Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2280246155
Éditeur : Editions Harlequin (2012)


Note moyenne : 2.44/5 (sur 9 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Je reviens pour toi, je viens pour te prendre et tu seras mienne, dans un monde de ténèbres… La boule de cristal bascule et roule vers le sol. Paralysée par la peur, Lauren regarde voler en éclats le visage de l’homme aux canines aiguisées qui vient de lui délivrer ce t... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par Kamana, le 29 juillet 2012

    Kamana
    Un sentiment mitigé nous reste en refermant ce livre. En effet, la plume de Heather Graham n'est pas, ici, à son paroxysme. Non que son écriture soit à remettre en cause, mais la trame est lourde et parfois sans attrait.

    Nous sommes conviés à l'enterrement de vie de jeune fille de Heidi qui pour l'occasion a emmené ses deux amies Lauren et Deanna à la Nouvelle Orléans pour quelques jours festifs. Bien que nous suivions les péripéties des trois femmes, l'héroïne principale de cette romance n'est autre que Lauren. Elle ressemble étrangement à une autre demoiselle tuée bien des années auparavant dans de mystérieuses circonstances. Cette similitude lui attirera des ennuis : d'étranges événements vont arriver ainsi que le sentiment d'être suivie et épiée constamment. Ce n'est pas la rencontre avec le séduisant mais néanmoins énigmatique Mark qui lui apportera du réconfort, tout du moins au début. Est-il celui qui la suit tout le temps ? Et que lui veut-il réellement?

    Dans cette romance, nous nous laissons porter par les évènements tout en déplorant certaines longueurs. L'histoire bien que mignonne met malheureusement du temps à démarrer. D'ailleurs, le côté fantastique reste obscur trop longtemps et même à la fin nous ne sommes pas rassasiés car trop de questions restant en suspend.

    Au final, nous voici devant une histoire déjà vue mille fois dans l'univers du vampirisme et dont l'auteur n'a pas su tirer le meilleur, pour notre plus grande déception.


    Lien : http://kamanaschronicles.blogspot.pt/2012/07/passion-immortelle-de-h..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par Rhia, le 05 juillet 2012

    Rhia
    J'ai rarement lu un livre sur les vampires aussi mal étoffé. L'héroïne est stupide et refuse de croire à l'existence des vampires pendant les 100 premières pages, ensuite elle continue à faire comme si tout ne devait pas être remis en question... Mais le pire, c'est sans doute les armes, on tue un vampire en l'aspergeant d'eau bénite avec un pistolet à eau... Mais oui, bien-sûr tout à fait ils sont en papier, du coups on a très peur d'eux!
    Ha oui et l'arme par excellence de la jouvencelle qui ne pense qu'à crier pour être secouru, des cure-dents! (je ne plaisante pas). On ajoute à cela qu'il y a beaucoup de personnages et comme le livre n'est que de 250 pages, aucun n'est vraiment approfondit. Mais le pire c'est que le prince charmant et ultra séduisant (on nous le répète juste 20 fois) et ne rêve que d'un beau mariage ultra chicos et recherché (tous pareil les hommes...) Bref, à éviter absolument tant en romance que pour les vampires allergiques à l'eau.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par noursette, le 15 juillet 2012

    noursette
    Une nouvelle fois, je remercie sincèrement les Editions Harlequin ainsi que le site Babelio.
    Je reviens ici publier une nouvelle chronique et je dois dire que j'ai passé des bons moments dans cette lecture, qui m'a prise rapidement dans ses filets.
    Enfin j'ai trouvé des héros, enfin j'ai trouvé de l'amour, mais j'admets que je n'ai malgré tout pas été passionnée.
    Comme l'indique les annonces de cet écrit, le paranormal est présent, en force, et des scènes étonnantes, ou devrais-je dire, désopilantes également.
    Si, je n'ai pas été en extase devant Passion immortelle, c'est tout simplement parce que les histoires vampiresques et leurs protagonistes lues jusqu'à maintenant m'ont captivée, et ce livre est très loin d'une Confrérie ou d'un Chasseuse de la nuit.
    Je me rends compte que je suis extrêmement sévère avec les lectures Harlequin desquelles j'attends probablement trop et que je devrais lire avec légèreté. Je me rends également compte que je n'arrive pas à m'étendre sur une chronique très bien construite car je ne suis pas émue réellement. Je vais donc essayer de relâcher mon attente pour la prochaine lecture de ce type et tenterai de percevoir ma lecture différemment.
    Je reviendrai sur ces constats à ce moment-là.
    Néanmoins, j'ai été amusée par ma lecture.

    Lien : http://lagrottedenoursette.wordpress.com/2012/07/15/passion-immortel..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par ninon16, le 10 mars 2013

    ninon16
    j'ai été déçue par ce livre. Je m'attendais à beaucoup mieux. Déjà que la couverture, le résumé et le genre un peu "facile" ne me tentaient pas beaucoup... Et je ne l'ai lu que parce qu'on me l'avait recommandé. Alors non, je ne pense pas vous donner envie de lire ce roman.
    Je me suis ennuyée dès le début. le prologue annonçait presque un coup de cœur, mais ce n'était qu'une illusion. Bien sûr, il y a des vampires et une énigme intéressante. Mais on découvre vite ce qui se cache derrière, et ça se révèle flou, assez compliqué à comprendre. Et les stéréotypes sur les vampires, n'en parlons même pas ! On a déjà vu ça cent fois, ça n'est, ici, même pas renouvelé. Donc pas de moderne, juste l'eau purificatrice et autres vieilleries usées dans le même genre. L'amour naissant entre Lauren et le chasseur de vampire pourrait être intéressant mais là encore, rien de très innovant.
    La seule chose pour laquelle j'ai apprécié ce livre, c'est ses scènes d'action. Certes, elles sont très brèves et rares, mais ravivent un peu l'attention du lecteur sur ce qui se passe dans l'histoire. Par exemple, un des passages que j'ai préféré est celui où le vampire en chasse un autre, et passe par la fenêtre.
    le style d'écriture de l'auteur est fade. Il n'y a rien à dire là-dessus. Quand elle aurait pu développer certains dialogues, la personnalité d'un de ses personnages (qui paraissent tous superficiels, au passage), une scène ; elle ne l'a pas fait et c'est encore quelque chose qui manque pour faire de ce livre un moment agréable.
    Vous aurez pu le comprendre, je pense que vous feriez mieux de passer votre chemin concernant ce livre.

    Lien : http://livresdecoeur.blogspot.fr/2013/03/passion-immortelle.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par Phitasen, le 07 août 2013

    Phitasen
    L'histoire est un peu confuse et on a l'impression que les personnages sont très à l'étroit dans ce scénario un peu court et déjà vu. Il existe de bien meilleur histoire de vampires. Amateurs de crocs dégoulinant de sang, passez votre chemin...

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (15)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Kelso, le 14 mars 2015

    Ses pensées vagabondes revinrent à l’instant présent. Un tapis prolongeait l’aile centrale de la cathédrale. Lui-même se tenait près de ses garçons d’honneur, vêtus comme lui d’un élégant smoking noir. Alors que les premières notes de musique s’élevaient et que le prêtre s’éclaircissait la gorge, ils regardèrent tous vers le fond de la cathédrale pour suivre l’entrée de la mariée et de sa suite.La benjamine des demoiselles d’honneur, adorable, jetait des pétales de fleurs avec toute la gravité qu’imposait la tâche importante qu’on lui avait confiée. Les autres demoiselles suivaient, ravissantes dans leurs robes au bustier argent gansées de noir.Puis vint la mariée.Si belle…Ses cheveux, longs et brillants, du même or rouge que le coucher de soleil, lui tombaient sur les épaules en auréolant son visage. Elle portait une robe longue, dessinée d’après un modèle Renaissance. En la voyant, il sentit sa gorge se serrer. Derrière son voile, il devinait ses yeux luisant de larmes contenues. Il lui sourit, le cœur battant à grands coups sourds.Elle remonta avec grâce l’allée centrale…C’est alors que le sang apparut sur sa robe. Ce ne fut d’abord qu’un petit point, au niveau du cœur. Puis il s’élargit, s’étendit à sa poitrine, à tout son corps…Elle s’arrêta.Elle le regarda, l’air horrifié, les yeux implorants.Il courut vers elle mais ne réussit pas à l’atteindre. Dans ses oreilles, il y avait ce son dont le volume augmentait. On aurait dit une tempête, le fracas d’une bataille…Puis le sang jaillit de toute part en un véritable raz de marée. Un déferlement, comme si une rivière pourpre avait débordé, fait sauter une digue et dévalé une colline.Il cligna des yeux et vit ce visage, ces yeux implorants
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kelso, le 14 mars 2015

    Elle inspira profondément, sur la défensive, partagée entre le sentiment qu’elle devait partir d’ici au plus vite et la fascination qu’exerçait sur elle cette conversation.
    —D’accord, dit-elle. Revenons à ce qui s’est passé cette nuit, dans ce bar. Deanna considère cet homme, Jonas, comme un ami. Pourquoi l’avez-vous provoqué ?
    —C’est un vampire.
    —Un vampire ? Je pensais que c’était Stephan, le vampire…
    —C’en est bien un, très vieux. Très puissant, aussi. Il a le pouvoir d’influencer les gens qui l’entourent, de leur imposer le respect.Il eut un rire plein de dérision et ajouta d’un ton posé :
    —Comme le guide d’une secte, exactement. Je pense que Stephan est venu ici avec une horde de vampires. Je suis également convaincu qu’il sait que vous séjournez ici, dans cette maison d’hôtes
    .—Mais pourquoi s’en prend-il à moi ? Parce que je ressemble à Katya ?
    —J’ignore s’il était amoureux d’elle ou si le fait de la posséder était une question de fierté ou une quelconque obsession. Mais, si j’ai pu penser en vous voyant, même durant une fraction de seconde, que vous étiez Katie, alors ce doit être exactement la même chose pour Stephan, je peux vous le promettre
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kelso, le 14 mars 2015

    l’air fut agité de stries d’ombre, comme des nappes mouvantes de ténèbres.Elles prirent forme.Vie.Mark lui tendit quelque chose. Un autre pistolet à eau. Elle le fixa, toujours en état de choc, avant de se saisir du jouet, instinctivement.
    —Ne laisse personne toucher ta croix, surtout, lui ordonna-t-il. Et tire, maintenant !Tirer ?Avec un pistolet à eau ?Ils faisaient cercle autour d’elle, à présent. Ils étaient nombreux, très nombreux. Et ce n’étaient plus des ombres, mais des créatures humaines.Une adolescente en jupe courte avec une coupe au carré et des jolies taches de rousseur. Un jeune type d’une vingtaine d’années avec un T-shirt Jimi Hendrix. Un autre qui avait des faux airs de James Bond. Une femme qui était un sosie de Susan dans Desperate Housewives
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kelso, le 14 mars 2015

    Etait-ce le Bloody Mary qu’elle avait bu ? En tout cas, au lieu de se sentir légère et pleine d’entrain, elle éprouvait une impression désagréable. Comme si une ombre pesait au-dessus d’elle.—Voyons, Lauren, qu’est-ce qu’il t’arrive ? lui demanda Heidi. C’est pour rire, tout ça !Lauren n’aimait pas cette idée, voilà tout. Sans trop savoir pourquoi — elle n’était pas spécialement superstitieuse —, elle avait toujours refusé qu’on lui tire les cartes ou qu’une chiromancienne lise son avenir dans sa paume. Elle refusait même de prêter la moindre attention aux prédictions astrologiques, quelles qu’elles soient. Le présent apportait selon elle assez d’épreuves pour qu’on n’ait pas à se soucier à l’avance des mauvaises surprises que nous réservait l’avenir
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kelso, le 14 mars 2015

    —Mais pourquoi le monde entier ne le sait-il pas ? demanda-t-elle à sa place. Vous venez de les voir — et malgré cela vous n’êtes pas encore convaincue.Elle jeta un coup d’œil hésitant vers Mark et poursuivit :
    —Je pense que M. Davidson pourrait vous expliquer qu’autour de nous de nombreux vampires mènent des existences aussi normales que possible, sans faire de mal à qui que ce soit. Mais il y a aussi ceux qui…Elle marqua une nouvelle pause.
    —On trouve chez les gens normaux des psychopathes et des assassins. Eh bien, dans le monde des morts-vivants, c’est la même chose
    .—Les morts-vivants, murmura Lauren. Si je comprends bien, il est possible que je connaisse déjà des vampires, de bons vampires, et que je ne le sache pas.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
4,14 € (neuf)
3,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Passion immortelle par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz