AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Michel Alamagny (Traducteur)
ISBN : 2070388719
Éditeur : Gallimard (01/09/1991)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
La nuit, parfois, dans les canyons de Californie, certains camionneurs transportent des trucs bizarres : les déchets empoisonnés de la technologie. On a intérêt à ne pas trop s'approcher des décharges où ils les déversent. Car il n'y a pas que les revolvers qui tuent.

Source : Folio, Gallimard
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
hellza24
24 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Joseph Hansen est né dans le Dakota du sud en 1923. Il a rencontré des difficultés à faire publier ses manuscrits parce qu'il a choisi de présenter un détective homosexuel, singulier dans l'univers du roman noir.
Les romans de Joseph Hansen ne sont pas revendicatifs, encore moins caricaturaux dans leur présentation de l'homosexualité et c'est peut-être ce qui a tant perturbé les éditeurs de l'époque et les a rendu frileux : présenter une relation de couple tout à fait classique entre deux hommes - qui plus est avec un homme Noir bien plus jeune que lui !
Dave Brandstetter est enquêteur. Il est engagé ici par une compagnie d'assurance vie pour faire la lumière sur la mort suspecte d'un camionneur : son camion a explosé. Quand il rend visite à sa veuve, il constate qu'elle a été battue, et apprend qu'un autre camionneur est mort dans des circonstances suspectes peu de temps auparavant.
Son enquête va l'amener à rencontrer toute une palette de personnages aussi intéressants les uns que les autres. L'intrigue elle -même est très prenante.
Dave Brandstetter est un personnage très agréable : il est intelligent, s'exprime avec aisance, et n'est pas dénué d'humour. Il forme un couple sympathique avec Cecil, qui se remet des blessures par balles dont il a été victime dans le roman précédent.
L'ambiance du roman est typique des romans noirs, légèrement oppressante, électrique, dynamique.
Il est question aussi des guerres de gangs qui déchirent les quartiers, faisant aveuglément des victimes parmi les habitants innocents. On ressent l'incompréhension entre Latino, Blancs, Noirs, le racisme encouragé par la misère, l'escalade infinie des vengeances, le sentiment d'abandon des habitants otages des raids meurtriers.
Un roman vraiment très agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
hellza24hellza2424 janvier 2017
On aurait d'ailleurs dû vendre des pelotes de laine ou des poupées dans cette boutique à la moquette confortable et aux boiseries qui semblaient presque vraies. Le vendeur avait de la classe : il portait un élégant costume trois-pièces, une belle moustache blanche et parlait avec l'accent anglais. Il était affable et avait le sourire aux lèvres. Il vendait la mort.
Commenter  J’apprécie          00
hellza24hellza2424 janvier 2017
-Madame Myers, qui vous a battue ?
-Par qui les femmes peuvent-elles être battues ? demanda-t-elle avec un rictus. Par leurs maris. Vous paraissez en âge de savoir ça.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : toxiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
994 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre