Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Frédérique Le Boucher (Traducteur)

ISBN : 229002502X
Éditeur : J'ai Lu


Note moyenne : 3.83/5 (sur 261 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
"Enfin ! Enfin ma relation avec Eric commence à ressembler à quelque chose ! Après toutes ces épreuves, moi, Sookie, je l'ai bien mérité. Mais hélas, au moment où tout semble aller pour le mieux, voilà que mon entourage se met à me créer de nouveaux problèmes : Sam, Bil... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (33)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par LittleJohn, le 02 novembre 2012

    LittleJohn
    Gros choc à la lecture de ce livre, quand apparaît Alcide. Mon Dieu, mais qui est-ce, me suis-je demandée? Ais-je été inattentive dans les volumes précédents? Devrais-je me rappeler de lui? Pourtant, avec un prénom pareil, peu de chance de l'avoir survolé à la lecture sans prendre acte.
    Et puis voilà qu'Alcide est chef de la meute des loups-garous... hein? C'était pas Len? J'ai encore sauté un truc? Je vieillis plus vite du cerveau que recommandé par les normes européennes?
    Que nenni! Je fais simplement partie de cette horde de gens qui ne lisent pas les notes de l'édieur. Ben oui, fallait, puisqu'il nous informe que la traduction a été revue pour être plus fidèle au texte original et à la série télé.
    Alors, pour tous ceux qui comme moi ont lu 9 tomes avec Len et qui d'un coup se prennent Alcide sur le coin de la tr... ça fait drôle. J'aimais bien Len; Alcide, j'ai du mal.
    Pour le reste Sookie se remet doucement de son agression et reprend le cours de sa vie. Enfin, comme si les choses étaient facile avec elle. Loups-garous, faes et vampires viennent encore une fois bien lui pourrir la vie. Mais elle ne se laisse pas faire; il ne sera pas dit que Sookie Stackhouse pourra traverser un volume entier sans trucider quiquonque! Ah, non, pas de ça chez elle ;)
    Pour le reste, j'aime tout particulièrement la façon absolue dont Eric aime Sookie, la façon dont il l'appelle sa femme, ou quand il lui dit "mon aimée". Je suis accro au beau viking, et j'aimerai bien que Sookie le soit tout autant.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Syl, le 14 avril 2013

    Syl
    A Bon Temps, la vie redevient paisible, mais Sookie a beaucoup de mal à se faire à l'idée qu'elle ne reverra plus Claudine, sa cousine faé, morte lors d'un combat sanglant, pour avoir voulu la sauver. Traumatisée par le calvaire subit, et souffrante, Sookie essaie de présenter une image sereine et reprend son travail au Merlotte. Sam la surveille et compte ses sourires. Suivie par le Dr. Ludwig, médecin des créatures surnaturelles et aidée par Eric qui la soigne avec son sang, elle s'éloigne petit à petit des images cauchemardesques.
    Son frère Jason redécouvre les plaisirs de la vie, son amie Tara est enceinte, Calvin s'est marié avec Tanya, Amélia laisse pour un moment sa colocation pour retourner à Dallas, Bill, très affaibli, survit… chacun essaie avec obstination de continuer leur existence et s'installe dans une petite routine.
    Un matin, Sookie trouve sur le palier de sa maison, son cousin Claude, le frère jumeau de Claudine, qui lui demande l'hospitalité. Il ne supporte plus l'absence de sa soeur et cherche en Sookie la relation fusionnelle qu'il avait avec Claudine. Sookie accepte, tout en se posant la question… Serait-il venu pour se venger ?
    Survient un autre problème… Lors d'une nuit de rassemblement sur les terres de Sookie, les loups-garous découvrent un cadavre enterré. Qui est-il ? Serait-ce le corps de Debbie Pelt qui refait surface ? Une idée angoissante pour Sookie !
    Les évènements s'enchaînent. Eric dévoile à Sookie une des raisons pour lesquelles il n'a pas pu venir la sauver (tome 9)… Des personnages majeurs se manifestent, sirupeux et effrayants… Des manigances se trament pour évincer Eric et tuer Sookie… et des macchabées fleurissent sur les chemins de la Nouvelle-Orléans.
    Finie la convalescence, Sookie ! Au travail !
    Quelle déception ! Je me suis ennuyée du début à la fin. Ce dixième tome serait-il une pré-retraite ? Pourtant, les ingrédients étaient là, mais l'émulsion ne s'est pas faite. Il semblerait que tout le monde soit fatigué, même l'auteure. Aucune alchimie, aucune palpitation, tout était terne, insipide et mou. J'étais habituée à du peps, du punch, du waouh ! Je n'ai pas compris pourquoi Charlaine Harris a écrit plus de quatre-cents pages de vide. Suis-je trop sévère ? Ce livre serait-il une introduction à la guerre que prépare Victor ? le onzième opus, sera-t-il un phoenix ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Sharon, le 21 mars 2012

    Sharon
    Aveu n° 1 : le tome 9 de cette série m'avait un peu déçue - trop de sang et trop de tortures. Je ne peux pas vraiment dire que j'ai apprécié ce tome 10. Déjà, j'ai trouvé que l'action avait été très longue à se mettre en place. Certes, il s'en est passé, des choses, dans les deux cents premières pages, mais elles ressemblent plutôt à un bilan d'après la bataille. Sookie n'en a pas fini de supporter les conséquences de certains actes (en bref : Debbie Pelt, le re-retour). Et elle, qui n'avait plus que son frère au monde, se retrouve presque à la tête d'un clan bigarré (Hunter, Rémy, Claude, et j'en passe).
    Nous en apprenons un peu plus sur l'organisation des vampires et je ne peux pas dire que ce sujet m'ait passionné. Nous saluons le retour de Bill - dans un sale état, il est vrai. J'aimerai vraiment qu'il retrouve une plus grande importance à l'avenir. Nous assistons aux très nombreuses galipettes du couple Eric/Sookie, et elles ne m'ont pas vraiment intéressé (rien que d'y repenser, j'étouffe un baillement). Sookie est devenue tellement obsédée par leurs ébats qu'elle en oublie d'avertir Eric au sujet d'un fait plutôt déconcertant.
    Enfin, à la page 200, les faits promis sur le quatrième de couverture se produisent. Après les présentations d'usage, le créateur d'Eric s'avèrera un mort épuisant, surtout pour la pauvre Sookie. Elle n'aura plus vraiment l'occasion de se livrer à des activités que la morale réprouve avec Eric - lui-même ayant fort à faire avec ses invités prestigieux (vous ne pouvez pas imaginer à quel point recevoir son papa vampire et son frère vampire peuvent être épuisants, surtout quand le petit frère a un lourd trauma à résoudre, en plus d‘une crise d‘adolescence pas piquée des hannetons). Elle peut donc se consacrer à Bill (Le retour du vampire, épisode 3), l'aider dans une mission qui, pour une fois, ne mettra pas sa vie en danger et lui permettre de recouvrer sa santé. Oui, monsieur, oui, madame, les vampires aussi ont des problèmes de santé, et trouver un remède n'est pas toujours chose aisée, croyez-en le docteur Sookie.
    Aveu n°2 : je n'ai pas compté combien de cadavres ont fait leur apparition dans ce tome 10. Quand je dis «apparition», je dois le dire vite, car, fort heureusement pour Sookie, les cadavres de vampires et de fae disparaissent rapidement. Bon, je veux bien faire un petit effort, si vous insistez : huit, dont trois qui ont eu la mauvaise idée de ne pas se réduire en poussière. Pour tout travaux de dissimulation de cadavres, n'hésitez pas à faire appel à Jason Stackhouse et ses amis les hybrides. Ils assurent !
    Aveu n°3 : entre la lecture du tome 9 et celle du tome 10, j'ai vu les deux premières saisons de la série True Blood. Ce n'est pas ma série préférée vampirique (Buffy contre les vampires !!!! Angel !!!!!) Je préfère très largement la version du «père» d'Eric dans la saison 2 que cet Ocella. Pour les amateurs de série, je tiens à préciser aussi que Sookie a de légers soucis avec le FBI et qu'il n'est jamais très drôle d'être espionnée, surtout quand on a comme Sookee, la capacité de lire dans les pensées. Comment ne l'a-t-elle pas découvert plus tôt ? Elle est bien élevée, elle ne lit pas systématiquement dans les pensées des gens (note : elle a tout même lu au bout moment dans l'esprit de l'espion). D'ailleurs, faites bien attention, les espions sont partout ! Il existe même des vampires espions. A quand une école pour les former ?
    Aveu n° 4 : oui, je lirai le tome 11, s'il est prévu. Je ne vais pas abandonner la série après avoir lu les dix premiers tomes, le plus dur est déjà fait.

    Lien : http://le.blog.de.sharon.over-blog.com/article-une-mort-certaine-de-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par fangtasia, le 13 novembre 2010

    fangtasia
    Alors pour commencer....
    Je me demande comment j'ai fait pour tenir plusieurs mois sans ma dose de Sookie ,d'Eric et compagnie!!!
    On retrouve Sookie qui se remet des ses blessures et de la bataille du tome précédent.
    Dans ce tome ,elle aspire à une vie plus calme,sans ennuie et pleine d'amour.
    Malgré elle, bien-sur Sookie se retrouve au milieu des problèmes de tout le monde.
    J'ai particulièrement apprécié "Un mort certaine",même si celui-ci et plus calme au niveau des batailles.
    Le roman est plus centré sur le personnage d'Eric.On y découvre son passé et son créateur.
    Eric nous montre une autre facette de son caractère,son coté fragile,ses peurs ,ses angoisses et ses doutes.
    Le lien entre Sookie et Eric se solidifie.
    Sookie apparaît plus forte dans ce livre,elle a pris beaucoup plus d'assurance et se retrouve même à certain moment plus forte mentalement qu'Éric.
    Bill est pratiquement inexistant dans "Une mort incertaine",on apprend tout de même sa transformation et le lien qu'il a entretenu avec Lorena.
    Pour notre plus grand plaisir Alcide ,jason,les faès sont là, tout au long du roman.Il y a aussi quelques nouvelles têtes!
    En conclusion, le rythme de ce tome est moins rapide que les autres mais tout aussi passionnant et pleins de révélations.
    On s'ennuie pas une seconde,il y a de l'amour,des complots et du sang.
    On a même quelques scènes, ma foi ,fortes agréables.Tout ce qui fait qu'on aime la communauté du sud.
    Donc amoureux de la communauté du sud,ruez vous chez votre libraire toutes canines et griffes dehors!
    Allez étancher votre soif de True blood!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par idevrieze, le 24 avril 2013

    idevrieze
    Enfin, j'ai de quoi bosser un peu
    Oui, je lis Sookie pour me détendre, pour me défouler de ma journée de travail. Mais quelque part, je me dis qu'un jour, elle va avoir du plomb dans la tête, l'intrigue ne va pas partir dans tous les sens parce que la donzelle est un peu trop innocente et qu'elle part se mêler de ce qui ne la regarde pas. Et donc, comme de par hasard, elle se fait tabasser ou elle souffre d'une manière ou d'une autre.
    Mon espoir a presque été exaucé. Oui, sur le tome 10, cela prend forme. On a vraiment une grosse intrigue où on se demande un peu où cela va nous mener, de l'action, pas trop d'état d'âme, des réflexions d'adultes. Là j'ai apprécié le tome (en plus, c'est une relecture, et je ne m'en souvenais absolument plus... Comme quoi, quand Sookie mûrit, je l'oublie).
    Donc, je ne dirai pas que c'est mon préféré, que c'est un livre excellent, tout ça tout ça. Pour moi, la communauté du sud reste un livre de vacances, de détente, de plage. Il est là comme un bon film d'action, même si je trouve que la mythologie est tout de même complète, ce qui me fait passer la pilule car l'héroïne.... Mais je ne la supporte pas.

    Un tome tourné vers la famille
    Je crois que c'est ce qu'il m'a plu dans ce tome-ci. C'est le fait que les personnages pensent à se serrer les coudes. Il n'y a plus vraiment d'intéractions un peu aléatoire... On se recentre sur Sookie et Eric, qui forment le couple phare, on va dire. Autours d'eux vont tourner beaucoup de personnages qui vont tenter de se faire à tout ceci. On a Jason, le grand frère qui tente de se faire pardonner, en montrant qu'il a muri. On a Pam, la "fille" d'Eric qui montre qu'elle s'entend bien avec Sookie. On a Sam, le meilleur ami avec qui Sookie discute de sujets d'adultes et avec qui elle peut tout de même sortir un peu au restau. On a Claude, le cousin qui peut débarquer et habiter chez elle pour dépanner et enfin on a le "Père" d'Eric à qui Sookie est présenté.
    Vous voyez, quand il y a de la logique là dedans, ça va tout seul ^^ Je préfère, en tous cas, le couple Eric Sookie qui arrive à évoluer par rapport au couple Bill Sookie où ce n'était que fusionnel et à la fin, c'était un peu barbant. Ici, on a tout de même deux personnes qui s'acclimatent à l'autre, qui se disputent, qui font des concessions... Je trouve juste un peu dommage d'avoir fait 10 tomes pour trouver ce petit truc qui fait que cette série, ça a du chien quand même ^^


    Lien : http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/04/la-communaute-du-sud-de-ch..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

> voir toutes (7)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par LittleJohn, le 17 août 2011

    Pam faisait très... Pam, ce soir. Ses longs cheveux blonds étaient parfaitement lisses et brillants; son tailleur bleu ciel avait tout d'une petite merveille vintage et elle portait des bas à couture (Elle s'est même retournée pour me faire apprécier cet affriolant détail).
    - Waouh!
    C'était la seule réaction possible.
    Tu es superbe, l'ai-je complimentée.
    A côté, ma jupe rouge et mon haut rouge et blanc faisaient pâle figure.
    Elle a acquiescé avec une satisfaction manifeste:
    - Oui, je trouve aussi, a-t-elle répondu avec modestie. Euh...
    Elle s'était brusquement figée, genre chien d'arrêt.*
    - .. ne serait-ce pas là une odeur de faé?
    - Absolument. Mais c'est juste une odeur. Alors, du calme. Mon cousin Claude est passé aujourd'hui. Il va habiter ici pour un temps.
    - Claude? L'appétissant Apollon qui est aussi beau qu'il est puant?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 04 janvier 2013

    _ Je sais. Et je suis désolée de t'empoisonner la vie avec mes problèmes. Mais tu es mon petit-ami et être un bon petit-ami, ça sous-entend aussi prêter une oreille attentive.
    _ Ton... petit-ami... Etrange expression, en l'occurrence. Je suis si peu "petit".
    _ Oh Eric! Je n'ai pas l'intention de rester coincée dans les toilettes à parler terminologies!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 06 janvier 2013

    _ Ne m'en parle pas, a-t-elle grommelé. Il m'a prise au dépourvu. Je suis... trop... bête! Comment va Eric?
    _ Il va s'en tirer. Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi?
    _ Non, tu penses! m'a-t-elle rétorqué, mordante. Je préfère me traîner par terre. J'adore la douceur du parquet.
    _ Teigne! ai-je riposté, en m'accroupissant pour l'aider à se relever.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 02 janvier 2013

    — T’as l’intention de le prendre au mot ?
    — Pas tout de suite. Peut-être quand je serai plus… d’humeur.
    — Tu crois qu’Eric le prendrait mal, s’il savait que tu vas voir un autre type à poil ?
    #Jason & Sookie#

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 02 janvier 2013

    J'ai été obligée de tendre l'oreille pour écouter ce que Sam me disait. Quelqu'un avait mis Bad Things de Jace Everett sur le juke-box et tout le bar chantait en choeur.

    (un petit clin d'oeil au générique de la série télévisée True Blood)

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
4,50 € (neuf)
3,98 € (occasion)

   

Faire découvrir La Communauté du Sud, Tome 10 : Une mort certaine par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (567)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz