Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 207076852X
Éditeur : Gallimard (2003)


Note moyenne : 3.53/5 (sur 15 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Jérôme Garcin, directeur de rédaction au Nouvel Observateur, animateur du Masque et La Plume sur France Inter, publie peu. Le grand écart entre les exigences du critique et l'élaboration d'une œuvre ne doit pas être facile à conci... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par carre, le 05 juin 2012

    carre
    "Théatre intime" est une magnifique déclaration d'amour d'un homme (Garcin en l'occurence) à l'être aimé Anne-Marie Philippe (fille de Gérard Philippe). Comme si ces deux destins marqués par des deuils avaient trouvé dans le regard de l'autre, l'âme soeur, la seule pouvant les ramener à un espoir de reconstruction malgré les douleurs.
    Le patron du "Nouvel Obs culture" nous touche car il raconte ces souvenirs avec beaucoup de tact, de retenue, il raconte l'amitié avec la veuve du comédien, puis l'amour en parfaite alchimie avec Anne-Marie. C''est aussi un récit pour leurs enfants, pour dire l'admiration de leurs parents pour leurs pères respectifs partis tout deux trop tôt.
    L'amour total, fusionnel pour vaincre les douleurs adolescentes.
    Un texte pudique, plein de tendresse, de tolérance, d'amour. Certainement la meilleure façon de rester en vie et de regarder sereinement l'avenir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 34         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par isalune, le 26 mars 2008

    isalune
    Une longue déclaration d'amour (combien j'aimerais que l'homme que j'aime parle de moi comme ça...)
    Touchant dans le fond et dans la forme.
    ? infos à chercher sur la fille de Gérard Philippe ?
    J'aimerais lire un autre livre de J. Garcin

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par TadeoPrince, le 13 mars 2013

    J'ai connu ce que personne ne voit, les larmes derrière le sourire, les cris derrière la parole, le désespoir derrière l'exultation, l'envie d'en finir derrière la force d'abattre les murailles (...) J'ai connu la jalousie, la colère, l'exaspération, mais je n'ai jamais connu la morosité, les sentiments moyens, la mesquinerie, le regret, la déception. Alors voilà: les exercices d'admiration sont comme les déclarations d'amour, il faut les faire quand la vie palpite encore, quand la chair est tiède, quand la gratitude se lit dans les yeux ouverts, sur les lèvres tendues (...) Je voudrais raconter ici comment, marche après marche, et malgré le vertige, et alors que rien ne me prédisposait à l'escalade, je suis parvenu enfin à l'altitude d'où l'on peut voir, en pleine lumière, le visage de celle à qui je dois de trouver la terre si belle et le ciel si proche.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par TadeoPrince, le 13 mars 2013

    (...) des manières d'être... Ne jamais tricher avec soi-même. Se soucier de soi, s'examiner, mais sans aucune complaisance. Travailler à se perfectionner. Tendre toujours les filets trop haut. Chasser le bonheur. Avancer masqué, cacher qu'on est un écorché. Garder, malgré l'âge, le don de la vivacité. Mettre de la sécheresse dans la tendresse et de l'élégance dans la tristesse. Lutter contre le gras et la sensiblerie. Pratiquer la respiration du point-virgule. Ne jamais montrer son émotion, ne pas se donner, quitte à passer pour une personne métallique. (...)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par jocelynev, le 22 juin 2013

    "C'était la Correspondance de Stendhal.
    Un choix? Non, un réflexe. Depuis que j'ai douze ou treize ans, chaque fois que la vie tangue, je me réfugie chez lui. C'est le frère jumeau que j'ai perdu, le père qui me manque. Je pourrais écrire de Stendhal ce qu'il confie en 1810 à sa sœur Pauline : "Tout ce que tu dis est parfaitement en harmonie avec ce que je sens. C'est exactement un autre moi-même que je lis." p104
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par TadeoPrince, le 13 mars 2013

    Le ton exact de la confidence, c'est une musique très profonde, très secrète, qui emprunte au murmure miséricordieux, à l'admonestation chuchotée, au rire intérieur, aux rumeurs de la nuit et au feulement d'un violoncelle.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (12)

Videos de Jérôme Garcin

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Garcin

Jérôme Garcin - Bleus Horizons .
Jérôme Garcin vous présente son ouvrage "Bleus Horizons" aux éditions Gallimard. Prix François Mauriac 2013. http://www.mollat.com/livres/jerome-garcin-bleus-horizons-9782070130610.html Notes de Musique : Gabriel Fauré - 31 L'Horizon Chimérique, op. 118-2 Je me suis embarqué








Sur Amazon
à partir de :
9,90 € (neuf)
2,65 € (occasion)

   

Faire découvrir Théâtre intime par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz