Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2246667917
Éditeur : Grasset (2004)


Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Tariq Ramadan est-il un réformateur moderniste ou un intégriste ? Que propose-t-il, dans ses livres et dans ses cassettes ? Tient-il un double discours ? Est-il l'héritier politique de son grand-père, Hassan al-Banna, ou simplement son pet... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Woland, le 26 décembre 2007

    Woland
    Caroline Fourest est surtout connue pour son livre « Tirs croisés : La laïcité à l'épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman » paru chez Calmann-Lévy même si « Foi contre Choix : la droite religieuse et le mouvement pro-life aux Etats-Unis », chez Golias, est tout aussi remarquable.
    Son dernier ouvrage « Frère Tariq, discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan », aux Editions Grasset, n'est pas un pamphlet mais une analyse froide, lucide et implacable de ce « phénomène Ramadan » qui, depuis le début des années 90, est responsable de la montée en puissance de l'Islamisme en Europe mais tout spécialement en France.
    Je tiens à prévenir tous les laïcs sincères qui me lisent et qui ne se sont jamais penchés sur l'œuvre du petit-fils d'Hassan-Al-Banna - il y en a hélas ! beaucoup trop : l'analyse de Fourest est proprement terrifiante. Mais son indéniable qualité, le sérieux avec lequel elle a compulsé, écouté et visionné toutes les productions du prédicateur islamiste – c'est-à-dire non seulement les discours qu'il réserve au public occidental et aux musulmans européens progressistes mais aussi ceux qu'il adresse à ses sympathisants et aux Frères musulmans – la sobriété avec laquelle elle passe en revue et démonte point par point le double langage de « Frère Tariq » et des siens ne peuvent que parler en faveur de l'intégrité de sa démarche.
    Fourest pousse même la rectitude morale jusqu'à ne pas passer sous silence le « roman familial » de Tariq Ramadan, fils de la fille préférée du père-fondateur des Frères musulmans, Wafa-al-Banna et du fondateur du Centre islamique de Genève, bien connu pour ses liens avec les plus grands groupes terroristes islamistes, Saïd Ramadan. Une enfance ballotée – Tariq et ses frères ont eu jusqu'à 6 nationalités, au gré des fuites de leurs parents devant les opposants aux Frères musulmans – où l'on voit le jeune garçon, élevé dans un lycée suisse, demander à prendre ses douches habillé à la fin des cours de gym parce qu'il n'est pas convenable que les autres élèves, non musulmans, le voient sans vêtements – et aussi parce qu'il n'est pas « coranique » d'exposer le corps humain au regard. (!!!)
    Parler de Tariq Ramadan, c'est aussi analyser en long et en large la personnalité de son grand-père, Hassan-el-Banna, obscur petit paysan égyptien qui décida, au début du XXème siècle, de ramener les musulmans « colonisés » et « occidentalisés » à « la pureté de l'Islam. »
    C'est sur ce programme que Tariq Ramadan, en digne « héritier » de Banna, se base depuis plus de quinze ans maintenant pour semer le trouble et le désordre en Europe et notamment en Suisse et en France.
    C'est ce programme que tant d'intellectuels qui se positionnent plus à gauche qu'à droite font tout pour relayer dans des journaux comme « le Monde » - devenu un peu plus méfiant cependant depuis la fameuse affaire du « moratoire sur la lapidation » - ou « Le Monde Diplomatique » - Alain Gresh, rédacteur en chef de celui-ci, est un grand ami de M. Ramadan, à tel point qu'il l'accompagne dans certains pays arabo-musulmans où leurs points de chute sont … les Frères musulmans. (On rappellera que Alain Gresh a passé les trois-quarts de son existence à nier la dérive totalitaire du PC soviétique. Désormais, il se veut un ardent défenseur du FIS avec des phrases de ce genre : « Avec le FIS, ce sera peut-être la dictature mais ça l'est déjà avec le gouvernement algérien actuel. » Belle mentalité, il faut en convenir !)
    Quant à la Ligue des Droits de l'Homme, elle aussi est infiltrée grâce aux bons offices d'un Michel Tubiana … Et ce n'est pas tout : lisez et vous verrez bien.
    En revanche, un Malek Boutih, lui, n'a jamais tendu la main à Ramadan. Français, musulman et socialiste, l'ancien Président de « SOS Racisme » a même eu le cran de répondre à Frère Tariq : « Monsieur Ramadan, pour moi, vous êtes un fasciste, vous ne valez pas mieux que Jean-Marie le Pen. » Ce à quoi Frère Tariq, furibond, a eu cette réplique bushienne :
    « Si l'on n'est pas avec moi, on est contre moi. »
    Enfin, ce livre éclaire l'alliance tacite conclue entre les Intégristes musulmans et les intégristes chrétiens, tant catholiques que protestants, dans un seul but : assassiner la laïcité et mêler à nouveau la Religion et l'Etat. (Cf. à partir de la page 340). Oh ! bien sûr, si la chose devait arriver, ils recommenceraient à s'entre-égorger, évidemment ! Mais, en attendant, l'union fait la force. Les intégristes juifs étant trop impliqués dans le conflit israélo-palestinien, on ne s'étonnera pas de ne pas les voir été invités à se joindre à la fête.
    En un mot comme en cent, après avoir lu « Frère Tariq , vous comprendrez pourquoi l'islamisme est assimilé par ceux qui le combattent à une forme de fascisme. D'accord, on le dit « vert » mais ne soyez pas naïfs : ce n'est pas l'espoir et la justice que pareil programme, s'il venait à se réaliser, apporterait à notre planète. Non, ce seraient la haine, le fanatisme religieux, la chasse aux homosexuels, aux femmes et aux opposants.
    Ca ne vous rappelle rien ? … ;o)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          24 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par fx131, le 04 novembre 2014

    fx131
    Mme Fourest est un cas à part dans le journalisme actuel , voilà une personne qui ne donne ni dans la démagogie rétrograde à la Pernaut , ni dans le délire réactionnaire de certains .
    Ici elle expose la meilleure réponse possible à l'un des nouveaux apôtres populistes que la société compte .
    Elle le fait sans racisme , ni tentative de récupération .
    L'honnêteté du discours de Mme Fourest ne peut être mise en question.
    Cette charge contre les idéologies et les thèses de Ramadan est salutaire , car elle remet en avant le débat d'idées , chose que Ramadan , Soral ou encore Zemmour voudraient tant voir disparaitre .
    C'est un ouvrage fort contre le populisme , contre la démagogie et non contre la religion musulmane .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Hindy, le 27 décembre 2010

    Hindy
    Excellente et effrayante enquête sur un homme pas si net que cela.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

> voir toutes (19)

Videos de Caroline Fourest

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Caroline Fourest

L'esprit du 11 janvier et ses ennemis - Séminaire RDJ .
L'esprit du 11 janvier et ses ennemis - Séminaire RDJ du 24 mai 2015 Avec : Caroline Fourest, essayiste et journaliste, auteur de "Eloge du blasphème" (Grasset) Une rencontre animée par Alexis Lacroix ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE Les séminaires de la Règle du jeu Tous les dimanches à 11h Au cinéma Saint-Germain 22 rue Guillaume-Apollinaire Paris 6ème Métro : Saint-Germain-des-Prés Informations : redaction@laregledujeu.org ? 01 45 44 98 74 laregledujeu.org











Sur Amazon
à partir de :
18,79 € (neuf)
6,88 € (occasion)

   

Faire découvrir Frère Tariq : Discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz