AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709646706
Éditeur : J.-C. Lattès (29/10/2014)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 24 notes)
Résumé :
«Du voile de Creil au djihad en Syrie, nous avons perdu une bataille, oublié de descendre à la station République.»

Enfant de l'immigration, Lydia Guirous n'a pas eu de difficulté à s'intégrer. La France, elle l'aime. Trop peut-être ? Au point de déranger ceux qui voudraient qu'elle la rejette ?
À mi-chemin entre le manifeste et le témoignage, elle pointe la dangereuse dérive d'une France qui a honte de ses valeurs, de son histoire et qui abdi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
motspourmots
09 janvier 2015
Un témoignage engagé mais certainement nécessaire et qui a le mérite de poser un certain nombre de questions très en phase avec l'actualité. Lydia Guirous est issue de l'immigration et a grandi en France, dans la banlieue de Roubaix après que ses parents ont préféré quitter l'Algérie en prise à des troubles sanglants. Dans ce livre, qui oscille entre récit et manifeste, elle raconte son parcours, les nombreux obstacles sur son chemin et apporte sa contribution née de ses observations et de l'éveil de sa conscience politique.
Pas facile d'être une fille puis une femme, ambitieuse qui plus est, dans un environnement où chacun vous renvoie à vos origines et aux idées reçues qui les accompagnent. Et ceci, de tous les côtés. le milieu scolaire, méfiant quant à vos réelles aptitudes et qui n'est qu'un avant-goût de ce que le monde de l'entreprise vous réserve. Et surtout vos semblables, ceux qui prêchent le communautarisme et tentent de recréer autour de vous les conditions que vous avez décidé de quitter, de vous enfermer alors que vous aspirez à la liberté offerte par la République Française.
L'histoire de Lydia Guirous est donc celle d'une jeune femme devenue française avec joie et reconnaissance et bien décidée à permettre que le territoire français reste l'espace de liberté indispensable à l'intégration. Pour cela, elle n'évite aucun sujet. Mais le plus important reste le principe de laïcité qui d'après elle est une condition sine qua non au vivre ensemble. A travers de courts chapitres qui explorent les dangereuses concessions qui réduisent ce principe, même en croyant bien faire, elle exhorte les politiques mais surtout les citoyens à ne rien céder sur ce point. Pour le bien de tous, et en premier lieu pour ceux qui veulent juste être considérés comme des français comme les autres. Les passages les plus convaincants sont d'ailleurs, hormis son témoignage sur les pressions communautaires quotidiennes tantôt virulentes tantôt mielleuses, ceux où elle est confrontée aux ravages de la bien-pensance.
On peut être plus ou moins d'accord avec ses idées politiques, son parcours est intéressant également sur ce point puisqu'il l'a menée de la gauche à Sarkozy avant d'opter pour le centre. Il est le reflet du manque de clarté des politiques sur les sujets de l'immigration et de l'intégration. Par son exemple, Lydia Guirous cherche à montrer qu'il n'y a pas de fatalité à condition d'être conscient qu'il faut être acteur de son destin. La République offre un terrain équitable à tous ; chacun y obtiendra ce qu'il mérite. A condition néanmoins, de bénéficier d'un entourage à l'écoute et tolérant. de son point de vue, et c'est certainement ce qu'il faut retenir, seule un principe strict de respect de la laïcité dans l'espace public est encore à même de garantir l'équité du terrain offert par la République et préserver le libre arbitre de chacun.
Une voix forte et une démonstration intéressante, en tout cas une contribution riche aux débats qui agitent en permanence la classe politique et au-delà, les citoyens eux-mêmes.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pyrah
02 février 2015
L'actualité récente m'incite ces derniers temps à m'intéresser aux ouvrages traitant de laïcité et de la place des religions, et notamment l'Islam, dans notre société.
Sans tomber dans de l'islamophobie, on ne peut nier que l'Islam pousse à s'interroger. Des trois religions monothéistes, c'est sans doute celle-ci qui fait le plus parler d'elle. Lorsque l'on voit toutes les atrocités qui sont commises en son nom, les atteintes aux libertés dans les pays ayant adopté la Charia (intolérance religieuse, châtiments corporels, droits des femmes bafoués etc.), on peut légitimement penser que cette religion ne transmet pas vraiment un message universel de paix et d'amour. Sans compter que l'on voit se développer en France, pays laïc, un communautarisme de plus en plus évident, une partie de la population qui ne se considère pas comme française mais comme musulmane avant tout.
Lydia Guirous est d'origine algérienne. Kabyle plus précisément. Arrivée en France à l'âge de 6 ans, c'est à Roubaix qu'elle découvre la France. Elle apprend le français et travaille dur à l'école afin de vivre son «rêve français». Même si cela n'est pas toujours facile, elle s'intègre. Aujourd'hui diplômée de l'université Paris-Dauphine et de l'ESCP, féministe et fondatrice de l'association Future, au féminin, elle est engagée en politique sous les couleurs du Parti radical, composante de l'UDI. Son livre est à mi-chemin entre le témoignage et l'essai. Véritable plaidoyer en faveur de la laïcité, elle y dénonce les dérives qu'elle a pu constater et le délitement de cette valeur qui lui est si chère et qui fait le socle du bien vivre-ensemble dans la société française. Sans langue de bois, Lydia Guirous démontre, à travers sa propre histoire et d'autres anecdotes, qu'il existe un véritable communautarisme musulman qui a émergé, notamment à Roubaix, et ce, avec la complicité des élus qui, pour s'assurer du « vote musulman », n'ont pas hésité à ouvrir les portes aux islamistes et à leurs revendications de plus en plus invasives.
Dans un contexte du politiquement correct, où la moindre critique de l'Islam est vue comme de l'islamophobie, cet ouvrage est tout-à-fait légitime dans la mesure où l'auteur porte un regard critique sur sa propre communauté d'origine sans verser dans le dénigrement ou la victimisation. Une lecture intéressante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
JeanRene43
07 octobre 2015
Allah est grand la République aussi de Lydia Guirous est un livre qui donne de l'espoir en ces temps troubles de montée des extrémismes et des groupes communautaires. Ce n'est pas un livre politique au sens partisan. Il s'agit pour cet auteur, née en Kabylie issue de l'émigration en raison de la guerre civile en Algérie dans les années 80 et 90, de défendre la République contre le communautarisme islamiste. Comment ? En imposant la laïcité. Selon elle, les partis ont composé, ont laissé le champ libre aux revendications communautaires pour ne pas paraître islamophobes -expression des islamistes- et au contraire surtout à gauche, se donner, en terme de communication, une étiquette humaniste. Or ces groupes islamistes sont des ennemis de la République. le plus bel éloge consisterait à reproduire la table des matières tant ce livre est riche et très bien structuré. Je me contenterai de reproduire un passage pour donner l'enjeu abordé: "La "communauté" maghrébine est manipulée et s'enlise dans le piège du repli identitaire. Ceux qui ont choisi la République sont violemment rejetés et insultés. Ils sont des infidèles, des "traîtres", des "colla-beurs".
Bien évidemment c'est un livre sérieux, mais d'une écriture limpide et vous n'aurez que du plaisir à le lire d'autant qu'il défend notre bien commun, issu de la Révolution française, bien que bien des citoyens du monde n'ont pas la chance d'avoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sylire
06 septembre 2015
Lydia Guirous est une enfant de l'immigration. Avec ses parents, elle a quitté l'Algérie pour la France à l'âge de six ans. A Roubaix, la famille a tout fait pour s'intégrer et Lydia, brillante élève, a saisi sa chance et bénéficié de la gratuité des études en France. Diplômée de l'université Paris Dauphine et d'une école de commerce, elle se bat pour la laïcité et contre la montée du communautariste. Bien entendu, tout n'a pas été simple dans son parcours, mais elle démontre par son exemple que l'on peut y arriver quand on met toutes les chances de son côté.
La jeune femme demande aux français de défendre la culture française et les valeurs républicaines. Elle cite l'exemple de Roubaix qui a perdu son identité et ressemble désormais à une sorte de "Bled"; Les immigrés d'origine maghrébine y vivent entre eux, sans se donner la moindre chance de s'intégrer. Elle considère que les politiques qui acceptent le communautarisme le font par intérêt personnel, pour des voix supplémentaires aux élections mais qu'au final, c'est "la blonde" qui récolte les fruits de tout cela.
Elle s'oppose à l'autorisation du port du voile, qui va à l'encontre de l'égalité des sexes, et considère que le "hallal" n'est autre qu'un commerce lucratif permettant à certains de "s'en mettre plein les poches". Ses positions sont courageuses et les islamistes intégristes la taxent de "collabeur". J'avoue que son souhait de fermeté et son refus des compromis m'a surprise et interpellée. Si Lynda Guirous n'était pas d'origine maghrébine, ses positions pourraient être interprétées comme un manque de tolérance. Elle considère qu'en ne défendant pas suffisamment nos valeurs et se montrant trop laxiste, nous faisons le jeu des extrémistes. Voilà qui donne à réfléchir, surtout après les événements du début de l'année.
Lien : http://www.sylire.com/2015/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SB59
04 mars 2015
Je dis simplement "BRA-VO".
Simple, précis, concis, vécu.
Combat contre le communautarisme, contre les extrêmes.
Pour le vivre ensemble, la laïcité, le droit à toutes les religions mais intime et personnel, non imposées.
La vrai défense de la femme, pas celle qui se bat pour des pacotilles, mais celle qui se bat pour l'égalité et contre les prisons de soie.
Pur produit de l'éducation républicaine et laïque. Je dis "BRAVO", vous faite du bien à lire.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
motspourmotsmotspourmots09 janvier 2015
La laïcité est l'un des principes républicains les plus importants. C'est une digue... mais qui risque aujourd'hui de céder. Cessons cette fuite en avant et réaffirmons notre attachement à la France, à son identité héritée des Lumières et soyons à la hauteur des pères fondateurs de la République. Les enfants de France, "sans distinction de race, de couleur ou de religion", doivent être à l'initiative du sursaut républicain pour éviter l'inexorable chute de notre modèle de société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
HarioutzHarioutz14 août 2015
Préface - Ne composez jamais avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme ou le rejet de l'autre. Dans notre histoire, l'extrémisme a déjà failli nous conduire à l'abîme. C'est un poison. Il divise. Il pervertit, il détruit. Tout dans l'âme de la France dit non à l'extrémisme. (Discours de Jacques Chirac, 11 mars 2007).
Commenter  J’apprécie          50
JeanRene43JeanRene4307 octobre 2015
On notera que la femme maghrébine porte toujours la responsabilité des événements même lorsqu'elle est victime. Les garçons maghrébins sont élevés pour dominer et régner sur les femmes, sans jamais endosser aucune responsabilité ! Les hommes rêvent donc de vierges et de soumises élevées pour servir.
Commenter  J’apprécie          30
JeanRene43JeanRene4307 octobre 2015
Le parfum de la Kabylie est comme le parfum de votre mère, vous ne pouvez pas vraiment le décrire, mais, où que vous soyez, quel que soit votre âge, vous le reconnaîtrez parmi des milliers d'autres parfums.
Commenter  J’apprécie          40
JeanRene43JeanRene4307 octobre 2015
Le voile, la burqa, ce n'est pas un choix, c'est un moyen d'avoir la paix.
Le chantage est simple et insidieux: "Tu portes le voile ou on te pourrit la vie." La multiplication du port du voile et de la burqa, c'est une multiplication d'appels au secours.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : laiciteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Lydia Guirous (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
non
il était Zen
catholique romain

10 questions
802 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre