Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070123375
Éditeur : Gallimard (2012)


Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Depuis l'invention de la photographie, les moyens modernes de reproduction et de diffusion de l'image des personnes ont creusé une spectaculaire dénivellation entre celles qui sont reconnues par un grand nombre de gens qu'elles-mêmes ne connaissent pas et les autres, qu... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Mackie, le 14 février 2015

    Mackie
    A l'époque de facebook et des selfies, époque où nous sommes devenus très très nombreux, donc, réduits à l'état de fourmis frétillant dans un environnement souvent hostile, se FAIRE REMARQUER est devenu la quête du graal!
    Le gros pavé de Nathalie Heinich est passionnant à cet égard.
    La visibilité, son histoire, comment en avoir, comment la gérer, il n'y a pas que Beyonce qui maîtrise ça. D'un point de vue théorique, ce livre devrait être le livre de chevet de tous ceux qui aspirent à être connus, reconnus bref à ne pas jouer les passe-muraille, même s'il ne sont ni mannequins, ni acteurs, ni auteurs etc...
    Le seul bémol de cet ouvrage assez exhaustif, c'est justement ses "plus de 500 pages", sur un sujet d'actualité certes, mais traité comme un cours. Ceci dit, il se lit bien, n'est pas émaillé de mots cuistres et on peut y glaner des conseils...Quant aux nombreux exemples donnés par l'auteur, c'est justement ce qui le rend "passionnant" et incite à lire les 580 pages sur un sujet sérieux quand on n'est ni sociologue ni Dominique Besnehard !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (3)


  • LaViedesIdees , le 19 décembre 2012
    La sociologue Nathalie Heinich livre une réflexion sur le capital de visibilité, ressource sociale caractérisée par la dissymétrie entre le nombre de personnes qui reconnaissent un individu et ceux qu’elle reconnaît.
    Lire la critique sur le site : LaViedesIdees
  • Bibliobs , le 18 juin 2012
    La notion recouvre l'envie de voir des gens connus autant que le désir de devenir soi-même connu. Dans un essai imposant, Nathalie Heinich en analyse aussi bien les conditions matérielles […], la fonction sociale […] ou les enjeux moraux […].
    Lire la critique sur le site : Bibliobs
  • Telerama , le 04 avril 2012
    Un essai qui s'empare du corps même de la visibilité, saisit son pouls le plus secret.
    Lire la critique sur le site : Telerama

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Mackie, le 14 février 2015

    A partir des années 1980, l'invention de nouveaux genres télévisuels tels que la télévérité, puis la téléréalité, étend davantage encore le spectre des possibles ouverts à la promotion au statut de vedette, en permettant à des citoyens ordinaires d'accéder à la plus extrême visibilité sans autre crédit - sans autre "qualité" ou "particularité" aurait dit Robert Musil - que d'avoir été sélectionnés pour un jeu ou une émission [...].
    En rendant publique une part intime de leur personne (de l'alcoolisme à l'éjaculation précoce, de la jalousie maladive aux troubles obsessionnels, de l'inceste à l'addiction) ils gagnent en quelques dizaines de minutes un capital de visibilité auquel, sans cela, ils n'auraient jamais pu accéder.

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (2)

Videos de Nathalie Heinich

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Heinich

Nathalie Heinich lit des extraits de son livre "Maisons Perdues" à la librairie Michèle Ignazi à Paris, le 16 janvier 2013. « Un jour, j’ai eu envie d’écrire sur les maisons que j’ai fréquentées, et qui ont disparu de ma vie, exactement comme des gens qu’on a aimés, qui ont énormément compté pour nous, et puis qui sortent de nos existences, pour telle ou telle raison. Ces maisons – comme ces gens – nous ont façonnés, elles sont à l’intérieur de nous, psychiquement, de même que nous avons été à l’intérieur d’elles, physiquement. Ce sont des souvenirs sensoriels et émotionnels, mais aussi des formes qui ont contribué à dessiner nos vies. Nous le savons intimement, mais il est difficile d’en parler, d’expliquer – beaucoup plus difficile que d’expliquer pourquoi telle ou telle personne nous a marqués. Ces maisons, elles continuent à nous habiter, même lorsque nous avons cessé, nous, de les habiter...» N.Heinich








Sur Amazon
à partir de :
23,94 € (neuf)
22,00 € (occasion)

   

Faire découvrir De la visibilité : Excellence et singularité en régime médiatique par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (8)

> voir plus

Quiz

    French desserts...

    Pâtisserie qui aurait été inventée en 1651 par François Pierre de la Varenne, mais vendue pour la 1ère fois chez Seugnot en 1867, elle se comporte de plusieurs feuilles de pâte feuilletée alternées avec de la crème pâtissière, et surmontée d'un glaçage sucre... c'est le :

    •   Scone
    •   Mille-feuille
    •   Bavarois
    •   Eclair

    11 questions - 32 lecteurs ont répondu
    Thème : Cuisine française , patisserie , gourmandises

    Créer un quiz sur ce livre.