AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915543240
Éditeur : L'oeil neuf éditions (2009)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :


Je me passionne pour l'être humain, - cette créature qui marche délicatement sur une corde raide - .

De quelle façon survit-on au désespoir d'être séparé de l'Un par sa naissance, comble-t-on le vide entre les grands rendez-vous de l'enfance, de la vieillesse et de la mort? Comment supporte-t-on de ne pas être tout sur cette terre?

Au chevet des grands malades, ou des mourants, sur les lieux de catastrophes, on ... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
fleur1967
fleur196726 août 2015
  • Livres 4.00/5
C'est un PETIT livre de très GRANDE qualité qui reflète bien son auteur, en cela on peut dire que le titre n 'est pas pompeux du tout : Marie de Hennezel ne peut etre que dotée de sagesse pour écrire également des livres à succès sur le thème de la fin de vie, la vieillesse, la dépendance. Il faut avoir beaucoup de générosité, d'empathie, d'humanité pour faire ce métier.
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean05 février 2016
Je me passionne pour l'être humain. «Cette créature qui marche délicatement sur une corde raide», comme l'a dit un jour Aldous Huxley, «avec l'intelligence, la conscience et tout ce qui est spirituel à un bout de son balancier, et le corps et l'instinct et tout ce qui est inconscient, terrestre et mystérieux à l'autre bout.»
Commenter    J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean05 février 2016
Car s'adresser à l'âme d'autrui, c'est frapper à une porte qui ouvre sur l'inconnu. On ne sait jamais comment on sortira de là.
Commenter    J’apprécie          40
moraniveromoranivero20 mars 2009
Je ne peux conformer ma vie à un modèle, ni ne pourrai jamais constituer un modèle pour qui se ce soit, mais il est tout à fait certain en revanche que je dirigerai ma vie selon ce que je suis, advienne que pourra.... Je ne défend aucun principe, mais quelque chose de bien plus merveilleux-quelque chose qui est en nous, qui brûle du feu de la vie, qui exulte et cherche à s'échapper (Lou Andréas Salomé, lettre à Gillot) Cette citation, je la gardais vivante en moi. Elle était mon axe, ma force, ma liberté.(p15))
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          190
fleur1967fleur196727 août 2015
L'idee s' est développée qu'il ne faudrait plus souffrir, sous aucun prétexte. Pourtant certaines souffrances sont inévitables même necessaires.
Liées, aux évènements de la vie, aux deuils, aux séparations, aux conflits familiaux, elles ne demandent pas à être traitées chimiquement, mais doivent être vécues, participant ainsi a la maturation psychique de l'individu. Et si ces souffrances requierent une aide, elle est psychologique.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Videos de Marie de Hennezel (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie de Hennezel
Marie de Hennezel, Nous voulons tous mourir dans la dignité .http://www.laprocure.com/voulons-tous-mourir-dignite-marie-hennezel/9782221136423.html
autres livres classés : psychologieVoir plus





Quiz Voir plus

J'apocalypse

Comment s'appelle la soeur de Jonathan?

Léonie
Léa
Lionne
Lou

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : L'Apocalypse de Jonathan de Samuel DockCréer un quiz sur ce livre