AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070123375
Éditeur : Gallimard (2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Depuis l'invention de la photographie, les moyens modernes de reproduction et de diffusion de l'image des personnes ont creusé une spectaculaire dénivellation entre celles qui sont reconnues par un grand nombre de gens qu'elles-mêmes ne connaissent pas et les autres, qui reconnaissent sans être reconnues. Cette dissymétrie crée un « capital de visibilité », dont les détenteurs forment une catégorie sociale à part entière, une nouvelle élite.
Comme la « lettr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Mackie
Mackie14 février 2015
  • Livres 4.00/5
A l'époque de facebook et des selfies, époque où nous sommes devenus très très nombreux, donc, réduits à l'état de fourmis frétillant dans un environnement souvent hostile, se FAIRE REMARQUER est devenu la quête du graal!
Le gros pavé de Nathalie Heinich est passionnant à cet égard.
La visibilité, son histoire, comment en avoir, comment la gérer, il n'y a pas que Beyonce qui maîtrise ça. D'un point de vue théorique, ce livre devrait être le livre de chevet de tous ceux qui aspirent à être connus, reconnus bref à ne pas jouer les passe-muraille, même s'il ne sont ni mannequins, ni acteurs, ni auteurs etc...
Le seul bémol de cet ouvrage assez exhaustif, c'est justement ses "plus de 500 pages", sur un sujet d'actualité certes, mais traité comme un cours. Ceci dit, il se lit bien, n'est pas émaillé de mots cuistres et on peut y glaner des conseils...Quant aux nombreux exemples donnés par l'auteur, c'est justement ce qui le rend "passionnant" et incite à lire les 580 pages sur un sujet sérieux quand on n'est ni sociologue ni Dominique Besnehard !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (3)
LaViedesIdees19 décembre 2012
La sociologue Nathalie Heinich livre une réflexion sur le capital de visibilité, ressource sociale caractérisée par la dissymétrie entre le nombre de personnes qui reconnaissent un individu et ceux qu’elle reconnaît.
Lire la critique sur le site : LaViedesIdees
Bibliobs18 juin 2012
La notion recouvre l'envie de voir des gens connus autant que le désir de devenir soi-même connu. Dans un essai imposant, Nathalie Heinich en analyse aussi bien les conditions matérielles […], la fonction sociale […] ou les enjeux moraux […].
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Telerama04 avril 2012
Un essai qui s'empare du corps même de la visibilité, saisit son pouls le plus secret.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
MackieMackie14 février 2015
A partir des années 1980, l'invention de nouveaux genres télévisuels tels que la télévérité, puis la téléréalité, étend davantage encore le spectre des possibles ouverts à la promotion au statut de vedette, en permettant à des citoyens ordinaires d'accéder à la plus extrême visibilité sans autre crédit - sans autre "qualité" ou "particularité" aurait dit Robert Musil - que d'avoir été sélectionnés pour un jeu ou une émission [...].
En rendant publique une part intime de leur personne (de l'alcoolisme à l'éjaculation précoce, de la jalousie maladive aux troubles obsessionnels, de l'inceste à l'addiction) ils gagnent en quelques dizaines de minutes un capital de visibilité auquel, sans cela, ils n'auraient jamais pu accéder.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Nathalie Heinich (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Heinich
Nathalie Heinich ? le bêtisier du sociologue .Entretien entre Nathalie Heinich, sociologue au CNRS, et Belinda Cannone, directrice de la collection Hourvari aux éditions Klincksieck à l'occasion de la parution en octobre du "Bêtisier du sociologue".Extrait de l'argumentaire : "Il est des circonstances où nous autres sociologues n'avons pas intérêt à avoir l?air intelligents : prendre le risque de paraître bête peut constituer, dans certains cas, une forme de compétence professionnelle.Le problème est qu?il nous arrive aussi de l?être vraiment?Ce livre tente d?en répertorier les raisons : depuis le goût pour les généralités jusqu?au souci de défendre ses opinions, qui fait parfois déraper les "intellectuels engagés", en passant par la croyance aux arrière-mondes complotant dans notre dos, les erreurs de raisonnement, voire les manipulations rhétoriques qui embrouillent leurs auteurs autant que leurs lecteurs. [?]"
+ Lire la suite
autres livres classés : graalVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pays de Galles VS Belgique #Euro2016

Roald Dahl, écrivain gallois, est resté populaire, notamment auprès du jeune public, grâce au roman Charlie et la chocolaterie. Combien de fois ce classique de la littérature jeunesse a-t-il été adapté au cinéma ?

1 fois, en 1971, par Mel Stuart
1 fois, en 2005, par le réalisateur Tim Burton
2 fois, la première en 1971 par Mel Stuart et la seconde en 2005 par le réalisateur Tim Burton
Le livre n’a jamais été adapté au cinéma

6 questions
16 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre