AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gilles Gay (Illustrateur)
ISBN : 225307263X
Éditeur : Le Livre de Poche (2004)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Livre sous titré : conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds. En à peine 200 pages illustrées par Gilles Gay, Jean-Louis Fournier nous donne des conseils pour ne plus se laisser emm..... par ses enfants. Les chapitres vont de : reproduisons-nous avec modération, à : comment abandonner ses enfants.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
marina5326 février 2014
  • Livres 4.00/5
Jean-Louis Fournier nous offre une sorte de petit guide de survie pour les parents qui n'osent crier tout haut ce qu'ils pensent tout bas.
Tout d'abord, réfléchissez bien avant de concevoir votre enfant. Y a-t-il réellement urgence à vouloir procréer alors que nous sommes déjà des milliards sur la terre? Et avez-vous encore l'âge requis pour le faire? Et, surtout, êtes-vous sûr de le réussir? En cas de doute, posez le pour et le contre entre un enfant ou un animal de compagnie. Vous serez surpris du résultat...
Parce qu'un enfant, c'est tout mignon au début. Ça fait des gazouillis et des risettes, ça vous sourit et vous lui répondez aussi par un sourire mais ne vous y trompez pas, il a un esprit retors. Il ne fait ça rien que pour vous amadouer. La meilleure solution est donc de l'imaginer quelques années plus tard lorsqu'il deviendra cet ado boutonneux, vautré dans le canapé, insolent et détaché, qui n'aura pas une once de compassion pour vous et encore moins de l'admiration. Il n'aura de cesse de vous réclamer de l'argent, vous mentir effrontément et ne réussira pas aussi bien que vous à l'école (l'intelligence n'est malheureusement pas héréditaire, votre progéniture en est la preuve vivante!).
Plus tard, celui-ci, ne trouvant pas de boulot, squattera chez vous pendant de longues années. Si vous avez tenu bon jusque là et que vous ne l'avez pas abandonné, pourrissez-lui la vie. de toute façon, si vous ne la faîtes pas en premier, il s'en chargera. N'ayez donc aucun remords. Pensez à la future maison de retraite dans laquelle il vous enfermera ou à l'héritage (le plus petit possible, il en va de soit!) qu'il se disputera avec son frère ou sa soeur (pour peu que vous ayez eu le malheur de remettre ça) et qui pourrait le pousser à abréger vos souffrances.
Enfin, n'oubliez pas qu'une fois enfin quitté la maison, celui-ci va également se reproduire!
Tout cela mérite réflexion...
Jean-Louis Fournier a justement dû bien analyser la chose pour nous fournir en détail les avantages et les inconvénients d'avoir des enfants! Ça pique, ça fait mal ou ça chatouille, ça fait, la plupart du temps, grincer des dents, sourire voire rire mais ce n'est jamais méchant. C'est insolent, drôle, acerbe, ironique, tranchant mais tellement vrai. Même si l'auteur exagère quelque peu, le constat s'avère juste. A mettre entre toutes les mains... sauf celles de vos enfants!
Mouchons nos morveux...prévoyez des mouchoirs!
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          513
yv1
yv123 mars 2012
  • Livres 3.00/5
Livre sous titré : conseils aux parents qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds. En à peine 200 pages illustrées par Gilles Gay, Jean-Louis Fournier nous donne des conseils pour ne plus se laisser emm..... par ses enfants. Les chapitres vont de : reproduisons-nous avec modération, à : comment abandonner ses enfants. C'est drôle, méchant, politiquement très incorrect. Je retrouve dans ces textes une partie des propos de Desproges envers la jeunesse qu'il n'aimait pas beaucoup -dans ses textes, évidemment ! Un petit moment de lecture pendant lequel on peut se laisser aller à sa méchanceté naturelle. Après deux lectures sur la maladie et la mort, je me devais bien ça ! Que mes enfants me pardonnent !
Commenter    J’apprécie          50
yuukikoala
yuukikoala29 avril 2014
  • Livres 3.00/5
Comment dire...Je n'ai pas d'enfant, mais franchement j'aimerais bien en avoir étant plus vieille. Ce livre pourtant ne m'a pas paru si étranger, parce qu'en vérité je me suis mis du côté de l'enfant et j'ai pensé à mes parents, haha. Ce livre explique à quel point avoir un enfant est horrible et comment s'en débarrasser....En tout humour bien évidemment ! C'est une sorte de manuel, où vous pourrez apprendre des choses que vous savez déjà, et qui vous feront sûrement rire. Malgré moi je me sentais révolté, parce qu'un enfant ça a aussi ses avantages, mais l'auteur ayant pour parti prix les défauts, finalement ça ne fais rien. L'écriture, forcément, est un délice, et se lit très vite. Les illustrations sont très sympathiques et communiquent bien le texte. Et j'ai adoré la conclusion, auquel on peut s'attendre, mais qui attendrit totalement. Encore une fois j'ai beaucoup aimé, bien que je ne m'y suis pas tant identifié, étant plus enfant que parent.
Commenter    J’apprécie          00
BVIALLET
BVIALLET02 avril 2012
  • Livres 5.00/5
Voilà un livre politiquement très incorrect , mais tellement jubilatoire . Evidemment il faut apprécier l'humour ( noir) et décapant de Fournier . Il peut choquer à première lecture , mais quand on y réfléchit , on ne peut que se dire : " Mais c'est bien sûr ! " .
De quoi s'agit-il ? de l'éducation de nos chères têtes blondes qu'un certain docteur Spock nous a fait transformer en petits tyrans . Halte à l'enfant-roi , proclame Fournier , parents ne vous laissez plus tyranniser , défendez-vous !
Un livre où l'on sent que l'auteur s'est "lâché" et nous permet d'en faire autant si l'on a soi-même un brin d'humour . Il est rempli de perles du genre : "L'enfant est prodigue , rarement prodige . "
On se surprend à éclater de rire , mais bien sûr ce n'est pas sans dérision , ironie et même un réelle férocité . On en redemande !
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
Commenter    J’apprécie          50
lolo_et_alex
lolo_et_alex14 mai 2016
  • Livres 5.00/5
Pleins d'humour, ce livre se lit aisément. Je n'ai pas d'enfants et pourtant j'ai apprécié cet ouvrage.
Commenter    J’apprécie          40
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
PtitgateauPtitgateau02 décembre 2012
LES ENFANTS PENSENT QU'ILS SONT PLUS MALINS QUE LEURS PARENTS.EST-CE VRAI ?

Prenons quelques exemples dans l'histoire, au hasard.

Avez-vous déjà lu un poème écrit par le fils (ou la fille) de Ronsard ?
Connaissez-vous un théorème inventé par le fils(ou la fille) de Pythagore ?
Avez-vous déjà entendu une symphonie composé par le fils (ou la fille) de Beethoven ?...
On pourrait continuer à l'infini, certains enfants essaient de continuer l'oeuvre de leur père, le résultat est souvent navrant, jamais ils n'atteignent leur père.
Pensez aux nombreux enfants de Jean Sébastien Bach et au fils de Dieu.
Les plus beaux arbres ne donnent pas forcément les plus beaux fruits.
Regardez le chêne.
Il donne des glands.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          290
marina53marina5328 février 2014
Quand il est petit, il vous empêche de dormir parce qu'il pleure.
Quand il est grand, il vous empêche de dormir parce qu'il ne rentre pas.
Quand il est vieux, il vous empêche de dormir parce qu'il rentre toujours.
Il faut croire qu'il est venu sur terre pour gâcher vos nuits.
Commenter    J’apprécie          240
PtitgateauPtitgateau02 décembre 2012
Evidemment, l'enfant adopté est plus exotique que nos enfants nationaux blafards qui ressemblent souvent à des chicons.
Le regard du petit africain est brillant alors que le regard de l'enfant national est
souvent terne et ses pleurs très désagréables.
Tandis que l'enfant noir, quand il pleure, ça ressemble à du blues.
Commenter    J’apprécie          190
mandarine43mandarine4312 février 2012
En 1000 avant T.V., on faisait beaucoup d'enfants, mais comme beaucoup mouraient en bas âge, c'était pas grave.
Les progrès de la médecine et de l'hygiène ayant considérablement diminué la mortalité infantile, on ne peut plus compter là-dessus, maintenant.
Il faut savoir que, quand on a un enfant, c'est pour longtemps. Alors réfléchissons y a pas le feu.
Commenter    J’apprécie          100
mandarine43mandarine4308 février 2012
"Fais pas de bruit, tu vas réveiller le petit."

Cette phrase, le pauvre père l'entend tous les matins, à 6 heures, quand il prépare son café et qu'il voudrait écouter les nouvelles dans le poste.
Il se lève tôt le père, il doit aller à l'usine.
Il faut bien nourrir le petit.
Ça mange beaucoup un petit.
Surtout quand ça mesure 1,90 m.
Le petit, il a trente ans.
Il pionce avec sa copine jusqu'à midi.
Parce qu'il se couche tard, le petit, il sort tous les soirs, il rentre rarement avant 4 heures.
Alors le matin faut bien qu'il récupère.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          40
Videos de Jean-Louis Fournier (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Louis Fournier
J'ai luuu : - le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda - Manesh de Stefan Platteau - Où on va papa ? de Jean-Louis Fournier - Terrienne de Jean-Claude Mourlevat - L'enchanteur de René Barjavel - Brainless de Jérôme Noirez - Icônne de Natoo
Suivez-moi : http://twitter.com/Lanylabooks http://instagram.com/lanylabooks http://www.facebook.com/lanylabooks
Wish List Amazon : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/289Q75Y90J4AU
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : enfantsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Huit titres de Jean-Louis Fournier.

Il a jamais tué personne, ...

mon tonton
mon pépé
mon frangin
mon papa

8 questions
91 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Louis FournierCréer un quiz sur ce livre