AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christian Cler (Traducteur)
ISBN : 2738110355
Éditeur : Odile Jacob

Note moyenne : 4.2/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture
Après Une brève histoire du temps et , Stephen Hawking fait le point sur les stupéfiantes percées théoriques qui ont eu lieu depuis la publication de son précédent livre.

Avec le style à la fois érudit et accessible qui le caractérise, il nous fait découvrir tour à tour la relativité einsteinienne, le principe d'incertitude, la mécanique quantique, les cinq théories des cordes, la théorie M et les mystérieuses p-branes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Presence
Presence20 novembre 2014
  • Livres 5.00/5
Il s'agit d'un livre de vulgarisation scientifique écrit par Stephen Hawking, le deuxième après Une brève histoire du temps (Du big bang aux trous noirs) paru pour la première fois en 1988.
Le présent ouvrage est paru pour la première fois en 2001. Il se compose de 7 chapitres, d'un bref avant propos d'Hawking expliquant le choix de la structure de l'ouvrage. Il se termine avec un glossaire, quelques références pour aller plus loin et un index.
Chapitre 1 - Une brève histoire de la relativité - Hawking explique comment les théories d'Albert Einstein ont permis de passer d'une conception de l'univers basée sur l'éther immobile, à une conception mettant en avant la vitesse de la lumière comme absolue. le temps devient relatif, la matière libère son énergie atomique et le Soleil courbe l'espace-temps, occasionnant une déviation de la lumière.
Chapitre 2 - La forme du temps - le temps n'est plus un axe avec un sens unique, il prend des formes en 3 dimensions. Hawking introduit la notion de temps complexe, utilisant les nombres complexes. La forme du temps est liée à celle de l'espace. Chapitre 3 - L'univers dans une coquille de noix - Ce titre correspond à une citation extraite la scène 2 de l'acte II de Hamlet de William Shakespeare. Quelle forme a l'univers ?
Chapitre 4 - Prédire l'avenir - La théorie des quantas, le principe d'incertitude, les trous noirs, autant d'éléments qui participent à saper le déterminisme scientifique. Chapitre 5 - Protéger le passé - le voyage dans le passé est-il théoriquement possible ? Ce chapitre fait intervenir des notions comme les trous de ver, les cordes cosmiques (à ne pas confondre avec les cordes de la théorie des p-branes), le gauchissement de l'espace-temps, les antiparticules...
Chapitre 6 - Star Trek ou non ? - Hawking s'interroge sur le développement potentiel de l'humanité, sur la complexification de la vie biologique et électronique, sur la possibilité d'atteindre une théorie scientifique complète du tout. Chapitre 7 - le nouveau monde des branes - Hawking expose les principes généraux de la théorie M, d'un espace à 11 dimensions, l'histoire d'une brane dans le temps imaginaire.
Stephen Hawking poursuit son ambitieuse entreprise de vulgarisation en reprenant les choses là où il les avait laissées avec "Une brève histoire du temps". C'est-à-dire qu'il développe des concepts plus récents, plus complexes, des théories scientifiques plus abstraites. Cet ouvrage ne s'adresse plus au commun des mortels, mais à des lecteurs ayant une solide capacité d'abstraction et un goût certain pour le sujet de la physique et de l'astronomie contemporaines. Chaque chapitre comprend un texte exposant les principes de la théorie du thème du chapitre, toujours sans aucune équation mathématique. Il comprend également plusieurs encadrés, graphiques et schémas illustrant un point particulier ou apportant un complément d'information.
Pour pouvoir suivre la plupart des exposés, le lecteur doit être capable d'assimiler la notion de temps complexe (une abstraction sans réalité perceptible dans le quotidien), ainsi que la représentation de l'espace-temps en 3 dimensions. Si Hawking prend le temps de rappeler ce que sont les nombres complexes, il pose l'usage du temps complexe comme un fait établi, sans aucune explication.
Outre ces abstractions, chaque chapitre utilise des notions physiques et mathématiques sous-entendues, d'un niveau élevé. Ainsi, le Théorème d'incomplétude de Gödel (1931) ne bénéficie que d'un petit encadré de quelques lignes qui ne suffit pas à expliquer en quoi il remet fondamentalement en cause les limites déterministes de la physique. de la même manière, l'évocation des équations de James Clerk Maxwell sur l'électromagnétisme débouche sur la suggestion que la masse et la charge apparentes des électrons étaient infinies. La compréhension de cette suggestion est essentielle dans la suite de l'ouvrage, mais Hawking ne la développe pas, charge au lecteur de déjà connaître cette suggestion, ou d'effectuer des recherches, sans quoi il risque de ne rien comprendre de la suite. de la même manière, l'évocation de l'effet Casimir est très rapide et le lecteur néophyte ne peut que découvrir son existence, sans espoir de le comprendre.
Par comparaison, "L'univers dans une coquille de noix" est d'un abord plus complexe que "Une brève histoire du temps", même s'il dispose de schémas plus jolis (en couleurs et en 3D). Hawking s'est donné pour mission de vulgariser des concepts très ardus, sans se reposer sur des démonstrations mathématiques. Il prend grand soin de contextualiser chaque concept et de citer les principaux chercheurs y ayant contribué, qu'il s'agisse de Richard Feynman, Paul Townsend, Kip Thorne ou Roger Penrose. Il replace chaque concept dans le temps, permettant ainsi de poser des repères simples. Par exemple, le concept d'univers en expansion date de 1929. Il intègre quelques repères culturels, tels que la tension Est / Ouest pendant la guerre froide et donc l'importance capitale pour les scientifiques d'un bord ou l'autre, de devancer ceux d'en face. Il en profite à une ou deux reprises pour donner son avis personnel sur un thème connexe, tel que l'astrologie, ou l'existence d'un dieu créateur de l'univers. Il ne s'agit toutefois que d'exceptions, l'ouvrage étant à 98% consacré à la science physique.
Malgré les difficultés réelles de compréhension de certains passages, le lecteur curieux doté d'un esprit scientifique trouvera de nombreuses sources de contentement à la lecture de cet ouvrage. Pour commencer, Stephen Hawking retrace l'évolution de la conception de l'univers au vingtième siècle de manière chronologique. Il identifie avec précision et clarté les principales théories ayant amené ces évolutions. le lecteur pourra ainsi se remémorer (ou découvrir) les idées scientifiques qui ont révolutionné la manière de penser l'univers (en fait l'espace-temps).
Ensuite, Hawking ne renâcle jamais devant la difficulté d'exposer simplement les théories les plus complexes. Ainsi le lecteur va découvrir la source d'inspiration de nombreux auteurs de science-fiction modernes, quel que soit le média qu'ils ont choisi pour exprimer leur créativité. Cela commence par le paradoxe des jumeaux, issu de la théorie de la relativité établie par Albert Einstein en 1925. Il y a bien sûr le concept d'espace-temps, mais présenté du point de vue des sciences physiques, soit un concept déjà ardu, plus scientifique que ne le laisse supposer son usage dans le langage courant. Les singularités que sont les trous noirs font l'objet de nombreuses explications, tant elles exigent la conception de lois physiques différentes de l'espace normal, ou plus élargies (le concept généralisé des antiparticules).
Au fil des chapitres, les concepts abordés semblent de plus en plus relever de la science-fiction échevelée, et pourtant Hawking parvient toujours à maintenir le lien logique avec la science physique. Si tout n'est pas compréhensible par le commun des mortels, il est toujours possible de retracer la succession de notions qui parvient à ces concepts. Ainsi, le lecteur entrevoit la naissance de l'univers, découvre la réponse à la question sur le début de l'univers et le début du temps, sur ce qu'il y a au-delà des frontières de l'univers. Il entrevoit ce que signifie un espace avec des dimensions supplémentaires, et il constate que la notion d'univers parallèles à un sens scientifique (accrochez-vous bien pour l'intégrale des chemins de Feynman et les histoires qui en découlent).
À plusieurs reprises, Hawking revient sur le principe anthropique selon lequel, puisque des êtres sapients tel que l'humain existent, l'univers est nécessairement compatible avec leur existence. D'un côté le lecteur a la sensation d'évoluer en pleine science-fiction, de l'autre la philosophie n'est jamais très loin. Quelle est la place de l'homme dans l'univers ? En tant qu'observatrice de l'univers, l'humanité jouerait-elle un rôle privilégiée dans l'ordre des choses ?
La lecture de cet ouvrage permet au lecteur même néophyte de remettre en question sa conception de l'univers, et e passer en revue plusieurs théories scientifiques de haute volée qui permettent de regarder la réalité de tous les jours sous un angle différent. L'habilité de vulgarisateur d'Hawking apparaît pleinement quand le lecteur essaye d'expliquer à quelqu'un d'autre ce qu'il a lu. Il est persuadé que de pouvoir réexpliquer pourquoi un pendule n'est jamais tout à fait au repos à la verticale. Pourtant il y a fort à parier que les mots ne viendront pas aisément quand il s'agira de rétablir le raisonnement qui justifie cette conclusion.
Dans ce tome, Stephen Hawking reprend son entreprise de vulgarisation là où il l'avait laissée avec "Une brève histoire du temps". Il est amené à expliquer des notions très complexes, qui nécessitent un solide bagage scientifique pour pouvoir pleinement les comprendre. Pour le lecteur néophyte, plusieurs passages apparaîtront trop théoriques pour pouvoir faire sens. Par contre il sera à même de suivre l'enchaînement logique du développement des sciences physiques, qui a donné lieu à ces concepts ébouriffants.
En complément de la lecture de "L'univers dans une coquille de noix", il est possible de visionner La magie du cosmos & L'univers élégant de Brian Greene qui traite des mêmes sujets et qui offre un point de vue complémentaire et une forme pédagogique différente. Hawking répertorie l'ouvrage écrit de Brian Greene dans sa bibliographie.
Par la suite, ce scientifique a écrit un autre ouvrage pour développer, compléter ou mettre à jour une partie de ces théories : Une belle histoire du temps (2005).
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
luxorion
luxorion23 septembre 2015
  • Livres 5.00/5
Ecrit en 2001 et réédité depuis, ce beau livre est ambitieux, discutant de toutes les notions de physique qu’englobe un sujet aussi vaste que la cosmologie.
L’ouvrage est divisé en 7 chapitres et comprend également un glossaire de 5 pages bien utile.
Les thèmes abordés sont en résumé :
Ch.1 - L’histoire de la relativité
Ch.2 - La forme du temps, sa relation à l’espace et le temps complexe
Ch.3 - L'univers dans une coquille de noix dans lequel il discute de la topolofie de l’espace
Ch.4 - Prédire l'avenir où il discute de la physique quantique y compris des trous noirs
Ch.5 - Protéger le passé où pour quelle raison il faudrait préserver le passé
Ch.6 - Star Trek ou non, où il discute de la complexité y compris de la théorie de Tout (TOE)
Ch.7 - Le nouveau monde des branes et théorie M.
Le titre est extrait de Shakespeare, il cite St. Augustin et termine son récit avec une version personnelle de "The Tempest" : "O Brane New World", le glossaire expliquant au lecteur qu'un brane est "un objet [...] qui peut prendre diverses dimensions dans l'espace [...]".
Sachant que "brand new" signifie "flambant neuf", on peut imaginer qu'Hawking a voulu faire un jeu de mots et évoquer la nouveauté du concept qu'il avait découvert. Par analogie, le traducteur Christian Cler le traduisit tant bien que mal en français par : "Ô nouveau monde des branes Où vivent de telles créatures"... Cette traduction non conforme explique la raison pour laquelle j'ai toujours préféré les versions originales !
L'éditeur a également laissé des traces anglaises dans le texte (shape of the time, pouce cubique, etc) au point que dans certains schémas la vitesse de la lumière vaut "186,000". Elle est exprimée en miles et à de quoi dérouter le lecteur qui ne voit plus du tout le rapport avec le texte. Avec les moyens infographiques dont elle dispose, un éditeur comme Odile Jacob aurait pu relire consciencieusement l'ouvrage avant sa publication et corriger ces quelques points qui sautent aux yeux !
Ce livre richement illustré (encadrés, photos, graphiques, dessins) est en quelque sorte la suite de son best seller "Une brève histoire du temps". Hawking ne présente donc aucune formule et reste abordable bien que d’un niveau plus complexe qu’”Une brève histoire du temps”.
Conscient de la difficulté du sujet, Hawking prend soin à replacer chaque sujet dans son contexte historique (depuis le début du XXe.s.) et n’hésite pas à expliquer les notions les plus abstraites ou paradoxales (relativité du temps, espace-temps, trou noir, univers parallèles, théorie membranaire, etc).
Si ce livre s’adresse au grand public, certaines notions sont posées a priori et ne sont pas vraiment expliquées ou démontrées, supposant que le lecteur possède déjà des notions de base en math, physique, cosmologie ou même philosophie des sciences (Hawking abordant également par ex. le principe anthropique bien qu’il ne s’agisse pas d’une théorie)
Ce livre qui devrait figurer dans toute bonne bibliothèque passionnera avant tout les amateurs d'astronomie, de cosmologie et/ou de physique ayant déjà lus quelques livres de vulgarisation sur le sujet (par ex. R.Feynman, K.Thorne ou JP.Luminet).
Malgré le niveau intellectuel requis, je suis convaincu qu’un lecteur passionné de sciences consolidera ses acquis en lisant ce livre de vulgarisation très instructif et passionnant
Après l’avoir lu, vous aurez les bases suffisantes pour vous attaquer à la plupart des livres écrits par les mentors de la physique, de la cosmologie ou de l’astrophysique.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10
manu_deh
manu_deh20 novembre 2015
  • Livres 4.00/5
Ce livre nous parle de concepts scientifiques de très haut vol, inaccessibles à la plupart d'entre nous (je m'y inclus), et tente de les vulgariser pour les rendre, si pas compréhensibles, intelligibles.
On nous parle des modèles de l'univers, abordant pêle-mêle en introduction des concepts que "tout le monde connaît mais que personne ne comprend" : la relativité générale, la physique quantique, la théorie des codes, les trous noirs ... Pour ensuite s'envoler dans la théorie des branes, chose tout à fait nouvelle pour le profane que je suis, et où là, de mon côté, j'ai décroché. Nous volons là dans les hautes sphères de l'abstraction mathématique...
Une bonne lecture cependant pour les personnes intéressées de près ou de loin par la cosmologie et la physique, pour découvrir dans des termes vulgarisés le monde où les génies de la physique et de l'abstraction, tels que l'auteur Stephen Hawking, évoluent, et permettent à la science des avancées énormes et découvertes sur des terrains inexplorés!
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          90
baladin
baladin22 octobre 2015
  • Livres 5.00/5
J'avais lu une brève histoire du temps, du même auteur, alors que j'étais adolescent et c'est donc tout naturellement que j'ai choisi ce nouvel ouvrage à la médiathèque de ma ville. J'ai retrouvé ici le même plaisir de lecture. Stephen Hawking nous fait découvrir les travaux récents de la physique théorique (précédé d'un rappel sur les résultats de la relativité restreinte puis générale) avec notamment la description de certaines modélisations des trous noirs qui peuplent les galaxies de l'univers et les possibilités de voyage dans le temps. L'ensemble est assez aisément accessible grâce aux talents de pédagogue de Stephen Hawking. Il est cependant bon d'avoir lu auparavant quelques articles de vulgarisation sur ces sujets pour bien suivre son propos.
Commenter    J’apprécie          40
Golgoth
Golgoth04 mai 2013
  • Livres 5.00/5
Bien sûr, c'est encore une somme de physique(-s) vulgarisée que nous offres Stephen Hawking. Des concepts aussi complexe que certaine topologies cosmologiques (tore ou autre) y sont décrite de manière extrêmement compréhensibles et fluides. Sans oublier les petites pointes d'humour parfois assez "british" qui émaillent le texte et en font un livre si aisé à lire.
Réf. : 00000048-49
Commenter    J’apprécie          20
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
manu_dehmanu_deh14 novembre 2015
Nous devons nous efforcer de comprendre scientifiquement comment l'Univers a débuté: que nous soyons capables ou non de mener à bien cette tâche, nous ne saurions nous dispenser de nous y atteler.
Commenter    J’apprécie          140
manu_dehmanu_deh15 novembre 2015
Pour l'instant encore, le cerveau d'un simple ver de terre surpasse nos plus puissants ordinateurs
Commenter    J’apprécie          140
baladinbaladin21 octobre 2015
Il est certain que nous ne sommes pas prêts de construire les accélérateur de particules géants qui permettraient d'étudier des distances si infimes : ils devraient être plus grands que le système solaire, caractéristique malaisément conciliable avec les restrictions budgétaires actuelles !
Commenter    J’apprécie          10
baladinbaladin21 octobre 2015
Spéculer ouvertement sur le voyage dans le temps expose à deux genres d'aléas : on risque d'être accusé de gaspiller scandaleusement l'argent public en s'adonnant à des recherches ridicules; ou bien vos recherches peuvent être classées comme "secret défense".
Commenter    J’apprécie          10
baladinbaladin21 octobre 2015
Star Trek dépeint une société très en avance sur la nôtre par sa science, sa technologie et son organisation politique (sur ce dernier plan, ce n'est guère difficile !).
Commenter    J’apprécie          10
Videos de Stephen Hawking (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Hawking
- 3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang.
Qu'est-ce que le big bang ? Pourquoi a-t-il eu lieu ? D'où vient l'énergie torrentielle qui s'est brutalement déclenchée dans le néant, il y a 13 milliards et 820 millions d'années ? Qu'y avait-il avant ? Les célèbres frères Bogdanov vont vous faire partager les fantastiques découvertes de ces dernières années. Grâce à cet ouvrage, vous allez revivre les captivantes aventures des hommes qui, depuis des siècles, se sont trouvés face au mystère originel, comprendre ce qui s'est passé au moment du big bang, mais aussi découvrir ce qu'il y avait avant la création de la matière. Le moment est venu de percer les secrets et les mystères de ce que l'astrophysicien Stephen Hawking tient pour la plus grande découverte de tous les temps : le big bang.
+ Lire la suite
>Physique>Physique>Théories et physique mathématique (45)
autres livres classés : physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Georges et les secrets de l'univers

Quel est le prénom du héros de l'histoire?

Eric
Georges
Stephen
Fred

14 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Georges et les secrets de l'univers de Stephen HawkingCréer un quiz sur ce livre