Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



> Michel Demuth (Traducteur)

ISBN : 222110661X
Éditeur : Robert Laffont (2006)


Note moyenne : 2.88/5 (sur 24 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
La Route de Dune occupe une position stratégique dans l'immense cycle de Frank Herbert que son fils Brian et Kevin J.
Anderson ont entrepris d'étoffer et de prolonger. Ce volume relie en effet l'Avant et l'Après de Dune à travers des textes, en particulier dus à ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (8)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par Chazychaz, le 24 juillet 2010

    Chazychaz
    C'est ici un recueil que nous servent Brian Herbert et Kevin J. Anderson, contenant un roman original de Frank Herbert intitulé La Planète de l'Épice, suivi de quelques lettres de l'auteur, annotées par le fils, exposant l'élaboration et la publication du cycle jusqu'au Messie de Dune. S'ensuivent des chapitres inédits ou alternatifs des trois premiers tomes, puis enfin quatre nouvelles originales de Brian Herbert et Kevin J. Anderson.
    Sorte d'embryon de Dune, La Planète de l'Épice nous montre ce à quoi aurait pu ressembler le roman de Frank Herbert s'il avait été privé notamment de sa profondeur religieuse, figurée par le Bene Guesserit. Même si l'intrigue peut souvent être rapprochée de celle du Dune original, cette histoire gagne à être lue de manière totalement indépendante : son orientation très politico-sociale, son héros particulier (l'alter-ego de Leto Atréides) et la maigre importance que prend son fils (au contraire de Paul dans le Dune original) lui donnent son identité propre.
    Les chapitres inédits, sans profondément compléter l'histoire, nous laissent plutôt apprécier le style et les propos de Frank Herbert, notamment à travers de courts dialogues entre les différents personnages.
    Enfin, les quatre nouvelles finales sont agréables et complètent pour certaines des épisodes du Jihad Butlérien.
    A lire donc (éventuellement) après Dune, la Genèse ; car si le féru de premier ordre trouvera indéniablement son bonheur sur La Route de Dune, l'amateur lambda (et d'autant plus le néophyte) saura probablement passer son chemin...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Andarta, le 09 juin 2012

    Andarta
    Il ne s'agit pas à proprement parler ici d'un roman, mais plutôt de retracer la gestation du célèbre roman tel que nous le connaissons aujourd'hui. Nous avons donc la première mouture de Dune (qui tient presque de la nouvelle), la correspondance de l'auteur avec son agent et enfin les passages enlevés pour la publication.
    C'est un livre intéressant en soi lorsqu'on aime pointer les différences, comparer inlassablement, étudier le processus de maturation et l'influence du monde extérieur sur l'imaginaire d'Herbert. En dehors des passionnés, je ne suis pas certaine qu'un lecteur lambda y trouve son compte et donc je m'interroge quelque peu sur ce livre… comme je me suis déjà interrogée sur les préquelles parues ces dernières années, aussi lourdes qu'indigestes, et qui n'arrive pas à la cheville de Dune, justement.
    Alors, oui, voir un chef-d'œuvre en gestation est fascinant à condition que les documents mis à disposition soient pertinents. Et honnêtement, là, j'ai des doutes, même si j'ai apprécié la démarche… Peut-être m'attendais-je à quelque chose de plus complet ou de plus utile dans l'approche de l'œuvre… en tout cas, il manque un quelque chose qui m'a laissée sur ma faim.
    Faut-il vraiment que j'ajoute que j'ai été déçue par ce volume ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par StephaneMei, le 14 octobre 2012

    StephaneMei
    Pas lu, je me suis lassé au bout de quelques pages.
    J'ai cru que le volume contenait une nouvelle écrite par Frank Herbert : en fait c'est plutôt un brouillon de nouvelle qui a été remanié par Brian Herbert et KJ Anderson. Bof.
    J'ai été tellement déçu que j'ai même pas regardé le reste, qui se compose de passages courts destinés au roman Dune et coupés par Frank Herbert (ça pourrait être intéressant) et de nouvelles écrites par Brian et KJ Anderson (qui ne me disent absolument pas).
    Je mets le livre dans ma liste d'échange.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par fnitter, le 24 février 2012

    fnitter
    Quitte à lire et relire Dune, l'un des meilleurs livres de sf de tous les temps, autant lire l'original.
    La planète aux épices, nouvelle de base de Dune énerve par ses personnages si différents du "vrai roman", par ses raccourcis, ses approximations.
    Les autres nouvelles, du fils n'ont pas la puissance de l'écriture du père.
    Fan de Dune, vous pouvez lire ce livre; vous passerez malgré tout un bon (à peu près bon) moment, mais s'en passer ne vous nuira pas.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par neoprog, le 19 septembre 2012

    neoprog
    La planète aux épices est une excellente découverte, une autre manière d'aborder Dune, de découvrir certaines idées passées sous silence dans la trilogie et le plaisir de Lire du Franck Herbert.
    L'histoire de l'édition de Dune est étonnante, comment un tel livre a pu avoir autant de mal à être édité ?
    Les parties coupées, c'est un peu comme les bonus d'un film, pour les fans uniquement, elle n'apportent à mon goût que trop peu de matière à l'œuvre de Franck.
    Enfin les nouvelles, sont, ma foi, assez inintéressantes, à tel point que je ne suis pas allé jusqu'au bout.
    Le livre ne vaut vraiment que pour le premier roman, La Planète aux Epices, mais rien que pour ça il mérite la lecture.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Chazychaz, le 24 juillet 2010

    Le ver fut agité de convulsions et cracha des flots d'étincelles en longues ondulations crépitantes. L'éclat des étincelles se réduisit au fur et à mesure que la charge traversait son corps et que chacun des segments de celui-ci éclataient. Dans ses ultimes spasmes, il roula entre les dunes, puis s'abattit dans un dernier frémissement.

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par Ikebukuro, le 29 septembre 2010

    Il se souvint de l'un de ses slogans provocants :
    Est-ce plus humain d'être bon ? Ou mauvais ?

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par Andarta, le 09 juin 2012

    Je jure sur l'honneur de ma famille que si jamais l'Empereur a fait du mal à mon fils, il n'aura pas le temps de souffrir du manque d'Epice.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Andarta, le 09 juin 2012

    Les conseils douteux sont toujours dangereux.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Frank Herbert

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Frank Herbert


Denis Bajram présente Frank Herbert, "Dune", Pocket
Il n'y a pas, dans tout l'Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l'épice de longue vie, née du désert, et que tout l'univers...








Sur Amazon
à partir de :
9,89 € (neuf)
9,34 € (occasion)

   

Faire découvrir La Route de Dune par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (70)

> voir plus

Quiz