Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2811202846
Éditeur : Milady (2009)


Note moyenne : 3.98/5 (sur 187 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Les hommes sont tous les mêmes ! Bon, c'est vrai que Jean-Claude et Richard se distinguent... N'empêche ! Je les évite tous les deux depuis des mois pour tenter de remettre de l'ordre dans ma tête. Mais lorsque des métamorphes fraîchement débarqués à Saint Louis enlèven... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (20)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Melanie_F, le 30 octobre 2010

    Melanie_F
    Dans un premier temps je dirai que l'histoire de ce tome, NarcisseEnchainé, et plutôt différente des autres tomes. Celui là est beaucoupplus centré sur les règlements de comptes personnels d'Anita.Cependant, l'action y est toujours présente : Anita est toujours ausecours de ses Léopards, de nouvelles rencontres et un méchant « àbuter » (selon l'expression d'Anita). Seulement, ses amours sontbeaucoup plus présents vu que c'est son grand retour après 6 mois dechasteté. Jean-Claude et Richard. Ce qui m'amène à parler despersonnages.
    Anita, dans ce tome se dévoile différemment desautres. En effet, elle est beaucoup plus émotive et le laissetransparaitre. En plus de ses 6 mois d'absence, elle continue de seremettre en question et dans un sens de se faire du mal. Anita veutprendre tous les malheurs du monde sur ses épaules, pour elle tout estde sa faute. Et je pense que pas assez de personnages se rende compte àquel point elle se fait du mal et se détruit elle-même. Elle avait sesidéaux, se persuadait de son humanité et pour tant, tout comme nouselle a apprit au fil de ses aventures qu'elle n'a jamais été humaine.Cependant dans Narcisse Enchaîné, après le souci majeur (de savoir sielle va se transformer au pas en léopard), elle se persuade qu'elle nepourra jamais être vraiment humaine et commence à l'accepter. L'ardeur il est peut-être pour quelque chose ainsi que les marques vampiriques.Néanmoins, je me suis rendu compte que les lecteurs se plaignaient del'abondance de sexe dans les aventures d'Anita. Mais le sexe a toujoursété présent, mais masqué. En effet JC à toujours eu l'ardeur en lui,mais en vue qu'Anita est devenue bien plus qu'avant sa servante, ellese doit de subir l'ardeur et de la combler. Cependant elle ne couchepas avec n'importe qui, au contraire elle avoue être amoureuse deRichard, de JC et Micah se révèle être son Nimir-raj donc comment nepas céder ? le nouveau visage du personnage est comme le dit Rafael leroi des rats, « Tu n'as pas risqué ta vie et celle des tiens pour mesoustraire à la torture à cause du genre moral. Pas parce que c'étaitbien, mais parce que tu as le cœur tendre. » (p.404). Et je crois qu'aufur et à mesure du tome on se rend bien compte qu'Anita aime ses amis,et ses amants, que sa propre vie ne vaut rien comparer à celles de sesléopards, de ses loups et de ses vampires.
    Ce qui m'amène à Richard.Richard fait son grand retour dans ce tome mais pas sous son plus beaujour : faiblesse, tristesse… etc. Il n'arrive pas à accepter ce qu'ilest et donc se raccroche au peu de chose qui lui tiennes à cœurs : sesprincipes. Donc même si il brise le cœur de notre Anita comment lui envouloir alors qu'il souffre lui-même, qu'il se déteste. Il ne pourrapas accepter quelqu'un d'autre dans sa vie, encore moins Anita qui estsa Lupa et peut-être la femme de sa vie s'il n'arrive déjà pas àprotéger ses loups de sa faiblesse. Richard est un homme fortphysiquement, qui attire pas mal de femme, qui est en somme viril maiscependant n'accepte pas son côté Ulfric et donc son côté métamorphe.Anita a comprit bien avant lui qu'ils ne seront jamais assez humainpour vivre comme tel. Pour Anita ils sont ce qu'ils sont et plus ilss'accepteront et plus se la vie sera facile. Cependant le passagelorsque qu'Anita se nourrit de l'Ardeur sur lui l'a complètementanéantis comme le reste de l'action.
    Tandis que JC lui reste égaleà lui-même. Il est emblématique. Je pense que par la suite, il risquede nous surprendre encore pas mal. Dans ce tome, je l'ai trouvé bienentendu plus éblouissant que jamais, toujours autant décritspectaculairement et cependant il m'a agacé. Je ne trouve pas qu'enfinde compte il connaisse réellement notre Anita, lors du passage avec lesdeux cercueils, je l'ai trouvé très égoïste et très méchant en versnotre Anita. En effet cette dernière, pendant ses 6 mois d'absence, nesait pas tourner les pouces en attendant de choisir entre ses deuxprétendants au contraire elle a apprit à contrôler ses trous percésdans son âme ainsi que le Munin. Il a renforcé dans son idée que TOUTest de sa faute alors que ce qu'il a fait est vraiment horrible. Unautre facette de son visage nous est apparue dans ce tome : sajalousie. Qui lu cru que JC serait jaloux et aimerai avoir Anita pourlui tout seul. Ce passage nous révèle une partie de lui qui restehumaine, mais je reste perplexe sur ses sentiments avec Anita. Je nesais pas s'il se sert pas réellement d'elle pour amplifier son pouvoir,pour se servir d'elle mais en même tant Anita nous prouve qu'iln'arrive pas à la contrôler. Donc je reste perplexe, et vue que JCn'est pas mon personnage préféré se serait intéressant de voir par lasuite.
    Micah, le Nimir-raj de Anita est physiquement pas trèsattirant (après c'est mon avis) cependant il a un petit quelque chosequi fait qu'on ne peut pas passer à côté de lui sans le remarquer ettomber sous son charme (je crois qu'Anita est d'accord). En tout casqui lu cru qu'en fait… Hé ben il faut le lire pour le savoir x)
    Lesautres personnages nous ont tout autant manqué : Zane et Cherry lecouple d'amoureux préféré je pense, Jason est son côté joueur, lesméchants bien entendu même s'ils quittent jamais les aventures d'Anita.Et Nathaniel est fascinant : son passage de dominé/faible à quelqu'unde caractère et de raison choque quelque peu. Il parait toujours tendrecomme un enfant, on aimerai ne pas le blesser et prendre soin de lui(en tout cas c'est que LKH nous fait ressentir au fil de ses description) et pourtant il s'avère être un homme qui je crois on l'atrop souvent oublié.
    En conclusion, une lecture beaucoup troprapide à mon goût du fait qu'elle fut passionnante comme à chacune demes lectures d'Anita. La violence, le sang et la cruauté est toujoursun peu plus présent à chaque aventure mais cela est le quotidien denotre protagoniste préférée. J'ai hâte de pouvoir lire les aventuressuivante de notre Anita préférée.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Archessia, le 14 novembre 2010

    Archessia
    Un seul mot me vient, maintenant que j'ai terminé ce dixième tome.
    ...
    Caliente !

    Car, oui, ça chauffe fameusement pour Anita (et pour nous aussi, du coup). Je ne suis pas ce que l'on peut appeller une prude, mais je dois bien avouer qu'il m'est arrivé quelques fois de rougir pendant ma lecture et de glousser comme une petite dinde.
    Ca, c'est pour vous situer un peu l'ambiance.
    Pour ce qui est de l'histoire.

    Anita est donc revenue de sa petite escapade avec Edward et elle est consciente qu'il faudra bien qu'elle "affronte" incessamment jean-Claude et Richard. Ca ne l'enchante pas des masses, surtout après avoir passé 6 mois sans donner signe de vie.
    N'empêche, pendant ces 6 mois, elle n'a pas chômé !
    Elle a beaucoup travaillé ses pouvoirs, pour essayer de dompter au mieux son munin, sa bête et l'influence des marques vampiriques.
    A côté de ça, elle a appris à vivre avec ses léopards-garous, en tant que Nimir-ra. Elle s'est assez bien faite à la promiscuité, aux marques de soumitions et tout simplement aux membres de son pard (sa "meute").

    Elle est appelée un jour par Gregory, lui annonçant que Nathaniel était retenu prisonnier dans un club BDSM. Ben tiens ! Et pas par n'importe qui, puisque ce sont des serpents-garous qui l'attendent sur les lieux, rien que ça.
    Il lui faut une "escorte", elle ne peut pas prendre le risque d'y aller seule.
    pas trop le choix, un p'tit coup de fil à Jean-Claude s'impose.
    Il est plutôt content de revoir sa petite, mais elle ne pourra pas s'échapper avec une courbette. Les marques vampiriques ont besoin d'être ouvertes, et cela va déclencher bien plus de choses qu'elle n'aurait jamais pu imaginer ...

    Haaa, les marques vampiriques ... Quelle formidable invention de Laurell pour amener pleins de scènes coquines !
    Les pouvoirs déjà évoqués dans de précédents tomes, qui lui tombaient dessus à cause de ces marques, ne sont pas les seuls qui vont déferler en elle.
    Jean-Claude a lui aussi ses poids à porter, et malheureusement, ces marques vont transmettre cette malédiction de lui à Anita.

    Comme si ça ne suffisait pas à hausser la température (et comme si il n'y avait pas déjà assez de bellâtres dans son entourage ...), elle va apprendre que chez les léopards-garous, le coup de foudre existe bel et bien ! Elle va se découvrir une âme soeur, et elle ne pourra rien faire contre ça, c'est limite biologique, dans ses "gènes" de Nimir-ra.

    Pour résumer, beaucoup de problèmes vont arriver à cause du sexe.
    D'autres soucis vont être réglé grâce au sexe.
    On va découvrir une autre facette de Anita, à travers le sexe.
    Oh, et quand elle a un peu le temps, elle s'envoie en l'air, aussi.

    Non mais sérieusement, ça ne m'a pas dérangé. C'était gros comme une maison et ça m'est arrivé souvent de lever les yeux au ciel à certains passages, mais au final, c'est assez bon !
    Tout est expliqué et chaque scène sexuelle à une raison d'être, bien entendu. Pas de sexe gratuit messieurs-dames ! Voyons !

    N'empêche, à côté de ça, on sent une réelle évolution chez Anita.
    Elle ouvre les yeux sur pas mal de choses, et elle se rend compte que parfois, il faut laisser ses idéaux et ses principes de côtés. Que dans certaines occasions, on n'a tout simplement pas le choix, si on veut avancer.
    Il y a des épreuves qui vont la faire avancer, quitte à laisser une part de son innocence derrière elle (et oui, les mauvaises langues, je vous vois venir ! Anita a de grandes parts innocentes en elle ).

    Bref ! C'est un tome très agréable, où on en apprend énormément sur la politique lycanthrope et sur le passé de Jean-Claude, entre autre.
    Vous l'aurez compris, beaucoup de sexe, mais également beaucoup d'action et de bastons, avec même un côté gore plus prononcé que dans les autres livres, il me semble.
    Ca reste du Anita, ça reste du bon !

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-anita-blake-tome-10-narcisse-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par iris87, le 21 septembre 2010

    iris87
    Les choses se sont arrangées, les livres avec des chapitres manquants ont été échangés, avec des épisodes rigolos avec les vendeurs mais ce n'est pas l'endroit pour en parler...
    Les choses évoluent pas mal dans ce tome, avec des avancées dans ces relations avec Jean-Claude et Richard, qui devient de plus en plus tête à clauques selon moi soit dit en passant, elle se retouve à gérer de nouvelles responsabilités.
    Pour tout arranger, Jean-Claude lui refile certains de ses pouvoirs pas franchement top, "l'ardeur", c'est à dire une faim excessive de tout et en particulier de sexe... Elle est loin notre petit Anita, pas de relations intimes avant le mariage !
    Il y a un nouveau venu dans la course, j'ai nommé micah ! Un lion-garou, si, si je vous jure, bien que ses intentions ne soient pas toujours très claires. Que de beaux mecs autours d'Anita, je suis trop jalouse !
    Encore une aventure palpitante pour notre héroïne, qui a toujours autant d'humour et de punch. Ce tome fait, pour moi, partis des très bons de la série. L'aventure en elle-même est complexe, bien menée, pleine de rebondissements. Il ne faut pas se fier aux apparences !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par fleur_de_salombo, le 30 janvier 2011

    fleur_de_salombo
    un avis entre deux eaux sur ce livre.
    Si j'avais du rédigé cet avis à la moitié du livre, j'aurai surement dit " oui, c'est sympa, mais bon ..." Mais la fin m'a convaincue ....
    Ayant lu vos avis, je m'attendais à trouver beaucoup de sexe dans ce livre.
    Ce serait mentir de dire qu'il n'y en a pas, mais cela ne m'a pas dérangé outre mesure. Comme dit le proverbe :" un homme avertir en vaut deux " .
    J'ai été par contre déstabilisée voir gênée par :
    *

    * Certains dialogues assez crus : des phrases par ci par la, qui, à mon sens, n'ont rien à faire la ... ( et quand c'est Richard qui parle, cela me gène vraiment beaucoup ..)
    * Une histoire assez décousue : pas de trames comme dans les autres : pas d'enquête, ou même pas de fil conducteur. L'impression que l'histoire coule toute seule, et qu'elle part au gré du vent dans une direction ou une autre ...
    * Une Anita, moins dure à cuire à certains moment, et un jean claude moralisateur : parfois, j'ai eu la sensation d'assister à un papa qui explique à sa petite fille le pourquoi du comment ...

    Échange de marque (encore) , Richard qui s'en va et revient ( l'impression de voir une vague sur le bord de mer : toujours le même scenario entre ces deux la .. ) ... On aimerait bien qu'ils se décident, ces deux la ... Cela finirait par être lassant.
    La grande question reste malgré tout : va-t-elle se changer en léopard à la prochaine lune ?
    Vous vous demandez peut être, où est le coté positif dans tout ça.
    *

    * Je me suis attachée aux personnages au fils des 9 tomes précédents, et de suivre leurs aventures me plait toujours autant.Que va t il arrivé à un tel ? Ou est passé tel autre .
    * J'ai apprécie le coté "maman" qu'Anita a développé : elle est toujours très protectrices envers ses léopard, ou des homme de sa vie.
    * Elle est toujours d'une fidélité et d'une loyauté à toute épreuve : on pourrait dire qu'une fois dans le cœur d'Anita, vous serez protéger.Son coté nymphomane passe un peu après toutes ces considérations, ...
    * L'apparition de Micah me laissait un peu songeuse au début. Puis, de tous les hommes qu'Anita a rencontré, c'est peut être celui la qui lui correspond le mieux ...
    * le livre est toujours écrit dans le même style ( hormis quelques dialogues crus), Anita parle aux lecteurs, et j'aime toujours autant. Par contre, j'ai trouvé ce tome assez long .... Il se lit bien, mais bizarrement, il y a trop de choses entremêlées (au moins, on ne s'ennuie pas )

    Alors voila, un livre assez long, qui n'aura pas mon appréciation "coup de cœur", à cause d'une partie du livre que j'ai trouvé en deçà du reste, mais une fin sympathique, de nouveaux personnages, et bien sur de plus grandes responsabilités pour la Miss ....


    Lien : http://histoire-de-livres.over-blog.com/article-anita-blake-tome-10-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par sebulon, le 21 mars 2011

    sebulon
    Bon, je l'ai fini. Enfin.... Pfffiouuuu....
    Dès le début du livre, Anita découvre une nouvelle "sensation" : L'ardeur. Et il va semble-t-il falloir l'assouvir assez souvent. Comment ? En mangeant du chocolat ? Que nenni. En s'envoyant en l'air dès que l'envie s'en fera sentir.....
    Si cela n'avais fait l'objet que d'un chapitre ou deux, oui ok.
    Mais là, non. Ceci occupe 80% du bouquin. Ou en tout cas, c'est la désagréable impression que j'en ai eu à la lecture.
    En fait seules les 100 dernières pages s'avèrent distrayantes.
    On y lit pas mal d'action où les protagonistes ne sont pas nus pour une fois dans ce livre !
    Ah et le méchant de l'histoire... Je l'ai trouvé vraiment mauvais.
    Je sais que je lis une histoire dans un univers où diverses créatures de notre imaginaire se côtoient. Mais là, je ne l'ai vraiment pas trouvé crédible !
    Et encore en plus, on y fait presque pas allusion dans le roman. Juste dans le dernier quart du livre, certains personnages se posent des questions sur certains évènements et là, on commence enfin à entendre parler d'un méchant potentiel....
    Beaucoup trop de fesses dans ce tome et le côté enquête des tomes précédents est passé à la trappe.
    Ah j'oubliais... C'est la première fois que le personnage d'Anita m'exaspérait. J'avais envie d'entrer dans le bouquin et de la secouer.
    Une lecture assez soporifique qui ne satisfera que les (a)mateurs de sexe à gogo....
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Melanie_F, le 30 octobre 2010

    "Tu n’as pas risqué ta vie et celle des tiens pour me soustraire à la torture à cause du genre moral. Pas parce que c’était bien, mais parce que tu as le cœur tendre. »

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 08 septembre 2012

    - Tu es splendide, commenta Jason.
    - Pitié, pas de compliments. Je suis déjà assez mal à l'aise dans cet ensemble.
    - Alors n'hésite surtout pas à l'enlever.
    #Jason & Anita#

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 08 septembre 2012

    -Son énergie est très bleue, la tienne est très rouge, et elles se sont mélangées.
    -Et ça donne quoi, du violet ?
    -Il n'y a vraiment pas de quoi plaisanter, Anita. Si je l'ai vu, Richard le verra aussi.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par mademoisellehirondelle, le 12 juin 2014

    _Les idéaux valent quelques sacrifices, Anita.

    _ Peut-être, mais je n'en ai jamais eu un seul auquel je sois suffisamment attachée pour le préférer aux gens que j'aime. Les idéaux peuvent mourir, mais ils ne respirent pas, ils ne saignent pas, ils ne pleurent pas.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 04 septembre 2012

    _ Tu es un homme séduisant, nu et couvert de savon. Je ne suis pas de bois. Fais-moi un procès si ça te chante.
    #Anita à Micah#

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (8)

Videos de Laurell K. Hamilton

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Laurell K. Hamilton

Payot - Marque Page - Laurell K. Hamilton - Péchés céruléens








Sur Amazon
à partir de :
12,50 € (neuf)
2,32 € (occasion)

   

Faire découvrir Anita Blake, Tome 10 : Narcisse enchaîné par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (505)

> voir plus

Quiz