Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2013202164
Éditeur : Hachette Jeunesse (2013)


Note moyenne : 3.91/5 (sur 257 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Sophie Mercer, lycéenne et sorcière, use des pouvoirs sans discernement. Sur ordre d'un puissant magicien, qui n'est autre que son père, elle est envoyée à Hex Hall établissement ultra sélect pour élèves très spéciaux. Spectres, loups-garous et vampires s'y côtoient. So... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (82)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Syl, le 18 octobre 2013

    Syl
    "L'objectif de notre centre est de protéger et d'instruire les jeunes fées, elfes, sorcières et sorciers, métamorphes qui ont pris le risque d'employer leurs facultés en public, mettant ainsi en péril toute la communauté des Prodigium."
    Hex Hall, sur l'île de Graymalkin, est un "Poudlard", dans l'Etat de Géorgie, au sud des Etats-Unis. Construit en 1854, le manoir d'Hécate, est devenu un centre d'éducation surveillée pour ces jeunes blâmables. Tous ont commis une bêtise pouvant menacer ce monde de créatures surnaturelles et se retrouvent sanctionnés par le Conseil à y effectuer leur scolarité.
    En ce jour de rentrée, le ferry amène les étudiants qui seront reçus par Madame Casnoff, directrice de l'établissement. Parmi ses élèves, Il y aura…
    Justin, loup-garou un peu ombrageux et belliqueux, le "Vilain chien",
    Archer, sorcier, beau, étrange, ironique, le rêve de toutes les adolescentes,
    Jenna, qui par amour pour son amie s'est laissée vampiriser,
    Taylor, métamorphe, susceptible et caractérielle,
    Elodie, Chaston et Anna, trio de sorcières noires, nécromanciennes, les trois "grâces", belles, pestes et douées,
    et…
    Sophia ; Sophie ; Soph…, sorcière.
    Sophie Mercer a seize ans. Dans sa trop grande compassion, elle souhaite aider une fille de son école lors d'un bal de fin d'année. Félicia pleure dans les toilettes car elle n'a pas de cavalier et est amoureuse de Kevin, le capitaine de l'équipe de football ; un moucheron épris d'un papillon. Peccadille pour Sophie, qui lève les mains au ciel et invoque ses pouvoirs. de retour dans la salle du bal… ce qui devait arriver… arriva… l'hystérie…
    "Le collège de Green-Mountain, envoyez-nous une ambulance, un commando,
    quelqu'un !
    – C'est à cause d'elle ! C'est à cause de Sophie Mercer !… C'est… c'est une sorcière !"
    Et voilà Sophie, face à la bâtisse qui va l'héberger durant deux ans. Punie, séparée de sa mère, elle traîne son mal à l'âme. Son apprentissage sera rude, confrontée à la rivalité de certaines, à la vengeance d'une professeure de "combats", à l'injustice qui accable son amie Jenna, aux mystères de sa filiation, puis à ses premiers émois amoureux. Jusqu'au jour où…
    Oeil de Dieu, démons, chasseurs de monstres… tremblez ! Sophie est là…

    Adorable lecture. Aucune déception, malgré les deux premières pages qui introduisent l'histoire et qui font craindre un autre style. Lu dans un après-midi, enroulée dans un plaid à côté de la cheminée (Je suis frileuse), je me suis régalée. Un film s'est déroulé dans ma tête, j'ai vu l'île, l'école aux murs gris, vieillis par le temps, le parc avec des arbres menaçants, j'ai senti la moiteur, j'ai vu les personnages… J'étais redevenue une gamine ! Parfois je faisais un parallèle avec Harry Potter, mais aussitôt j'étais happée par l'histoire et le charme de Sophie. Un deuxième tome doit sortir l'année prochaine, l'attente va être longue !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par DarkHawk, le 26 avril 2014

    DarkHawk
    Sophie s'est encore fait remarquer. Elle voulait aider une amie à trouver un cavalier pour le bal de fin d'année... Elle a invoqué un sortilège amoureux... Ça a mal tourné. le passé se répète, elle va encore devoir déménager.
    Mais, ce coup-ci, le « conseil » a décidé de sévir. Ce sera Hex Hall, une école fermée pour créatures paranormales indisciplinées. Elle devra y rester jusqu'à ses 18 ans afin d'apprendre à utiliser ses pouvoirs avec discernement et discrétion. Cela sonne comme 2 ans de prison pour Sophie. Et le pire, c'est qu'élevée par une mère humaine, elle ne connait rien à ses congénères. Quelle galère...

    J'étais à la fois curieux et un peu inquiet de découvrir Hex Hall. Une école pour magiciens, le concept a déjà été exploité et avec le succès que l'on connait tous. Mais rapidement on s'aperçoit que Hex Hall n'est pas un clone d'Harry Potter. L'univers et l'atmosphère y sont très différents. le résultat est parfaitement réussi.
    Les premières pages nous font découvrir l'héroïne et son environnement. Sophie est un personnage complexe. Mal dans sa peau, en manque de repères, elle n'arrive pas à s'adapter. On s'attache très vite à cette "sorcière" au grand cœur. Quand à son environnement, on le découvre à travers elle. Puisqu'elle a été élevée sans contact avec le monde paranormal, son arrivée à Hex Hall va l'obliger à rattraper le temps perdu mais aussi lui permettre de comprendre ce qui l'entoure et qui elle est.
    « - Connaissez-vous l'histoire des Prodigium, Sophia ? m'a demandé Mme Casnoff.
    J'ai secoué la tête. En souriant, elle a pointé du doigt l'ange menaçant derrière les portes dorées.
    - Après la guerre entre Dieu et Lucifer, les anges qui ont refusé de choisir un camp ont été chassés du paradis. Certains ont alors décidé d'aller se cacher dans les cavernes des collines et sont devenus des elfes. D'autres ont préféré aller habiter au fin fond des forêts, parmi les animaux, et sont devenus des métamorphes. D'autres encore, ont choisi de se mêler aux humains et sont devenus des sorciers.»
    L'écriture est fluide. le suspens parfaitement dosé. J'ai trouvé très intéressant que l'auteur mette dans la bouche de Sophie plusieurs allusions à la pop culture actuelle. La Guerre des Etoiles, Harry Potter, Buffy ou Karaté Kid sont autant de références pour elle. Cela permet au lecteur de s'identifier encore plus à l'héroïne. Elle est de "notre monde", elle est comme nous.
    « Je n'aime pas qu'on me manipule. Cela fait partie des choses que je déteste le plus. Avec les serpents. Et Britney Spears
    L'histoire est très plaisante. On se fait surprendre à plusieurs reprises jusqu'à un dénouement inattendu et percutant. Je me suis fait balader et ce n'est pas pour me déplaire.
    Hex Hall m'a conquis. L'univers, l'atmosphère et les personnages y sont parfaitement réussis. Un sans faute pour ce premier tome, je suis impatient de lire la suite. Lisez le, vous ne serez pas déçu.
    Note : 8,5/10

    Lien : http://www.les-mondes-imaginaires.com/2014/04/hex-hall-tome-1-lacade..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 11         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par vilvirt, le 06 octobre 2012

    vilvirt
    Premier tome d'une série qui en compte trois, Hex Hall est une lecture jeunesse bien sympathique qui nous fait évoluer parmi sorcières, métamorphes et autres vampires adolescents qui peuplent un étrange lycée destiné à leur enseigner à mieux maîtriser leurs pouvoirs. Racontée à la première personne, on découvre l'histoire au travers de Sophia Mercer, jeune fille de seize ans obligée de rejoindre les bancs de cet établissement peu ordinaire. Cours de magie, cours d'histoire, simulation de combat dans le gymnase, tout est fait pour enseigner aux jeunes élèves d'Hex Hall à mieux connaître les origines des Prodigium (caste à laquelle chacun d'eux appartient), à apprendre à se défendre en cas d'attaque, et surtout à ne pas dépasser leurs limites, ce qui leur a valu de se retrouver tous dans ce petit coin sauvage du sud des Etats-Unis !
    Avec Sophia, dite Sophie, dite aussi Soph' pour les intimes, envoyée à Hex Hall suite à un "incident" durant le bal de fin d'année de son lycée, on fait la connaissance de ce curieux pensionnat isolé au milieu de la forêt, aux allures de manoir gothique, et dirigé par la main de fer de Mme Casnoff. La rentrée est synonyme de nouveaux compagnons de chambrée pour Sophie - tous loup-garous pas très rassurants, fées multicolores et autres sorcières querelleuses - mais elle aussi synonyme de maladresses en tous genre qui vont lui causer quelques ennuis ! C'est le coeur gros qu'elle s'apprête à vivre dans cette prison pour "êtres exceptionnels" loin de sa mère et jusqu'à sa majorité, mais on se doute bien que les choses ne vont pas s'arrêter là. En effet, un mystère plane sur l'école. Au fil des jours, Sophie découvre peu à peu de plus en plus de choses sur ses origines et notamment son père, elle prend conscience des dangers qui menacent ceux de son espèce depuis des siècles et qui apparemment sont toujours d'actualité (c'est probablement l'aspect le plus intéressant de ce récit), et l'ambiance ne fait que se renforcer au fil des pages.
    Malheureusement, même en sortant du cadre classique d'un lycée ordinaire, l'auteur n'évite pas les innombrables clichés du genre, à savoir le beau gosse toujours présent, les pestes qui hantent les couloirs en tant que reines du lycée ou encore l'indécrottable bal de fin d'année si populaire aux Etats-Unis ! Ce qui fait vraiment le charme de ce livre, ce n'est pas son originalité mais plutôt le mystère qui plane du début à la fin sur l'histoire. Comme Sophie, on s'interroge sur ses origines, sur la force de ses pouvoirs, sur les mystérieuses attaques qui ciblent les sorcières et je dois dire que la seconde partie se lit avec beaucoup de plaisir et de facilité et nous tient en haleine jusqu'au bout. de plus, les intrigues de coeur apportent une petite note de légèreté supplémentaire qui n'est pas pour me déplaire. Sophie est ultra sympathique, elle est simple et drôle, assez maladroite et complètement ignorante de sa nature jusqu'à ce qu'on lui enseigne tout ce qu'elle doit savoir sur les sorcières. Jusque-là, elle se contentait de "jouer" avec ses pouvoirs sans réellement se préoccuper des conséquences auxquelles elle s'exposait. Après son séjour à Hex Hall, les choses vont changer pour elle...
    Pour résumé, un premier tome plutôt plaisant sans être exceptionnel, auquel il manque un petit quelque chose de plus sérieux et de plus travaillé. Il n'apporte pas de réelle nouveauté au genre mais il a l'avantage de se s'achever sur une note plus sombre qui va sûrement me conduire à lire la suite sans trop de difficulté.

    Lien : http://tranchesdelivres.blogspot.fr/2012/10/hex-hall-hex-hall1-rache..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Koichan, le 14 janvier 2014

    Koichan
    Mon avis:
    La couverture de ce livre m'a trompé... le chat. C'est idiot de ma part certes mais quand j'ai vu le chat noir sur la couverture je me suis dis "oh peut être que c'est une académie magique plus traditionelle! Un peu comme dans les vieilles histoires de sorcièrees! Elles ont des chats noirs!!". Et ça m'avait plu! Je suis en quête de livre avec de vrais sorcières, avec leurs stéréotypes! le chat noir, les balais, les potions et tout ça! En plus ça m'a beaucoup rappelé une série qui passait à la télé quand j'étais petite, je ne me rappelle plus du nom, qui parlait d'une école de socières (ou un collège je ne sais plus) où les jeunes filles devaient toutes avoir un chat noir, les chats sont distribués à un moment donné durant leur première année, et la jeune héroïne, elle ,n'avait pas eu un chat noir comme toutes les autres mais un blanc! Et j'aimais beaucoup cette idée! Alors quand j'ai vu la couverture j'ai immédiatement pensé à ça! Et ben non! Il n'y a même pas d'histoire de chat, l'héroïnes en est même allergique XD Ca ne rend pas le livre mauvais mais pour le coup les maisons d'éditions, s'il-vous-plait, faites plus attention quand vous choisissez une couverture! Ca nous induit en erreur et on se retrouve bêtement déçu!

    Bon tout ça pour une histoire de chat, j'admets que c'est un peu limite mais quand même! XD (Si jamais vous connaissez un livre de sorcières dans ce genre là, je suis preneuse!)

    Mais revenons au plus important, le livre! Alors Hex Hall je l'ai réccupéré d'une amie dont la petite soeur voulait se débarrasser de certains de ses livres pour faire place à d'autres. J'ai été pas mal emballée en lisant le résumé (et pour le chat aussi...) ça faisait longtemps que j'avais envie de me remettre dans une histoire d'académie de sorcières. Malheureusement j'ai été un peu déçu...

    Outre l'histoire du chat (que je déplore...) Hex Hall reste un roman trés basique, sans surprise (enfin quoi que à un moment donnée je me suis quand même dis "Keuwâh?"). L'histoire est loin d'être trés originale, une jeune fille détenant des pouvoirs magiques se retrouve dans un pensionnat avec d'autres créatures toutes aussi magiques.

    Ce que j'ai aimé ici c'est qu'au lieu que ce soit une école de magie banale c'est plutôt une sorte de maison de correction pour créatures magiques. Ici les élèves n'entrent pas à Hex Hall par choix ou parce qu'ils ont atteind un certain âge, mais seulement en tant que punition pour avoir utiliser leurs pouvoirs devant des humains. Alors évidemment ils ne sont pas trés enchantés de se retrouver là. Et c'est ce qui arrive à notre jeune héroïne Sophie.

    Sophie passe pour une adolescente comme les autres mais bien évidemment ce n'est pas le cas. Elle est demi sorcière (d'une mère moldu :3). Aprés avoir utilisé un de ses sorts sur un camarade de lycée, elle se retrouve coincée à Hex Hall, une académie dans laquelle tout le monde semble connaître mieux son passé qu'elle même. Parce que évidemment, on s'en doute bien, elle n'est pas une sorcière comme les autres, c'est assez clair! Elle a des capacités spéciales dont les origines lui sont obscures. Et tout le premier tome tourne autour de cela, OH et des ses amourettes aussi... à mon grand désespoir!

    Et voilà pour moi le gros point noir de ce livre: les garçons! Ou plutot LE garçon.... Ca commence sérieusement à m'agacer ces histoires de jeunes filles qui débarquent et qui volent le mec de leur meilleure ennemie... Il n'y a que moi que ça dérange? Que tu sois amoureuse d'un mec, OK! Qu'il soit déjà pris, ben voilà tant pis.... Mais que tu aille le voler, même si c'est à ta pire énnemie, je dis NON! Depuis quand c'est devenu normal de faire ça? J'air etrouvé cette même situation dans je ne sais combien de romans, NON on ne vole pas le mec d'une autre! Même si la nana en question est une vraie gârce, même si elle le trompe aussi, on s'en fiche! le pire c'est que pour la plupart des romans l'héroïne ne va même pas essayer de se dire "non c'est mal!"... Enfin bref, ça c'était ma petite gueulante... Ah non aussi, depuis quand c'est SEXY un mec déjà pris qui drague d'autres filles? Je ne sais plus comment s'appelle le jeune homme dans ce livre, mais depuis le début il drague Sophie ouvertement alors qu'il sort déjà avec une autre, mais ça n'a pas l'air de gêner Sophie plus que ça vu qu'il est teeeellement beau! C'est le genre de comportement que je ne supporte pas..... Mais aprés je me rend compte que ça ne gène que moi! Je dis juste qu'on est mal partis si même dans les romans jeunesses tromper son petit ami ou voler celui d'une autre c'est normal et sexy!

    Hormis ce petit détail, Je ne me suis pas beaucoup attaché aux personnages mais surtout à cause de l'histoire d'amour que je trouve grotesque. Pour les reste j'ai quand même pas mal apprécié ma lecture et il y a tout de même la jeune vampire qui me plait beaucoup et je suis curieuse de voir comment la suite se déroulera pour elle. Je crois que si je lis la suite (oui oui je vais la lire) ce sera surtout pour elle. Sophie m'a pas mal exaspérée, je ne parle même pas du "grand ténébreux" qu'on voit dans les 3/4 des romans jeunesses.

    En général, j'ai bien aimé ce roman même si certains passages m'ont fait crisser des dents. Je lirais la suite mais sans grands espoirs. Je pense que ça restera de la lecture légère, sans se prendre la tête (quoi que je me suis bien pris la tête avec leur stupide histoire d'amour là XD)

    Ma note: ♥♥♥♥♥
    Ce roman aurait pu avoir une meilleure note si seulement l'histoire d'amour n'était pas si envahissante et surtout exaspérante. Et si seulement il y avait eu un chat!! XD

    Lien : http://koichan.over-blog.fr/article-litterature-hex-hall-tome-1-1210..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Softymel, le 07 décembre 2012

    Softymel
    Sont envoyés à Hex Hall les jeunes sorcier(es), loup-garous et autres créatures fantastiques ayant utilisées à tort leur pouvoir, mettant ainsi la communauté magique en danger. Et oui, les simples humains comme vous et moi ne sont pas toujours très tendres avec les créatures magiques... nous rappellerons notamment, à titre d'exemple, l'inquisition...
    Donc, suite à leur écart, les voici contraint de rester dans cette école spéciale dans laquelle ils apprendront à mieux gérer leur condition surnaturelle, et à se défendre contre ceux qui leur veulent du mal.
    L'héroïne, Sophie Mercer, m'a été plutôt sympathique. L'histoire est assez prenante, j'ai pris plaisir à la lire, bien que certains éléments soient un peu cousus de fils blancs...
    On se prend à se poser les mêmes questions que Sophie, et à découvrir avec elle la vérité sur elle-même et sa famille.
    Quand au style de l'auteur, je l'ai trouvé plutôt fluide et agréable à lire (pour info, je l'ai lu en version originale, je ne sais donc pas s'il en est de même pour la traduction).
    J'ai vu dans les critiques une comparaison avec Harry Potter, j'avoue que je ne partage pas du tout cet avis. Je trouve ce livre très différent, l'ambiance est très différente et idem pour l'histoire. le seul réel point commun est le fait que ça se passe dans une école pour êtres surnaturels, et encore, Hecate est difficilement comparable à Poudlard.
    A la fin du livre, certaines grandes questions persistent, me poussant dans les bras du tome 2 :-)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

> voir toutes (41)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Pitchipoii, le 23 mai 2012

    *
    Après la guerre entre Dieu et Lucifer, les anges qui ont refusé de choisir un camp ont été chassés du paradis. Certains ont alors décidé d'aller se cacher dans les cavernes des collines et sont devenus des elfes. D'autres ont préféré aller habiter au fin fond des forêts, parmi les animaux, et sont devenus des métamorphes. D'autres encore, ont choisis de se mêler aux humains et sont devenus des sorciers.

    *
    - Merci, a chuchoté Jenna.
    - Merci pour quoi ? ai-je marmonné.
    - Pour être mon amie.
    - J'ai rarement entendu quelque chose d'aussi gnangnan.
    Après un cri de protestation, un oreiller a atterri sur ma figure.
    - Je voulais essayer d'être gentille, a-t-elle dit en riant.
    - N'essaie pas. J'aime que mes amis soient méchants et haineux.
    - Je veillerais à cela, a-t-elle répliqué, et quelques minutes plus tard, nous nous sommes endormies.

    *
    J'ai grimpé sur le balai. J'étais moins à l'aise qu'Alice mais quand il s'est élevé dans les airs, cela a cessé de me préoccuper. J'étais dans le ciel. C'était une sensation incroyable. Le balai glissait à travers la nuit et je tenais dessus sans peine, fendant l'air doux et frais à toute allure. En suivant Alice qui se dirigeait vers le manoir, j'ai pris mon courage à deux mains et décidé de regarder les arbres situés sous moi. Alice avait éteint la sphère lumineuse, je ne pouvais donc distinguer que des formes sombres aux contours mal définis. Cela ne m'effrayait pas. Je volais, volais ! J'avais l'impression de pouvoir toucher les étoiles, tant elles me semblaient proches ! Mon cœur flottait librement dans ma poitrine ! Au loin, je pouvais distinguer la lueur verte de la bulle qui enveloppait le manoir, et j'espérais que nous ne l'atteindrions jamais, que cette sensation de légèreté et de liberté aillait durer éternellement.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par DarkHawk, le 18 avril 2014

    J'avais imaginé que la couleur noire serait dominante dans la chambre d'un vampire et qu'on y verrait des livres de Camus, ainsi qu'un portrait touchant du seul humain aimé par le vampire, un humain mort de quelque chose de beau et de tragique, condamnant le vampire à une éternité de sanglots et de soupirs romantiques. Je sais, je lis beaucoup de romans.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation

  • Par Elyxir, le 10 mars 2012

    - Sophie, a murmuré Archer.

    En entendant mon prénom, je l'ai repoussé de toutes mes forces. Il a basculé en arrière avant de heurter une étagère. Plusieurs objets sont tombés, le liquide jaune d'une jarre s'est répandu au sol. J'avais les pieds dedans en me retournant pour détaler, mais Archer avait recouvré l'équilibre et m'a rattrapée par le bras. Je l'ai surpris en lui faisant brusquement face et, tandis qu'il dérapait sur la flaque jaune, je lui ai décoché un violent coup de coude dans la poitrine. Il s'est plié en deux. J'en ai profité pour le gifler du revers de la main.

    Technique numéro 3. Comme au cours de combat.

    Archer se tenait la mâchoire, un sang rouge vif coulant entre ses doigts. Je venais juste de l'embrasser. C'était presque comique.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par chardonette, le 14 juillet 2011

    Je tremblais de tout mon corps. Je voulais me boucher les oreilles pour ne plus entendre car elle avait raison. J'avais bien remarqué qu'Alice n'était pas un fantôme comme les autres et je n'avais pas voulu me poser trop de questions à ce sujet parce qu'elle me plaisait. Parce que j'aimais le pouvoir qu'elle m'avait donné.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par DarkHawk, le 18 avril 2014

    - Connaissez-vous l'histoire des Prodigium, Sophia ? m'a demandé Mme Casnoff.
    J'ai secoué la tête. En souriant, elle a pointé du doigt l'ange menaçant derrière les portes dorées.
    - Après la guerre entre Dieu et Lucifer, les anges qui ont refusé de choisir un camp ont été chassés du paradis. Certains ont alors décidé d'aller se cacher dans les cavernes des collines et sont devenus des elfes. D'autres ont préféré aller habiter au fin fond des forêts, parmi les animaux, et sont devenus des métamorphes. D'autres encore, ont choisis de se mêler aux humains et sont devenus des sorciers.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
5,61 € (neuf)
3,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Hex Hall, tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (585)

> voir plus

Quiz