Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Odile Demange (Traducteur)

ISBN : 2266181831
Éditeur : Pocket


Note moyenne : 3.3/5 (sur 73 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Vous prévoyez d'annoncer votre mariage à votre famille ? Un conseil : ne faites pas comme Katie ! Choisissez bien votre moment et faites preuve de diplomatie. Surtout si l'heureux élu est une brute épaisse dotée d'un pois chiche à la place du cerveau. Présentez les chos... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (8)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Ludivine, le 01 mars 2009

    Ludivine
    Roman très drôle de Mark Haddon, avec un ton incisif il nous raconte l'histoire de cette famille en apparence ordinaire et sans problèmes. Les situations sont décalées voire complètement absurdes avec un ton très incisif et dynamique. Il n'y a pas de temps morts, tout au long des préparatifs et de l'approche du mariage, on passe rapidement d'un personnage à un autre. Chacun essaie tant bien que mal de régler ses problèmes et d'aider George dans sa dépression. Et que dire des scènes de famille qui sont très drôle.
    Plus on avance dans le roman et plus on s'aperçoit que la personne qu'on pensait la moins apte et la plus maladroite dans les relations humaines n'est pas celle que l'on croit.
    Parfois, j'ai trouvé la « maladie / folie » de George un peu trop présente et énervante.
    Après avoir était annulé le mariage a finalement lieu, mais cette journée ne s'annonce pas être des plus tranquille. Malgré quelques / beaucoup de débordements et un peu de Valium pour George, tout rentre finalement dans l'ordre.
    J'ai trouvé très intéressant de vivre cette journée du point de vue de chacun des personnages surtout que tout ne se passe pas comme il faudrait.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par ph_hugot, le 11 septembre 2012

    ph_hugot
    Bon j'imagine que j'ai fait une petite erreur en lisant ce livre, enfin disons que j'aurais du commencer ma découverte de Mark Haddon par "Le bizarre incident du chien pendant la nuit" , roman parait il décapant et explosif plutot que ce roman qui visiblement a décu pas mal d'adorateur de son précédent roman.
    Car en effet, on ne peut pas dire que j'ai été convaincu par ce roman, qui part certes pas mal avec des personnages et des situations savoureux, mais qui très vite m'a semblé un peu artificiel et un peu plat; la fin étant carrément convenue et politiquement correcte.
    Ce qui est étrange, c'est que j'ai mis énormément de temps à faire le rapprochement entre ce livre et le film Une petite zone de turbulences, avec Mélanie Doutey et Michel Blanc, adaptation française d'Alfred Lot de ce roman. Et pourtant je l'avais vu ce film, mais je ne me rappellais plus qu'il était tiré de ce roman. Si je l'avais su, je n'aurais surement pas lu le livre, car...j'avais pas plus aimé le film!!! Au moins y a til une suite logique!!! :o)


    Lien : http://www.baz-art.org/archives/2012/09/11/25055070.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Sharon, le 13 mars 2011

    Sharon
    Vous avez une légère baisse de moral ? Suivez mes prescriptions et lisez ce livre.
    Il vous paraît long ? Vous ne verrez pas défiler les 570 pages. Les chapitres sont courts, les points de vue changent fréquemment et surtout, l'humour est omniprésent et très inventif. Katie craint le pire pour la préparation de son mariage ? Elle a de la chance : elle craignait seulement le pire. Ce qui survient dépasse l'imagination.
    Katie a un caractère explosif, ce qui a un avantage : elle dit ce qu'elle pense au moment où elle le pense, tant pis pour les conséquences, elle les assume - autant dire qu'elle devient mettre dans l'art de rétablir des situations plus que délicates, voire de s'en accommoder. Comme son frère Jamie, elle mûrit au long de ce roman, et a la capacité de se remettre en cause. Leur père, lui, est ampli de certitudes, et a le plus grand mal à se faire à l'évolution de la société (et avec elle, de ses idées reçues).
    Lui et sa femme Jean négocient un passage délicat, non le mariage de leur fille (ce n'est pas le premier), non le fait de devenir des grands-parents (Jacob, le fils de Katie, n'est plus un bébé) mais la mise à la retraite de Georges. Il est un « chic type » mais pour Jean, il est devenu un étranger. Elle s'est arrangée une vie qui lui convient : elle travaille à mi-temps, a pris un amant, sans doute parce que l‘humeur égale et prévisible de Georges ne lui convenait plus.
    Ce qui est drôle - et donc quasiment tragique - est que chaque propos que Georges et Jean échangent est quasiment un quiproquo, tant ils interprètent mal ce qu'ils se disent. Il est vrai qu'ils se parlent très peu (Georges ne croit pas à l'utilité de parler). du coup, ses tourments ne trouvent d'exutoire que dans son hypocondrie qui prend des proportions inimaginables et l‘amène à commettre des actes inattendus. Heureusement, personne n'est mort (ah, pardon, on me signale que la moquette n'a pas survécu, non plus que les toilettes de l'étage. Au temps pour moi).
    Ne boudez pas votre plaisir et découvrez ce drôle de roman.

    Lien : http://le.blog.de.sharon.over-blog.com/article-une-situation-legerem..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Nadouch, le 29 août 2012

    Nadouch
    Quelques jours d'une famille britannique comme les autres : Katie se demande si elle est amoureuse de son futur époux, son père se croit atteint d'un cancer, son frère homosexuel hésite à inviter son petit ami au mariage de sa soeur... Bref, vu de l'extérieur, ce roman paraît fort fade et déjà vu, mais en fait le ton décalé, les petites phrases cinglantes à l'humour très british sont un vrai régal. Chaque chapitre se place du point de vue d'un personnage, et c'est bien fait et intéressant, de la déprime du père aux cas de conscience de son épouse adultère.
    Une lecture légère, parfois très drôle (quelques éclats de rire, tout de même...), divertissante et optimiste, avec une écriture tout à fait honorable. J'ai beaucoup aimé, même le côté assez consensuel et anecdotique de l'intrigue m'a plu, car c'est pour la bonne cause : du pur divertissement. A découvrir, donc, même si ce livre est moins réussi que le précédent, Le bizarre incident du chien pendant la nuit...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Jessoya, le 24 juin 2010

    Jessoya
    D'abord, je trouve que la quatrième de couverture est injuste envers Ray (le fiancé de Katie), même au début du livre, il n'est pas la brute épaisse avec un cerveau pois chiche qu'on nous décrit. Après avoir été agréablement surprise et ravie du Bizarre incident du chien durant la nuit. C'est avec plaisir que j'attaquais un autre livre de cet auteur. Grosse déception. On ne retrouve pas la candeur du premier livre. Alors que dans le premier, les situations invraisemblables passaient grâce aux particularités du personnage principal, ici, on ne peut que grincer des dents. J'ai bien aimé que chaque chapitre nous montre le point de vue de George, Jean, Katie ou Jamie, mais je ne croyais pas aux situations délicates. Sans compter la fin qui règle en 1 page, en bien ou en mal, presque tous les problèmes auxquels ont pu se confronter les personnages. Dommage, vraiment dommage.

    Lien : http://www.libellul.com/?p=1614
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (9)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Ludivine, le 01 mars 2009

    Jamie refuserait d’assister au mariage. Jean refuserait que Jamie refuse d’assister au mariage. Ray ferait partie de la famille. Ils le verraient tout le temps. Jusqu’à ce qu’ils meurent. Ou qu’ils émigrent.
    Dans quoi Katie était-elle en train de se fourrer ? Les enfants échappaient à tout contrôle, il en savait quelque chose. C’était déjà assez difficile de leur faire manger des légumes. De là à épouser Ray !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Ludivine, le 27 février 2009

    Il ne vaudrait mieux ne rien dire pendant un petit moment, tu ne crois pas ? Les choses ont une fâcheuse tendance à devenir trop compliquées quand on se met à discuter.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par ph_hugot, le 01 septembre 2012

    L'esprit humain n'était pas fait pour les bains de soleil et les best sellers d'été. Pas pendant plusieurs jours d'affilée, en tout cas. L'esprit humain était conçu pour faire des trucs. Fabriquer des lances, chasser l'antilope....

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par michoko, le 03 décembre 2011

    Il lui passa le bras autour des hanches et elle lui caressa négligemment la tête, comme on flatterait un chien.
    Il y avait des jours où être un chien paraissait plutôt enviable.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par michoko, le 14 décembre 2011

    Il songea qu'être quelqu'un de bien comportait deux volets. L'un consistait à penser aux autres. L'autre à se foutre complètement de ce que les autres pensaient.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (6)

Videos de Mark Haddon

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Mark Haddon


MP 2014-04-22-127-003048BDD2D9.mp4
Payot - Marque Page - Mark Haddon - Vacances à l'anglaise.








Sur Amazon
à partir de :
7,00 € (neuf)
1,49 € (occasion)

   

Faire découvrir Une situation légèrement délicate par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (147)

  • Ils veulent l'échanger (1)

> voir plus

Quiz