Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2892393183
Éditeur : Louise Courteau éditrice (2009)


Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Nous avons tous, d'une manière ou d'une autre, un impact sur
notre environnement, sur la société et sur le futur. Pouvant
communiquer avec la planète entière, chacun peut donc
aujourd'hui prendre des initiatives et contribuer à l'évolution.
C... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par iarsenea, le 01 septembre 2010

    iarsenea
    Voici donc, avec heureusement moins de retard que je ne l'appréhendais, ma critique de «Now or Never l'urgence d'agir», dans le cadre de l'opération Masse Critique Québec de Babelio.
    Le contenu du livre :
    Dire clairement de quoi il est question dans ce livre n'est pas du tout évident. C'est pourquoi la quatrième de couverture semble si peu révélatrice de ce qui se cache à l'intérieur de des pages du livre. C'est qu'Edel Gött aborde pas mal de domaines de la vie : l'environnement, le leadership, le business, l'économie, l'éducation des enfants, la santé, le sport, etc. Et ce, d'un point de vue à la fois éthique, philosophique et psychologique, voire presque psychanalytique ! En même temps, bizarrement, elle n'aborde que deux sujets : l'importance de changer et l'urgence d'agir.
    Le livre de 527 pages est divisé en cinq chapitres qui sont eux-mêmes subdivisés en parties. Il y a également une longue introduction ainsi qu'une courte conclusion.
    Dans le premier chapitre, l'auteure aborde le monde tel qu'elle le voit présentement, avec son lot d'aberrations.
    Le deuxième chapitre, quant à lui, est beaucoup plus théorique et traite entre autres des notions de discernement, de psychologie de l'Évolution et de bénéfices secondaires qui servent de référence au reste du livre.
    Le troisième chapitre se veut une critique de différents domaines de la société qui ne fonctionnent pas tels qu'ils le devraient. Gött propose différentes alternatives pour les modifier. Par exemple, l'auteure aborde le chômage et le fait que ces personnes se sentent inutiles et dévalorisées. Mais en même temps, elles reçoivent du gouvernement à peu près le même montant que ce qu'elles gagneraient en travaillant, ce qui les conduit à une sorte de passivité dont il est difficile de sortir.
    Dans le quatrième chapitre, l'auteure aborde enfin un peu plus concrètement de quelle façon nous pouvons travailler sur nous afin d'arriver ultimement à nous dépasser et à réaliser de grands projets.
    Finalement, le dernier chapitre est constitué de différentes propositions pour faire évoluer le monde.
    Mon commentaire :
    Je désire commencer mon commentaire en m'excusant d'avance si d'aventure il devenait un fouillis total ! Cela risque fort bien d'arriver, je l'avoue, car c'est justement l'état dans lequel se trouve mon cerveau en ce moment.
    Je ne sais trop que penser de ce livre, parce que tout au long de ma lecture, parfois longue et fastidieuse, j'ai été dans un constant état d'ambivalence. Parfois je trouvais l'auteure complètement sautée et utopiste, tandis que le reste du temps j'embarquais dans son jeu et j'étais en parfait accord avec ses propos !
    Je pense que la raison principale de mon ambivalence était la difficulté d'admettre les grandes vérités que l'auteure exposait de façon ni détournée, ni cachée. C'était la première fois que je me faisais dire mes quatre vérités de cette façon. Qui aime se faire dire ses quatre vérités ? Se faire dire qu'il se contente de petits bénéfices secondaires et plaisirs pour ne pas voir les grands défis qui nous attendent ? Qu'il se satisfait de gagner contre les autres alors qu'il pourrait vivre de véritables réussites sans nuire aux autres personnes ? Vous voyez ce que je veux dire. Ce n'est pas plaisant, mais ce sont des vérités qu'il nous faut absolument admettre pour progresser.
    Malheureusement, même si le contenu s'est avéré une lecture nécessaire, voire quasi vitale, le contenant a parfois tout gâché. L'écriture était le plus souvent abstraite et agaçante, ce qui m'empêchait parfois de savoir de quoi parlait véritablement l'auteure. De plus, il y avait des répétitions sans fin. Combien de fois ai-je lu qu'il fallait d'abord travailler sur soi pour pouvoir aider les autres, qu'il fallait développer une conscience globale, allier l'intelligence de raison avec celle du coeur, que j'avais un potentiel infini de création ou qu'il fallait faire preuve de discernement ? le fait de lire ces expressions tant de fois font en sorte qu'elles perdent totalement de leur impact, sans parler du fait qu'elles rallongent exagérement le livre.
    Au lieu d'être un pavé de 527 pages de répétitions sans fin, ce livre aurait pu être épatant et avoir un impact réel sur les gens. Je pense qu'au lieu de convaincre les gens d'agir, ce livre rebutera de nombreuses personnes qui comme moi, seront agacées par l'utilisation de mots philosophiques et parfois presque psychanalytiques. Plusieurs finiront sans doute par le jeter au bout de leurs bras, frustrés de ne pas y avoir compris grand chose.
    Mais quel dommage, parce que lorsqu'on prend le temps de bien lire et de s'ouvrir à ce qui y est écrit, on découvre que ce livre est un vrai petit bijou qui peut se révéler un excellent guide spirituel. Pour ma part, je regrette d'avoir dû le lire à l'intérieur d'un mois, car plusieurs passages méritent d'être médités, lus et relus et mis en application dans nos vies avant de poursuivre notre lecture. Ce n'est pas un livre qui se lit à l'intérieur d'un mois, mais à l'intérieur d'une année, voire d'une vie. Je compte donc le relire un peu plus tard, cette fois en prenant tout mon temps et en tentant de m'ouvrir véritablement aux propos de l'auteure sans m'arrêter à l'emploi des mots ou aux répétitions. Peut-être qu'alors ma critique prendra une tournure différente.
    Pour l'instant, Edel Gött a tout de même fait de petits miracles avec moi. Elle m'a convaincue qu'il vallait la peine de faire quelques sacrifices et de vivre des expériences difficiles pour s'ouvrir à soi-même et pour apprendre à se connaître. Elle m'a aussi totalement convaincue que j'étais le seul maître de ma vie, et que je suis la seule qui doit prendre les décisions qui s'imposent pour réaliser mes rêves.
    Mille mercis, donc à Babelio, ainsi qu'à Louise Courteau éditrice qui m'ont gracieusement offert ce livre qui a marqué un tournant important dans ma vie ! Merci également à l'auteure, Edel Gött, que j'ai jugée sévèrement mais dont la contibution à ma vie a été considérable !


    Lien : http://lecturesdisabelle.blogspot.com/2010/09/now-or-never-lurgence-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Elodb22, le 09 décembre 2011

    Elodb22
    J'ai eu beaucoup de joie à lire le livre d'Edel Gött. Plus qu'un livre, c'est un compagnon de route, auquel on peut faire référence à tout moment de sa vie, quel que soit son âge, quel que soit notre contexte personnel et professionnel. Ecrit avec beaucoup de clarté, de logique et d'envie de partager le meilleur, l'auteure nous convie à un voyage passionnant au coeur du fonctionnement de l'être humain et de sa contribution au monde. Elle invite aussi concrètement chacun et chacune à se positionner, en donnant des outils concrets pour tous pour se mettre en marche dès maintenant. Un vrai cadeau pour vous permettre de contribuer concrètement et largement à un monde meilleur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par mtran, le 13 décembre 2011

    mtran
    Un livre dense et complet qui débute par un constat objectif du monde avec à la clef une explication précise de l'ingénérie qui m'aide à rester calme afin de dépasser mes inquiétudes et mes peurs. L'auteur nous amène à une compréhension élargie des mécanismes de fonctionnement des êtres humains et de la société. Classé par chapitre, après une première lecture quand le besoin se fait sentir, je suis soulagée de pouvoir aller au chapitre qui donne les éléments nécessaires à la résolution du problème soulevé. Non seulement ce livre donne des repères théoriques mais aussi suggère des actions concrètes que je peux appliquer dans ma vie courante. C'est pour cela que je me fais une joie de l'offrir à mes amis, à ma famille avec en extra des stabilos qui sont bien utiles !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (61)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par iarsenea, le 30 août 2010

    Les gros cailloux

    Un jour, un vieux professeur de l'École nationale d'administration (ENA) fut engagé pour donner une formation sur l'organisation efficace de son temps à un groupe d'une quinzaine de dirigeants de compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l'un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le professeur n'avait donc qu'une heure pour « passer son message ».
    Debout devant ce groupe d'élite prêt à noter tout ce que l'expert allait enseigner, le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : «Nous allons réaliser une expérience ». Il sortit de dessous la table qui le séparait de ses apprenants un immense pot de verre de plus de quatre litres, qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement un par un dans le grand pot. Lorsque le pot fût rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou, l'enseignant leva lentement les yeux vers ses étudiants et leur demanda : « Est-ce que le pot est plein ? » Tous répondirent « oui ». Il attendit quelques secondes et ajouta : « Vraiment ? »
    Alors il se pencha de nouveau et sortit de dessous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s'infiltrèrent entre les cailloux jusqu'au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers l'auditoire et demanda : « Est-ce que ce pot est plein ? » Cette fois, ses brillants étudiants commençaient à comprendre le manège. L'un d'eux répondit : « Probablement pas !- Bien ! » répondit le vieux professeur. Il se pencha à nouveau et cette fois sortit de dessous la table un seau de sable. Il emplit les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, le vénérable enseignant demanda : « Est-ce que le pot est plein ? » Cette fois sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent « Non ! -Bien », répondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d'eau sur la table et remplit le pot jusqu'à ras bord.
    Le vieux professeur leva alors les yeux vers son groupe et demanda : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? » Pas fou, le plus audacieux de la classe, songeant au sujet de ce cours, répondit : « Cela démontre que même lorsqu'on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire. - Non, répondit le vieux prof, ce n'est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer par la suite. »
    Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ces propos. Le vieux prof leur dit alors : « Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? Votre santé, votre famille, vos amis ? Réaliser vos rêves ? Faire ce que vous aimez ? Apprendre ? Défendre une cause ? Se relaxer ? Prendre le temps ou toute autre chose ? Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir... sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadiles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie. Alors n'oubliez pas de vous poser à vous même la question : " Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ? " Ensuite mettez-les en premier dans votre pot. » D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua lentement son auditoire et quitta la salle...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par iarsenea, le 30 août 2010

    Imaginez-vous, par exemple, la différence de richesses pour la nation entre la somme nécessaire à un investissement dans une centaine de crèches, de collèges et de lycées et la même somme qui, au lieu d'être mise à la disposition dans ce contexte, dort dans des possessions qui n'apportent rien à l'évolution et à la qualité de vie des humains. Ces possessions sont en effet une garantie pour ceux qui font des transactions et renforcent leur position financière. Maintenant imaginons que cet investissement dans les établissements scolaires devienne effectif. Il permettra ainsi d'offrir aux enseignants les formations dont ils ont besoin, parmi lesquelles le développement personnel et les connaissances psychologiques , ainsi qu'une organisation de leur travail pour qu'ils puissent vivre leur vocation avec plus de plaisir et de satisfaction. Les enseignants pourront ainsi apporter leur contribution et leur aide aux parents dans la préparation d'une vie réussie pour les enfants. Cela permettra de créer des conditions optimales d'études et d'expérience sur la base de dynamiques pédagogiques innovantes. Les enfants auront la possibilité de s'épanouir réellement et de mobiliser leur intelligence, comme cela se pratique déjà dans un certain nombre d'écoles pilotes. Imaginons ces enfants... ! Imaginons ce qu'un tel changement leur apportera pour plus tard. Cela donnera aussi une qualité de vie infiniment supérieure aux enseignants.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par iarsenea, le 14 août 2010

    Une énorme tempête avait projeté des milliers d'étoiles de mer sur une plage. Un petit garçon ramassait des étoiles de mer et les rejetait à l'eau pour leur éviter de mourir. Il courait vite dans ses allers-retours et de nouveau, il revenait, ramassait les étoiles de mer pour les jeter à la mer. Là-dessus arriva un homme qui avait des connaissances et de l'expérience. ll regarda les milliers d'étoiles de mer et les efforts du petit. Il attendit un moment, puis il s'adressa au petit garçon. Il lui dit : «Regarde tout ça. Regarde, il y a des milliers d'étoiles de mer. Tu sais, ce que tu fais là, ça ne sert à rien.» Le petit regarda alors toutes ces étoiles de mer et l'homme qui venait de lui parler. Il lui répondit : «C'est vrai : pour toutes ces étoiles de mer, cela ne sert à rien ; mais pour celles que je jette à l'eau, c'est drôlement important.»
    C'est ce que je voudrais vous proposer. Faites ce que vous pouvez, mais faites-le.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par iarsenea, le 01 septembre 2010

    Au fond, nous travaillons tous pour apporter un service à la société. Cependant, en interrogeant les gens au hasard à ce sujet, je me suis rendu compte que la plupart n'y avaient jamais vraiment réfléchi. Ils ne faisaient quasiment jamais le lien entre leur travail et leur contribution à la société. Ils faisaient encore moins le rapport entre leur action en tant que source ou «cause» de l'impact ou «l'effet» sur ceux qui reçoivent leurs services ou consomment leurs produits. Ils vivaient plutôt une sorte de fatalité de «devoir» travailler pour survivre et la liaison n'était pas faite entre «la cause» et «les effets» créés dans la vie d'une ou de plusieurs personnes.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par vero1811, le 10 décembre 2011

    Le livre d'Edel Gött est un ouvrage qui sort du commun et interpelle. Il nous met face à notre responsabilité sur notre propre vie, nous donne des repères extrêmement puissants pour déployer notre potentiel, notre projet de vie, devenir des acteurs contributifs d'une société plus porteuse. Vous ne le lirez pas comme un livre classique mais vous l'étudierez, le surlignerez, extrairez des citations à mettre sur votre bureau, y reviendrez, redécouvrirez à chaque fois un nouvel apport et vous l'offrirez à tous ceux à qui vous voulez du bien et vous verrez après lecture du livre que cela fait beaucoup de monde... l'humanité toute entière!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :
23,75 € (neuf)
13,75 € (occasion)

   

Faire découvrir Now or never - l'urgence d'agir par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz