Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2702438350
Éditeur : Le Masque (2012)


Note moyenne : 4.12/5 (sur 134 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Nora est absolument sûre d'être amoureuse de Patch. Ange déchu ou non, il est le seul et unique pour elle. Son héritage et son destin peuvent bien signifier qu'ils seront des ennemis pour l'éternité mais elle ne lui tournera jamais le dos. Aujourd'hui, ils font face à u... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (40)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par darkmoon, le 16 octobre 2013

    darkmoon
    C'est avec un pincement au cœur et le sourire aux lèvres que je referme cette saga qui, pour ma part, trônera toujours au-dessus des autres. J'aurais voulu que ce livre ne se finisse jamais, l'intrigue est tellement prenante que les pages défilent sans qu'on puisse s'en rendre compte. C'est une nouvelle fois un véritable coup de cœur.
    Ce tome regorge de révélation, de doute, de suspense, d'action, de passion et de tension. Becca Fitzpatrick vous retourne la tête avec tous ses revirements de situation, alors préparez-vous à faire face à un éventail d'émotions !
    Nous voilà au lendemain de la mort de Hank. Nora est la nouvelle meneuse de l'armée des Néphilims. Mais tout le monde ne voit pas son arrivée d'un très bon œil, et accepte encore moins sa relation avec un déchu. Dès le départ on lui demande de choisir son camp ... les Néphilims ou Patch !! Mais voilà, si elle abandonne son armée elle rompt son serment et mène sa mère à une mort certaine. Et d'un autre côté, elle ne peut pas vivre sans Patch. Comment faire pour jouer sur les deux tableaux, sans risquer sa peau ?
    Nora va aussi pouvoir compter sur le soutien de Scott, ami fidèle, et de Dante, qui est l'ancien bras droit de Hank. Il va même prendre en main son entraînement car cette dernière doit être plus endurante, plus forte, et doit surtout apprendre à se servir de ses dons ... Nora va passer des matinées bien difficiles avec Dante, il ne la ménage guère. Heureusement qu'elle va en ressortir plus forte et plus déterminée.
    Tout irai bien, si le seul problème de Nora était d'empêcher la guerre entre les Néphilims et les Déchus (Comme dirait Patch "On ne s'ennuie jamais avec toi mon ange !"). Mais voilà, elle va devoir faire face à un kidnapping, gérer le retour de Dabria, l'emménagement de Marcie, le fait que le Démonium n'a pas été détruit avec la mort de Hank, et qu'un archange essaie désespérément de trouver Patch ...
    Pourra-t-elle faire face à tous ces revirements ? Que de questions pour si peu de réponses. Et les vérités ne sont pas forcément celles qu'on attendait !
    Romantisme, craintes, amours, émotions, larmes, actions, rebondissements, le tout est mélangé avec brio dans un dernier tome qui vous laisse rêveur. Sur une note de larmes et de sacrifice, la saga se conclue magistralement avec des héros égaux à eux-mêmes et qui, jusqu'à la fin, auront su faire battre nos cœurs. La créativité de Becca Fitzpatrick est impressionnante ! Inventer ce genre de dénouement complexe où tous les personnages se voient dénudés de tous secrets n'est pas simple. Cet auteur a su mener à bien et dans une constante qualité sa saga hors du commun que je ne suis pas prête d'oublier.
    J'en ressors de cette lecture toute retournée. Un final explosif, magistral ! Un roman à couper le souffle, un quatrième tome riche en émotions, fort en drames et en amour, la guerre est plus que jamais présente, la magie intense du tome 1 qui avait un peu disparue dans les deux derniers revient en force ici, j'ai dévorée chaque page de ce livre, c'était un vrai petit bijou, un dernier tome sublime !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 28         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Emyline, le 16 avril 2014

    Emyline
    J'ai mis du temps à reprendre ma lecture de cette série, d'autant plus qu'au fil des tomes m'ont intérêt s'est émoussé. Mais, celui-ci étant le dernier, je l'ai enfin attaqué et lu. Et je dois avouer que je suis plutôt mitigée.
    Encore une fois, un temps d'adaptation m'a été nécessaire pour me souvenir des événements du tome 3. J'ai du coup été dans le flou pendant un moment, ne me rappelant pas certains personnages et ce qu'il s'était passé. D'accord, c'est un peu de ma faute, j'ai attendu longtemps entre les deux tomes. Mais le plus souvent, j'arrive à me remettre vite dans le bain… ce qui n'a pas été le cas ici.
    On retrouve Nora qui a été désignée comme successeur de la Main noire, et elle doit maintenant prendre la tête des nephilims et déclarer la guerre aux déchus, dont Patch.
    La guerre est imminente car le mois hébreu d'Hesvan débute dans quelques jours, et durant cette période les anges déchus s'emparent des corps des nephilims et en prennent massivement le contrôle afin de ressentir des sensations physiques, plaisir, douleur et tout ce qui se trouve entre les deux. Certains nephilims s'entrainent à rendre la monnaie de leur pièce aux déchus en apprenant à les posséder.
    Ce tome met en scène la guerre entre nephilims et déchus, et fait réapparaître le demonium, cette mixture qui rend les nephilims beaucoup plus forts. D'ailleurs, on découvre que le demonium peut entrainer une forte dépendance. Donc, guerre et révélations sont au programme, et c'est ce qu'on attend du coup. Mais j'ai été assez déçue, j'espérais un tome flamboyant, haletant, surtout que c'est le dernier de la série, mais au final je me suis surtout pas mal ennuyée, ce qui est vraiment dommage.
    Nora ne veut pas diriger les nephilims, mais elle n'a pas eu le choix et maintenant elle doit jouer le jeu et trouver une solution pour éviter cela. Suite au serment qu'elle a été forcée de faire à la Main Noire précédente (Hank, son père), elle est obligée de mener cette guerre sinon elle, sa famille et ses amis mourront. Nora devient vite agaçante avec son coté girouette, ses mensonges de plus en plus nombreux et son addiction (je ne dirais pas pour quoi) qui arrive en court de route. Certes ce dernier point n'est pas de sa faute, mais je n'ai pas aimé ce fait.
    Patch quant à lui reste fidèle à lui-même, sombre, protecteur et tourmenté. C'est le personnage qui me plait le plus dans cette histoire, et il est dommage qu'on le voit si peu au final.
    Nora et Patch, étant issus de deux races ennemies, sont obligés de vivre leur amour interdit en redoublant de prudence, en se cachant et en se voyant très peu. Mais, malgré tout, leur amour subsiste et reste fort, bien qu'il y ait quand même des soucis entre eux, entre la jalousie de Nora au sujet de Dabria, ou l'instinct trop protecteur de Patch qui du coup énerve Nora en la laissant de côté pour la protéger.
    Scott et Dante, deux nephilims, sont là pour aider Nora à se défaire de cette armée, à éviter la guerre et le rôle de Main noire tout en maintenant l'illusion devant les nephilims.
    Dante, bras droit de la Main Noire, devient celui de Nora. J'ai de suite senti qu'il cachait quelque chose, qu'il n'était pas totalement sincère et qu'il fallait se méfier de lui. C'est un personnage trouble, qui ne dit pas le fond de sa pensée et cache énormément de choses.
    A l'inverse, on sent que Scott et sincère, qu'il tient vraiment à la protéger. de plus, il se rapproche peu à peu de Vee.
    Marcie, la fille de Hank et donc demi-soeur de Nora, est un peu plus présente dans l'histoire, d'autant qu'elle vient s'installer chez Nora. Elle semble plus serviable dans ce tome, plus gentille, mais on reste néanmoins méfiants à son sujet.
    Quant à Vee, elle aimerait que Nora se confie, lui explique vraiment ce qu'il se passe. Elle n'est pas très présente dans le texte, mais une révélation la concernant dans les 100 dernières pages nous laisse bouche bée. Personnellement, je ne m'attendais pas du tout à ça.
    L'inspecteur Basso refait son apparition, mais cette fois Nora sent que quelque chose n'est pas normal, pas humain en lui. Mais mis à part surveiller de loin, il n'intervient qu'à la fin du roman.
    Un archange, Pepper, entre également en scène. Il veut quelque chose à Patch et s'en prend à Nora pour parvenir à ses fins.
    On apprend également que d'autres archanges sont sur Terre incognito, œuvrant dans l'ombre.
    Le récit est plutôt plat, alternant entre entrainements pour Nora, discussions et petites péripéties et moments d'action. J'ai toutefois trouvé que ces péripéties étaient mal travaillées, arrivant trop subitement et se terminant tout aussi vite. Ça manque de finesse je trouve, et du coup parait bâclé.
    Au fil des pages, la tension monte un peu (pas assez à mon goût cela dit), jusqu'aux révélations et la bataille Finale. Ce n'est en fait que dans les 100 dernières pages que les choses se mettent véritablement à bouger, avec une solution -risquée- pour se débarrasser de tous les déchus d'un coup (avec l'aide de Pepper, un peu contraint), le traitre révélé et la menace qu'il représente pour Nora. Il faut l'arrêter et stopper définitivement cette guerre. Mais le souci c'est que tout va trop vite. Arrivé aux 100 pages de la fin, tout se met en place en un éclair, et tout se termine en un rien de temps. J'aurais vraiment aimé un affrontement dans les règles, quelque chose de vraiment tendu.
    La fin est satisfaisante, quoi qu'un peu trop rapide concernant la fin de l'affrontement avec le traitre et de la guerre, et avec un épilogue assez prévisible où tout va bien dans le meilleur des mondes.
    Pour conclure, Finale est un tome que j'attendais plus actif, plus tendu, et j'ai été plutôt déçue à ce sujet, et il est dommage que je me sois tant ennuyée dans ce dernier tome, j'ai eu du mal à le terminer.
    Cela étant, si on fait exception des points négatifs, ça reste un tome final correct.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Archessia, le 05 février 2013

    Archessia
    Voici enfin la fin attendue de cette saga fantastico-romantique qui a séduit plus d'un lecteur !
    Je dois dire que, après le tome 3, j'avais pas mal de questions, mais je me demandais si un quatrième tome était vraiment nécessaire. Et bien au final, je suis ravie que Becca Fitzpatrick aie décidé d'étaler un peu plus son histoire, car ce volume est génial et totalement indispensable !

    Avec Hank mort, Nora se retrouve à la tête de l'armée des néphilims, avec des responsabilités énormes et des choix qu'elle n'est pas certaine de pouvoir assurer.
    Heureusement, il lui reste Patch, Scott qui est toujours à ses côtés, et Dante, un néphil qui est là pour rendre la tâche plus aisée et pour l'entraîner à fond. Malgré tout, son chemin est semé d'embûches, avec Marcie qui vient emménager chez elle, le démonium, "boisson énergisante" aux effets dévastateurs, et des décisions qui ne semblent la mener qu'à une impasse.
    Tout s'emballe très vite, et elle n'est plus sûre d'avoir aucun contrôle sur la situation.
    Et si la guerre qui gronde entre néphils et déchus était la fin de tout ?...

    Une chose est sûr, ce volume est d'une tension palpable.
    Le danger est omniprésent, dans chaque chapitre, et l'affrontement final qui se prépare petit à petit s'annonce épique.
    J'ai adoré cette lecture, beaucoup plus intense que les précédentes. Il s'y passe toujours quelque chose d'intéressant, et on a droit à quelques retournements de situations et quelques révélations tout bonnement savoureuses et surprenantes !
    En ce qui concerne les personnages, on les vois évoluer sous nos yeux, surtout Nora. Elle devient beaucoup plus forte, plus active, plus combattante. Elle sait que les prochains jours vont être décisifs, et elle prend le taureau par les cornes pour essayer qu'il y ai le moins de pertes possibles.
    Ce que j'ai aimé, c'est la crédibilité. Elle ne se transforme pas en super-héroïne d'un claquement de doigts. Elle tâtonne, tombe, se relève, fait des erreurs, doit en assumer les conséquences, etc ...
    Rien n'arrive comme par miracle, et c'est une véritable lutte, autant physique que mentale, qu'elle va devoir vivre.
    Je la vois sous un nouveau jour maintenant, et son évolution est d'une belle fluidité et d'un réalisme vraiment très agréable.
    Autant, avant, c'était surtout Patch qui attirait le regard et qui tirait à lui la couverture de la popularité (pour moi, c'était également Vee, que j'ai toujours adoré), autant là, Nora se dresse fièrement et possède maintenant réellement sa propre aura, forte et brillante.
    Dans les autres personnages intéressants et bien construits, on a Dante. Je l'ai trouvé tout bonnement génial, de la première à la dernière page ! Un protagoniste fort et très charismatique qui recèle beaucoup d'éléments invisbles en lui, que j'ai découvert petit à petit avec un plaisir renouvelé.
    Je vous laisse la joie de découvrir le reste par vous-même, car ça vaut vraiment le coup d'oeil !

    On monte vraiment d'un cran dans l'action, et le stress se fait palpable au fur et à mesure que l'ambiance s'assombrit.
    C'est vraiment un volume très sombre, où l'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages et à aller un peu plus loin dans les émotions.
    Dans l'ensemble, c'est une très belle saga, aussi bien drôle qu'émouvante, légère et dramatique, romantique et plein d'action. Becca Fitzpatrick m'a séduite avec son univers riche et travaillé, parsemé de coups d'éclats extraordinaires et de personnages marquants et attachants.
    On se laisse facilement emporter, et je ne regrette pas un instant de m'être lancée dans cette aventure. J'ai refermé ce livre avec un petit pincement au coeur.
    C'était bon. Vraiment bon.

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-hush-tome-4-finale-115079545...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Dautresplumes, le 22 janvier 2013

    Dautresplumes
    Depuis qu'ils sont ensemble, Nora et Patch ont traversé de nombreuses épreuves mettant plus d'une fois leur "vie" et leur couple en sérieux danger. Mais depuis que Nora est devenue néphil et a pris par la même occasion la tête de l'armée de son espèce, elle devrait normalement être l'ennemie jurée de celui qu'elle aime. Mais son âme d'humaine la pousse à vouloir tout concilier et trouver les solutions pour que personne ne pâtisse de cette situation, et surtout pas son couple. Elle apprendra à ses dépends que les choix ne peuvent être esquivés et qu'être responsable de la vie de personnes c'est aussi apprendre à faire des sacrifices. Mais à quel prix ?
    Je redoutais cette lecture. Dernier tome, le tome qui marquera l'ensemble de la série comme étant formidable ou décevant. J'ai mis du temps à me faire une idée, et je ressors contente de cette fin. Elle est loin d'être extraordinaire et bouleversante, mais la saga tourne sa dernière page avec beaucoup de douceur. Une fin positive selon moi.
    Là où j'avais pu reprocher dans les 2 tomes précédents quelques redondances ou des passages qui tournent en rond, je n'ai pas ressenti cela ici. La ligne directive de ce tome est suivie du début à la fin avec son lot de rebondissements, de trahison et de surprises. Certes, la fin ne m'a pas plus surprise que cela, mais elle est au moins à la hauteur de ce que j'espérais.
    Bizarrement, il m'aura fallu lire ce dernier tome pour vraiment comprendre les relations entre néphilims, anges déchus et archanges. Alors peut-être que j'avais raté quelques petites explications auparavant mais là au moins, j'ai lu sereinement cet enchevêtrement de relations entre les personnages. Oui parce que, avouons, déjà comprendre qui aime qui et qui déteste qui, et pourquoi, ça peut demander quelques prises de notes parfois, mais, quand en plus, vous avez des personnages qui retournent leur veste et change de camp comme de chemise (c'est les soldes, une veste achetée, la chemise offerte ^^), là ça devient vite brouillon. Mais pas ici. Ouf !
    La relation entre Nora et Patch n'évolue plus vraiment. A part tout faire pour rester ensemble, rien ne compte beaucoup plus. Ils s'aiment plus que tout, à la vie à la mort. Ok ça peut paraitre très fleur bleue et gnangnan, mais ça me va parfaitement, surtout que Patch dans ses paroles me fait souvent penser à mon homme ^^. Je m'égare un peu je crois !
    Comme je le disais, la fin et l'issue du conflit ne m'ont pas surprise plus que ça. Par contre je n'ai pas vraiment compris l'intérêt de l'épilogue... Sans vous spoiler, c'est certes mignon mais j'aurais préféré savoir où en sont Nora et Patch (comme par exemple ce qu'elle fait de sa vie, où ils vivent, etc...)
    Côté personnage, enfin, je peux accorder mon coup de coeur à Vee, la meilleure amie de Nora. Fille au premier abord superficielle, elle prend bien plus d'importance dans ce tome et se révèle vraiment loin, très loin d'être idiote. le choix fait par l'auteur pour ce personnage m'a ravie, et le petit "hommage" qui lui est rendu est justifié. Par contre Nora reste fidèle à elle-même, soit bien trop idéaliste, ce qui l'empêche de voir clairement les choses, à toujours vouloir tout faire ressembler au monde des bisounours. Cependant, je reconnais malgré tout qu'elle m'a bluffée dans son rôle de chef de l'armée. Elle a pris en maturité et un peu de plomb dans la tête, et heureusement ça se ressent.
    Becca Fitzpatrick a marqué cette saga de sa plume délicate. Depuis le début j'ai aimé le style de l'auteur, qui mêle très bien le romantisme à un côté plus brutal. Même lorsque je décrochais un petit peu, elle réussissait toujours à faire repartir l'histoire de plus belle pour ne pas perdre le ecteur sur le bord de la route. J'ai vraiment hâte de découvrir d'autres histoires qu'elle aimerait nous raconter.
    Je recommande toute cette saga à un public jeune ou moins jeune, peut-être plutôt féminin car l'amour y est omniprésent, et le fait de suivre une fille est peut-être plus facile pour une fille (on a tellement des réactions difficiles à suivre parfois !).

    Lien : http://dautresplumes.eklablog.com/finale-a65227775
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 5         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Hillel, le 08 décembre 2012

    Hillel
    j'ai été franchement déçue par ce dernier volet d'une série bien sympathique au demeurant. Je conservais un certain attachement envers ces personnages, cette série. Sauf que je fais le constat qu'une trilogie aurait réellement suffit.
    Pourquoi s'acharner à écrire un énième tome, au risque d'embrouiller le lecteur, de pousser une intrigue dans des extravagances sans queue ni tête. J'ai l'impression que l'auteur a un peu perdu en route toute la crédibilité de son intrigue de base, et m'a perdu au passage, tout ça pour écrire un opus supplémentaire. Voilà mon sentiment à la lecture de ce tome 4.
    Je me suis ennuyée, l'histoire m'a embrouillée, j'ai trouvée les personnages peu crédible, l'intrigue abracadabrante, la psychologie nulle, en bref, un volet bien décevant pour terminer une série que j'affectionne.
    Nous retrouvons Nora, chef de l'armée de Néphilim que lui a léguée "la main noire", soit Hank Miller, son véritable père. Avant de mourir celui-ci lui fait jurer par serment de mener son armée, sinon elle et sa mère périront. Elle est devenue une véritable "Néphile de sang", et donc une jeune immortelle. Toujours accompagnée de Patch, elle devra s'allier à Dante un Néphil proche de Hank qui a promis de veiller sur elle. Celui-ci la présente aux Nephilim et tente, tant bien que mal, de la faire accepter en tant que chef. Pour une fille qui sort avec un ange déchu, soit l'ennemi, ce n'est pas gagné. Dante va devenir son coatch personnel, pour qu'elle prenne possession de ses nouveaux dons, de sa puissance, et qu'elle puisse se défendre, il va l'entraîner tous les matins.
    Se mêle à tout cela une histoire avec un archange qui poursuit Patch, un néphil qui trafique du démonium, cette drogue "angélique", la guerre qui se prépare entre Néphilim et anges déchus, et le mois de hechvan qui commence, soit le moment où les déchus peuvent prendre possession des corps des Néphilim. Rajouté à ça, la vie de la meilleure amie, Vee, la peste de soeur Marcie qui vient habiter chez Nora et se mêle de tout, la mère de Nora qui a un comportement étrange...
    Un mélange de plein d'histoires invraisemblables qui se tissent. On s'y perd totalement. le couple Patch Nora est noyé sous les ennuis et intrigues en tous genres, leur histoire d'amour n'apparaît qu'en second plan...
    Bref, trop d'intrigues tue l'intrigue!
    Alors certes, il y a une happy-end à l'américaine, avec un joli épilogue, mais fallait-il 400 pages pour en arriver là. Je pense que l'auteur s'est embourbée. Je n'ai pas retrouvé la fraîcheur, l'humour, le rythme des autres tomes. Je n'ai pas retrouvé les répliques sympas des deux héros, ni le suspense qui nous tenait, on tombe dans des excès. L'auteur nous sort un amalgame de tout, en vrac, et mélange ça comme une bonne recette de succès commercial en roman jeunesse: Actions, trahisons, drame, répliques pathétiques et mielleuses " je t'aime à la vie à la mort"... Et en prime Nora est une fois de plus EXASPERANTE! naïve, pénible et jalouse, elle m'a franchement énervée.
    Le mot de la fin, vive les trilogies, je pense que 3 est la bonne dose pour des séries jeunesses, on s'attache assez aux personnages sans avoir le temps de nous lasser.
    Un petit pincement quand même car désormais nous quittons pour de bon ces personnages... Et pour ma part je les quitte assez déçue, c'est fort dommage!

    Lien : http://leslivresdalily.blogspot.fr/2012/12/hush-hush-tome-4-finale.h..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

> voir toutes (28)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Mariloup, le 25 novembre 2012

    — Patch, je ne veux plus te quitter. J'ai besoin de te sentir tout contre moi. J'ai besoin de toi. De toi, tout entier.
    Je l'embrassai d'un baiser éperdu, audacieux. Mes lèvres s'écrasaient contre les siennes et je me perdis dans leur goût. Il resserra mon étreinte et serra mon corps contre le sien. mes mains caressèrent la courbes de ses épaules, de ses bras, de ses cuisses, dessinant le contour de ses muscles, bien réels, puissants, vivants. Sa bouche cherchait ma mienne avec un empressement renouvelé inassouvi
    — Je veux me réveiller chaque jour auprès de toi, m'endormir a tes côtés, déclara-t-il sur un ton solennel. je veux prendre soin de toi, te chérir, t'aimer comme personne d'autre ne pourrait le faire. Rien ne sera trop beau pour toi. chaque baiser, chaque caresse, chacune de mes pensées t’appartiennent désormais. je te rendrais heureuse. Jour après jour, je te promet de te rendre heureuse.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

  • Par sharpayloves, le 01 décembre 2012

    "-Je peux supporter beaucoup de choses, mon ange, mais pas une journée improductive.
    -De la part du garçon qui chercher contamment à me convaincre de passer la journée au lit avec lui ! plaisantai-je espérant détendre l'atmosphère.
    - Ca, mon ange, ça serait une journée très productive."

    Commenter     J’apprécie          0 23         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 25 novembre 2012

    — Jolie costume, observa-t-il.
    — Toi aussi. Je vois que tu t'es donné du mal.
    Un petit sourire se dessina sur ses lèvres.
    — Ça ne te plait pas? Je peux l'enlever si tu veux.
    — Mmmh, c'est sans doute la proposition la plus tentante qu'on m'ait faite ce soir, répondis-je en me caressant le menton.
    — Mes propositions ne se refusent pas, mon ange.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation

  • Par sharpayloves, le 25 novembre 2012

    "- Moi je ne pense qu’à une chose : me glisser dans mon lit !
    - Les grands esprits se rencontrent.
    - Ah ? Toi aussi ?
    Il m’avait pourtant expliqué qu’il dormait peu.
    - Non, je pense à te glisser dans mon lit."

    Commenter     J’apprécie          0 26         Page de la citation

  • Par sharpayloves, le 01 décembre 2012

    "- Je ne serais plus jamais le même, affirma-t-il d'une voix grave. Tu m'as métamorphosé.
    J'agrippai son cou et me blottis contre lui, cherchant à dissiper le frisson qui me glaçait les os.
    -Donne-moi un baiser, que je n'oublierai jamais. Un baiser que je puisse emporter avec nous jusqu'à ce que nous nous retrouvions."

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

> voir toutes (11)

Videos de Becca Fitzpatrick

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Becca Fitzpatrick

Entretien complet avec Becca Fitzpatrick, venue à Paris le 14 novembre 2012 pour la promotion de Finale, paru le 7 novembre. Elle évoque sa vision des personnages, son lectorat, ses propres pratiques de lecture...








Sur Amazon
à partir de :
9,26 € (neuf)
13,60 € (occasion)

   

Faire découvrir Finale par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (298)

> voir plus

Quiz