Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266233262
Éditeur : Pocket Jeunesse (2013)


Note moyenne : 4.21/5 (sur 269 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l'image la poursuit? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu'elle a disparu depuis... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (55)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par darkmoon, le 14 octobre 2013

    darkmoon
    Encore un excellent tome de la part de Becca Fitzpatrick, mystérieux, complexe, et parfaitement écrit.
    J'ai l'impression qu'un nouveau départ s'opère dans ce troisième tome, on retrouve l'atmosphère si envoûtante du premier livre... L'amnésie de Nora est l'occasion d'une nouvelle enquête, et de redécouvrir sa relation avec le merveilleux, l'irrésistible, l'incroyable Patch !
    Le début est un peu long, mais quand on est dans l'histoire, on ne peut plus lâcher le roman. C'est... addictif !
    On retrouve une Nora désorientée et amnésique, qui a du mal à se remettre de son enlèvement et qui se bat pour se rappeler des cinq derniers mois. de par ce combat, qui l'éloignera de sa meilleure amie Vee, on retrouve l'héroïne du premier tome, combative et déterminée.
    Patch est plus mystérieux que jamais dans la première moitié du tome, et sa froideur envers Nora nous donne envie de hurler, d'autant plus que nous savons qui il est. Puis il se déride, et on retrouve le Patch de d'habitude, enjôleur, taquin et un brin manipulateur.
    J'ai énormément apprécié Scott dans ce tome ! C'était un peu une bouffée d'air frais, parce que ce personnage est tout aussi fascinant que nos deux protagonistes, avec sa part de mystère, de danger et de bonté aussi.... Et Vee est toujours marrante... C'est le bonheur !
    Les personnages principaux sont donc tous au rendez-vous, avec leurs secrets, leurs motivations, leurs objectifs, qui seront menés plus ou moins à bien.
    La relation entre Patch et Nora est ardue entre la perte de mémoire de celle-ci et la volonté de s'éloigner du Déchu. Toujours aussi déconcertante mais tellement passionnante, cette histoire d'amour aux nombreuses facettes est une véritable perle rare qui mérite une lecture intense. Il faut s'imaginer à la place des personnages et ce livre nous donne vraiment l'impression qu'on peut y être à tout moment.
    L'écriture est toujours aussi agréable et fluide, le rythme soutenu, intrigues et rebondissements se multiplient, tout s'enchaîne avec une certaine tension très appréciable (les complots sont légions dans ce livres, de la part des Néphilims comme des Déchus). le début est certes un peu lent mais l'on est vite entraîné dans l'aventure de Nora. Je trouve que cette histoire d'amnésie donne lieu à des moments de toute beauté. Et même si on a parfois l'impression de stagner au début, ça permet de replacer tout en finesse les éléments. Une idée excellente qui donne du punch à ce livre. Quant à l'humour, et ben lui aussi est de retour ! Les dialogues de Patch et Nora sont souvent très drôles, il y a même plusieurs passages marrants et très ironiques qui déclenchent l'hilarité.
    Un roman intriguant avec une histoire très prenante et un final sublime, intense et mystérieux !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Myiuki, le 07 novembre 2012

    Myiuki
    J'avais un peu peur avant d'ouvrir ce roman, tout simplement parce qu'après avoir apprécié le premier tome de la saga, j'avais eu plus de mal avec le deuxième. Il faut dire que j'avais eu envie de trucider la plupart des personnages de ce dernier les uns après les autres, ça n'aide pas pour apprécier un roman ! Mais, quand j'ai repéré "Silence" sur les étagères de la médiathèque, je me suis dit que c'était un signe et qu'il fallait que je persévère dans ma lecture de cette saga. Et bien m'en a pris ! J'ai été on ne peut plus agréablement surprise par ce troisième tome qui a su m'emporter et me donner envie de m'enthousiasmer à nouveau pour cette saga !
    Dans un premier temps je dois dire que je l'ai trouvé nettement mieux écrit que les précédents ! J'ai même eu envie à certains moments de prendre des notes ! Pour ce qui est de la narration en elle-même, l'auteur a réellement su mettre en avant une écriture, simple mais riche, tout en finesse et en émotions, j'ai adoré ! le seul bémol, ce sont les dialogues qui, je trouve, manque de force par rapport au reste du texte, une fois encore, ils m'ont paru un peu amoindrir l'effet général qui est très positif au final. Incroyable ! A croire que l'auteur a pris quelques cours entre les deux tomes ^^ Mais vraiment, j'ai été totalement transportée dans ce troisième tome de manière inattendue, impossible de le lâcher, je voulais vraiment connaître la suite des évènements. Il faut dire que l'auteur sait ménager son suspens et nous entraîne une fois de plus dans un récit haletant, empli de mystères et de danger, on ne peut plus brumeux. C'est un livre sous tension, on sent bien que des évènements majeurs vont découler des actes des protagonistes qui occupent ce tome, une menace latente est présente tout du long, qui vous emprisonne dans sa noirceur, qui vous empoigne le cœur et vous empêche de respirer. Je me suis sentie démunie, triste, claustrophobe, jusqu'à entrevoir la lumière. Un plongée dans les ténèbres, dans un monde où il n'y a plus de règles, où la peur règne en maître. Accrochez-vous et préparez-vous à vivre dans l'angoisse ...
    Car c'est ça qui m'a le plus marquée tout au long de la lecture, l'angoisse qui habite Nora. Dès les premières lignes du texte, on sent son désarroi, sa détresse. En même temps, comment réagiriez-vous si vous vous retrouviez perdue de nuit au milieu d'un cimetière et que vous ne vous rappeliez aucun souvenirs des cinq derniers mois de votre existence ? Plutôt flippant, pas vrai ? Alors que j'avais envie de l'étriper dans le tome précédent, d'un coup d'un seul, ce "détail" m'a permis de me rapprocher de ce personnage, j'y suis devenue sensible. le lecteur n'a qu'une envie, la voir retrouver la mémoire, lui tendre la main et lui dire que tout ira bien. J'ai traversé avec elle sa quête de la vérité. Là où les autres auraient voulu qu'elle ne cherche pas à renouer avec son passé elle n'aura de cesse de le faire. La question est existentielle : comment peut-on vivre avec une mémoire tronquée ? Comment se construire une identité quand des parcelles vous manquent ? J'ai adoré voir Nora essayer de reconstruire le puzzle, de trouver toutes ces petites pièces qui font d'elle un tout et ce qu'elle est réellement. Il faut du courage, de la volonté, du caractère, pour affronter le vide et tenter de le combler, tout en sachant que ce que l'on va découvrir n'est pas forcément rose bonbon. C'est une quête éperdue, menée dans le secret de sa solitude. Elle tente de se souvenir, à chaque instant, de ce qui s'est passé, tentant de comprendre pourquoi sa mémoire a été effacée. Troublant, prenant, intriguant, son combat pour se retrouver m'a totalement fascinée.
    Même si, un petit bémol quand même, j'ai trouvé qu'elle retrouvait un peu trop rapidement la mémoire. Mais bon, je suppose que c'est nécessaire pour les besoins du livre. En même temps si elle était restée amnésique tout le temps du bouquin, je pense que je me serais vite lassée. Et là, c'est très intéressant aussi en fin ce compte, car j'ai été captivée par la façon dont elle se souvenait petit à petit. Car tout à commencer avec une ombre noire, je vous laisse deviner ce qu'elle représente, c'est trop facile, trop évident. Ah, je ne savais pas l'amour aussi fort ! Elle est tellement accroc, tellement connectée à Patch qu'elle le retrouve dans sa tête, dans ses sensations, dans ses émotions, alors même qu'elle n'est plus censée se souvenir de lui et que de son côté lui essaie comme il peut de l'oublier - on aura bien compris qu'il n'y arrive pas. Bien évidemment, même si l'histoire a un fond fantastique, nous sommes clairement dans une romance, il est évident qu'ils doivent être ensemble et qu'ils ne peuvent être séparés, d'ailleurs, rapidement, l'un et l'autre se retrouve à intervenir, malgré eux, dans leurs vies respectives. J'ai bien aimé le fait que ces retrouvailles se fassent malgré tout en douceur, elles permettent aussi au lecteur de re-découvrir sous un nouveau jour l'histoire des anges et des néphils, ce qui n'est pas un luxe, parce qu'en plus de reposer les baes de la mythologie créée par l'auteur, on apprend pas mal de nouvelles choses sur le sujet. Bref, parallèlement à ses souvenirs, Nora appréhende cet autre monde, à la fois magique et dangereux, dans lequel elle évolue aux côtés de Patch.
    Ce que j'ai trouvé original aussi dans sa recouvrance, c'est le fait que l'on a l'impression qu'elle a déjà une grande force, un pouvoir, quasi magique. Elle arrive quand même à pénétrer l'esprit de Patch pendant qu'elle rêve, que celui-ci rêve également ou qu'il soit éveillé. Elle sent dès le début que c'est lui, elle se souvient physiquement de lui, comme elle l'explique d'ailleurs, j'avoue que ça m'a impressionnée. On connaît le souvenir sous forme cérébrale, mais alors le souvenir physique, même si j'en avais entendu parler, le voir "en action" c'est quelque chose, il suffit d'une odeur, d'une sensation, d'une caresse, pour que les flashs s'enchaînent. Waouh ! Plutôt intense comme procédé. D'autant que nos deux héros sont quand même mordus à un très haut point, d'ailleurs, ils sont à deux doigts de ... enfin, voyez ce que je veux dire, dès qu'ils sont dans la même pièce. C'est électrique tout ça, ça fourmille. J'ai ressenti de fait que ce troisième tome jouait plus sur le côté "sentiments" du bouquin (ça ne tombe pas non plus dans la romance niaise, je vous rassure), l'amour, bien sûr, la haine, la tristesse, le pardon, tout y passe, franchement, on n'a pas le temps de s'ennuyer, il y a des rebondissements à chaque chapitre et c'est avec bonheur que l'on suit les retrouvailles de nos deux amoureux. C'est le syndrome Roméo et Juliette, impossible d'imaginer qu'ils ne finissent pas ensemble, malgré leur passé, malgré ce que le présent implique pour eux, malgré leur avenir incertain. Il est clair que le côté fleur bleue de l'affaire reprend le dessus et que le lecteur ne peut pas imaginer qu'après tout ce qu'ils ont vécu ils ne puissent être aux côtés l'un de l'autre. Ce serait trop triste, pas vrai ?
    Parce que ce qu'ils vivent dans ce troisième tome, c'est du lourd ! La guerre entre les déchus et les néphils est plus qu'avancée puisqu'Heshvan approche à grand pas. Au fur et à mesure que Nora recouvre la mémoire et que Jev' (alias Patch) lui raconte ce qui se passe et lui rappelle les faits, de manière on ne peut plus réticente au début, mais la voyant en danger, le chevalier servant se réveille et crache le morceau, elle apprend que le pire est à venir, et que ce n'est pas tout ! Hank Millar, le "démon" qui a causé la mort de son père, le père de sa pire ennemie et son père aussi, pendant qu'elle était retenue captive - par lui-même d'ailleurs - n'a rien trouvé de mieux à faire que de faire succomber la mère de Nora à ses charmes. Terrifiant ! Alors là, on atteint le summum de l'horreur, le loup est dans la bergerie. Ça craint. Nora n'aura donc de cesse de retirer sa mère des griffes de ce père qu'elle préférerait oublier et de sa demi-soeur un peu trop "collante" pour le coup. J'ai eu pitié du personnage de Marcie d'ailleurs à la fin. Au final, c'est juste une petite fille qui cherche l'amour de son père, qui cherche à ce qu'il l'apprécie ... cause perdue. Bref, je disais, plein d'actions, de révélations, de retournements de situations, de danger, on retient son souffle à de nombreux moments dans le livre et franchement, c'est très prenant. Je ne pensais pas être emballée comme ça au début et bien je ne regrette pas une miette de ma lecture. A part peut-être le fait qu'encore une fois, l'auteur a tendance à se servir des personnages secondaires à sa guise avant de les oublier dans un coin comme de vieux mouchoirs usés, pas cool ça !
    Les personnages principaux par contre ont la part belle dans ce roman. Hank Millar y tient une place prépondérante. Comment ne pas détester cet homme-là ? Qui fait tout pour tuer sa propre fille et qui se moque éperdument de l'autre ? Qui se sert des gens pour obtenir plus de pouvoir ? Qui fomente une guerre pour son simple plaisir ? Impossible ! On a envie à chacune de ses apparitions de le frapper jusqu'à ce qu'il arrête son petit jeu malsain. Un personnage de psychopathe bien flippant qui assombrit encore plus l'ambiance du roman, déjà lourde. Ensuite, il y a Nora, comme je le disais, pour une fois, je n'ai pas eu envie de la frapper, même si elle a encore jouer les casse-pieds en se fourrant dans des guêpiers pas possible, mais passons. Je l'ai trouvé plus forte, plus intéressante, plus déterminée dans ce livre, elle a pris de l'ampleur, ça se voit, et ça laisse présager qu'elle n'a pas fini de nous surprendre ! Et puis, il y a le retour de mon personnage préféré, celui qui me fait fondre *littéralement*, Patch/Jev' *soupirs*. Alors que j'ai eu peur au début du bouquin, rapport à l'amnésie de Nora, j'ai été ravie de voir Patch réapparaître ! Toujours égal à lui-même, il a retrouvé son côté bad boy des débuts, le danger effleure sa peau, un torrent d'émotions submergent ses yeux, il est le feu incarné. J'adore ! Nora en a bien de la chance, d'autant qu'il reprend son rôle de protecteur et fait tout, une fois encore, pour la garder en vie. Ah, en voilà un chevalier servant de premier ordre. Qui s'est sacrifié pour elle, d'une terrible façon d'ailleurs (j'ai versé ma petite larme), il est d'une intensité incroyable ce personnage, vraiment, son côté mystérieux prend un coup dans ce livre mais qu'importe, on sent bien qu'il a encore beaucoup de potentiel. Il est l'amoureux par excellence. Comment ne pas succomber ?
    Je pense n'avoir rien oublié ... c'est qu'il y aurait encore beaucoup à dire mais je vais m'arrêter là, l'essentiel, vous l'avez compris, c'est que ce roman est tout simplement très bon ! Il rattrape mes mauvais souvenirs du tome précédent et me donne envie de lire la suite ! Avec une fin pareille, il ne peut pas en être autrement. L'auteur a su me prendre dans les filets d'une histoire captivante, jouant sur deux tableaux avec brio, le fantastique et la romance s'y mêle à la perfection, servis par une écriture qui a pris de l'ampleur et de la profondeur. Que demander de plus ? Ah oui, je sais, la suite, vite, vite, vite !

    Lien : http://coeurdelibraire.over-blog.com/article-becca-fitzpatrick-silen..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par cho0kette, le 17 mars 2012

    cho0kette
    Dans ce troisième tome, nous retrouvons Nora qui se réveille dans un cimetière. N'ayant aucun souvenir de ce qui l'a emmené à cet endroit, elle cherche quelque chose sur quoi se baser pour se rappeler ce qu'elle a fait. Rapidement elle se rend compte que quelque chose cloche. Elle se croit au mois d'avril alors que ce qu'elle voit ne laisse aucun doute sur la saison, l'automne est presque là. Et puis l'état crasseux dans lequel elle est, les égratignures qu'elle a. Elle doit se rendre à l'évidence, quelque chose lui est arrivé..
    Elle apprend par la suite qu'elle a été porté disparue depuis le mois de juin, soit pendant trois mois. A-t-elle été kidnappée ? Si oui, par qui ? Pour quelles raisons ? Et puis comment se fait-il qu'elle n'ai aucun souvenir depuis avril si elle a été enlevée en juin !? Tant de questions et aucune réponse. Elle va devoir interroger les gens et fouiner à droite à gauche pour en apprendre plus. Sa mère et Vee, sa meilleure amie, vont devoir lui venir en aide pour qu'elle retrouve sa mémoire. Enfin, pour ce qu'elles veulent bien qu'elle se remémore.. Elle va également devoir se fier à son intuition pour progresser dans ses recherches. Pourquoi cette couleur noire semble avoir de l'importance dans ses songes ? Nora ne supporte pas d'être ainsi perdue, elle est certaine que sa vie ne pourra reprendre son cours que lorsqu'elle a retrouvé ses souvenirs.
    Un début de tome surprenant, auquel je ne m'étais pas du tout attendu. Une très bonne surprise à mes yeux. J'ai vraiment adoré. La façon dont s'est fait, les gens qu'elle croise, les morceaux de vérité qu'elle apprend ici et là.. C'est un vrai plaisir de la voir mener l'enquête pour retrouver ses souvenirs. Ses intuitions, les émotions et sentiments qu'elle ressent face à ce qu'elle découvre est juste un régal. Elle n'a absolument aucun souvenir de Patch, et je vous avoue que c'est la partie de ses découvertes que j'ai préféré. On revit à travers elle une poignée de moments du premier tome et du second. Des instants magiques qui m'avaient fait vibrer, j'ai donc adoré les revivre !
    Alors oui, à cause de cette amnésie, on ne progresse pas très vite dans l'intrigue mise en place depuis le début, mais on apprend quand même pas mal de choses et certains éléments sont un peu plus détaillés, nous permettant de mieux les comprendre si ça n'avait pas été le cas dans les tomes précédents. La seconde partie fait plus bouger les choses, ça s'accélère enfin. Quelques nouvelles réponses nous sont données. Et encore une fois, la fin laisse présager un futur tome fort sympathique. Pas franchement surprenante quand on y pense, la tournure que prend cette saga me rend encore plus accro, si c'est possible de l'être plus que je ne le suis déjà ! Au début, cette saga ne devait comporter que trois tomes, mais je ne vois pas comment l'auteure aurait pu s'arrêter là, il est plus qu'évident qu'un quatrième tome est nécessaire (je ne dis pas ça que pour Patch, pff même pas vrai !).
    Du côté des personnages, pas vraiment de nouveauté dans ce tome. On retrouve une bonne partie de ceux que l'on connaît depuis le début de la saga. J'avais trouvé Nora mieux dans le second tome que dans le premier, et bien là c'est une nouvelle Nora. Fini la Nora agaçante et capricieuse, ici les épreuves qu'elle a traversé l'ont changée, elle est plus adulte, plus mature et se concentre sur les bonnes choses. Même si elle n'est pas encore parfaite, j'aime beaucoup le chemin qu'elle prend. Elle m'a beaucoup touchée et émue dans ce tome, je l'ai tout simplement adoré.
    On en vient à mon chouchou : Patch ! Il est parfait (en toute objectivité évidemment ;). Sans abandonner son côté taquin, mystérieux, dangereux et ses répliques qui me font vibrer, on découvre une autre facette de ce charmant garçon. Il se montre doux, attentionné et très protecteur envers Nora. Il en pince tellement pour sa belle que c'en est touchant. Si je n'avais pas déjà fondu pour lui à sa première apparition dans le tout premier tome auparavant, là je ne vois pas comment j'aurai pu y échapper !
    Autres personnages que l'on retrouve dans ce tome : la mère de Nora qui est un peu plus mise en avant et dont la relation sentimentale a son importance dans ce tome. Vee, la meilleure amie de Nora, qui a pas mal changé depuis le second tome, et puis Scott, qui a lui aussi de l'importance dans l'histoire..
    En bref, un troisième tome surprenant, génial, qui m'a fait vibrer. Lu en une demie-journée tant j'adorais ce que je lisais, j'ai plus que hâte que le quatrième et dernier tome (argh !) soit publié. Je veux Patch, je veux Nora et je les veux maintenant !! Je vais bien évidemment me prendre le livre en VO au mois d'octobre, mais ça parait si loin, ça va être dur d'attendre, ils me manquent déjà :(

    Lien : http://cho0kette.blogspot.fr/2012/03/hush-tome-3-silence-becca-fitzp..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Archessia, le 27 mars 2012

    Archessia
    Je vous avoue que j'avais un petit peu peur en commençant ce troisième tome. Tout simplement parce que, et bien ... j'avais oublié une bonne partie du tome deux ... Voilà voilà ...
    Je me souvenais que, malgré que j'avais toujours autant adoré l'écriture et les personnages, j'avais un peu décroché à l'histoire en elle-même, et avait un peu été perdue avec les nephil, les déchus, etc ...
    Du coup, bien que ravie de retrouver Nora et Patch, et bien, je suais déjà à l'idée de me retrouver submergée d'informations que j'aurais eu du mal à trier.
    Quelle ne fut pas ma joie de constater que TOUT a été mis en oeuvre pour me faciliter la tâche !

    Le livre commence avec Nora qui se réveille dans un cimetière, et qui se rend compte qu'elle n'a absolument aucun souvenirs de ces cinq derniers mois.
    Elle va devoir se réapproprier sa vie petit à petit, et elle apprendra au fur et à mesure que : sa mère a maintenant une aventure avec Hank Millar, le père de Marcie, qu'elle aurait fréquenté des gens étranges et, surtout, qu'on lui cache énormément de choses, pour son bien, apparemment ...
    Mais, alors qu'elle est prête à reprendre une vie normale, elle va croiser le chemin de personnes bizarres, et en particulier d'un jeune homme, Jev, qui semble en savoir beaucoup sur elle ...
    Intriguée et déterminée, Nora va tout faire pour découvrir ce qu'il s'est passé ces 5 derniers mois. Ce qu'elle découvrira lui ramènera non seulement son passé, mais lui montrera également un avenir auquel elle n'aurait jamais songé, et qui est remplis de dangers et d'incertitudes.

    Cette perte de mémoire de Nora tombe à point nommé pour moi, c'était juste parfait.
    Parce que du coup, à chaque fois que quelqu'un expliquait quelque chose à la jeune fille, de mon côté, j'étais : "Haaaaa ouiiii, c'était donc çaaa."
    Tout contente, j'vous dis.
    Non, vraiment, c'est merveilleusement amené, et aucune zone d'ombre n'est laissée, on a des éclaircissements sur tout, des explications sur chaque détails, et j'ai trouvé ça franchement génial.
    Mais attention, cela n'empêche absolument pas que l'on se pose pas mal de questions sur l'avenir de Nora, et qu'il y a une tension phénoménale dans tout le bouquin.
    En fait, en y réfléchissant, je crois qu'il n'y a pas un seul élément que je n'ai pas aimé dans ce tome.
    J'ai aimé la façon dont Nora récupère ses souvenirs petit à petit, Jev et son arrivée dans la vie de la jeune fille (la tension romantique et érotique entre eux est juste parfaitement rendue, c'est un pur délice à lire), comment est construit l'univers des anges (leur hiérarchie, leurs traditions, leurs combats,...), les dialogues toujours aussi percutants et savoureux, et la fin qui est surprenante et vraiment géniale.
    D'ailleurs, moi qui pensait que ce récit était une trilogie, j'ai été premièrement étonnée de voir comment se profilait la fin. J'ai été rassurée d'apprendre qu'il y avait effectivement un quatrième tome de prévu, car après une telle conclusion, j'ai encore pas mal de questions qui me trottent en tête !

    Il y a tellement d'éléments importants dans ce volume, que j'ai peur de vous dévoiler des spoilers ...
    Sachez juste que, bien que la romance ai encore une place importante, l'auteur a beaucoup misé sur l'action, les luttes de pouvoir et les révélations.
    Loin de me déplaire, ça a, au contraire, donné un vrai coup de fouet à l'histoire, la rendant plus vivante, plus vibrante, plus mature également, ainsi que plus riche, plus fouillée.
    Les deux premiers volumes étaient très chouettes, et ont été des passe-temps très agréable, mais silence relève furieusement le niveau et nous offre un moment de lecture intense et tendu, où les sueurs froides et les angoisses succèdent aux sourires et aux rougeurs des joues.
    Après un tome pareil, je n'ai plus aucune crainte d'être perdue pour la suite, je suis plutôt déjà en train de trépigner d'impatience pour l'avoir entre les mains !
    J'ai tout simplement adoré, et rien que grâce à silence, je ne peux que conseiller cette saga aux personnages hyper attachants et aux rebondissements multiples.

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-hush-tome-3-silence-102216400..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Namine, le 02 mai 2012

    Namine
    Après avoir été un tout petit peu déçue par Crescendo, notamment à cause du comportement de Nora que je trouvais assez exaspérant, j'ai lu avec un réel engouement ce nouveau tome, à mon goût bien plus réussi que son prédécesseur. Par un subterfuge inattendu et des plus habiles privant Nora de tous ses souvenirs relatifs à sa rencontre avec Patch, Becca Fitzpatrick est parvenue impulser un nouvel élan à la saga.
    Nora se réveille seule, complètement perdue et désemparée dans un cimetière. Elle va vite se rendre compte qu'elle a perdu la mémoire, et qu'elle ne se souvient absolument rien de ces derniers mois, c'est à dire rien sur les anges déchus, sur les néphilims, sur Patch... c'est un peu comme si elle repartait de zéro. Ne se souvenant même pas de son ravisseur, Nora se rattache à des bribes de souvenirs et à des rêves qui lui laissent penser qu'on ne lui dit pas tout. Qui est ce mystérieux Jev qui semble veiller sur elle ? A-t-elle vraiment noué des liens avec Marcie Millar durant ces derniers mois ? Pourquoi a-t-elle l'impression que sa meilleure amie Vee lui cache des choses ? Cette perte de mémoire est un vrai retournement de situation qui va bouleverser la vie de Nora.
    Moi qui étais un peu perdue en lisant Crescendo, je trouve que ce trou de mémoire est une vraie aubaine pour se ré-imprégner de l'univers (surtout quand on a lu les deux premiers tomes il y a longtemps). Petit à petit, quand Nora recouvre la mémoire, on redécouvre en même temps qu'elle ce qu'est un Néphilim, mais aussi un ange déchu. Qui sont Hank Millar, Patch et Scott Parnell... le début de l'intrigue en pâtit un peu puisqu'elle évolue très doucement, mais ces rappels sont loin d'être superflus pour bien comprendre la suite. de plus, on revit ses réminiscences par le biais de rêves, de flashbacks concernant les premiers tomes. J'ai trouvé ça très agréable de revivre certains moments que j'avais un peu oublié. Je me rends compte que j'étais un peu passée à côté de certaines choses avant de lire silence... c'est sans doute pourquoi c'est mon tome préféré de la saga car j'ai enfin compris toutes les subtilités de cet univers.
    En commençant à lire ce début d'intrigue, j'avais un peu peur que Patch ne soit relégué une fois de plus au second plan, mais en réalité il est tout de même bien présent, que ce soit dans les rêves de Nora ou auprès d'elle. Et grâce à silence, on se rend compte à quel point son amour pour Nora est incommensurable. Il est près à faire d'énormes sacrifices pour la savoir saine et sauve. C'est un personnage qui reste très réservé quant à l'expression de ses sentiments même si dans silence, je l'ai tout de même ressenti très proche et très protecteur de Nora, mais ses actes prouvent qu'il tient à elle plus qu'à la vie. du romantisme à l'état brut !
    J'ai également adoré retrouver Scott que j'ai trouvé beaucoup moins sot que dans Crescendo. Son personnage compense les quelques absences de Patch en apportant quelques moments très sympathiques à suivre. Nora a elle aussi évolué. Bien sûr, cela reste une ado, mais j'ai trouvé son personnage si touchant et ses comportements si réalistes pour son âge que ça change beaucoup de la Nora impatiente et capricieuse que je connaissais. Son comportement vis à vis de la nouvelle fréquentation de sa mère est tout à fait compréhensible, et je ressentais parfaitement son impression de trahison. Au final, elle prend quand même beaucoup sur elle : cette nouvelle Nora m'a conquise. Par contre je n'ai plus ressenti la fraîcheur qui émanait de Vee... c'était un personnage très drôle et agréable, mais je l'ai trouvé plutôt agressive (même si on comprend pourquoi par la suite), et elle passe désormais son temps à faire des cachotteries à Nora. Ce n'est plus vraiment la Vee que j'appréciais tant auparavant.
    La fin laisse présager un quatrième tome détonant. La tension entre anges déchus et néphilims est à son comble et je me demande bien ce que le futur va réserver à Nora et Patch. Leur amour semble à la fois tellement puissant et impossible... vont-ils être séparés de nouveau ? Il faudra attendre encore quelques mois avant de connaître la suite...

    Lien : http://tatchi-namine.blogspot.fr/2012/05/silence-de-becca-fitzpatric..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (35)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Bonnie07, le 05 juillet 2011

    Il diminua la distance entre nous, et juste quand je pensais qu'il allait m'attirer contre lui, il stoppa, se retenant. J'expirais, essayant de ne pas pleurer. Il appuya son coude sur le jambage juste au dessus de mon oreille. Il sentait tellement familier, le savon et les épices, une senteur qui ramenait à la surface tous les bons souvenirs, ce qui rendait le moment encore plus difficle à supporter. J'étais saisie par le désir de le toucher. De tracer sa peau de mes mains, et sentir ses bras se refermer autour de moi. Je voulais qu'il se blottissse contre mon cou, ses murmures chatouillant mes oreilles lorsqu'il dirait des paroles privées qui n'appartiennent qu'à moi. Je le voulais proche, tellement proche, avec aucune envie de le laisser s'en aller.

    "Ce n'est pas terminé" Dis-je. "Après tout ce qu'on a traversé, tu n'as pas le droit de m'envoyer balader. Je ne te laisserai pas faire aussi facilement" Je n'étais pas sure si c'était une menace, une dernière tentative de défiance, ou des mots irrationnels sortis tout droit de mon coeur.

    "Je veux te protéger" dit Patch doucement.

    Il se tenait tellement proche. Plein de force et de chaleur et d'un pouvoir silencieux. Je ne pouvais pas lui échapper, maintenant ou jamais. Il a toujours été là, consumant mes moindres pensées, mon coeur enfermé entre ses mains ; j'étais atirée par lui par une force que je ne pouvais pas controler, laissant tomber.

    "Mais tu ne l'as pas fait"

    (source : dans ma petite bulle)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation

  • Par Hillel, le 18 juillet 2012

    « Je poursuivis nonchalamment la visite tandis que Jev faisait le tour de la pièce pour l’éclairer.

    - La cuisine est sur la gauche, indiqua-t-il. La chambre, au fond.

    - Voyons, Jev, serait-ce une invitation ? dis-je en croisant son regard sombre. Je commence à penser que tu essaies de m’entourlouper.

    Je promenai mon doigt sur l’unique antiquité du mobilier, une psyché en argent, qu’on aurait cru sortie d’un château médiéval. Ma mère aurait été impressionnée.

    Jev se laissa tomber sur le canapé en cuir noir d’inspiration art déco, et allongea ses bras sur le dossier.

    - S’il y a entourloupe, ça ne vient pas de moi.

    - Ah non ? Et de qui donc alors ? »
    (…)

    « - Tu es consciente de l’effet que tu me fais, non ?

    -Tu essaies de me taquiner.

    - J’adore te taquiner, c’est vrai. Mais sur certains sujets, je ne plaisante jamais. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation

  • Par cho0kette, le 15 mars 2012

    - Tu es à moi, mon ange. Et rien ni personne n'y changera rien. Tu as raison : ce n'est pas terminé. Ce n'est que le début et ce qui se prépare ne sera pas facile, poursuivit-il avec un soupir las. Tu ne te rappelleras pas cette rencontre et tu ne reviendras pas. J'ignore comment tu m'as retrouvé, mais je dois m'assurer que tu ne recommenceras pas. Je vais effacer ce rêve de ta mémoire. Pour ta propre sécurité, tu ne dois pas me revoir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la citation

  • Par Osmonde, le 06 avril 2013

    En dépit du reste, je voulais me blottir contre lui et... tout oublier.
    - C'est mieux, me murmura-t-il.
    Avant que j'aie pu réagir, il me fit tourner sur moi-même. Jamais je n'avais dansé comme cela, et ses talents me surprenaient. Ses pas et son assurance évoquaient une époque et des lieux différents. Il était sûr de lui, élégant... suave et sexy.
    -Arrête ou tu ne seras plus crédible avec tes jambières en cuir, ironisai-je lorsqu'il me rattrapa.
    -Continue comme ça et c'est toi qui finiras dans les jambières.

    [...]

    -Comment ça marche cette illusion ? Comme un envoûtement ?
    -C'est un peu plus compliqué que ça, mais le résultat est le même.
    - Tu pourrais m'apprendre ?
    - Je pourrais t'apprendre tout ce que je sais, mais ça nous demanderait de longues heures en tête à tête.

    [...]

    - À quoi tu penses ?
    Je fermais brièvement les paupières et m'imprégnais de l'atmosphère.
    **(italique) À cette tiédeur qui m'envahit. À l'impression que chaque millimètre de ma peau s'anime, vibre et s'emballe quand je suis près de toi.**
    Un sourire irrésistible se dessina sur ses lèvres.
    - Hmmm.
    Les joues en feu, je détournai le regard, cherchant à cacher mon embarras derrière de l'agacement.
    - Comment ça, "hmmm" ? Ca t'arrive d'employer des mots de plus de deux syllabes, ou ton vocabulaire est véritablement limité ? Ca fait presque... primaire.
    - Primaire ? s'esclaffa-t-il.
    - Tu es infernal !
    - Moi Jev, toi Nora.
    - Arrête ! grondai-je, manquant malgré moi d'éclater de rire.
    - Puisqu'on reste au stade primaire, tu sens bon.
    Il se rapprocha et j'eus brusquement conscience de sa taille, de sa poitrine qui se soulevait à intervalles réguliers, de la sensation brûlante de sa peau contre la mienne, comme une décharge électrique qui me procura un frisson de plaisir.
    - Ca s'appelle prendre une douche, répondis-je du tac au tac, avant de m'interrompre.
    Mes souvenirs étaient en effervescence. prise au dépourvu, j'étais en proie à une étrange et puissante impression de déjà-vu.
    - Tu sais : savon, shampooing, eau chaude, ajoutai-je distraitement.
    - Toute nue. Oui, je connais le principe, souffla Jev, tandis qu'une expression indéfinissable traversait son regard.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Osmonde, le 07 avril 2013

    - J'ai passé une excellente soirée, lui dis-je en détachant la bride de mon casque pour le lui rendre. Je suis officiellement amoureuse de tes draps.
    - De mes draps ? Seulement ?
    - Non, de ton matelas, aussi.
    Ses yeux pétillèrent avec malice.
    - Mon lit est une invitation sans cesse renouvelée.

    ...

    J'avais pris le lit, et Patch le canapé.
    - Attention, ça pourrait te mener loin ! Je risquerais de te le confisquer.
    - Je serais le plus heureux des hommes.
    - Le seul problème, avec ton appartement, c'est qu'il manque d'articles féminins. Pas d'après shampooing, ni de baume à lèvres, ou même de crème solaire ! J'ai besoin de me brosser les dents... et de prendre une douche.
    - C'est une proposition ? s'esclaffa-t-il en descendant de la moto.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

> voir toutes (11)

Videos de Becca Fitzpatrick

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Becca Fitzpatrick

Entretien complet avec Becca Fitzpatrick, venue à Paris le 14 novembre 2012 pour la promotion de Finale, paru le 7 novembre. Elle évoque sa vision des personnages, son lectorat, ses propres pratiques de lecture...








Sur Amazon
à partir de :
7,22 € (neuf)

   

Faire découvrir Silence par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (548)

> voir plus

Quiz