Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : B004HD5S62
Éditeur : Luc Pire (2010)


Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Jean-Luc nous embarque une nouvelle fois dans ses histoires délirantes : cet excellent recueil à l?humour très décalé plonge le pauvre Hubert ? son personnage fétiche, sorte de anti-héros ? dans les situations les plus absurdes, où les garçons changent de sexe, les radi... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par fichetoux, le 20 mai 2012

    fichetoux
    D'entrée de jeu, si vous souhaitez lire ce bouquin en écoutant Sttellla, c'est le plantage assuré…préférez de loin l'intro du feuilleton La quatrième dimension, attendez le soir, baissez les lumières et lisez en « noir et blanc »
    « Entre sombre foncé et noir clair »
    Cinq petits contes
    Cinq histoires qui plongent Hubert (notre protagoniste) dans cinq univers parallèles, toutes aussi barrées les unes que les autres, où les champignons parlent, où les livres qui traitent de roses vous piquent, où un perlobleutosore féminin à trois pattes se prénomme Thierry, où Nadine est une extraterrestre, où les radiateurs arrentent les montres…
    Entre Magritte, Ensor, Lewis Carol et belgitude, Fonck nous mène, emmène, malmène dans ses délires surréalistes, à la fois oniriques, poétiques mais aussi angoissants et oppressants.
    Voyage surprenant, entre génie et folie, ballade étrange, où parfois le sourire se fige et se mue en rictus, où les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être, où insidieusement le malaise s'installe.
    Un joli contre point au Jean Luc Fonck, chanteur fantasque à l'ambiance festive pour découvrir l'écrivain, plutôt…oui, j'ose, angoissant.
    Troublant.
    Bonnes lectures
    Fred-Fichetoux-Beg mode perturbé activé
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par fichetoux, le 20 mai 2012

    -On n'a qu'à l'appeler Thierry, dis je. Thierry, ça marche pour tous les sexes.
    -Tiens ? s'étonna le docteur. Je ne savais pas qu'il y avait des filles qui s'appelaient Thierry !
    Je jubilais.
    -Mais enfin docteur, tout le monde sait ça ! Et Neneh Thierry, qu'est ce que vous en faites? C'est pas une fille, sans doute?

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par fichetoux, le 20 mai 2012

    J'ai bien pleuré trois litres de larmes. J'étais en train de me lyophiliser. Je me mis à paniquer. Je pleurais surtout du côté droit, mais j'avais peur d'incliner la tête pour ne pas passer les larmes à gauche.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par fichetoux, le 20 mai 2012

    Ca y est, l'automne est là...avec son côté automnal. C'est la première fois que je me rends compte à quel point je n'aime pas cette saison. On dirait qu'un peintre quasi aveugle et à moitié daltonien s'est mis à peindre du gris foncé sur une toile noir clair. C'est ça le problème de l'automne.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Jean-Luc Fonck

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Fonck

Jean-Luc Fonck est l'invité de l'émission de novembre 2011. Il parle de sa carrière avec le groupe Sttellla et de "Fée un voeu", une comédie musciale pour enfants qu'il présente au Théâtre de la Toison d'Or et au théâtre Molière. Reportage de Bob Boutique (2° partie)








Acheter sur Amazon
   

Faire découvrir Histoires Allumées (Les Histoires de Fonck) par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz