Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2081308673
Éditeur : Flammarion (2014)


Note moyenne : 3.6/5 (sur 80 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
"Il y a quelqu'un?" Derrière son ordinateur, Sacha envoie des e-mails à des destinataires imaginaires, comme autant de bouteilles à la mer. Jusqu'au jour où Macha lui répond. C'est le début d'une bien étrange correspondance, pleine de tâtonnements mais aussi de confiden... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (22)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par orbe, le 01 mai 2014

    orbe
    Réédition d'un bijou de la littérature jeunesse. Roman épistolaire qui parle de solitude, de Russie et de la nécessaire connaissance de ses origines pour se construire.
    Sacha est un enfant solitaire qui cherche à renouer le lien avec la Russie, sa terre natale et comprendre ses origines. Par hasard, il tombe via internet sur Macha, une jeune fille dynamique et pleine de vie. Une correspondance régulière va s'établir entre les deux jeunes enfants. Chacun va se livrer à petites touches jusqu'à envisager une rencontre. Mais c'est alors que Sacha disparait...
    Un roman fort sur les secrets de famille et la difficulté de dire et révéler certains éléments de sa vie. C'est avec finesse que les auteurs nous plongent dans cette relation unique entre deux jeunes qui par leurs échanges vont réussir à établir des liens de confiance qui vont les aider à grandir.
    Cette nouvelle publication, avec une couverture réussie, propose en plus un véritable dossier pour prolonger la lecture ou l'accompagner, pour jouer avec le récit ou encore l'interroger ! Quiz, mots croisés, devinettes, inventions... un cahier spécial qui apporte une nouvelle dimension à ce classique jeunesse sur l'amitié et le pouvoir des mots.



    Lien : http://cdilumiere.over-blog.com/2014/05/de-sacha-a-macha-r-hausfater..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 24         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sharpayloves, le 05 février 2012

    sharpayloves
    Ce livre m'a plu. J'ai été agréablement surprise.
    Le système de mail rend la lecture très fluide et motive le lecteur à connaître la suite. de ce fait ce livre se lit très rapidement.
    J'ai trouvée l'intrigue peu originale mais bien écrite. le thème de l'enfant qui se met en danger parce qu'on lui cache, pour son bien, son histoire n'est pas très novatrice mais à quand même le mérite d'être un sujet profond et sérieux.
    Justement ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est que malgré le sujet plutôt triste, ce livre n'est pas traité d'une manière larmoyante.
    Le personnage de Macha vient contraster avec le personnage renfermé de Sacha. Macha donne un bol d'air frais à l'histoire avec son caractère vif et joyeux.
    Même si j'ai beaucoup aimée l'intégralité du livre mon moment préféré reste la fin. le dernier mail remet tout en question car on apprend que la mère de Sacha s'appelle Macha.
    Ce retournement de situation finale laisse un drôle de sentiment.
    J'ai trouvée que le livre était un peu court cependant cela reste un roman épistolaire agréable et rapide à lire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par choupinette91, le 10 septembre 2012

    choupinette91
    J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai lu en même temps que ma fille. Nous avons pu ensuite échangé sur Internet, les messages mails envoyés et ceux qu'on reçoit et dont la personne nous ai inconnu. Donc sur les dangers d'internet et puis sur la relation que nous voyons de plus en plus s'instaurer, la relation virtuelle et là dans cet ouvrage jusqu'à une relation vivante. Ce livre est étudié en quatrième en rapport avec les dangers d'internet et toute une réflexion autour de l'amitié.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Zazette97, le 21 avril 2014

    Zazette97
    "De Sacha à Macha" est un roman écrit par les françaises Rachel Hausfater et Yaël Hassan.
    Publié pour la première fois en 2001, ce titre est à nouveau disponible en librairie depuis le 16 avril.
    Sacha, collégien triste et refermé sur lui-même, adresse des emails au hasard à des inconnus jusqu'au jour où il obtient une réponse de Macha, une adolescente qui contrairement à lui se montre très bavarde.
    Au fil de leurs échanges virtuels, de confidences en confidences, se tisse une amitié sincère qui pourrait bien changer la vie de Sacha...
    Pourquoi lis-je encore des romans jeunesse alors que je n'accroche que rarement à leurs histoires ?
    Parce que je suis parfois curieuse de découvrir ce qui se fait pour la jeunesse (mais pas au point de me lancer dans des sagas young adult).
    Mais surtout parce que je ne résiste tout simplement pas au genre épistolaire, que ce soit sous la forme d'échanges de lettres ou d'emails.
    Malheureusement - et c'est le cas pour 3/4 des romans jeunesse que je me hasarde encore à lire - deux choses m'ont dérangée dans ce roman, à commencer par le style des narrateurs.
    Une fois n'est pas coutume, j'ai senti le langage adulte derrière certains de leurs propos. Quel adolescent utiliserait un mot comme "parcimonie" ou des expressions telles que "rester lettre morte" ou "du lard ou du cochon" ?
    Peut-être répètent-ils des mots entendus chez leurs parents mais je reste tout de même dubitative...
    La deuxième chose qui m'a gênée est un manque de naturel dès les premières pages. Alors que Sacha s'est contenté d'une phrase lapidaire lancée au petit bonheur la chance, Macha lui envoie une grosse tartine en retour.
    Qui donc prendrait la peine de répondre à ce genre de sollicitation qui pourrait très bien être un simple spam ? Certes, Macha mentionne qu'elle ne surfe sur internet que lorsque son frère est absent ou veut bien lui prêter son ordinateur.
    On peut donc imaginer que celle-ci, peu habituée à ce qui se passe sur le web, ne se soit pas posée de questions.
    A moins que sa curiosité l'ait emportée sur son appréhension ? Bref.
    Le deuxième élément que j'ai trouvé artificiel est la rapidité avec laquelle Macha découvre précisément la situation dont souffre Sacha. Sacré coup de poker tout de même...
    Et une fois le secret mis à jour, elle ne le lâche plus d'une semelle sur le sujet quitte à lui donner des ordres (!)
    On peut dire que Macha est bien tombée puisque Sacha a justement besoin d'être bousculé.
    A force d'impertinence, elle réussira à faire débloquer une situation qui résulte d'un manque de communication.
    C'est bien la seule chose que j'ai aimée dans ce roman, le sujet de fond abordé : la communication entre les êtres est essentielle et permet de résoudre bien des conflits.
    Dommage aussi qu'on ne sache finalement rien de Macha : si la communication se veut à double sens, le problème de Sacha s'avère être au centre de leurs discussions.
    Vous l'aurez compris, je n'ai pas franchement accroché à ce livre...
    Ceci dit, sachant que ce roman en est à sa 3ème édition et qu'il semble remporter l'adhésion des lecteurs et de beaucoup d'enseignants (la présente édition comporte d'ailleurs un cahier pédagogique), mon avis est d'autant plus à prendre avec des pincettes.

    Lien : http://contesdefaits.blogspot.be/2014/04/de-sacha-macha-rachel-hausf..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          4 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par ChaDejsp, le 06 octobre 2014

    ChaDejsp
    Cette critique s'adresse plutôt aux gens qui ont déjà lus le livre.
    Je n'ai mis que 3/5, peut-être est-ce un peu dur. Rachel Hausfater et Yaël Hassan (mes hommages mesdames si jamais vous lisez cette critique) ont donnés vie à de vrais personnages de génie, qui écrivent des mails parfois talentueux. A leur âge (15 et 16 ans) j'aurais aimé vivre cette histoire. J'en ai aujourd'hui 22, et si vous lisez ces lignes vous êtes peut-être ma Macha (lol).
    Ce qui m'a touché dans ce livre, c'est qu'il renvoie à une vision d'Internet de 2001 avec des écrans en noir et blanc, moins saturé d'informations qu'aujourd'hui.
    C'est aussi ce qui m'a déplu... Pour vraiment vibrer aujourd'hui... L'histoire a vieilli et elle concerne un public plus jeune que moi.
    Quand même, Macha a été dure avec ce pauvre Sacha, le traitant de "minus dans ton genre dont le plaisir est de foutre la pagaille dans la vie des gens" (page 76), le menaçant "Ou tu me raconte ou alors tout est fini entre nous. Ce n'est pas une simple menace, un simple moyen de pression. Cette fois je te jure que c'est vrai !" (page 118) (éd. Flammarion jeunesse-2010) Qu'en pensez-vous, les autres ?
    Mais il y a des moments où elle se rattrape ! C'est une chic histoire !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (14)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par sharpayloves, le 05 février 2012

    « De : Sacha sacha@intercom.fr
    A : macha@intercom.fr
    Date : 24 mai
    Message :
    Macha, je me suis trompé.
    Peut-être que mon père avait raison.
    Peut-être que j’aurais préféré ne pas savoir.
    J’ai de la peine. J’ai perdu ma mère de rêve. J’ai perdu mon rêve de mère. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la citation

  • Par orbe, le 01 mai 2014

    Message :
    Je ne sais pas où elle est.
    Je ne sais pas ce qu'elle fait.
    En fait, je ne sais pas qui c'est.
    Je ne sais qu'une chose : c'est que je ne l'ai pas.
    Et qu'elle me manque.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par orbe, le 01 mai 2014

    Bien sûr que je suis d'accord pour avancer à tout petit pas, à tout petits mots. ça fait trop peur, sinon. Et puis quand on dit tout, on ne dit souvent rien. Parce qu'il y a des choses qu'on ne peut pas dire d'un coup, et ce sont justement celles-là qui importantes. Et vraiment vraies.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par ThibaultR, le 13 mai 2013

    Macha
    Tous mes profs disent comme toi, que je ne parle pas assez. Tu n'es pas prof, j'espère!
    Mais tu te trompes. Je ne suis peut-être pas bavard, mais je te parle, je te parle vraiment. Ne comprends-tu donc pas ?
    Toi, tu parles beaucoup, pourtant tu ne dis pas grand-chose. Après tes deux longs messages, je ne sais toujours rien de toi, à part que tu as un frère et que tu te sers de son ordinateur.
    Alors je vais te donner les mêmes renseignements sur moi, comme ça on sera à égalité.
    Je t'écris sur mon propre ordinateur que je ne partage avec personne, hélas! car je n'ai pas de frère. Ni... non rien.
    Si tu veux en savoir plus, dis-m'en plus! Mais tu sais, Macha, on n'est pas pressés
    Sacha
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par choupinette91, le 10 septembre 2012

    "Autant écrire des lettres, des vraies, m'a toujours ennuyée, autant je trouve ça chouette sur l'ordinateur."

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :

5,00 € (occasion)

   

Faire découvrir De Sacha à Macha par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (158)

> voir plus

Quiz