AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2013230591
Éditeur : Hachette Jeunesse (13/08/2007)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Londres, 1593.
Après avoir fui les aubergistes qui l'exploitaient, le jeune Tom s'engage dans une troupe de théâtre à Londres. Mais les acteurs semblent bien étranges : ils ont tous une marque sur le poignet, se comportent de façon bizarre et parlent une langue inconnue. Quel complot se trame au sein de cette troupe théâtrale ? Le soir de la première devant la reine d'Angleterre approche... le danger aussi !
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Under_The_Moon
24 octobre 2015
★★★★★
★★★★★
Tout simplement remarquable.
C'est de loin le meilleur d'Horowitz- pour les quelques romans que j'ai lu de lui jusqu'à présent; et pour sûr ce n'est pas avec celui-là que je m'arrêterai!
En plus de l'intrigue et du suspens (version Masque de fer) qui m'ont très bien tenue en haleine tout au long de cette lecture, on sent bien qu'il y a eu en amont un travail de recherches minutieux sur l'Angleterre (et Londres) au 16ème siècle.
Quoi ? Le XVI° siècle ? mais pourquoi celui-là ?? Parce que c'est l'équivalent de la Renaissance dans notre histoire, c'est le fameux siècle élisabéthain rendu célèbre grâce à celui qui est toujours l'ambassadeur de la langue anglaise (et personnage de ce roman ) : William Shakespeare !
Les descriptions des rues, des gens, du théâtre de la Rose, des vêtements sont d'une précision saisissante.
En plus le lecteur passe d'une scène qui ne peut que nous rappeler celles des Misérables de notre Victor Hugo national, à des scènes bien plus dickensiennes. Quant à celle où on rencontre Shakespeare, encore au début de sa carrière : c'est juste génial !
J'ai aimé la façon dont Horowitz revisite (sans trop le faire) et met en scène la figure de l'orphelin si populaire dans l'imaginaire britannique depuis le 19ème siècle. Et bien sûr j'ai aussi aimé retrouver son humour qui donne toute sa saveur et sa signature au récit.
Bien sûr, comme l'aspect historique et les références littéraires sont très présents dans ce roman, je comprends que cela puisse le rendre peu accessible et même totalement décourageant pour des lecteurs loin d'être chevronnés aux Thénardier, Fagin et autres bandits de grands chemins lésés par la Révolution Industrielle et le pouvoir royal.
Mais en ce qui concerne, vous l'aurez compris, je suis totalement conquise !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Ambages
27 août 2015
★★★★★
★★★★★
An 1593. Tom, petit miséreux exploité par un couple d'aubergistes peu scrupuleux, se découvrira au fil des aventures qui le mèneront à la cour de la reine Elisabeth, une passion pour le théâtre.
Ce roman pour les enfants (approximativement entre 10 et 12 ans) est riche d'informations sur la vie à Londres au XVIe siècle, plein de rebondissements et bien écrit. Je découvre cet auteur et j'ai apprécié.
Ok j'avoue...j'ai un peu plus de 12 ans^^
Commenter  J’apprécie          140
sagebooker
26 février 2013
★★★★★
★★★★★
Une intrigue intéressante, et avec une pointe de fantastique, une époque qu'on découvre avec stupéfaction (l'Angleterre élisabéthaine), bien loin de ce qu'on en croyait connaitre, et un héros qu'on a envie de sauver... une fois de plus Horowitz fait bien le taf.
Commenter  J’apprécie          20
Seconde15
31 janvier 2013
★★★★★
★★★★★
Ce livre est vraiment bien. Notamment avec l'intrigue que l'auteur met en place quand Tom enquête sur les mystérieux membres des cette troupe de théâtre qui nous tiens en haleine tout au long du livre. (Thibaud)
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Under_The_MoonUnder_The_Moon24 octobre 2015
[super description de ce qu'étaient les rues de Londres jusqu'au 19ème siècles]

Des chevaux caracolaient dans la boue. Des carrioles cahotaient en grinçant. Des chiens aboyaient, des vaches meuglaient, fâchées d'être menées au marché. Dans les ateliers ouverts sur la rue, des ferronniers à demi nus jouaient du marteau et beuglaient leurs instructions à des apprentis empressés. Des menuisiers en tablier de cuir sciaient et coupaient du bois. Un groupe de marins déjà à moitié ivres passa en zigzaguant, riant et chantant à tue-tête. Quel tapage ! Tom se boucha les oreilles, il avait le vertige.
Et puis il y avait l'odeur. L'odeur des légumes et des épices du marché. Des fruits, frais ou avariés. L'odeur des gens, sales et suant. L'odeur des animaux. Et, bien sûr, pire que tout, la puanteur de l’égout à ciel ouvert qui courait au milieu de la rue, charriant le flot continuel et nauséabond de toutes les eaux usées de Londres vers on ne savait où !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Under_The_MoonUnder_The_Moon22 octobre 2015
Londres avait ceci d'étrange : c'était une cité immense, surpeuplée, dont les rues et les maisons s'entassaient dans le minuscule espace coincé entre les murs et le fleuve.
Commenter  J’apprécie          170
Under_The_MoonUnder_The_Moon24 octobre 2015
Tous les individus présents dans l'auberge étaient des filous, chacun sa spécialité. Tire-laine, escrocs, faussaires, voleurs à la tire, coupeurs de bourses. Tom ne connaissait pas avec précision les activités de chacun, mais ils avaient vraiment l'air patibulaire, avec leurs yeux de fouine et leurs grands sourires édentés. C'était une sensation assez curieuse d'être la seule personne dans cette salle à n'avoir commis aucun crime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Under_The_MoonUnder_The_Moon22 octobre 2015
[ sentiment du personnage principal alors qu'il regarde une pièce de théâtre pour la 1ère fois]

C'était un sentiment merveilleux que de se perdre dans un monde où rien d'autre n'avait d'importance.
Commenter  J’apprécie          50
Under_The_MoonUnder_The_Moon21 octobre 2015
" Tu n'as rien ? " s'inquiéta Sebastian.
Henrietta s'essuya une main sur sa jupe.
" Je pue ! s'exclama-t-elle.
- Je sais, ma mie. Mais ne t'inquiète pas, le purin de cheval masquera ton odeur. "
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : à partir de 9 ansVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'île du crâne

Qui est le personnage principal ?

David Eliot
Jeffrey
Wilams Rufus
Roger Bacon

4 questions
164 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ile du Crâne de Anthony HorowitzCréer un quiz sur ce livre