difficile d'oublier un tel détail... je ne dois pas être normale! Et l'élan illusoire, le retour! Elan qui réservera de bonnes surprises...)
    Pas trop de surprises vis-à-vis de la magie qui est toujours très mal vu dans le royaume, il faut un permis pour la pratiquer légalement et une nouvelle agence magique se met en avant: Imagie (première concurrente de Kazam, l'agence de Jennifer, dirigée par l'odieux mais ingénieux Blix qui ne fera aucun cadeau à Jennifer et à ses compagnons. Complot contre la couronne, coups bas (après tout, tous les coups sont permis, non?), enlèvement, arrestations, chevauchée en tapis volant... sont au rendez-vous. Un quarkon rôde dans les parages et jouera un rôle très important à la fin; Blix, ayant réussi à manipuler le roi, veut fusionner Kazam et Imagie, mais cela se résoudra par un concours entre les deux entreprises... L'histoire se déroule donc autour de ces deux grands pôles, liés pour former un tout.
    En conclusion, j'ai apprécié cette lecture à sa juste valeur même si, je vais être honnête, à un moment, je me suis demandée s'il n'aurait pas mieux fallu se limiter à un seul tome mais ça m'est vite passé et je ne suis pas contre un troisième tome pour parfaire le tout. Troisième tome qui verra le jour, c'est sûr et certain (la fin de l'histoire et la petite note de fin l'annoncent.)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Carolivra, le 09 juin 2014

    Carolivra
    J'ai sorti ce livre de ma PAL: il y dormait depuis presque bientôt un an! Il était temps mais j'avais une bonne excuse. En effet, en l'achetant d'occasion, je ne me suis pas aperçue tout de suite qu'il s'agissait d'un…tome 2. Bon, je suis pas très maligne parfois. En même temps, il n'est précisé nulle part sur la couverture ou le dos du livre qu'il s'agit d'un deuxième tome. Bref, connaissant un peu l'univers de Jasper Fforde à travers sa formidable série des Thursday Next, je me suis dit que j'allais comprendre à peu près le pitch.
    En effet, j'ai tout compris ou presque (que je suis forte!). Jennifer travaille pour une société de sorcellerie. Dans son monde, Les Royaumes désunis, la sorcellerie sert à effectuer des tâches ingrates comme réparer des ponts, construire des bâtiments, planter des arbres. Jennifer gère les emplois du temps et les tâches des sorciers qui appartiennent à l'entreprise Kazam, sous l'égide du grand Zambini. Elle-même ne possède pas de pouvoirs magiques mais dans le précédent tome, elle a su maîtriser plusieurs dragons et surtout, elle sait dresser les quarkons, sorte d'animal mythique et fascinant.
    Dans ce tome, Jennifer doit faire face à l'entreprise concurrente du magicien Blix, qui souhaite que la magie ne soit plus au service de la communauté mais des seuls sorciers (encore une histoire de maître du monde…). Si l'intrigue ne m'a pas passionnée outre mesure, je salue une fois de plus l'inventivité et la créativité de Jasper Fforde.
    L'auteur multiplie les références cachées et l'humour et c'est un plaisir immense que de lire ses textes bourrés de traits d'esprit. Il développe un monde de magie auquel le lecteur croit. La magie sert la communauté et les sorciers sont en quelque sorte déchus le leur statut privilégié. La magie ne sert plus à servir de nobles causes mais à planter des arbres! Ses personnages sont hilarants à commencer par le frère inutile du roi ou encore la magicienne Mawgon qui semble littéralement glisser sur le sol comme si sa robe dissimulait des patins à roulettes. L'auteur dresse avec brio une galerie de portraits où chaque personnage possède une personnalité propre.
    Il va même plus loin dans son roman: Jasper Fforde détourne à merveille les codes du genre pour en faire quelque chose d'extravagant et de délirant. Les sorciers n'ont plus de balais mais des tapis volants qui servent uniquement à livrer des pizzas! La société de Jennifer sert aussi de maison de retraite en abritant des sorciers et sorcières sur le déclin et pas toujours en très grande forme. L'un des personnages, Perkins, doit passer son permis de magie pour espérer pouvoir exercer. Un de ses sorts consistera à faire aboyer des chiens au loin! Seules les femmes ont le droit de conduire des véhicules car les hommes commettent trop d'accidents et d'imprudences au volant!
    Le personnage principal, Jennifer, est un personnage au bagout inégalable qui sait renvoyer dans les jupes de leurs mères les plus grands sorciers. Elle n'a pas de pouvoir mais un courage immense et le sens des affaires! C'est une enfant trouvée dans un combi Volkswagen auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux. Jasper Fforde multiplie les références à notre monde contemporain. Blix, le grand sorcier, veut créer une nouvelle société qui s'appellerait iBlix parce que tout ce qui est précédé d'un "i" est à la mode en ce moment. Comprend celui qui veut….
    Jennifer Strange, dresseuse de Quarkons vaut vraiment le coup d'œil pour son humour et son univers complètement fou. Et n'oubliez pas: le premier tome Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons!

    Lien : http://carolivre.wordpress.com/2014/06/09/jennifer-strange-dresseuse..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par mutinelle, le 28 novembre 2012

    mutinelle
    J'avais particulièrement aimé le premier opus des aventures de Jennifer et dès que l'occasion m'en a été donnée, j'ai lu le deuxième tome avec plaisir.
    Jennifer a la gérance d'une maison de magie, Kasam, dans un monde où la magie à la même place que la technologie dans le notre. C'est à dire que les téléphones portables ne fonctionnent pas avec les ondes, mais grâce à des sorts très pointus. Sauf que la magie perd de son pouvoir et que de ce fait, pas mal d'objet du quotidien ne fonctionne plus (j'imagine déjà la tête de certains sans téléphone portable). Après son exploit du tome 1 (mon avis LÀ) la magie reprend doucement du poil de la bête, mais ce n'est pas pour autant que les soucis de Jennifer sont réglés ! le propriétaire de Kasam est toujours porté disparu, et elle a un pont à construire avec son équipe pour vendredi. Mais comment faire quand les magiciens sont mis hors-service les uns après les autres ?
    Il m'a fallu quelques pages d'adaptation pour me replonger dans le monde complètement loufoque de Jasper Fforde, mais une fois la température prise, ce livre est un pur délice !
    J'ai retrouvé avec plaisir tous les personnages du premier livre, avec leur caractères bien trempés et bien particulier. Chaque personnage a sa force, ses qualités et surtout ses défauts qui le rend attachant et hilarant. Et découvert d'autres personnages à peine abordés dans le premier avec curiosité. Dans ce livre les gentils sont des gentils et les méchants des méchants. Tout le monde est bien à sa place. C'est l'histoire qui l'est un peu moins…
    Les situations cocasses se suivent, les dialogues désopilants s'enchainent, les jeux de mots pullulent et je me marrer tout le long du livre, à en être parfois obligée d'arrêter de lire. Bon, vous l'aurez compris, il faut lire ce livre au 2ème degré parfois, même si le plus souvent tout prendre au pied de la lettre est encore plus drôle.
    Jasper Fforde crée un monde de toute pièce et va jusqu'à vous mettre des notes en bas de pages en se référant à des événements historiques ayant eu lieu dans ce monde, comme certains traducteurs le font lorsque le lecteur ne connait pas bien l'histoire du pays d'origine.
    C'est une immersion totale dans un monde magique est drôle qui permet une totale évasion le temps de la lecture.
    Oh ! Et je veux un Quarkons ! (Ouais ça prend moins de place que les dragons).

    Lien : http://mutietseslivres.com/2012/10/09/jennifer-strange-dresseuse-de-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par AliceFee, le 10 juillet 2014

    AliceFee
    Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Jennifer Strange, dresseuse de Quarkons?
    "Fan absolue de Jasper Fforde, j'ai commencé cette série jeunesse il y a peu et même si je ne peux pas dire que cela vaille les Thursday Next, c'est tout de même bien sympathique et toujours aussi loufoque. En avant pour le tome 2 donc."
    Dites-nous en un peu plus sur son histoire...
    "Les magiciens récupèrent peu à peu leurs pouvoirs mais le très antipathique Blix, à la tête de la société iMagie, est bien décidé à jouir seul de tout ce regain d'énergie et provoque Jennifer et ses magiciens de Kazam en duel."
    Mais que s'est-il exactement passé entre vous?
    "Une fois encore, j'adore l'univers crée ici par Jasper Fforde ce génie (non, je ne le dirai jamais assez!). En fait, si on regarde les détails, les rebondissements, les intrigues secondaires, les personnages et toutes les idées farfelues exposées, c'est proprement hallucinant. Et pour ne rien gâcher, l'histoire ici présente plus d'intérêt et de cohérence que le tome précédent je dois dire, je l'ai donc d'autant plus apprécié. On découvre de nouveaux protagonistes, on apprend à mieux en connaître d'autres, c'est un régal. Après, cela reste de la littérature jeunesse, avec pour avantage une facilité de lecture et un degré de complication moindre et pour inconvénient que quelques semaines après la lecture, on l'a déjà en grande partie oubliée.
    Et comment cela s'est-il fini?
    "J'apprécie beaucoup le fait que Jennifer nous donne des nouvelles de tout le monde et de ce qui se passe dans les mois qui suivent la fin de l'histoire. En refermant ce livre, j'ai hâte de me plonger dans le tome suivant, mais s'ils tardent trop à le sortir en français, je serai peut-être obligée de relire les deux tomes précédents pour me remettre dans l'ambiance."


    Lien : http://booksaremywonderland.hautetfort.com/archive/2014/06/01/jennif..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (10)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par verobleue, le 24 mars 2013

    Le quarkon est une petite créature évoquant une hyène couverte d'écailles membraneuses et souvent décrite comme étant un dixième labrador, six dixièmes vélociraptor et trois dixièmes broyeur de cuisine. J'avais une affinité particulière avec ces êtres.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 15 décembre 2013

    Ce n'était pas la première fois qu'on nous demandait cela et ce ne serait par la dernière. Les téléphones mobiles avaient fait partie des premiers appareils à disparaître quand la chute de l'énergie sorciérique avait requis la désactivation progressive des services fonctionnant en grande partie à la magie. Les portables et les ordinateurs étaient inutilisables depuis 1993, les télévisions couleurs depuis 1999 et les GPS depuis 2001. Le dernier appareil de ce type supprimé, le four à micro-ondes, en 2004, n'avait perduré aussi longtemps que parce que les radars aériens utilisaient le même principe électromagnétique. Les seules applications technologiques de la magie encore usitées étaient le sort permettant aux boussoles directionnelles d'indiquer le nord et celui qui empêchait les bicyclettes de tomber _ tous les deux tellement anciens que, de toute manière, plus personne n'aurait su les désactiver.


    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 30 décembre 2013

    J'ai détaché Perkins, qui m'a donné une accolade maladroite et m'a remerciée de m'être branchée sur ses pensées.
    _ Hé, ai-je fait en souriant, toutes les filles aiment qu'on pense à elles. (Une idée soudaine m'est venue.) Par ailleurs, je me trompe où tu me demandais un rendez-vous pendant que tu nous guidais vers toi?
    _ Je n'ai pas pu m'en empêcher, a répondu Perkins, un peu gêné. Peut-être que l'idée de partager un Potage Jojolie au restau chic lugubre Les Oubliettes m'aidait à oublier que j'étais sur le point d'être annihilé.
    _ En ce cas, ai-je dit, je crois que tu devrais nous réserver une table.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par MsGoliath, le 17 juin 2012

    Non, au moment de ce récit, la magie est simplement utile . Utile de la même manière que les voitures, les lave-vaisselle et les ouvre-boîtes. Le temps des prodiges populaires délirants, tels que commander aux océans, faire léviter des éléphants et métamorphoser des harengs en chauffeurs de taxis était achevé depuis belle lurette.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 13 décembre 2013

    _ Pourquoi est-ce que j'inviterais Grizz à venir voir un dingue se faire propulser dans un mur de briques?
    _ Pourquoi est-ce que tu ne m'inviterais pas? a demandé Grizz, faussement offusqué. Voir des abrutis se faire mal, ça pourrait très bien être mon truc.
    _ C'est tout à fait possible, a admis Perkins, mais tant qu'il y aura une alternative plus jolie, tu resteras neuf ou dixième sur ma liste.
    On a tous gardé le silence.
    _ Jolie? ai-je enfin répété en pivotant sur le siège du conducteur pour lui faire face. Tu veux sortir avec moi parce que je suis jolie?
    _ ça pose un problème de te demande de sortir avec moi parce que tu es jolie?
    _ Je crois que c'est raté, a dit Grizz avec un grand sourire. Tu devrais lui demander de sortir avec toi parce qu'elle est intelligente, spirituelle, mûre pour son âge et que chaque moment passé en sa compagnie t'inspire. Son joli minois devrait être tout en bas de la liste.
    _ Oh, flûte, a lâché Perkins, dépité.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (9)

Videos de Jasper Fforde

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jasper Fforde


Etonnants Voyageurs 2011 : Conférence Comment je me suis emparé de l'univers d'un autre 2/2
Avec Brandon Sanderson, Jasper Fforde, Fabrice Colin, Nicolas Fructus et Joëlle Wintrebert








Sur Amazon
à partir de :
12,99 € (neuf)
9,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Jennifer Strange, dresseuse de Quarkons par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (53)

> voir plus

Quiz