Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Pierre Guglielmina (Traducteur)

ISBN : 2879295254
Éditeur : Editions de l'Olivier (2008)


Note moyenne : 3.23/5 (sur 22 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Présentation de l’éditeur :
Automne 2000, New Jersey. Tandis que Thanksgiving - épreuve redoutable pour les familles recomposées - approche, et que l'élection présidentielle se profile à l'horizon, Frank doit remettre en cause les fondations sur lesquelles il a b... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 1.00/5
    Par jimpee, le 17 décembre 2012

    jimpee
    C'est très rare, mais je n'ai pas terminé ce livre, il m'est littéralement tombé des mains. Je n'ai pas du tout accroché au récit, pourtant j'étais parti pour 3 heures de train plus retour, je ne l'ai pas repris au retour ! En plus, c'est un livre (de 700 pages) trop lourd, on est obligé de le poser pour ne pas avoir une tendinite, c'est une remarque assez récurrente chez cet éditeur pourtant excellent dans ses choix éditoriaux...
    Ce livre se passe à l'époque de Thanksgiving en 2000, lors du recomptage des voix entre Bush et Gore. Frank Bascombe est agent immobilier, a 55 ans, un cancer de la prostate et une famille un peu compliquée. J'ai lu un bon quart de ce livre et je n'ai vu que du vide, je connais un peu mieux le marché immobilier du New Jersey et il est évident qu'une maison en bord de mer est plus chère, mais je m'en fous !
    C'est assez égocentrique, mais il ne se passe rien. Nous avons droit à des pages de descriptions inutiles sur les maisons immenses qui se vendent et se revendent et les personnages semblent tous aussi transparents. Il arrive que d'excellents auteurs nous passionnent avec ce vide, mais ce n'est pas le cas ici. On est plongé dans une Amérique plutôt aisée, avec des allusions politiques qui ne disent pas grand chose au frenchy que je suis et le tout donne l'image d'une société complètement superficielle et sans vie, c'est peut-être cela le message du livre mais j'ai abandonné après un gros quart !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par rigas, le 04 avril 2014

    rigas
    Livre d'une vacuité monumentale. Je ne comprends pas l'intérêt de ce récit long, bavard et nombriliste. La très mauvaise traduction y est pour quelque chose: c'est bourré d'anglicismes et de tournures de phrases qu'on ne dirait jamais en français. Perte de temps et d'argent... j'ai abandonné cet énorme pavé insignifiant, sans récit, avec des descrptions détaillées d'un quotidien sans intérêt, au bout de 200 pages (de trop). J'ai du acheter ce livre à sa sortie après avoir lu une critique enthousiaste dans les inrocks. ça devait être du second degré, car ce niveau de nullité est rarement atteint. Je me méfierais.... Du reste, je ne comprends pas le succès de cet auteur qui a récidivé cette fois avec succès mais avec ce même style infâme et bavard ("Canada"). Parfait exemple de que la prose américaine produit de plus mauvais ! Cette complaisance dans le détail pour cacher le vide sidéral du propos. J'ai eu le même effet avec Robert Coover. Mais ce M. Ford est encore plus nul.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par majolo, le 26 août 2014

    majolo
    Admirez mon courage ou plus vraisemblablement mon esprit de contradiction. Ce livre m'a été prêté par une amie qui me l'a confié avec ces mots: "je n'ai pas pu dépasser la page 150 mais peut être que toi, tu aimeras". Pas très engageant.
    Et bien, comme attendu, je contredis, car j'ai aimé. J'ai sympathisé avec le héros, et je me lui laissée embarquer dans ses réflexions, ses souvenirs, son "État des lieux". Je l'ai trouvé drôle, caustique et touchant. Je m'ennuyais parfois un peu mais j'y revenais tout de même chaque jour avec plaisir. Je conviens que c'est un peu long (10 jours pour le même bouquin, ça faisait longtemps que cela n'était pas arrivé). Je n'étais pas mécontente de passer à autre chose mais je suis heureuse de l'avoir lu, et impatiente de découvrir "Canada".
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
8,90 € (neuf)
2,24 € (occasion)

   

Faire découvrir L'état des lieux par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (77)

> voir plus

Quiz