AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207252817
Éditeur : Denoël (2001)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Il existe, dans un coin reculé du Herefordshire, une forêt qui n'apparaît sur aucune carte. Bien qu'il s'agisse d'un tout petit bois, on peut progresser des journées entières vers son coeur. Cette forêt, qui date de la dernière glaciation, est bouillonnante de magie, peuplée de créatures mythologiques, comme Guiwenneth la belle princesse celte, mais aussi Jason et ses argonautes, le roi Arthur Pendragon et bien d'autres. Quelqu'un doit explorer la forêt,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Munin
Munin06 septembre 2011
  • Livres 5.00/5
L'élément commun aux récits de ce cycle est un petit bosquet en Angleterre, la forêt de Rhyope dans le Herefordshire, le plus rural des Midlands de l'Ouest. Ce petit bois est en fait très ancien, le dernier reliquat d'une forêt primaire qui conserve encore bien des secrets. Car s'il est facile de faire le tour du petit bois, il s'avère en revanche impossible de le traverser : on se perd dans les sous-bois, on revient sur ses pas, et, si l'on persiste à continuer, on s'aperçoit que le paysage n'a aucun rapport avec la campagne anglaise : vallées enneigées, collines boisées, châteaux en ruine dressés au milieu de clairière... le voyageur est transporté à travers l'espace et le temps, et les règles naturelles sont complètement bouleversées. La forêt n'est pas inhabitée : les esprits des contes et légendes semblent y avoir élu domicile, et elle semble être en lien avec l'inconscient collectif. Les romans du cycle mettent en scène des riverains de la forêt, en proie au mélange d'attirance ou de répulsion que la forêt exerce.
Chaque fois que je repense à ces livres, ou que je me replonge dedans, je perçois des odeurs : odeurs des sous-bois après la pluie, odeur des champs de blé par un après-midi d'été, odeur de neige et de bois mouillé, et d'autres encores. Quelque soit le récit du cycle dans lequel on les trouve, les images rémanentes persistent longtemps après avoir reposé le livre : Holdstock est un superbe écrivain, et son pouvoir d'évocation n'a rien à envier à celui de Gene Wolfe.
La forêt de Rhyope est une création fascinante, d'une grande complexité : les liens entre mythagos et légendes, les paradoxes, le chamanisme et les théories jungiennes, se télescopent, mais sans que jamais les personnages ne perdent leur humanité. La forêt aurait pu atténuer les éléments dramatiques du récit, ou ceux-ci n'être qu'une justification, mais Holdstock dose parfaitement son récit : la relation des frères Huxley avec Guiweneth, de James Keeton avec ses deux enfants, Harry et Tallis, d'Alex Bradley et son père Richard, toutes sont au centre des récits. Ces liens entre les trois familles que l'on trouve au centre des récits sont détaillés sur plusieurs générations, sans ordre chronologique particulier, mais ceci ne gêne en rien la lecture.
Cependant, la plus grande qualité de l'oeuvre est l'intelligence avec laquelle l'auteur manipule les mythes, les mélange, les déconstruits en leurs éléments constitutifs pour les recomposer de façon différente, sans rien perdre de leurs saveur : violence et sensualité, humour et sagesse ancestrale, mysticisme et quête de soi, tous ces adjectifs s'appliquent à la série. Les lecteurs érudits (ce que sont les rôlistes) s'amuseront d'ailleurs des références et des mélanges que fait Holdstock des mythologies.
Surprenante, originale, unique : l'oeuvre est un monument de la Fantasy, dans l'acceptation anglo-saxonne de ce terme, qui recouvre bien d'autres choses que des histoires de hobbits en vadrouille.
Lien : http://hu-mu.blogspot.com/2008/07/best-of-fantas..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Aurelie3594Aurelie359418 septembre 2012
Ce fut peu de temps après cette rupture dans la routine de ma vie, peut-être vers le milieu de mars, que se produisit la première des deux visites venues de la forêt qui devaient avoir sur moi un effet si profond au cours des mois suivants. De ces deux apparitions, c'est la seconde qui allait se montrer dans l'immédiat la plus spectaculaire; mais la première prendrait plus tard une signification de plus en plus importante, même si, lors de ce crépuscule froid et venteux de mars, elle ne fut qu'une énigmatique présence spectrale qui traversa ma vie comme une bise glacée, en une fugace rencontre.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          20
AnasseteAnassete20 mars 2012
Mais c’est à ce degré d'insignifiance que se trouvaient réduits nos échanges, ce qui n'empêcha pas à Christian d'ajouter : "Dors bien, vieille branche. Et à demain matin."
Commenter    J’apprécie          00
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
394 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre