Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2253173142
Éditeur : Le Livre de Poche (2003)


Note moyenne : 2.6/5 (sur 10 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Amies de vingt ans, Sophie, cadre supérieure dans une entreprise de cosmétiques, et Élisabeth semblent tout partager. Même le lit de Guillaume de Gurson, le mari d'Élisabeth, homme politique très en vue, et pour l'heure, ministre de la Santé. Lors d'un week-end, les deu... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par elematt44, le 04 septembre 2013

    elematt44
    Histoire de vraie fausse amitié sur fond de gros scandale politico-financier. J'ai aimé la construction qui permet l'alternance des narrations et offre donc les points de vue des deux amies et leur réel parcours de vie. Pas à pas, le lecteur apprend à connaître Elisabeth, au parcours "cabossé" et cerne de mieux en mieux sa personnalité. le scandale en lui-même m'a moins séduite que cette amitié tourmentée mais il reste crédible et prend sens par l'avidité de pouvoir et d'argent qu'il décrit et qui demeure le coeur de ce "polar" qui n'en est pas vraiment un d'ailleurs.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par ama74, le 15 septembre 2012

    ama74
    l'histoire d'amitié a vite ete rattrapé par l'histoire politico- financier du coup on s'ennuie vite !!!

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par nina2loin, le 03 avril 2012

    La tête d'Élisabeth sombra lentement, les yeux révulsés de panique, la bouche tordue ; hideux, son visage disparut. Son corps s'agita et je vacillai dans les bottes de Guillaume, cinq tailles trop grandes.
    Sa face de Gorgone remonta et je l'aplatis sous ma semelle, poussai sur mon talon jusqu'à ce que sa nuque cogne le fond. Sa main glissa sur ma botte gauche. Elle lutta à coups de pied, violents d'abord puis simplement désordonnés, faibles enfin, de plus en plus faibles.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par ama74, le 15 septembre 2012

    Je voudrais juste qu'on rigole de betises , qu'on pouffe comme deux gamines qui savent qu'il n'y a que le rire pour transformer une deroute en triomphe

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par ama74, le 15 septembre 2012

    Ce n'est jamais celui qu'on voudrait qui se conduit comme on voudrait

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
1,45 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Double Je par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (21)

> voir plus

Quiz