AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Nathan (01/01/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 14 notes)
Résumé :
A la Ciotat, Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam rentrent en Terminale. Ils se connaissent depuis la sixième. Une grande soirée organisée par Madeleine va tout faire basculer. Les différents problèmes amoureux ou familiaux des uns et des autres vont ressortir.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
orbe
03 janvier 2017
  • 4/ 5
Ils sont six amis, trois filles et trois garçons, à affronter la terminale avant le grand saut vers l'âge adulte et l'inconnu.
Chacun a sa propre personnalité et ses failles. Ils vont faire entendre sa voix en alternance dans ce livre chorale et évoquer leurs peurs et leurs désirs. La famille, l'école et l'avenir sont les trois domaines les plus évoqués mais ils ne sont pas les seuls.
Alors que l'amitié semble sacrée, les sentiments au sein du groupe se mélangent et émergent au grand jour mettant en péril leur clan.
L'histoire commence le jour de la rentrée et s'égraine jusqu'à la fête d'Halloween qui monte à son paroxysme les tensions.
Une belle histoire émouvante où chacun cherche à définir sa place. le récit explore de façon réaliste le conflit qui peut exister entre l'individu et le groupe et leur nécessaire mise en opposition afin de tenter de mieux se connaître.
Mais le roman parle aussi et avant tout de sentiments avec une absence de hiérarchie entre amitié et amour. Il y a enfin de la tragédie dans cette histoire qui est aussi celle de l'impossibilité de dire.
Un beau livre que l'on ne lâche plus tant on souhaite connaître le destin de ces jeunes, leurs choix, leur futur.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
akassha
19 janvier 2017
  • 4/ 5
J'étais très curieuse de lire ce livre car je m'attendais à beaucoup de choses et surtout me souvenir de mon année de terminale qui remonte maintenant à plus de dix ans ! (Et oui, je viens de passe la barre des trente et ça fait mal...). Après lecture, je peux vous dire que j'ai été ravie de me replonger dans le monde des "presque" adultes où l'on vit le stress des examens, l'interrogation sur notre vie future, les hormones qui nous font faire des choses incompréhensibles pour les parents, les premiers amours...
On rencontre Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alex et Sam le jour de leur rentrée en 6e où ils se rencontrent pour la première fois. On les retrouve six ans plus tard pour leur dernière année au lycée. Leur groupe est soudé et forme une joyeuse bande qui partage tout. Enfin presque tout... Des secrets restent cachés au fond d'eux, des amours compliqués... Cette année sera décisive pour leur avenir mais aussi pour leur amitié.
L'auteur change régulièrement de point de vue et passe de personnage en personnage. Chacun a la parole et on apprend petit à petit à les connaitre. Au début, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver car six c'est un peu nombreux pour tout retenir, mais au fil des pages, je m'y suis retrouvée et j'ai alors pu apprécier pleinement l'histoire. Bien que certains diront que cela manque de rebondissements, j'ai apprécié le côté psychologique que l'auteur met en évidence. Car dix-sept ans n'est pas un âge facile. On se pose beaucoup de questions, on remet en doute nos goûts, nos amis, nos loisirs. On se rebelle également contre les parents un brin protecteur ou trop strict... À cet âge, le plus dur est de trouver sa place car on est plus vraiment un enfant mais pas encore un adulte.
Un évènement tragique arrive et le groupe est complètement anéanti. Comment vont-ils gérer tout àa ? L'auteur remplie ces pages d'émotions qu'elle arrive à leurs donner une forte intensité, une justesse très réelle. On se met à leur place et on s'interroge sur le bonne marche à suivre, sur les conséquences de nos actes. Car à cet âge, on ne pense pas forcément avant d'agir, ce qui peut avoir de dramatiques conséquences.
Et la fin du livre... le dernier mot m'a donné envie que d'une seule chose : connaitre la suite !
Un livre qui m'a fait me replonger dans mes souvenirs, à cette année fatidique qu'est la terminale avec tous ses enjeux.
Lien : http://aufildespages1.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
WindBella8
10 janvier 2017
  • 4/ 5
Encore une fois, je remercie les éditions Nathan pour cet envoi en service presse.
Je connaissais déjà Florence Hinckel, pour avoir lu l'un de ses romans de la série U4 (Yannis). J'avais eu du mal à m'accrocher à ce récit, mais j'avais par contre totalement adhérer à la plume de l'auteur. Cela a encore été le cas ici. le Grand Saut est un livre qui se lit très facilement, car les mots glissent sans efforts et imprègnent rapidement nos esprits.
L'histoire en elle-même ne m'attirait pas vraiment car elle me semblait plus que banale. Il s'agit du récit de 6 amis d'enfance, qui sont en terminale, et ont une vie d'adolescents comme les autres. Il n'y a rien d'exceptionnel, rien de magique, rien de surnaturel... Juste la réalité. Et un réalisme frappant. Car justement, cette normalité dans l'histoire lui donne l'impression d'être vraie, comme si Florence Hinckel était elle-même personnage principal et écrivait une sorte de journal intime. (attention, ce n'en est absolument pas un, mais je fais ce parallèle pour vous prouver que l'histoire simple et réaliste donne l'impression d'avoir réellement été écrite par une adolescente).
On ne retrouve pas les clichés habituels du monde adolescent. Les ados boutonneux qui passent leur vie sur leur téléphone, les filles qui rêvent uniquement de maquillage et de garçon et les garçons qui ne rêvent que de foot ou de jeux vidéos. Ici, au loin les clichés. Chaque personnage à son caractère bien défini, et sa propre histoire. Tout est tellement réaliste que le roman pourrait tout à fait être vrai. (PS : Tout l'était tellement qu'à plusieurs reprises j'ai eu envie de déchirer les pages du livres tant certains personnages m'énervaient !)
La fin quant à elle, m'a beaucoup surprise car je m'attendais à tout autre chose. J'espère qu'il y aura un tome 2 (s'il n'y en a pas je me plains à l'auteure haha), et je m'empresserai de le lire à sa parution. Mais bon... Puisque le Grand Saut vient de paraître (le 5 janvier 2017 plus exactement), je risque d'attendre longtemps le second tome... !

Conclusion : Un bon roman pour adolescents, loin des clichés habituels et différents des autres livres de ce genre. Une histoire simple et réaliste, des personnages profonds et attachants... Et le tout avec une écriture fluide et douce signée Florence Hinckel. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un coup de coeur, mais j'ai tout de même beaucoup aimé ce livre.
PS : de plus, plusieurs sujets de sociétés y sont traités, sans tabou et sans réels jugements (l'adolescence bien entendu, mais aussi l'amour et l'amitié, la drogue, le racisme, internet et les réseaux sociaux...) C'est un roman complet, parfait pour les ados lecteurs, qui saura vous changer les idées.
Lien : http://aimonslalecture.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DBC-Anais
04 janvier 2017
  • 2/ 5
Le grand saut, c'est le premier tome d'une toute nouvelle saga jeunesse écrite par Florence Hinckel. C'est l'histoire de Rebecca, Sam, Iris, Marion et Alex, qui sont cinq amis d'enfance, unis comme les doigts de la main. Ils se connaissent par coeur et s'aiment à la folie. On va les suivre dans leurs pérégrinations et leur quotidien, on va s'enticher d'eux, les aimer, ou les détester, découvrir tous leurs secrets.
Chaque personnage va prendre la parole à tour de rôle et va se placer comme narrateur de l'histoire. Ainsi, le lecteur peut plus facilement accéder à l'intériorité de chacun. Au début, il est quelque peu difficile de s'y retrouver avec autant de narrateurs et de personnages différents, surtout qu'ils n'ont pas de trait de caractère assez affirmé pour que l'on puisse les identifier rapidement. Mais avec le temps et au fil de la lecture, on commence peu à peu à les différencier les uns des autres.
Mais voilà, j'ai trouvé l'histoire un peu creuse. En effet, à part quelques menus événements, il ne se passe pas grand chose dans le récit. L'histoire reste banale, sans originalité, pareille à mille autre. de plus, l'auteure tend à s'éparpiller un petit peu trop, traitant de plusieurs thématiques lourdes en même temps (le cyber-harcèlement, la drogue, le handicap...), ce qui à tendance à assommer le lecteur. Sans vouloir être méchante, je peux même affirmer que j'aurais oublié ce récit à la fin de la semaine. L'histoire n'est pas assez percutante et les personnages ne m'ont pas semblé attachants...
Un récit jeunesse divertissant, mais que je trouve sans grand intérêt. La dénouement de ce premier tome ne m'a même pas donné envie d'en savoir plus... je laisse ma place à d'autres !
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BOOKSANDRAP
27 décembre 2016
  • 1/ 5
> https://booksandrap.wordpress.com/2016/12/27/le-grand-saut-florence-hinckel/

Avis : Je remercie les éditions Nathan pour l'envoi de ce roman qui fait partie de la rentrée littéraire de cet hiver. J'ai été ravie de le découvrir dans ma boite aux lettres car le résumé me donnait grandement envie.

« le grand saut » ça parle de quoi ?
On va faire la connaissance d'une bande d'ado, qui entre leur problèmes avec leur famille, leur sentiments et leur conscience vont devoir apprendre à grandir.
Un premier roman d'une trilogie pour adolescent qui devraient plaire à plus d'un… Malheureusement ça ne l'a pas fait pour moi. J'étais pourtant très impatiente de me plonger dans ce roman, pour découvrir enfin la plume de Florence Hinckel l'auteur d'un des livres U4. le résumé me donnait envie, ça me semblait un livre léger, qui se dévore, mais il m'a clairement manqué quelque chose pour que je passe un bon moment.

Je n'ai pas non plus détesté le roman car certains points m'ont plu. J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur débutait son roman, on est plongés directement dans l'histoire. J'ai également adoré le fait qu'on ai le point de chacun des personnages de la bande. On a leur point de vue, leur faiblesses, leur pensées etc.. On les suit alternativement et j'ai trouvé le concept très sympa. Malheureusement je n'ai réussi à m'attacher à aucun d'eux, l'histoire ne m'a pas particulièrement touchée ou pris aux tripes, j'ai été assez imperméables aux émotions que l'auteur tentait de faire passer avec ses mots.
Je suis déçue car je plaçais beaucoup d'espoir dans ce livre, j'espérais que ce serait une belle découverte comme certains livres Nathan le sont pour moi, mais sur ce coup-ci ce n'était pas pour moi.

C'était assez triste comme lecture, moi qui espérais quelque chose de plus joyeux en ces périodes de fêtes j'ai été vite refroidie. C'est par contre vraiment réaliste. On arrive à comprendre les parts d'ombre de chacun d'eux, on nous montre que tout n'est pas rose, que la vie d'adolescent n'est pas toujours facile, il faut également faire face à certains problèmes.
Ce bouquin traite de sujets importants et dont chacun d'entres nous à été confrontés à un moment ou à un autre dans sa vie : l'importance de l'amitié, de l'amour. La peur du « après » les études, la peur de grandir et d'être un électron libre. C'est un roman intelligent à mon sens qui peut trouver son public.

Malheureusement pour moi j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueur et j'avoue m'être parfois ennuyé. Ça manquait de rythme à mon sens, j'aurais aimé être bousculée, j'aurais aimé être prise dans l'histoire mais je tournais seulement les pages les unes après les autres en attendant d'arriver à la dernière et de passer à autre chose.
Je pense simplement ne pas être le coeur de cible, car la plume est simple et agréable, j'espère pouvoir découvrir l'auteur dans un autre ouvrage pour que je puisse peut-être mieux apprécier son travail.
Je ne poursuivrais pas ma lecture de cette trilogie à mon grand regret. Une grosse déception.

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
MilleviesenuneMilleviesenune02 janvier 2017
J'en ai super marre qu'on doive se conduire en adulte quand ça arrange les adultes , et qu'on doive se conduire en enfant quand ça les dérange ! Elle est où, notre marge de manoeuvre, dans tout ça, hein ?
Commenter  J’apprécie          10
DBC-AnaisDBC-Anais31 décembre 2016
- Tu aimes vraiment ça, la bière ? demanda-t-elle. Moi, je trouve ça trop amer.
- La vie entière est amère, répliqua Paul.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Florence Hinckel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Hinckel
A l'occasion de la sortie du nouveau roman de Florence Hinckel "Le grand saut", rencontre entre l'auteure et la booktubeuse Bulledop !
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .