AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2361931338
Éditeur : Les Grandes Personnes (2011)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :

C’est l’histoire d’un petit garçon qui nage comme un poisson sans avoir jamais appris à nager. Son père est pêcheur et l’enfant passe son temps avec sa mère qui, bien qu’elle soit toujours à la maison, a l’air de très bien connaître la mer et ses habitants. Une nuit, il surprend son papa dissimulant une peau de phoque et se souvient d’une légende que lui a racontée sa m&#... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
VanessaV
VanessaV09 avril 2012
  • Livres 4.00/5
C'est l'interprétation d'une légende.
L'enfant adore nager sans jamais avoir appris. Il habite avec ses parents près de la mer. Son père est marin et part souvent pour la pêche, sa maman reste à la maison, occupée à la rendre propre et ne mettant jamais les pieds dans l'eau. le garçon lui y court dès qu'il a fini d'aider à la maison et que son père revient de ses quelques jours en mer.
Mais à la maison, la mer est le sujet de conversation: la maman raconte toute la faune te la flore sous-marine... comme des histoires. Un phoque viendrait sur terre, retirerait sa peau pour devenir humain.
Ce petit livre pour enfant apporte une fascination pour la mer. Nikolaus HEIDELBACH offrent des illustrations magnifiques et fantastiques de la faune marine. La légende prend alors des couleurs très sombres, la mer semble comme le noyau de gravitation... une attirance vitale.
L'histoire aussi propose une vision des concessions d'une vie, des besoins vitaux. Il n'y a pas à dire, entre les mots, l'auteur parle fort, vrai... et ces personnages singuliers ne laissent pas indifférents.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          20
Grignotin
Grignotin22 octobre 2012
  • Livres 5.00/5
S'inspirant de la légende que nous connaissions déja, la version inuite de cette "Femme phoque" de catherine Gendron chez Didier Jeunesse. Une femme retrouve la peau que son amant a dissmulé afin de la garder près de lui. Vue d'un angle plus européen et raconté cette fois par l'enfant, cette version fantasmagorique de Nikolaus Heidelbach est dépourvu de toute amertume de fin. Cette alternative est moins sérieuse quant au départ de la mère. L'auteur s'attache d'ailleurs à nous laisser des indices.Il est amusant de remarquer cette maman dans une posture animale discrète qui trahit sa véritable nature. A découvrir pour l'histoire et l'oeuvre surréaliste de Heidelbach.
Commenter    J’apprécie          10

Les critiques presse (1)
LeSoir14 novembre 2011
L’Enfant-Phoque est un album initiatique qui n’a pas peur d’inquiéter pour mieux rassurer ensuite. Une sûreté dans le ton et dans les images qui renvoient à l’essence de la littérature jeunesse. Dès 5 ans.
Lire la critique sur le site : LeSoir
autres livres classés : merVoir plus