Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Jacques Martinache (Traducteur)

ISBN : 2266165704
Éditeur : Pocket (2007)


Note moyenne : 3.91/5 (sur 66 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Depuis que Warren Hoyt croupit derrière les barreaux, l'inspecteur Jane Rizzoli, fleuron de la police criminelle de Boston, souffle un peu : ce tueur en série, surnommé le Chirurgien en raison de son habileté à manier le bistouri, lui a fait subir un calvaire qu'elle n'... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (12)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par marina53, le 06 janvier 2014

    marina53
    Malgré le fait que Warren Hoyt surnommé Le Chirurgien en raison de son habilité à manier le scalpel et le bistouri sur ses victimes mieux que quiconque, soit derrière les barreaux, Jane Rizzoli, flic de Boston, n'en reste pas moins sur ses gardes. Traumatisée suite au calvaire qu'il lui a fait subir, elle fait encore des cauchemars et pense très souvent à lui. Et les choses ne vont certainement pas s'arranger pour elle car de nouveaux crimes sont perpétrés. La première victime découverte a subi visiblement le même sort qu'affligeait Le Chirurgien. Retrouvé dos au mur, mains liées derrière le dos, la gorge lacérée avec un couteau très fin genre scalpel et l'intrusion nocturne dans la maison des victimes, cela n'est pas sans rappeler aussitôt à Jane les méfaits du Chirurgien. A cette différence près que, cette fois, le tueur s'en est pris à un couple et que la femme a mystérieusement disparu. Bien que ce crime se soit passé à Newton, la police de Boston se voit confier l'affaire. Aidée de ses collègues et du FBI, dont elle ne comprend pas l'intrusion dans cette simple affaire de meurtre, Jane va devoir à nouveau affronter ses démons. D'autant plus que Warren Hoyt a réussi à se faire la belle...
    Tess Gerritsen nous offre ici une suite tout à fait remarquable du Chirurgien. On retrouve une Jane Rizzoli face à ses doutes, ses cauchemars et veut montrer aux yeux de tous que rien ne semble l'ébranler. Pas facile de mener une carrière de flic, entourée de tous ces hommes et tenter de faire table rase de ce que lui a fait subir Le Chirurgien. Et pourtant, elle ne lâchera jamais prise. Nous avons affaire à une femme déterminée et bien décidée à mener cette enquête jusqu'au bout, quitte cette fois à faillir. Ce polar captivant et haletant de bout en bout n'a pas son pareil pour décrire avec minutie et une certaine froideur toutes les scènes d'autopsie. Avec des personnages secondaires bien présents et attachants, l'enquête n'en devient que plus passionnante. D'une écriture saisissante, terriblement accrocheuse et ciselée au couteau, l'auteur nous plonge dans une noirceur effrayante, surprenante et efficace.
    L'apprenti... a bien appris sa leçon!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 35         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lehane-fan, le 11 janvier 2011

    lehane-fan
    L'apprenti , suite logique et immédiate du chirurgien , deçoit quelque peu puisque l'effet de surprise a forcément disparu..
    Warren Hoyt croupit derriere les barreaux en purgeant sa peine incompressible de 523 ans de mitard , toutes taxes comprises et v'la ti pas que de nouveaux crimes sont perpétrés et rappellent etrangement le modus operandi du maitre es scalpel ! Un copycat qui , a la difference de son mentor , s'attaque desormais a des couples ! Autre probleme de taille venant legerement compliquer l'enquete de Rizzoli , l'evasion de Hoyt bien décidé a rejoindre son éleve afin d'associer leurs talents respectifs !
    C'est une nouvelle Rizzoli que l'on decouvre , plus fragile , plus humaine car faillible dans cette enquete . Autre personnage des plus interessants faisant son apparition pour revenir regulierement par la suite , le docteur Maura Isles surnommée a juste titre " La reine des morts " de par sa profession de légiste . Personnage a l'apparence froide et peu expansive mais qui se révelera beaucoup plus complexe au travers d' enquetes ulterieures.Le seul petit bémol concerne justement ses autopsies , un peu trop pointues a mon gout (meme chez Derrick , ils n'allaient pas aussi loin ! ) mais rien de rédhibitoire..L'ecriture au scalpel permet de passer outre ces quelques réticences pour , une nouvelle fois , profiter d'un tres bon moment de lecture !
    L'apprenti , deux pour le prix d'un !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par mutinelle, le 27 mars 2013

    mutinelle
    Fan de policiers, qui sont les romans de mes premières amours, c'est naturellement que je suis également pas mal de séries policières télévisées. Quand j'ai vu qu'une nouvelle arrivait sur France 2, Rizzoli et Isle, j'en ai parlé à Mycoton qui m'a appris que cette série était tirée de livres. Ni une ni deux, j'ai voulu les découvrir en même temps que la série.
    Rizzoli est lieutenant dans la police criminelle de Boston. C'est la seule femme du service et elle doit s'affirmer plus que les autres pour faire ses preuves. Elle se débrouille d'ailleurs plutôt bien. Jusqu'à ce que des crimes soient commis avec pas mal de similitudes avec ceux du chirurgien qui sévissait l'année dernière et qui lui avait donné pas mal de fil à retordre, jusqu'à atteindre à sa vie. En plus de mener l'enquête, Rizzoli doit affronter ses peurs les plus profondes.
    J'ai beaucoup aimé cette lecture. Je me suis de suite attachée au personnage de Rizzoli. Elle n'est pas très orginale finalement, c'est une femmes forte dans un monde exclusivement masculin qui doit prouver deux fois plus que les autres qu'elle est capable, tout en cachant ses faiblesses. Ce genre de personnage est courant dans les romans policiers ou dans ceux d'urban fantasy. Mais j'ai particulièrement aimé son langage cru et sa façon d'aller droit au but dans faire de jeu de jambes. Elle est aussi un peu agaçante parfois, je trouve qu'elle en fait trop dans certaines situations, mais on ne peut pas lui retirer son sens de l'observation et de la déduction. C'est une excellente enquêtrice qui se laisse parfois emporter par ses sentiments et ses réactions impulsives.
    L'enquête est originale aussi, je ne vais pas trop vous en dévoiler, moi même j'en savais déjà pas mal pour avoir vu le premier épisode de la série TV. Mais l'auteur arrive à faire une suite originale à son premier roman Le Chirurgien, arrivant à mêler rebondissement et suspense le tout saupoudrer d'une ambiance sombre.
    Le titre de la série télévisée est Rizzoli et Isle, les deux héroïnes étant amies et menant l'enquête ensemble. Il n'en est pas de même dans le roman. Isle est médecin légiste dans les deux, mais on la croise à peine dans le roman, celui-ci étant accès plus sur Rizzoli. Mais mes sources m'ont assurée que cela évoluait au fils des tomes.
    En résumé, cette lecture fut très agréable, et je pense que je vais continuer la lecture des livres, comme je continue à suivre la série.
    Je remercie les éditions Presse de la cité pour cette lecture.

    Lien : http://mutietseslivres.com/2013/03/18/lapprenti-tess-gerritsen/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Megelio, le 16 février 2013

    Megelio
    Cela faisait un petit moment que j'avais envie de me laisser tenter par la lecture d'un des romans policiers de Tess Gerritsen. Je remercie d'ailleurs l'opération Masse Critique de Babelio et les éditions Presses de la Cité pour m'en avoir donné l'occasion. J'ai découvert cette auteure à travers la série TV Rizzoli and Isles. Outre l'intrigue policière, j'y apprécie surtout l'humour et les liens entre les différents personnages.
    Dans L'apprenti, Jane Rizzoli, inspecteur à la brigade criminelle de Boston, se voit confier une enquête qui lui rappelle de douloureux souvenirs d'une affaire passée. A savoir celle du chirurgien : Warren Hoyt, un sociopathe qui se démarque par l'utilisation du bistouri. La sombre présence de ce dernier est d'ailleurs pesante tout le long de la lecture.
    J'ai apprécié le style d'écriture de ce roman ainsi que les nombreuses explications scientifiques, médicales et techniques apportées par l'auteure. Cela donne plus de réalisme à l'enquête policière. J'ai été ravie de retrouver les personnages que je connaissais à travers la série TV : Isles, Korsak, Frost,…
    L'intrigue de l'enquête policière ici est prenante. C'était une belle découverte de l'auteur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par flolacanau, le 17 avril 2013

    flolacanau
    Retardataire de l'opération, Masse critique, j'ai reçu ce livre il y a quelques temps déjà, mais j'ai eu du mal à en venir à bout. Pourtant, je suis plutôt client de polars et de thrillers. Précisons que c'est à partir de ce roman qu'est née la série Rizzoli & Isles (que je n'ai pas vue) , mais voilà bien ce qui m'a gêné : j'ai plus eu l'impression de lire un scénario aux scènes prédécoupées qu'un roman.
    Les personnages sont attendus. La femme flic, un peu garçon manqué, dure au mal, qui ne pense qu'au boulot, et dont la seule faiblesse est d'avoir été un temps le jouet d'un tueur en série... La légiste, méticuleuse qui fait parler les morts et conserve en tout point sa féminité... Et les hommes autour un peu patauds à l'exception d'un mystérieux type du FBI, avec guéguerre de rigueur entre les services... ça sent le déjà vu, le réchauffé, le préfabriqué, du made in studio américain.
    Par moment on se croirait dans un manuel de vulgarisation médicale, le guide du parfait légiste, tant les descriptions des derniers outrages sont détaillées. Personnellement, je n'avais qu'une envie : un peu de concision et ne pas me farcir des cours sur l'humeur vitrée ou autres joyeusetés.
    L'histoire, si l'on accepte de grosses ficelles, tient plus ou moins la route, mais elle n'est portée par aucun style et je me suis ennuyé ferme, en fin de compte. Je pense que je ne suis tout simplement pas le public cible de ce genre de romans. Il y avait la trame, il m'a manqué la musique, de la personnalité et de l'originalité. J'en retire une impression fadasse.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (11)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par dbreit, le 06 juin 2013

    -"Ce n'est pas le Dominateur qui joue avec moi, dit-elle. C'est Hoyt. La planque ratée, c'était pour me briser. Il ne connait pas d'autre façon de traiter une femme : d'abord la briser. La plonger dans la déprime, arracher des morceaux de sa vie....."

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par emi13, le 25 mars 2013

    ça vous rend folle .Vous vous creusez la cervelle pendant une heure pour retrouver le nom.Vous en arrivez à vous demander si vous n'avez pas déjà la maladie d'Alzheimer.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation

  • Par Magreete, le 10 mars 2014

    - J'ai pas fini avec Joey. Je vais encore donner un tour de vis.
    - Vous avez quelque chose sur lui ?
    - Je cherche, je cherche.
    - Il vous faudra autre chose qu'une vieille inculpation pour voyeurisme.
    - Ce type, il est bizarre. Faut être bizarre pour prendre son pied à mettre du rouge à lèvres à des mortes.
    Rizzoli regarda de nouveau le bâtiment, pensa à Maura Isles.
    - Bizarres, nous le sommes tous. D'une façon ou d'une autre.
    - Oui, mais on n'est bizarres normalement. Lui, il est pas normal dans sa bizarrerie.
    Elle lâcha un rire. La conversation s'était égarée dans l'absurde et Rizzoli était trop fatiguée pour voir encore les choses sérieusement. (p.105)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rohaert, le 11 mars 2013

    C'est charmant, ici dans les bois. Je suis entouré d'un cercle d'arbres dont les cimes percent le ciel comme les fléches d'une cathédrale. Il a plu toute la matinée, mais un rayon de soleil traverse maintenant les nuages et se répand sur le sol, où j'ai planté quatre piquets. Excepté le bruit des gouttes qui tombent des feuilles, tout est silencieux.
    J'entends un battement d'ailes et, levant la tête, découvre trois corbeaux perchés dans les branches au dessus de moi. ils m'observent avec une intensité étrange, comme s'ils devinaient la suite. Ils savent déjà à quoi cet endroit va servir et ils attendent attirés par une promesse de charogne.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Megelio, le 15 février 2013

    Les gens heureux se suffisent à eux-mêmes ; ils respirent un autre air, sont soumis à une loi de pesanteur différente.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
6,84 € (neuf)
3,75 € (occasion)

   

Faire découvrir L'apprenti par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (142)

> voir plus

Quiz