Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2280286343
Éditeur : Editions Harlequin (2013)


Note moyenne : 4.43/5 (sur 7 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Chaque premier vendredi du mois, Sadie a rendez-vous avec ses fantasmes les plus secrets. Un homme dont elle ne connaît que le nom, Joe, la retrouve dans un parc à l'heure du déjeuner et lui raconte ses dernières nuits d'amour. Troublé... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Luna05, le 01 mai 2014

    Luna05
    Pour me situer un peu dans mes genres de lectures de prédilection, je dirais que je ne suis pas une fan-inconditionnelle des récits érotiques purs et durs. En général, pour m’appâter et me séduire, il me faut une dynamique du domaine du paranormal ou du policier qui rythme le texte afin d’éviter de tomber dans une accumulation de scènes de sexe qui auront tendance à très vite me lasser voire m’agacer. Il y a heureusement toujours des exceptions car j’ai eu la chance de pouvoir découvrir de talentueuses auteurs étant parvenues à m’éblouir grâce à leur plume sensuelle, leur façon de tisser des histoires captivantes débordant d’émotions et sachant insuffler vie à des personnalités attachantes dont la psychologie recherchée et torturée ne peuvent que nous subjuguer. Des romancières étant capables de mettre en scène des passages charnels se révélant tout naturellement nécessaires quant à l’avancée de l’histoire. J’avais beaucoup entendu parler de la très célèbre Megan Hart, des échos pour la plupart élogieux soulignant néanmoins l’audace de cette auteur quant à traiter des sujets tabous voire graveleux. Malgré cela, ce fut ma curiosité qui prit le pas sur mes dernières réticences et c’est quelque peu fébrile que je pris soin de bien choisir l’œuvre dans laquelle je souhaitais la découvrir et m’y perdre. Mon choix se porta sur le très sombre « Rendez-vous » qui au vu de son résumé promettait de m’offrir tout ce que j’attendais.
    Avant de poursuivre, je tiens tout de même à prévenir les futures lectrices de ce titre. Amatrices de scènes de sexe uniquement récréatives je ne saurai que trop vous conseiller de passer votre chemin car, même si ce roman remplit son cahier des charges niveau érotisme, le contexte sombre sera là pour nous rappeler quels sont les véritables thèmes et enjeux de cet ouvrage. Dernier petit conseil, si vous tentez cette aventure, armez-vous d’un moral en acier avant d’entreprendre cette lecture car vous en ressortirez à n’en pas douter terriblement secouée. Nous pouvons passer dès à présent aux choses sérieuses.
    En toute honnêteté je ne sais pas trop par où commencer. Peut-être devrai-je dire que ce roman m’a inexorablement marqué à vie et a été pour moi un véritable coup de cœur. Cela fait à présent quatre mois que j’ai lu cette œuvre et je peine encore aujourd’hui à trouver et coucher mes mots sur le papier afin de retranscrire au mieux toutes les émotions que ce roman m’a communiqué. Vous est-il déjà arrivé d’être absolument fasciné par un ouvrage à un point tel qu’une fois ce dernier refermé il ne cesse de vous appeler et reste dans vos pensées la dernière page tournée ? « Rendez-vous » fait bel et bien partie de ces romans ayant eu ces effets-là sur moi et me hantant encore maintenant.
    C’est porté par une plume absolument enivrante et lascive que Megan Hart nous fera sombrer dans un drame que tout un chacun souhaiterait ne jamais avoir à affronter, abordant des sujets ô combien dramatiques, décrits avec pudeur sans jamais tomber dans le voyeurisme. L’auteur nous dépeindra un contexte difficile, empreint d’une grande tristesse, sans toutefois jamais tomber dans la facilité et le mélo, nous offrant ainsi des passages authentiques et bouleversants.
    Nous suivrons Sadie Danning psychologue de son état tentant de reprendre sa vie en main sans toutefois y parvenir. Chaque premier vendredi du mois vers midi, la jeune femme s’octroie une distraction auprès d’un certain Joe sur un banc dans un parc. Ce dernier lui conte sans pudeur et dans les détails ses dernières frasques sexuelles avec des conquêtes d’un soir. Grâce à cette parenthèse mensuelle, Sadie obtient une échappatoire momentanée et vit par procuration une autre vie par le biais des récits de Joe. Des rencontres qu’elle ne raterait pour rien au monde lui permettant de tenir et d’oublier son mal être, car, une fois de retour chez elle, la voici bel et bien rattrapée par son « présent ». Mariée à son amour de jeunesse, Adam, la jeune femme avait tout pour être heureuse jusqu’à ce qu’un terrible accident ne rende son mari tétraplégique…
    Megan Hart nous plongera tour à tour au cœur de l’intimité des trois protagonistes principaux alternant habillement entre les aventures charnelles de Joe, la vie de couple et les consultations de Sadie avec une de ses patientes n’étant pas inconnue des lectrices de l’auteur. L’une des qualités majeures de cette œuvre sera, à n’en pas douter, les personnalités habitant cet ouvrage. L’auteur est parvenue à faire en sorte que nous nous attachions irrémédiablement à ce triangle malgré leurs défauts et failles. Des caractères authentiques et réalistes dans leur raisonnement et attitudes nous poussant à craindre pour leur avenir et en venir à redouter le pire.
    Débutons par celle représentant l’une des âmes de cette œuvre, Sadie.
    Je dois dire que je me suis instantanément attachée à cette héroïne courageuse, pourvue d’une grande force de caractère mais qui derrière un masque d’assurance et de distance dévoilera très vite une facette vulnérable et perdue. Une épouse étant devenue par obligation le rock du couple depuis l’accident d’Adam. Sadie m’a beaucoup touché tout au long de ce récit et les passages déchirants où la jeune femme une fois seule se permettait de pleurer et craquer à l’abri des regards furent criants de vérité. Toujours amoureuse de son mari, c’est une jeune femme en manque d’affection et d’amour que nous découvrons. Privée des bras de son époux et des étreintes charnelles, Sadie tente malgré tout de s’adapter et de poursuivre cette existence en tant que femme, arborant toujours un sourire convenu devenu automatique devant des étrangers, sa famille et l’homme qu’elle aime. L’arrivée de Joe dans sa vie apportera ce dont Sadie manque désespérément, une distraction, un ami la faisant rêver tout en lui rappelant tout ce qu’elle a perdu. Je n’ai pu ressentir que de la compassion et de l’empathie pour elle et me suis mise souvent à sa place. Que ferai-je si cette tragédie m’arrivait ? Ce lien si particulier avec Joe la sauve tout en la torturant, ce petit jeu au départ innocent devenant un peu plus profond rencontre après rencontre. Une amitié certes mais où l’attirance est de mise se muant en affection et attachement profond nous plongeant tout comme elle dans une parfaite perplexité. Qui est réellement Joe ? Discuter de façon si intime avec lui en revient-il à trahir Adam ? Les dilemmes, les désirs, le désespoir ainsi que les peurs de la jeune femme nous frappent de plein fouet.
    Je ne pensais pas pouvoir apprécier autant Adam et pourtant Megan Hart a réussi cet exploit.
    L’auteur nous fera voyager à travers le temps par le biais des flashbacks de l’héroïne, nous faisant du coup découvrir et aimer l’homme qu’il a été et celui qu’il est devenu. Des passages empreints de mélancolie et nostalgie rendant les retours au présent presque insupportables. Homme drôle, taquin, véritable tête brulée et amoureux des mots, cet homme indépendant a laissé place à un Adam anéanti, amer et impuissant d’être cloué dans un fauteuil roulant. Un homme libre étant devenu prisonnier de son enveloppe charnelle, souffrant de ne plus combler sa femme et craignant plus que tout de la perdre. C’est un Adam aussi attachant, touchant que cruel que nous découvrirons. Un couple se vouant toujours un amour inconditionnel mais se détestant tout autant pour ce que la vie a fait d’eux. Des disputes déchirantes offrant des passages ô combien douloureux et poignants. Le colérique Adam devenant par la force des choses une véritable bombe à retardement, déversant sa haine et sa frustration sur son épouse. Un handicap rongeant la vie de couple dépeint de manière minutieuse par Megan Hart, cette dernière poussera le réalisme jusqu’à nous décrire dans les détails les soins continuels prodigués à Adam jour et nuit, les risques encourus chaque jour par ce dernier, rendant ainsi le quotidien de Sadie difficile et invivable. En parallèle, nous ressentirons tout l’amour que se portent Adam et Sadie malgré la tragédie les ayant foudroyés, que cela soit au travers des regards, les baisers échangés et dans leur intimité…
    Abordons à présent le cas de Joe se révélant tout aussi passionnant et perturbant que Sadie et Adam.
    Je dois dire que cet homme m’a d’emblée charmé et intrigué de par ses relations entretenues avec la gente féminine. Imperturbable et pourvu d’un certain humour, ce séducteur contera sans sourciller ses frasques sexuelles débridées à Sadie. Une chose étonnante à signaler et qui au départ, m’a quelque peu déstabilisé, Megan Hart a usé d’un procédé audacieux lors des récits de Joe en donnant exclusivement la parole à ses conquêtes d’un soir lors de leurs ébats. Nous assisterons donc à des confessions intimes de chaque jeune femme avec leurs désirs, ressentis, envies, espoirs, déceptions et visions de Joe. L’auteur n’étant pas une novice dans le domaine de l’érotisme, cette dernière nous gratifiera de scènes de sexe torrides assumées sans tabous, crues et très détaillées. Par le biais de ces relations charnelles sans lendemain, Joe nous interpelle et intrigue sur le pourquoi de toute cette abondance de conquêtes, sur ses actions et réactions avec ces dernières. Récit après récit, ce séducteur, laissera peu à peu entrevoir une personnalité bien plus complexe et attachante que prévu, se révélant être bien plus que le simple jouisseur qu’il était censé être. Cet homme n’a eu de cesse de maintenir mon intérêt tout au long de ce récit alternant son côté charmeur déstabilisant avec Sadie tout en étant capable de coups bas m’ayant agacé prodigieusement… Un personnage tout simplement humain au même titre qu’Adam et Sadie, partant du principe que la meilleure défense c’est l’attaque. Megan Hart a certes excellé dans les passages nous offrant du sexe pour du sexe mais là où j’ai été tout bonnement subjuguée fut quand cette dernière nous a gratifié de véritables scènes d’amour tout aussi torrides que baignant de sincérité, tendresse et respect. Des passages débordant d’émotions et d’étreintes passionnées sublimement bien décrits, donnant ses lettres de noblesse à cette œuvre résolument inoubliable. Désir, amour, peur et espoir se mêlant, sublimant indubitablement ce roman.
    En dernier personnage je citerai la patiente très attachante de Sadie, Elle Kavanagh. Cette jeune femme a su titiller ma curiosité concernant son lourd passé, c’est donc non sans déplaisir que je tenterai une nouvelle fois l’aventure avec les deux tomes lui étant consacrée se déroulant antérieurement à ce titre.
    Les seuls petits points négatifs que j’aurai à énoncer ici seraient tout d’abord l’absence des points de vue de Joe et Adam car même si j’ai apprécié de découvrir Joe au travers des yeux de Sadie et de ses conquêtes, je pense qu’avoir la narration des deux hommes aurait été un plus non négligeable et fort appréciable. Second point m’ayant quelque peu chagriné concerne un passage à caractère sexuel ayant poussé les détails assez loin ainsi qu’une scène à plusieurs que je n’ai absolument pas anticipé.
    « Rendez-vous » a été pour moi un énorme coup de cœur et une véritable claque émotionnelle m’ayant valu un gros contre coup après lecture. Un roman dévastateur et éprouvant dont les sentiments et ressentiments ont été si bien retransmis que l’on se retrouve ébranlé par tant de chagrin et de désespoir. Un récit ayant été porté par une plume délicieusement lascive et animé par des personnalités ô combien touchantes, attachantes et profondément humaines. Après la lecture de cette œuvre, Megan Hart fera sans conteste partie de ces auteurs de talent parvenant à mêler érotisme débridé, amour et drame d’une main de maître. Une pépite à découvrir sans hésitation pour peu que vous ayez l’âge requis.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par davcat57, le 17 octobre 2013

    davcat57
    Histoire prenante

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par davcat57, le 17 octobre 2013

    davcat57
    Histoire prenante

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique







Sur Amazon
à partir de :
7,00 € (neuf)
23,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Rendez-vous par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (16)

> voir plus

Quiz